*** Each One Loves And Is Loved... But me. ***



Je DÉTESTE facebook... C'Est Un Fait Avéré... Et En Vrai...

Je N'Aurai Pas Encore Fini Mon Ménage, Mes "Ami(e)s"... Je Le Mets Entre Guillemets, Parce Que Doutant De Votre Intérêt Pour Mes Écrits Qui... Il Est Vrai Et C'Est Un Fait Avéré... Ne Sont Plu' Si Poétiques Qu'Aux Temps D'Avant... Je N'Ai De Connaissance Et De Lien Social... Que Ma Maman. Mon Grand Frère... Quand Il Daigne Me Rappeler... De Même Que Ma Sœur... Moi ??? J'Aimerais Bien Être Aux Côtés De Leurs Quatre Enfants... Plutôt Que TOUJOURS Vivre Seul Avec Mon Chat... Mais TOUTES ET TOUS, Chacune Et Chacun y Allant De Son Ego-Rance... De Son Mépris... De Ses Silences, De Son Ivrognerie... De Ses Rancœurs... J'En Deviens Rancunier... Et Tiens Des Propos Qui N'Ont Rien à Voir Avec Mon Coeur... A S'Enfermer Chez Soi... L'On Se Ferme En Soi. Et Ce N'Est Pas Moi Qui Vais Venir Vous Photographier à La "David Hamilton", Ni Venir Vous Draguer... Ou Simplement Vous Parler Gentiment Comme Je L'Aurai Fait De Nombreuses Fois à la Foir'fouille des docks à nancy L'Envenimeuse... ou chez rachid... au brooklyn boogie "café"... Soit Le BBC... Qu'Outre y Croiser Quelques connaissances de bars... L'On y Reste Solitaires Et Non Pas Solidaires... ce que J'Ai Eu Tendances à Faire Les Temps Derniers au "select", à la tour de leurs Misérables nations... y Reproduisant Les Mêmes Schémas... d'alcoolos... Que Beaucoup y Vont Tous Les Soirs... me Concernant, Je Ne Boirai Plu' Que Les Soirs Un Peu De leur alcool... Avant Que De Devenir Comme eux Et elles... Allez... Il Me Faut Finir De Récurer... Ai Malheureusement Oublié De Me Déconnecter de facebook Hier Soir... C'Est Chose Faite... Mais De Vrais Amis... Je N'En Compte Plu' Que Trois... Eh Oui, Tu N'En Fais Plu' Partie Mon NLG... à Me Laisser Crever Dans Mon Coin Là Où Tu As Tout Pour Toi... à Ne Jamais Appeler Que Lorsque JE Te Laisse Des Messages... Et Encore, Ta Sérendipité a Ses Chaussettes Et Son Calbute Troués... Que Ce N'Est Pas à Chacun De Mes Messages Que Tu Rappelles... Alors Voilà... J'En Deviens Triste Et Fais Le Ménage... Parmi Mes Ancien(ne)s Ami(e)s... Que Vivement 2018 Que Je Vous Laisse à Vos Tafs Et Vos Demoiselles... Puisqu'Aucune Ni Aucun Ne M'Aura JAMAIS Aidé à Trouver Ma Princesse... Alors Je Reste Assis Parmi cette MASSE POPULISTE ET POPULAIRE... DE RIEN... Si Ce N'Est de commerçant(e)s qui ont le Sourire... BUT YOU... pour faire des "affaires" Et Nous vendre leurs Merdes... Qu'il N'y a Plu' Que les buralistes qui OSENT Encore Sourire... Marchand(e)s De MORT... Que Même Dans leurs bars tous Pourris, ils et elles ne font Que Courir... Du Profit... Où Est Le Profit Là-Dedans... Plu' de Regards Croisés... Pas Même Un Sourire... Et Ce, Malgré leurs prix payés... Alors Je M'Enferme... Alors Je Me Ferme... Ne Parlant Plu'... à personne. Que Tant Pis Si Mon Décor De Noël Tombe Sur l'un ou l'une de ces machine-(who)men d'automobilistes... Restez Cloîtré(e)s Et Allez Donc Offrir vos voix Si Répugnantes à marine la bitch... vous Rigolerez Moins Ensuite...

Et Évitez... Même à 74 Ans, De Venir Me Conter Vos Si Méprisables histoires de culs... Çà Ne M'Intéresse Pas !!! Allez Donc Au Maroc, baiser tout ce que vous voudrez... Mais vos histoires Sont Si Inintéressantes Que C'Est à Vos Risques Et Périls Que vous viendrez Désormais Chez Moi.





Commentaires