*** L’Écume Des Jours... ***






Ainsi Sera Ma Toute Première Peinture, Dans Ces Tons Chaleureux Mais Froids, Entre Bleu Outremer Et Bleu Ciel, Représentant La Lune, Pleine Et Ronde Avec Ses Cratères... "Si Je N'Avais Plus qu4Une Minute à Vivre, Que Me Dirais-Tu ?", Ai-Je Lu L'Autre Jour sur Face De Boucs... Certains Êtres Humains Me Répondirent "Reste Encore Un Peu"... Mais Vous... Que Me Diriez-Vous ??? Resteriez-Vous Mutiques ??? Comme depuis Toujours... Je Me Ressens Triste Et Désabusé... Pas de Coups De Fils... Ou Je Tombe (Trop !!!) Souvent Au Mauvais Moment... Ou Sur une de leurs machines électroniquées... qui vous Souhaite La Bienvenue... Là Où Je N'Ai Plus RIEN à leurs Dire... J'Aime Pas les machines... Et N'Aime Pas Que Ce Soit Une machine qui Me Parle... Comme dans leurs machines de trams Où elles Répètent Connement le nom des stations Trois Fois de Suite... Allez, Vous Situez Là Où Je Veux En Venir... C'Est dans Ces Teintes Que Je Souhaite Peindre Ma Première Peinture à L'Huile... Avec du Bleu Clair et Du Bleu Outremer... Et Notre Hippocampe Avec De L’Écume Sur Le Bois... Allez, Je Retourne Au Nettoyage De Mon Frigo... Puis Aspirerai Et Ferai Ma Vaisselle... Telle Est Mon Ecume Venant S'Ecraser Sur Les Rivages De La Moselle... A Toujours Faire Pareil... Qu'à La Fin... Il Meurt Tel Une Vague Qui Vient Mourir Sur La Plage... Après Avoir Traversé L'Océan Des Vindictes pseudos-populaires...Peut-Être Un Jour Comprtendrez-Vous Quelque Chose à Ce Que Je vous Raconte Depuis Huit Années... Mais Ce Jour-Là... Ce Grand Jour Qui Serra Le Bienvenu à Mes Yeux... Il Sera Trop Tard Pour vous.

Commentaires