Tant Que Je Rêve... Rien N'Importe...





C'Est Vrai... Je Tourne En Ronds... Je Ne Cesse De Remettre à Demain Ce Que Je Dois Faire Chaque Jour.. Deux Ans... Deux Petites Années... De Travail Gratuit... C'Est Là Le Temps Que Je Me Donne Pour Créer Notre Dessin Animé Du Monde Des Rêves... Parlant De Rêves... Je Crois Avoir Rêvé Tout à L'Heure... Mais N'Etait Pas Suffisamment Plongé à 10 mètres 41 Sous L'Eau Et à Mobylette, Pour M'En Souvenir... Parce Que Mon Cerveau Travaillant Plus De Nuits Que De Jours.... J'Ai Fait Une Petite Sieste... Et Me Suis Rendormi Aux Côtés De Mon Petit Chat Monthy Boy The Star King Cat...

N'Attendez Rien De Moi... N'Espérez Rien... Vous M'Aurez Fait Trop De Mal Du Haut De Votre Silence... C'Est Comme Chaque Soir Où Nous Sommes Amené(e)s à Parler à Quelqu'Un De Nos Rêves.... Qu'Immanquablement, Je Finis Toujours Tout Seul Dans Mon Coin... Après Avoir Essayé D'Apporter... Vos Dessins Et Peintures Viendront... Quand?! Je Ne Le Sais... Lorsque Je Me Remettrai à Nouveau à Dessiner... Quand Je Le Déciderai... Tant Pis Pour Elles Et Eux... Eux Ne Font Que Des Cauchemars... Moi, Même Mes Cauchemars Sont Beaux... N'En Déplaise à Ma Mère, Qui Elle, Préfèrerait Que Je Rêve Moins... Ils Sont Tout Ce Que J'Ai... Décidément... Déjà Qu'eux... Quand Je leur Parle De Mes Rêves Grandioses, Immenses Et Beaux... Ils Fuient De Peurs, De Jalousie Sans Doute... Parce Qu'eux fument des drogues Que Je Me Refuse à Fumer... Combien de Fois Ai-Je Dit "Merci Mais Mon Inconscient Me Suffit.", à celles et ceux qui Me Proposaient Un Peu de quoi fumer... Passant Pour Un Bernie, Eloigné des Réalités De La Vie, Si Loin Qu'Il Finit Par En Être La Victime... Mais Je Sais Que J'Ai Déjà Vécu Cette Scène, Où Assis Suer Le Dos D'Un Cheval Sauvage Et En Charmante Compagnie De Ma Bien-Aimée, Nous Galopions, Dans Les Vertes Plaines Des Etats-Unis D'Amérique... Durant Mes Crises D'Epilepsie... J'y Voyais Des Chevaux Sauvages, Paraît-Il... Et Une Jeune Femme Qui M'Angoissait, Proche D'Un Manège... Etait-Ce Clémentine? Je Ne Le Sais... Mais Je N'Aimais Pas Ce Rêve-Là...



Il y Aura Vingt Ans Cette Année Que... Clémentine S'En Est Allée... Vingt Ans Déjà... Une Couronne De Fleurs Ne La Ramènera Pas Parmi Les Siens Et Sa Famille... Mais Quand Même... J'Essayerai... De Leur Faire Comprendre à Travers Mes Mots Ce Qui Est... En Moi... Et Ce Qui S'Est Réellement Passé... Il N'y Avait Personne En Travers De La Route... Je Roulais Sûrement Trop Vite Pour les 50 km/h Autorisés... J'Allais Voir Si La Maison De Mes Papy Et Mammy N'Avait Pas Encore Été Cambriolée... Que Le Justicier S'Est Transformé En Accidentel... Coupable... Et Sûrement Comme Ses Parents... Je La Pleure Toujours Et Encore... Elle Aurait Dû Avoir Vingt-Quatre Ans Cette Année. Encadrée Par Des Jeunes gens D'Un Maudit Catholicisme, Qui Ne Font Que Réciter des Prières Pour Croire En Un Dieu... Moi, Je Ne Prie Pas... Mais J'Ose Encore Et Toujours Croire En Lui...

Commentaires