Fabuleuse Loni...






Je Me Réveille. 12.00 Am. Je N'Ai Pas Souvenir D'Avoir Rêvé. Ou Peut-Être Être Au Bord D'Un Précipice, Ou Etait-Ce Une Falaise... Puis De M'y Asseoir Au Côtés D'Un Ami... D'Amies Et D'Alliés, De L'Autre Côté... J'En Ai Des Milliers... Ici...Seulement Quelques Uns, Sur Lesquels Je Puisse Vraiment Conter. Et Qui Me Sont Chers. Près De Chez Moi, Au Petit Village (Tu Vois... Moi Aussi, J'Habite The Village -;)...  Il y a Bien Une Rue... Où J'Aime Marcher, En Laquelle....Han! Elle Approche... Je Vais La Croiser... C'Est La Fille De Mes Voisin(e)s... Je La Trouve Trop Jolie... Et Elle Me Sourit à Chaque Fois Que L'On Se Croise... D'Un Sourire Qu'Elle a De Fort Joli... Et Qui Me Fait Craquer à Chaque Fois Que Nous Sommes Amené(e)s à Nous Croiser... "Bon Soir... 'a Va?! Bonne Soirée... ", Un Rien Suffit à Me Combler De Bonheur... Et Oui... Quand On Ne Connaît Pas Le Grand Bonheur... Tous Les P'tits Bonheurs Sont Précieux! S'Asseoir à Côté De Lino, Dans Les Escaliers De L'Arts Students League, Fût Le Plus Grand Bonheur De Ces Dix Dernières Années... Simplement Assis à Echanger Dans Sa Langue Natale.... "And So, You're French?" M'a-T-Elle Dit, Après Être Venue Vers Moi... Elle Avait Pourtant Marqué Tous Les Points, Touché à Chaque Fois Mon Cœur... Tout Simplement.... En Faisant Des "Slurp" Dans Son Verre Déjà Vide...Mais Elle Aussi... Et C'est Sûrement La Plus Grande Perte De Ma Triste Vie.... Elle Aussi a Préféré S'Enfuir... Que Je Suis Rentré Aux Côtés De...  Dieu. En Colère Contre Moi. En Colère Contre Loni. En Colère Et Mes Larmes Coulaient Tout En Marchant... J'Aurai Marché Toute La Nuit. Dieu M'a Vengé. Jetant Des Éclairs Et La Pluie Battante Sur New York Et L'Empire State Building... Que Je Regardais Au Loin... En Pleurant Tout Ce Que Je Pouvais... Pourquoi? Pourquoi Toi?... Aussi... Je Sais... Je Ressasse Encore Et Toujours... Mais Elle Était Importante à Mes Yeux... Et Si Joliment Belle...

Commentaires