******* Pour La Princesse Lonnie... Et tou(te)s les Z'ôtres...*******




Mes Ami(e)s F. ***** Et D.D.D. ***** M'Ayant Apaisé De Leurs Coups De Fils... N'Attendez Plu' Rien De Moi.. Fort Heureusement, Leurs Voix Et Leur Sagesse M'Ont Apaisé... Qu'Une Paire de Gifles !!! Ou Lorsqu'Con(ne) Me Parle de Mon Ancien Atelier Qui Perdura Trois Années... Que Je Leurs Collerais Bien Une Paire de Gifles, Tant TOUS Mes Ex-Ami(e)s M'y Auront Profondément Déçu... De Même Que Toutes Celles Et Ceux Qui Passaient Sans Entrer... Je Ne Faisais Rien De Mal... Que Faire Les Choses Pour Les Faire Sourire... à Travailler Jusque Deux Ou Trois Heures Du Matin... Du Coup... N'Ai Plu' En Vies De Travailler... Juste Faire Ce Que JE VEUX...Du Mieux Que Je Le Peux... Afin De Gagner Ma Vie De Mon Travail... Et Voyager... Aller Revoir Notre Aigle Brun, Et Notre Baleine... Aux Chutes Du Niagara Et à Tadoussac... Que J'Entends Encore Vos Talons-Aiguilles... Votre Message Sur Mon Portable, Laissé Après Que Je M'En Sois Allé... Ou Revois Votre Mot Délicatement Glissé Sous Ma Porte D'Entrée... à En Devenir Paranoïaque... Et Schizophrène... Alors Merci Lonnie de M'Avoir Abandonné Comme Un Chien Battu à L'Entrée De La Bouche De Métros de La 10Th Avenue Et De La 57Th Street... Que Tu As Dû Déchirer Mon Dessin Que Je T'Ai Offert... Le Plus Beau... Le Dernier... Bref... N'Ai Plu' En Vies De Sourire.... Mais Plutôt Que Te Retrouver Sur L'Un De Mes Messages, Te Parlant De SON Viol, à "la postière"... Je Préfère Te Dire Que Tu Étais Ma Favorite... Et Que De Tout New York City, Je N'Avais JAMAIS Rien Vu D'Aussi Beau... Que Toi...

*** Au-Delà D'Un Silence Qui S'Evertue... à Tout Foutre En L'Air, Gino... Il Ne Savait Pas... ***, Chantent Les Têtes Raides...  Cette Année, Ça Fera Neuf Ans Que Vous Me LAISSEZ CREVER DANS MON COIN... Parfois Emmerdé Par certains voisins qui vont Pleurnicher Auprès De Mon Propriétaire...

Que Je Vous Préviens Tout De Suite... Il N'y En Aura Pas Une Dixième... Je Supprimerai Mes Blogs D'Ici-Là... Et Tous Les Messages Laissés Sur Monster googol(e)s... Y Compris Mes Comptes facebook Et google +...*** Des Fleurs,... Pour T'Aimer Bientôt... ***... N'y Crois Plu'... Alors Sois Heureuse Et Fais Comme Mes Ex-"Z'ami(e)s"... Fouts-Moi La Paix. Puisque C'Est Ainsi Qu'Il Faut Vous Adresser Ma Parole... Là Où J'Ai TOUJOURS (Sourire) Essayé de Vous Faire Tomber Vos Œillères... Mais Vous N'Avez Rien Vu D'Autre Qu'Un Connard En Moi... à L'Exception D'Une Au Lycée Claude-Gellée... Mais Malheureusement... J'Etais Trop Timide Pour Elle... Que Je La Fuis... Comme Tu M'As Fuit... Voilà... C'Est Tout Pour Ce Soir... Pour Que Le Prénom LONNIE Ne Soit Plu' Associé à un violeur homosexuel à Épinal... soient des moments Qui Ne Me Quitteront JAMAIS... Dégueulis dans les rues d’Épinal la Bourgeoise... Puis Dans Les Escaliers de Mon Papy... il ou elle M'avait Saoulé La Gueule... Avant D'Abuser De Mon... SEXE. Et Maintenant, Allez Donc Voir Ailleurs Si J'y Suis Puisque Vous Ne Me Laisserez Aucun Message De Compassion... Non Plu' D'Encouragements... Qu'Autant CREVER DANS MON COIN...
 
 
Sans Aucun(e) Ami(e) Digne De Ce Nom.





Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés