"Je Vous Offre Un P'tit Café ?"


Levé à Six Heures, Ma Gorge Me Titillait, Alors J'Ai Malheureusement Et Contre Mon Gré, Réveillé La Princesse Pauline Qui Dormait Dans La Pièce D'à Côté, Puisqu'Elle Ne Souhaitait Pas Dormir à Mes Côtés... Mon Anima, Elle, Est Une Demoiselle Gentille Et Compréhensive... Ma Perle Rare... Force M'Est De Constater Que Je Ne La Trouverai Pas ici... D'Un Triste Constat. Parce Que Si à La Moindre Divergence, Tu Prends Tes Cliques Et Tes Clacs à Ta Rescousse... Tu Risques D'Être Déçue... J'Ai Juste Voulu Faire La Vaisselle Puisqu'Elle M'Est Restée Sur Les Bras... Sans Faire Trop De Bruit... Allez, Aujourd'hui, Je M'y Remets... Pour Mon Anima, Pour Ma Maman, Pour Ma Famille Et Le Peu De Vrai(e)s Ami(e)s Qu'Il Me Reste... Les Autres N'Etant plus Que des connaissances... Et Encore ! Aussi Je Fais Table Rase Du Passé Et Me Consacre à Mon Travail... Afin D'Avancer Et Ne Plus Tourner En Ronds Comme Un Pigeon Qui Tente D'Essayer Vainement De Courtiser Celle Qu'Il Ne Veut Que... Vous M'Avez Compris(es)... Tac-Tac !!! Le Temps D'une érection... Puis S'Envoler Au Loin... Mais Mes Pigeons Ne Sont Pas Comme Çà... Ils Comprennent Même Qu'Ils N'Ont Pas à Avoir Peurs De Moi... Pas Comme Toute Cette Tripotée De Trouillardes Qui Se Moulent Leurs Grosses Fesses Dans des jeans ou des fuseaux Moches Et Qui Ne Sont Pas Aussi Beaux Qu'Une Robe De Soie... Pas Vrai, Loni ??? Ta Robe T'Attend Toujours Dans Ma Commode... La Preuve Par L'Image... Peut-Être Lui Offrirai-je Un Jour... Peut-Être Jamais... Elle a Failli Repartir Sur Les Fesses De Pauline... Mais Elle N'Aimait Pas La Couleur Grise... Je L'Ai Pourtant Essayée (Chez Moi, Hein !!! Pas Besoin De Robe Pour Passer Pour un Fou Aux Yeux De Tous Ces Con(ne)s...), Elle Me Va à Ravir !!! Et Est Très Agréable à Porter...

Commentaires