***** N'Oublie Pas Que Tu Vas Mourir. *****




****

C'Etait Il y a Un An Environ,
Mon Ami De L'Inconscient
me Parla En Fin De Rêve,
Ou Ce Dont On Se Souvient Le Plus...
Lui, Mon Fantôme De Mes Nuits
Les Plus Miraculeuses...

je Ne Sais Ni Ne Suis Pourtant Rien,
Vis-à-Vies De Ces Intelligences Supérieures,
Comme Notre Créateur,
Et Par Rapport à moi...
Ce N'Est Pas Compliqué !!!

****
 
10.22 Am, me Réveille Aux Côtés De Mon Titi Chaton, Après Un Long Rêve D'Amitié, Songeant à Johanne, L'Ex-Petite Amie De Mon Grand Frère, Qui Semble Ne Plu' Vouloir Entendre Parler De Moi Ni De Ma Famille. Dommage. Nous T'Aimions Beaucoup Et Je Déplore Le Fait Que Tu Agisses Comme ces connards et connasses De Notre Famille, Ou Ce Qu'Il En Reste, Soit des gens pas Très Éduqué(e)s... Comme Mes Cousin(e)s, qui ont choisi de Ne Plu' Nous Adresser La Parole, Si Tant Est qu'ils En Aient Eu Une Un Jour... Aussi, Le Grand Jour De Mon Départ Vers L'Au-Delà Et Notre Créateur... Je Ne Veux Pas Qu'ils Soient Présent(e)s, Les Faux-culs... Mon "parrain, ses fils, les fils de Ma Marraine, les fils de Claudine, et elle Et Son pseudo-mari..." également. Ce Sera Niet !!! Et Qu'Aucun(e) Ne S'Avise à les prévenir. Puisque Nous Avons Toutes Et Tous Vu Comment ils et elles Se Sont Comporté(e)s Au Décès De Mon Papa... De La Tristesse... En Apparences... Que Sitôt Le Lendemain, leurs ragots et autres jalousies Reprenaient... Il N'y Avait Que Les Ancien(ne)s Pour Nous Réunir Autour De La Table Et D'Un Bon Déjeuner Le Dimanche, Ou à Noël, à Nouvel An... Qu'Aujourd'hui, je Regrette Mon Papa, Et Mes Mammys Solange Et Simone Et Leurs Époux...


Je Ne Sais Pas Vous... Mais En Notre "famille", nous Ne Sommes Rassemblé(e)s Qu'Autour... De Nos Mort(e)s. Et Ainsi (Tré)Passent Les Années... Les Couples Qui Après Avoir Copulé, Et Mis Au Monde Des Enfants... Se Déchirent Et se séparent... Abandonnant Tout Le Monde, Et Faisant Comme la majorité qui pense et sait Tout De Tout... unsmartphones en main, et faisant la Sourde Oreille, Œillères "bien" Ancrées... Bref, les Cons-cernant, Je Ne Veux Plu' Jamais Avoir à Faire auprès d'eux. Soit d'autres qui entendront Parler De moi.

****

En Attendant De Faire Parler De Nous Toutes Et Tous, à Travers *** Le Grand Livre Des Rêves Et Des Légendes ***, En Ce Rêve de Ce Matin, je Dis à Mon Grand Frère Ces Mots.


**** Tu Remercieras Johanne, D'Avoir Toujours Été Empathique Et Gentille ****


Et Notamment Pendant Les Moments Difficiles Et Douloureux... Notre Papa Ayant Été Son Papa Également... Je Ne Saurai Que Lui Être Reconnaissant Jusqu'à La Fin De Mes Jours Sur Terre, D'Avoir Eté Celle En Compagnie De Mon Oncle P. Qui Vint Le Matin Du 5 Février 1997.... me Dire Ces Mots...


****

Ton Papa a Eu Un Accident.
C'Est Fini.

****

Qu'Aujourd'hui Encore... je Le Pleure.
Peut-Être Si je Me Sors De Ma Maladie,
Je Pourrai Faire Mes Deuils.

De Clémentine Et De Mon Papa.


En Attendant, Ce Jour-Ci Ne Doit Pas Ressembler Aux Jours Précédents, Soit Avancer Et Travailler, En Finissant Mon Ménage.. Tout Est Écrit En Le Grand Livre De La Vie, Sinon Pourquoi Ferions-Nous Des Rêves Prémonitoires Comme j'En Ai Fait... Ou Ce Que m'a Dit Mon Ami De L'Inconscient, Mon Anima Et Mon Ombre...


*** Ce Que Tu Dois Faire, Personne Ne Peut Le Faire à Ta Place ***

Ou

**** Ce Que Tu Donnes à Dieu, Dieu Te Le Rendra. ****

Ou

**** Si Tu Veux Revoir La Lumière, Tourne-Toi Vers Dieu. ****


Alors Merci à Toutes Et Tous D'Être Venu(e)s Si Nombreuses Et Nombreux ce Matin, Merci De Vos 88 Visites Du Jour., Que j'Apprécierais Que Mes Connaissances De facebook, S'Ils Ne Sont Pas Que Des Ami(e)s Virtuel(le)s, Laissent Un Message, Un Commentaire En Regard De Mes Mots, Pour Lesquels Cela Fait Deux Heures Vingt Que j'Ecris...


Enfin, Le Mur des Lamentations Étant Loin D'Ici... Et En Ayant Assez de Ressasser Le Passé, Que même la limousine de sarkozy Ne Mène Nulle Part... Si Ce N'Est droite Dans Le Mur... (Tout Autant que leur gauche, me Direz-Vous !!!)... Il Ne Faut Plu" Que Conter Sur Chacune Et Chacun De Nous Toutes Et Tous, Mais Sûrement Pas sur eux qui sont aux soldes et à la grande braderie de nos gouvernant(e)s Et élu(e)s, culs bien Tassés Dans leurs fauteuils de cuir, et autres bagnoles de luxe.


Sur Ce, Passez Toutes Et Tous Une Belle Après-Midi... Mon P'Tit Titi Vient De me Rejoindre Pour Boire un Coup en Son Verre D'Eau Saint Amand !!! Chaton De Luxe, Mais Qui Est Plus Humain Et Empathique que Nombre de celles et ceux qui se disent... Humain(e)s, Mais N'En N'ont Que la Prétention.


Allez, Cata'clope Et No More alcohools.
Aujourd'hui, je sais Que Le Plus Dur Combat...
Est Celui Contre Soi-même.

Les Autres Combats N'Etant Que De La Rigolade...
Mais Au Fait !?!
Vous Êtes-Vous Jamais Battu Contre Vous-Mêmes ???
A La Façon De Don Quichotte... Mmmh ???

Le Résultat Est Que Je N'Appellerai Pas Notre Johanne...
Puisqu'Elle "préfère" L'Ignorance, Le Mépris Et Le Silence
Et Ne Fait Que Reproduire ces Clichés Insensibles Aux Autres,
Et Notamment Celles Et Ceux Qui Lui Étaient Chères Et Chers.
Au Moins, J'Aurai Essayé De Reprendre Contact...

Mais Ai Depuis Toujours fait Face à L'Ignorance,
à des machines à blablater qui disent de Laisser un Message
Et Qu'elles et ils Me Rappelleraient...

J'Attends Toujours.

Alors Marre D'Attendre..
De Donner Sans Retour Et sans Attente...
Qu'En Mettant Les Femmes Et le Sexe De Côtés,
ou ce qui pour quelques un(e)s paraît Inconcevable Et Inconvenant...
De Ne Pas Avoir "baisé" Dans L'Année...
"L'Amour, C'Est Pour Les Pédés !!! "
Chantent Fauve Différent.

eux ne "pensent qu'à ça",
Quel Que Soit L'âge...
Qu'on croirait qu'ils N'ont Pas évolué
Depuis les Années Collèges,
Où ils ont Commencé à se rendre conte qu'ils et elles
Avaient Un Sexe...


Depuis, ils sont en chasse.
Sautant Sur Tout ce Qui Bouge.
C'Est Bien Connu...
Ce Sont ceux Qui En Parlent le Plus,
Qui En Font Le Moins.







Commentaires

Ce Titre, Ce N'Est Pas moi Qui L'Ai Inventé... Un Film Sorti Après Le Décès De Mon Papa En 1997,... Qu'Un Jour, à Table, je L'Evoquai, Ce Qui Choqua Ma Maman...

En Ce Titre, Il y a La Vie... Qui Est Notre Bien Le Plus Précieux, Plutôt Qu'Être Attablé(e)s à Déjeuner Comme Tous Les Jours Qui Se Suivent Et Se Ressemblent, Et Font Des Années, Du Temps Passé à Ne Pas savoir Dire "Je T'Aime", Ou Les Mots Du Cœur.. il Faut Nous Dire Les Mots Qui Apaisent Que Même "N'Oublie Pas Que Tu Vas Mourir", Est Une Ode à La Vie Et Au Fait D'Oser, Toujours Et Positivement.

Et Résister Au Fait D'Être Blasé(e)s De La Vie... C'est la société qui est Laide, Mais La Vie, Elle, Pourrait Être Belle Et Simple, Si L'On S'y Mettait Toutes Et Tous Ensemble...

Allez, à 4.30 Pm, je Vais Devoir Vous Quitter En Vous Remerciant De Vos 106 Visites... Que Tant Pis Si Vous Ne Souhaitez Pas m'Ecrire... Ce Que je Fais Chaque Jour N'Est Pas Par orgueil, Mais Toujours Pour Apporter Ce En Quoi je Crois... Ou Ce Que Mon Cœur me Dicte Ce Que je Dois Partager... N'Attend Plu' Rien, Ni Ne Le Mérite, De Toutes Façons.

Mais Avec Le Temps, Ça Reviendra... Regardez Donc Le Spectacle De Damien Rice, En L'Article De La Muse... Tous Les Regards Tournés Vers Cet Artiste... Ou Ce Que j'Aime Lorsque je Vais Voir Un Spectacle, Toutes et Tous Rassemblé(e)s En Osmose...

Il Est L'Heure Pour moi De Vous Remercier, Et Vous Souhaiter Une Belle Fin D'Après-Midi... Bisous à Vous Et Prenez Soins Les Un(e)s Des Autres... à Plus Tard <3 <3 <3

Articles les plus consultés