*** Malgré Mes Coups De Sang... Je Vous Aime Toutes Et Tous ***




Rentré Il N'y a Que Cinq à Dix Minutes De L'Hôpital Pour y Faire Mon Premier Entretien, Pour Me Faire Ôter Mon Kyste Au Menton, Planqué Sous Ma Barbe, Un Kyste De La Peau, Semble-T-Il... Et Donc Non Lié Ni à Ma Dentition, Non Plus à Ma Bouche... Vous Savez Quoi ??? Non Seulement Je Vous Aime Toutes Et Tous... Même Si Aux Hommes... Que Je N'Aime Que D'Amitié... Je Leurs Préfère Les Femmes... Plutôt Jolies, Minces Et Avenantes... Et Ces Dernières... D'Amour. Tant Toutes, Je Vous Trouve Très Belles... Et Ne Sais Ni Draguer Ni Faire Le Premier Pas... Tant, à Chaque Fois... C'Est De Déceptions Que Je Me P¨rends En Retour... Alors... Que Faisons-Nous ??? Nous Restons En Notre Silence, En Écoutant De La Bonne Musique Et Du Bon Son... Parfois, je M'Exprime En Râlant, En Tentant D'Essayer de Vous Faire Comprendre Que Ce Sont Des Mots Plutôt Que des tiny +1 En Réponse à Mes Mots Du Cœur...Et Même Si Rien Ne Venait à Venir... J'En Connais Au Moins Une Et Un Qui Sont Gentil(le)s Et Qui Font De Mes Nuits Plus Belles Que Mes Longues Journées, Car Même Dormant Jusqu'à Dix, Voire Douze Heures Par Nuit... J'Ai Cette Formidable Chance De... Rêver !!! Et Çà, C'Est Le Plus Précieux De Mes Trésors... Aussi Ai-Je Rêvé à 4.00 Am... Que Je Peignais En "Ma Rue Des P'tits Bonheurs", Chez Une Belle Dame Et Amie, Qui Était Remplacée Par Un Vieil Homme, En Son Garage... J'y Préparais Le Printemps !!! Peignant Tout De Vert Et De Bleu... Puis Il y Eut Une Histoire à _Propos D'Une Bicyclette Sur La Route... Avec un Jeune Homme... Mais Je Ne M'En Souviens Que Vaguement... Et Puis, Sur Le Matin, Me Levant à 9.45 Am, Mon Inconscient Me Conta Une De Ses Nombreuses Et Belle Histoire Rigolote... Mais Ne M'En Souviens Malheureusement Plus... Je Sais Qu'Il M'Adressa Des Mots, Toute Une Histoire... J'Irai à Nouveau à L'Hôpital Demain... Cette Fois Pour Mon Scanner Des Sinus... Qui Entre Nous, Commencent à M'Enerver... Parce Qu'Etant Pris Le Matin...Que J'Ai Alors Du Mal à Me Souvenir De Mes Rêves Et Autres Si Jolies Histoires De Mon Ami De L'Inconscient... Que J'Aime Plus Que Quiconque En Tout L'Univers... Comme Ma Reine Anima, Elle Ma Déesse... Quant à Mon Chevalier Dell'Ombra... Je Ne Sais Pas Encore... Mais Ose Le Croire, M'Ayant Défendu Plus D'Une Fois... Mon Ami, Lui Aussi... Dieu N'Est Pas Méchant... Mais Gentil... Comme Mes Déesses Et Dieu, Il Fera Tout Pour Nous Faire Sourire, Rêver, Et Faire D'Immenses Songes... Comme J'Ose Le Rêver Pour Mon Défunt Papa... Comme pour Mes Mammys Et Papys, Pour Clémentine Et Les Sien(ne)s... Pour Carl Gustav Jung Ou Le Grand-Père De Mon Ami NLG... Et Chacune et Chacun Qui S'Est Retrouvé(e) Emporté(e)... Au Ciel.


En Un Seul Et Unique Dieu, J'Ose Croire... Papa De Toutes Et Tous Les Êtres Humain(e)s...De Toute L'Humanité, Qu'Elles Soient Mendiantes, Ou Présidente Des États-Unis D'Amérique, Voire Simplement Ma Tiny Princesse +Blanka Pospíšilová , Ou La Princesse Valois, De Même Que Mademoiselle X Et Ses Z'Ami(e)s... C'Est Dieu Qui a Tout Créé, Puisqu'Ayant Vu Et Vécu Sa Divine Lumière... Que je M'En Souviendrai Jusqu'à La Fin De Mes Jours Comme De Ma Plus Obscure Nuit... Ne Sommes-Nous Pas Toutes Et Tous Né(e)s Avec Un Inconscient, Une Anima Ou Un Animus, Et Une Ombre...


Paraît-Il, Selon Michel Cazenave, Qu'Il Nous Faut Reconnaître Cette Fameuse Ombre Que Carl Gustav Jung, En Ses Toutes Premières Années Nomma "Son Numéro Deux, Son Ami...", à Qui Il Confiçait Tous Ses Secrets Lorsqu'Il Allait Au Grenier... Jusqu'à Le Renier, Lorsque Son Ombre Tenta D'Eteindre La Flamme Qui Devait "TOUJOURS Rester Allumée..." En Le Mur D'Enceinte De Ses Parents, Dans Un Petit Trou... Et Ainsi Ils Se Relayaient Avec Ses Enfants Et Ami(e)s...Serait-Ce La Flamme De Dieu, Du Cœur, De L'Espoir... Qu'Il Se Souvint Toujours de Ses Rêves Dès Son Premier Rêve (Ou Cauchemar) Fait à L'Âge de Trois Ans... De Parents Catholiques, Il Reçut Une Éducation Religieuse... Et à Cette Époque, Au XIXème Siècle... Ce N'Etait Pas de La Rigolade... Qu'Il Rêva D'Une Grotte En Laquelle Il Entra...V Et Au Milieu De Laquelle Trônait Un Immense Pilier Droit... Tel Un Phallus !!! Que Son Ami de L'Inconscient Lui Dit Alors... "çà... C'est le mal !!!".


Réveillé De Bonne Heure Que Demain, Je Devrai Me Lever Encore Plus Tôt Pour Retourner Faire Mon Scanner des Sinus... J'Aurai Déjeuné En Ville, Au "Monde De Barnabé", à Nancy... Une Bonne Petite Brasserie... Ultimes Gorgées... Et Puis Ultime Clope Avant La Prochaine... Qui Seront Entrecoupées De... Grand Ménage !!! Eh, Oui... Encore... Et Toujours... Puisque Ne L'Ayant Pas Fini Hier... aspirer, Puis Récurer, Et Enfin plizzer Mes Meubles, Bureaux et Cheminées... Sûr Que Cette Chanson N'Est Pas Aussi Belle Que "Baro-Foro" De Gogol Bordello... Qu'Un Jour... Un Soir Plutôt, je Chantai "Undestructible" En leur Silence à Toutes Et Tous... En leur tram de nancy La Mort-Rose... Walkman Vissé à Fond Sur Mes Oreilles... Il Est Triste Votre Monde à Vous... Pas Le Leurs... C'Est de La Bonne Adrénaline, De La Testostérone Pure... Et Du Partage... Que Quand je les vois Entrer Ou Sortir En leurs trams... Elles Et Ils Me Rendent Tristes.


Mais Pas Seulement... Je Reviens De Face de Boucs... petit(s)-"amis" Violents... Des Filles Qui En Ont Marre De leurs conjoint(e)s... Et Qui N'Ecrivent Pas Une Phrase Sans Fôtes D'Ortaugraffes... Tellement De Malheurs Sur Cette Maudite Belle Planète Terre à Nous Toutes Et Tous... Arrivera-T-Il Ce *** Mother-Fuc...ng Day *** Où Nous Vivrons Toutes Et Tous Heureuses Et Heureux ??? Allez... Bisous Du Cœur...


Comme Je L'Aimerais Tellement...

Allez, Bisous à Chacune De Vous Et Bise
A Votre Fan-Club...

Profitez Bien de Cette Belle (Mais Fraîche...) Soirée...
Alors Couvrez-Vous Bien...

Et No Sex Sans Latex !!!

Commentaires

Articles les plus consultés