***A Joshua, Petit Ange Parmi Les Etoiles ***



*** Pour Joshua Et Sa Maman, Son Papa, Sa Famille ***


Cela m'Aura Profondément Touché Que Mes Amie Et Ami m'Aient Convié à Cette Après-Midi De Soutien, De Sarah Et Mathieu Et Auprès De Leurs Familles Respectives... Ils Vont Devoir Se Reconstruire Désormais, Après La Disparition Du Petit Bout De Femme Et D'Homme... J'Espère Que Mon Papa Et Clémentine, Ainsi Que Toutes Et Tous Les Nôtres Qui Sont Désormais Au Ciel L'Ont Bien Accueilli... Mais N'En N'Ai Aucun Doute... Cela m'Aura Rappelé La Disparition Tragique Et Douloureuse De Clémentine... Petite Princesse Qui Aurait Dû Fêter Ses Vingt-Cinq Ans Cette Année... Déjà... Vingt Ans... 1995-2015.

Et moi Aussi... Le Grand Jour Viendra Où je Devrai M'En Aller Rendre des Comptes Auprès De Notre Créateur, De Mes Actes, De Cet Accident Qui Nous Frappa, Lorsque je N'Avais Que Vingt-Et-Un Ans...J'Imagine Bien... Rêvant De Temps à Autres D'Enfants... Bienfaisants, Et Peut-Être Est-Ce L'Archétype De L'Enfant... Je Ne Le Sais Pour Le Moment, N'Ayant Pas Encore Terminé Mon Livre Du Grand Carl Gustav Jung, Puisqu'Ayant Commencé "Essai D'Exploration De L'Inconscient", Qu'Il Écrivit En 1961, Quatre Mois Avant Sa Disparition... Après Avoir Rêvé D'Un Auditoire Qui L'Applaudissait Devant Son Bureau, Et Après Un Premier Refus à Un Journaliste Américain, Qui Lui Demandait De Rendre Accessible Son Parler, Sa Science, Ses Expériences Et Son Vécu Surnaturel... Que j'Ai Cette Extrême Chance De Vivre Chacune Des Nuits Que Dieu Fait... Et Parfois Même... Le Jour, En Pleines Rues... Voyant Celle Et Ceux Que je Nomme "Les Invisibles"... Dieu, Créateur Du Monde Visible Et Invisible...Cela Ne Vous Parle Peut-Être... Et je Le Comprends Et Le Conçois... Pas... Mais Pour moi, Elle Et Ils Sont Important(e)s, Puisqu'Ayant Eu La Chance De Les Croiser... De Les Apercevoir Un Instant... En Une Rue Proche De Chez moi, Puis à L'arrêt du tram... Une Jeune Femme Très Jolie, Et Toute sa Classe D'Enfants... Puis Elle Et Ils Disparurent... Je Cherchai à Les Voir Plus Longuement... Mais Non... Je N'Avais Pas Rêvé D'Eux... Mais je Fus Le Seul à Les Apercevoir Un Bref Instant, Attendant Mon Tram... Paraît-Il Que... Selon Mon Inconscient, Lui Mon Bon Dieu Tout Puissant... "Le chef a Six Vies", Puisqu'Ayant reçu De Sa Part Une Carte De Crédits Le Mentionnant... Je Ne Sais Que Peu De Choses Concernant L'Au-Delà... Si Ce N'Est Que... Ayant Rêvé Il y a Cinq Ans De Cela De Mon Papa Qui Vint me Rendre Visite En Mon Ancien Appartement... je Lui Demandai... "Mais Alors, La Mort... C'Est Bien ???"... Cela Et j'En Suis Conscient Lorsqu'On Perd Un Être Cher... Peut Choquer... Mais L'Inconscient, L'Anima Et L'Ombre Sont à mes Petits Yeux, La Voie(x) De La Vérité... "Oui, C'Est Bien !", Me Répondit-Il... Puis Le Temps Passa, S'Ecoula... Et Je Me Réveillai... En Larmes. Un Trente-Huit Tonnes, Un Semi-Remorque... Une Pelleteuse...J'Etais Assis Dans La Benne De La Pelleteuse Qui Me Fît Passer En Un Trou De Mur... à Nancy, Sur La Petite Place Heré... Le Conducteur Du Camion Descendit La Rue Adjacente...La Pelleteuse me Fit Passer En Un Trou, En Son Angle... Puis le Camion Me Fit Quasiment M'Ecraser Contre Le Mur... Mais Il S'Arrêta Juste Avant. Puis Un Homme Et Une Femme Qui Étaient Dans La Remorque En Sortirent Et S'Exclamèrent L'Un Après L'Autre... "Oui, Moi, Je Descend De Ce Camion, Il Conduit N'Importe Comment", Et La Jeune Et Charpentée Dame de S'Exclamer "Oui, Moi Aussi...", Puis ils Disparurent Et S'Enfuirent... Serré Contre La Remorque, Je Descendis de La Benne, Et Allai Trouver Le Chauffeur... "Mais, Vous Conduisez N'Importe Comment !!!", Lui Dis-je Alors... Il Changea De Place Et Alla à La Place Du Passager... Quand La Porte Du Conducteur S'Ouvrit... Et Que Mon Papa En Descendit... Ne Plus Pleurer... Je Lui Demandai Alors... Raté... "Mais Alors... "T'Es Toujours En Vie ?"... Et Il Me Répondit "Ben... Pas Vraiment", Ce Qui Signifie Ni "Oui", Ni "Non"... Juste "Pas Vraiment".

Je Me Réveillai Alors... Il Devait Trois Ou Quatre Heures Du Matin... En Larmes... J'Veux Dire... Je Me Sens Bien Incapable D'Imaginer Et De Dessiner Le Moindre Trait De Mon Papa Sans Photographie De Lui Que Nous Croyions Toutes Et Tous... INVINCIBLE... Un Accident... Un Horrible Accident... Tant Il Était Fort, Beau, Et Droit... Vis-à-Vie De Ses Chauffeurs Routiers, De Notre Famille Et De Chacune Et Chacun De Ses Ami(e)s, Toujours Prêt à Dépanner Le Dimanche Matin, Sitôt Levé... Aussi, Mon Magnifique Inconscient, Je Vous Demande... Tout D'Abord "Pardon", Freud, C'Etait lui, L'Inconscient De Lui Avoir Offert Ce Nom Si Con... Il y En a Tant Et Tant... Qui Mériteraient D'Être Qualifié(e)s D'inconscients...Tant elles Et ils y Sont... moi, je L'Appelle "Mon Bon Dieu Tout Puissant"... Puis, Me Couchant, je Leurs Dis " Faites De moi Ce Que Vous Voudrez...", Ce Qu'Ils Font... Une Jeune Demoiselle m'a Par Une Belle Soirée, Dit Qu'Il Chercherait à Prendre Le Pouvoir Sur moi... MAIS NON... Et Il Me L'a Prouvé, Me Faisant Récemment Ecrire Au Feutre Gris Sur Une Page Couverte D'Ecrits... "Qui Est Ton Meilleur Ami ?"... "Mon Inconscient", De Lui Répondre... Lui Mon Bon Dieu Tout Puissant Et Le Bras Droit De... Dieu Et Son Digne Représentant Sur Terre, Notre Si Belle Terre à Toutes Et Tous...




Commentaires

Merci Infiniment... à Toutes Et Tous En Ces Moments Si Douloureux Et Pénibles, Et Difficiles à Vivre... Et Notamment à Mes Ami(e)s Tchèques, Français(es) Et Américain(e)s... Roumain(e)s Et Ukrainien(ne)s... Allemand(e)s, Portugais(es), Brésilien(ne)s... Soyez Toutes Et Tous Infiniment Remercié(e)s De Vos Visites Si Nombreuses En Cette Après-Midi Parfois Longue, Souvent Douloureuse De Voir Sarah En Larmes Et Les Retenir... Ce Sont Deux Très Bons Amie Et Ami... Rencontré(e)s aux docks... le bar En lequel Nous Auront Peint, François Parant Et moi... Mais Fort Heureusement Que François Est Venu... Sinon, j'y Serais Toujours... Tant Voir et Observer les Gens En La Rue Me... Déprime Et Touche... Aussi, Dekuji Velmi à Blanka Et Ses Amies Et Amis D'Être Venu(e)s Si Nombreuses Et Nombreux... Comme Une Offrande De Soutien... MERCI INFINIMENT.