******* Le Goulag. *******




Sans Doute Aucun... Il Est Un Auteur Dont Je Ne Me Remémore Pas Le Prénom, Non Plu' Le Nom... Qui Dit Que Les New-Yorkais Se Sont Forgé(e)s Leur Impropre Prison, Et En Sont à La Fois les gardiens Et les Détenu(e)s... Peut-Être a-T-Il Raison... Peut-Être... Sans Doute... a-T-Il Tort... N'Ayant Que (Trop) Rarement Vu Et Vécu Quelque Chose D'Aussi Grandiose Outre Mon Aigle Brun, Mes Oies Sauvages, Mes Mouettes et Ma Baleine (Eh Oui, Puisqu'Elles Ne Sont Plu' Les Vôtres... Sic !!!), Qui Vinrent me Saluer, Aux Chutes Du Niagara Et à Tadoussac...

C'Est Vrai, Il y a De La Misère, Beaucoup, Énormément, Les Sans Domiciles Fixes Dormant Aux Pieds Des gratte-ciels... Alignés Les Un(e)s Derrière Les Autres, Les Un(e)s Après Les Autres, Longeant Les Trottoirs Et les pots d’échappements... des limousines, des porsche'ries... des plus luxueuses berlines... Et Tout Le Monde Défile En Les Ignorant... Quand Ce N'Est Pas la police qui vient les déloger !!!





Commentaires

Articles les plus consultés