lundi 30 novembre 2015

Dieu Ne Reviendra Pas... Pas Tant Que...

Je Suis Un Incompris De Toutes Et Tous, Je Crois... Sauf De Mon Ami Le Chat "Monthy Boy The Star King Cat"... Et Cela Me Rend Extrêmement Malheureux.... Cà L'Aura Toujours Eté Sauf Auprès De Deux Êtres Vraiment Humains... Tout D'Abord Grégory Au CE1, Puis Nico-Archi' En 1ère... Mais Sinon... Point D'Ami(e)s. J'Ai Une Revanche à Prendre Cette Année, Voire Même Plusieurs, Sur Les Passantes Et Les Passants Qui M'Ont Provoqué Une Sorte De Paranoïa Lorsque Je Tenais Mon Atelier Rue De La Commanderie, à leur nancy La Morte... Puis Ce Fût Le Tour des bars... Et Leurs Inénarrables Rancœurs... Tant De Faux-"Ami(e)s...". Mais L'Inconscient Veille. Vous Photographiant Toutes Et Tous... Tant De Misères Quand Nos Goinfres De présidents Se Gavent Et Se Bâfrent à Coups De Millions De Milliards De leurs Sales Euros... Est-Ce Cela "L'Europe De Jaurès" ??? "Après moi, Il N'y Aura Plus De Politiques...", a Dit François Mitterrand... Était-Ce Un Aveu D'... Échec ?!. lui Qui a Aidé Le front Anti-national à Progresser Contre Ses Ennemi(e)s.

"Dieu Reviendra" M'Ont Dits Mon Anima Et Mon Inconscient... Et Peut-Être Cela Pèse-T-Il Sur Mes Frêles Épaules... Mais Je Ne Manque Pas de Combativité... "Je Te Dis Morts Aux Cons, Mais Qui Sont Plus Bien Cons Que Toi...". Dieu Ne Reviendra Que Lorsque "Liberté, Égalité Et Fraternité" Seront Respectées. Par Toutes Et Tous.

Aussi, Je Me Souviens De Messages Provenant Et De Dieu Lui-Même Et De Mon Inconscient, Me Disant "Ce Que Tu Donnes à Dieu, Dieu Te Le Rendra.", Ou" "Ce Que Tu DOIS FAIRE, Personne Ne Peut Le Faire à Ta Place."

Voici, C'Etait Mes Recommandations Du Soir... Prenez Soins De Vous... Bisous.

 Dieu Vous Aime.



dimanche 29 novembre 2015

La Rencontre De Mon Anima...



A Vous Ma Reine Invisible,

15.30Pm, Je Me Décide à Me Lever. Je Déprime De Ce Put... De Silence Qui Me Fait Sombrer Et Ne Rien Faire. Votre Silence Qui Dure Depuis Plus De Sept Longues Années. Que Même Ma Maman Ne Me Comprend Pas. Pour Quelle Unique Raison Travaillerai-Je Puisque Personne Ne Me Parle Ni Ne M'Ecrit. Pas Même Un Seul De Ceux Qui Se Prévalent D'Être Des Ami(e)s.  Qu'Est-Que Je Vous Ai Faits Pour Mériter Un Pareil Silence... Rien. Je N'Ai Fait Que Vous Offrir Mon Intimité Et Mes Rêves Fabuleux. Aussi, Je Ne Compte Plus Sur Personne. Et Ne Vous Conterai Plus Rien... Mais Vais Écrire Mes Rêves En Mes Moleskines, Et Ne Vous Écrirai Plus Que Si Vous Vous Décidez à M'Ecrire. Que Ce Soit Dit Pour Dit. Allez, Je Vais Finir Mon Grand Ménage... Salut.

samedi 28 novembre 2015

Je Vous Aime...

 

17.12 Pm, Je Me Lève... En fin... Il Faut Croire Que J'Ai Besoins De Beaucoup De Sommeil...Aussi Vais-Je Sortir Un Petit Peu... Passez Une Agréable Soirée... Bisous... A Tout à L'Heure... Me Voici Revenu Après Avoir Croqué Une Excellente Pomme D'Adam, Tombée à Terre Au "aux Champs La Sapinière", La Sapinière Représentant L'Inconscient Collectif En Tant Que Forêt... Croquer La Pomme... Je Vous Laisse Deviner... Une Belle Pomme Rouge Et Jaune... Une "Golden", .... Me Voici Retourné Aux Docks à nancy La... Mitigée... Je Peux Finir Ma Fresque Si Je Le Veux, J'En Ai Désormais Les Capacités, Puisque Peignant Désormais à L'Huile... Aussi Vais-Je Appeler Hervé, Le Patron des Docks Demain En Fin De Journée... Histoire De Parler Et M'Exprimer... Et Me Défendre... Je N'Ai Pas Pu Finir Cette Fresque Mais Je M'En Sens Désormais Les Capacités...

Capacités à Peindre "les docks", Et "Le Liseron", Côtes à Côtes , Sur Les Quais De Dublin... Parce Que Je Ne Me Sens plus Là Où J'En Ai Été...

En Silences...

Où Es-Tu ? Que Fais-Tu ? Qui... Qui... Qui.. Laquelle Es-Tu ??? Il M'Arrive De Penser à Lino... Mais Bon... Il M'Arrive De Penser à Joséphine... Mais Bon... Il M'Arrive De Penser à Perrine,... Mais Bon... Il M'Arrive De Penser à Tant D'Autres... Mais Bon !!! Ne M'Abandonnez Pas Mon Divin Inconscient, Car Vous Seuls Êtes Les Rayons de Soleils Qui Éclairent Mes Nuits... Faites De Beaux Rêves Mes Dieux Et Déesses. Parce Que Je Suis Prêt à Attendre L'Autre Monde Pour Vous Découvrir, Car En Vous J'Ai Foi.


vendredi 27 novembre 2015

La Grande Chambre Des Morts...



1.15 Pm, Je Me Réveille Une Dernière Fois, Après Un Long Mais Impressionnant Rêve Un Tantinet Cauchemardesque, Et Aux Côtés De Mon Anima, Et De L'Archétype De L'Enfant, Et Mon Grand Frère Qui Me Réveilla En Une Immense Chambre Inconnue, Mais Qui Me Sembla Être En L'Une Des Chambre De Mes Mammy Et Papy Maternels. Mon Grand-Frère Ouvrit Une Porte, Dans La Chambre, Et Je Découvris Une Enfant Grise à La Chevelure Blonde Bouclée Dans La Baignoire... Puis, J'Ouvris Une Immense Porte Qui Se Démembra, Attachée Et Retenue Dans Le Vide Par Une Ficelle Entre Les Trois Portes, Je Regardai Dans Le Vide En Hauteur Tout D'Abord, Il S'y Trouvait D'Immenses Poutres Et Deux Étages, Puis Regardai Dans Le Vide, Qui Était Très Profond... Dès Lors, Je Décidai De Sortir De Mon Grand Lit...

J'Aurai Bien Rêvé Cette Nuit-Ci, Comme Je L'Aime Tant... Mais N'Arrive Pas à Me Souvenir Du Second Rêve... Je Ne Sais Plus... Désolé, Mon Infirmier Et Sa Sympathique Assistante Et Apprentie-Infirmière Viennent De Passer... D'Où Ce Petit Texte...Et Puis, Il Y Eût Un Premier Rêve Où Ma Coccinelle De Mémère De Cox-Lady Se Trouva Toute Démontée, Mes Parents Revendant Une Voiture Rouge, Disposée Sur La Pelouse, Des Gens Voulaient L'acheter Mais Elle Ne Démarrait Pas, Alors Ils Se Sont Mis à Creuser Dans Les Murs Pour Ôter Les Fils De Cuivre, Afin De La Démarrer... Quel Était Le Second Rêve ??? Je Ne Me Souviens Plus... Dommage, Il Était Beau... Allez, Je Vais Aller Finir Mon Grand Ménage Maintenant Que Je Suis Réveillé... Nettoyer Tous Mes Meubles, Aspirer, Récurer Pour Éliminer Tous Les Vilains Microbes De Monthy Boy The Star King Cat, Et Le Soigner... Je Ne Sais Pas Chez Vous Mais Ici, ils Annonçaient Du Soleil Et L'On Ne Voit Pas à Trente Mètres...

jeudi 26 novembre 2015

"C'Est Leur Sale Guerre, Pas La Nôtre !"

Je Suis Croyant...


Croyant En Une Intelligence Supérieure à Celle De Ces Petit Êtres Inhumains Qui Se Mènent Leurs Sales Guerres... Et Depuis Des Milliers D'Années Damnées.Au Nom Si Impropre De Leurs Petits Profits Et De Leurs Dieux "argent, pouvoir, corruption, détournement de Bien Sociaux, Injustices, Et Autres Abus De Pouvoirs...". Je Me Sens Concerné Aux Noms Des Familles, Des Ami(e)s Des Victimes Innocentes De Leur Barbarie Et De Leur Ignorante Reine De Leurs Vies, L'Ignorance... Au Nom De Dieu, ils Assassinent. La Jeunesse, Embrigadent Des schizophrènes Coupables De Meurtres. ils Périront En Enfer Et Seront Damnés Pour L’Éternité.

 
3.30 Pm, Je Me Réveille Après Un Rêve Dont Je N'Ai Pas Souvenirs Et Dois Aller Faire Mon Grand Ménage Afin Que Demain, Lorsque Mon Infirmier Vienne, Ce Soit Propre Et Reluisant Partout... Allez, Passez Une Belle Fin De Journée Ensoleillée...

Bisous Mesdemoiselles... <3


"MY ANIMA IS A RAINBOW"



... Que J'Espère Revoir Prochainement Sous Les Traits D'Une Autre Demoiselle Que Liv Tyler... Qui, Entre Nous, N'y a Rien Compris à Mes Messages Et a Préféré S'En-Fuir... Tant Pis Pour Elle... Les Starlettes Ne M'Intéressent Plus Et Depuis Longtemps... Moi, Ce Que Je Cherche Avant Tout,... C'Est de La Gentillesse Et De L'Amour Avec Un Grand "A" Majuscule... Ce Que Nombres N'Ont Jamais Compris.. Mais J'OSE CROIRE QUE MON ANIMA ET Moi Seront Heureuse Et Bienheureux De L'Autre Côté.

Belle Et Douce Nuit à Toutes Et Tous...



RESPECT... Je Me Serai Réveillé Après Avoir Touché Le Bingo Auprès de Ma banque... Plein de Pièces De Deux Euros Que Je N'Avais Pas Assez de Mes Poches Pour Toutes Les Empocher... J'Etais Une Nouvelle Fois Aux Côtés D'Un Ami... Peut-Être Mon Meilleur (Ou L'Un De Mes Deux...) Meilleurs Amis... Qui Se Reconnaîtra... S'Il Vient à Passer Par Ici, La Canaille... Yes, We Can, Clamait Un Certain Barack Obama... Allez, Je Vais Aller Me Reposer Et (Re) Commencerai Le Grand Ménage Dès Demain Matin, Mon Infirmier Venant Me Rendre Une Titi'te Visie Ce Vendredi... Et Peut-Être Qui Sait, La Princesse Pauline... En Attendant, Faites Toutes Et Tous De Doux Songes.... Qui Sait Ce Que Va M'Inventer Mon Bon Dieu Tout Puissant ? Qui Sait Ce Que J'Inventerai Demain ? Si Seulement L'Un Ou L'Une D'Entre Vous Se Décidais à Lier Un Lien Avec moi, Parce Qu'Etant Sans Nul Doute "Le Schizophrène" Le Plus Aimé De France... Mais moi Aussi... Et C'Est Tout Ce Que Je ressens En Ce monde Si Fade Et Triste... De L'Amour... Pour Chacune Et Chacun De Vous... Et Ce Même Si Je Me prends Des Coups Non-Dits... Des Coups Insidieux... Non-Dits Mais Exprimés Et Ressentis Comme Tels...


J'En Ai Tellement Ressenti... Que Je Ne Me sens plus La Force de Me Lever Le Matin... Aussi Ai-Je Repris Mon Prozac, Un Anti-Dépresseur...Pour Atteindre Les Sommets Comme Ces Trois Êtres Humains, Suspendus Par-Delà Les Cieux. Allez, Il Se Fait Tard, Belle Et Douce Nuit à Vous...

A Demain...

mercredi 25 novembre 2015

Bon Film Sur Arte... à Mon Anim'Apollonide...


Il Semble y Avoir Un Très Beau Film Sur Arte...
"L'Apollonide" Ou  L'Histoire D'Une Maison Close...
Bon Film, Avec Tout Plein De Belles Demoiselles Nues
Ce Qui Me Donne En Vies D'En Peindre Tant D'Autres...

Les (Vrai(e)s) Artistes Doivent S'Allier Contre leur barbarie...



Pour Vous Faire Patienter Un Petit Peu...
Retour Prévu Aux Allant Tours De 9.00 Pm... 
Passez Une Belle Soirée...

Bises<3

Grand Ménage, Puis...


J'Aurai Passé Une Bonne Après-MLidi, Assis à Côté De Deux Dames Faisant Leurs Petites Courses... Mais Je Vous Conterai Tout Ceci Après Avoir Fait Mon Ménage... En Espérant Qu'Il Neige Encore Ce Soir... Ce Dont Je Doute...) Parce Que Réveillé à 9.30 Am, Puis Rendormi Jusque 1.30 Pm... J'Ai Rêvé Que Je Gagnais Des Dizaines De Pièces De Deux Euros, Me Rendant à Ma banque... Il Sait Tout, Il Voit Tout, Il Est Mon Merveilleux Ami De L'Inconscient... La Suite Tout à L'Heure... Belle Soirée +Blanka Pospíšilová  Et Mesdemoiselles X, Ainsi Qu'à Leurs Kanailles De Fripouilles D'Ami(e)s... Koquines, Va -;)

mardi 24 novembre 2015

En Silence... Voici Venue La Neige...



Et J'En Suis Des Plus Heureux...

Monthy Boy The Star King Cat Se Repose Après Avoir Subi Un Examen Prononcé De Sa Maladie, Qui Ne Devrait Pas Empirer... Là-Bas, Chez Le Vétérinaire, C'Est Bien, Les Conversations S'Engagent Aisément, Du Fait Qu'On y Vient Avec Nos Animaux... Ici... Il Neige Et La Terre... Notre Terre à Toutes Et Tous Se Pare De Son Blanc Manteau... De Quoi Me Faire Retrouver Une Belle Energie... "Tu Tapes Fort Sur Ton Clavier !!!", Me Disait Eric, Un Ami... "C'Est pour Qu'Il Comprenne Bien...", De Lui Répondre... Désolé Si Cà S'Est Mal Passé, La Dernière Fois Que Tu Es Venu... Mais j'Ai Particulièrement Besoin De M'Entourer D'Êtres Humains Qui Vont Bien Dans Leurs Baskets...

Bref... Ici, Il Neige Toujours, Et Ma Mamounette M'a Tout à L'Heure Déclaré "Oh, Mais Tu M'Portes La Poisse !!! -;)", Gentiment Et Avec Le Sourire, Observant La Neige Qui Avait Recouvert Tout Son Jardin...

En Espérant Que Cet Hiver Soit Plus Neigeux Que Les Précédents... Je Ne Vais Plus Tarder à Aller Dormir... Histoire D'Aller Me Faire Une Balade Avec Vous à Petits Petons, Dans La Neige Qui Craquelle Sous Les Pas... Les Premières Neiges... Un Cadeau De... 

Dieu.

Puis Viendra Le Temps Du Ménage, De Quelques Courses Pour Monthy Boy The Star King Cat Et moi... Yes... C'Est Une Belle Soirée Sous La Neige !!! Parce Qu'à Cette Allure... Il Semblerait Bien Qu'Il Va Neiger Toute La Nuit... Alors Je Me Lèverai Dès Le Premier Rêve, Comme Étant Enfant... Un Grand Enfant Désormais... Mais Qui Reste Et Restera Toujours Émerveillé Par La Neige...

Encore Eu !!! Zut !!!

C'Etait Un Samedi Soir Et Je Sortais D'Un Bon Petit Repas, Lorsqu'un Homosexuel M'Agressa, Et Fît Semblant De Me Rouer De Coups De Poings... Puis D'Arriver au "Mouton Electrique"... L'Ancien "Blitzzz" Café, Le Dj Qui S'Etait Aussi Battu, Mais Pas Semblant, Mare De Sang, Escaliers Cassés... Bref, Je Descends... Et Ma Virginie (Une Bonne Amie)... QuiSe Déplace Avec Un Tour De Magie Des Plus... Mortels !!! Et Qui Dit "Ah! V'là Le Jean-Chri-Chri' !!!", Parce Qu'Etant Installée Au Comptoir, Avec Un Tour De Col Brun De Bois, Et Les Mains Sur L'Avant Du Bar, à Se Déplacer... "Couilllonne, Faut Pas Me Faire Cà à moi !!!", Lui Dis-Je... Quand Je Vous Dis Qu'Il Est Rigolo Mon Inconscient... Merci Mon Bon Dieu Tout Puissant... Allez, Zou, Pas Fini Ma Nuit...J'y Retourne... Bisous <3

3.30 Pm. Je Me Décide à Sortir De Mon Grand Lit. Seul Avec Mon Monthy Boy The Star King Cat Qui Vient Me Réveiller... De Temps à Autres. Je Dois L'Emmener Chez Le Vétérinaire, Là... Il Le Sait Et Dormait, Se Cachant Sous Le Grand Lit... Ici, Il Neigeotte... Peut-être Me Réveillerai-Je Demain, Bienheureux De Retrouver Ma Neige, Puisqu'En Grande Partie, Vous Ne L'Aimez Pas... Je Veux Dire... C'Est Comme Un Grand Show Des Pink Floyd Ou Sur Leur Place Stanislas, Où Tout Le Monde Entier Lève Les Yeux Vers Le Ciel... C'Est Tout Beau... C'Est Tout Blanka Di Neve, C'Est Tout Blanc Partout... Et Je Trouve Cela Trop Joili... Les Montagnes Au Loin, Les Toits Devenus Tous Blancs Et leurs Petites autos Recouvertes De Neige... Finie La Différence ! -;) La Lutte Des classes a !!!

Mais Oui... Oui, Et Oui Encore... Mon Inconscient M'a Encore Joué Un De Ses Fabuleux Tours De MAGIE, Et J'En Suis Des Plus Heureux... Tant Je Les Aime Tous Les Trois... "Je Sais.", a Dit Carl Gustav Jung... "Je Sais.", Dis-je... Je Sais Qu'Elle Et Qu'Ils M'Aiment De Tout Leur Coeur Et J'En Ai Les Larmes Aux Yeux... Allez... Allons Faire Soigner Mon Monthy Boy The Star King Cat, Puis Je Vous Ecrirai Concernant L'Anima, Parce Qu'Il M'Importe De Faire Découvrir Leur Animus Et Anima Aux Enfants... Non Pas Révolution... Mais...

"Évolution"...


My Dreams for You, Little Miss Sunshine...

Je Suis ici pour partager, pour apporter, et c'est au Nom de l'Amour que je le fais. L'Amour pour une Femme, croisée au "hasard" de mes pas... mais s'il est bien une chose en laquelle je ne Crois pas, c'est bien au hasard... par contre, en mes pas, Oui! et en Elle aussi, je Crois... encore un peu... j'ai depuis toujours rêvé que pour une Femme, je me dépasserais, l'ai toujours su, pourquoi, je ne sais pas!

Prendre Le Temps D'Apprendre... Et De Nous Retrouver, moi Et Ma Famille De L'Inconscient.

Bien Le Bonsoir à Toutes Et Tous...


Monthy Boy Que Je Me Dois Remmener Chez Le Vétérinaire Demain Soir, Est Paisiblement Allongé à La Place Du Chef... Vous Savez +Blanka Pospíšilová , Sur Les Fauteuils En Osier Qui Sont Retournés à Leur Plus Belle Place En L'Atelier De Peintures, Proche Du Grand Coffre à Outils... Cà Va, Pas Trop Difficile Le Silence ? (Sic)! Je Ne Sais Plus Que Vous Raconter Parce Qu'Etant à Un Mois De Noël Et N'Ayant à Nouveau Rien Fait Si Ce N'Est Rêver... Et Encore (Sic!), Venir Les Fesses à L'Air Vous Conter Mes Rêves Grandioses, Immenses Et Beaux... Rassurez-Vous... Je N'Ai Pas Rêvé Cette Nuit-Dernière, Sinon Je Vous L'Aurais Conté.. C'Est Dès Que Vous Vous Réveillez Qu'Il Vous Faut Rechercher Vos Rêves... C'Est Ma Gymnastique De L'Esprit (Sic!) Du Matin...
Mais J'Aurai Été Un Petit Peu Heureux Ce Week-End Et Notamment Samedi Soir, Apercevant De Gros Flocons De Neige, Je Décidai De Sortir De Mes Murs... Ils Étaient Beaux Ces Cristaux Qui Tombaient Du Ciel Par... Milliards. Par Contre ceuxQui Se Prévalaient Des "Amis" M'Auront Plus Que Déçu... L'un Se Mouchant Dans Ma Veste, L'Autre Me Disant D'Aller, Du Haut De Son Orgueil, Me Faire "enc...er"... Je N'Ai Plus Beaucoup D'Ami(e)s Sur nancy La Triste, Outre Mon Ami Du Lycée Nico'... Et Sa Petite Émilie Et Leurs Chatons...



Aussi, Ce Serait Bien Si Tu Me Parlais Un Petit Peu Plus Mon Nico', Ici, Sur Mes Blogs, Si Tu En Trouvais Le Temps... Parce Qu'à Part Toi, Comme je Te L'Ecrivais à L'Instant... De Vrais Et Véritables Amis... Je N'En N'Ai Qu'Un... Et C'Est Toi. Et Je Préfère Des Milliards De Fois L'Autre Côté, Celui De L'Au-Delà à leur Soit-Disant "Monde". Le Monde, Ce N'Est Pas Qu'Une Planète Qui Tourne En Ronds Autour Du Soleil... C'Est Bel Et Bien Autre Chose... Le Monde... C'Est L'Univers, Les Galaxies, Les Voies Lactées, Les Étoiles, Les Nébuleuses, Les Étoiles Filantes, Les Trous Noirs, Les Éclipses, Les Voies Lactées Et Interstellaires...

Pourquoi Leur Sale Guerre ? Je Viens De Regarder Un Brin De leurs informations... Et Cela Me... Révulse. Tant De Morts Et Depuis Toujours. Tant De leurs Sales guerres Et Depuis Toujours. Je Me Bats Et Me Battrai Aux Noms Des Miens, Au Nom De Dieu, Bien Que N'Etant Plus Ni Chrétien, Ni Catholique... Mais Croyant... En Une Intelligence Supérieure... Comme Mon Monthy Boy The Star King Cat Qui Vient De Me Rejoindre... Quelle Plus Belle Preuve D'Amitié Entre Un Être Humain Et Un Animal Qui, Au Début, Ignorent Tout L'Un De L'Autre... Et Au Final, Font Connaissance, Puis Sont... Inséparables. J'En Aurai Croisé Des Plus PIRES Que Mon Monthy Boy The Star King Cat... Parmi Ces Soit-Disant êtres Si Petits humains... Et Qui Se Prévalent D'Êtres Des "ami(e)s".

Je Viens D'Aller Faire Un Tour Sur Faces De Boucs... Et Qu'y Vois-Je??? marion-maréchal... Cette Fasciste ! Comme sa Tante Et Son Nazion de grand-père... Je N'Aime plus les Réseaux Soit-Disant "Sociaux", Qui Font D'Elles Et D'Eux Des Bombes à Retardements... Moi, Ce Que J'Aime ??? Ce Sont Les Nuages, La Neige, Et Être Loin D'eux, Les Forêts De Jour Comme De Nuit... Le Ciel, L'Espace, Les Étoiles, L'Art Nouveau Aux Fenêtres Lorsque Je Me Balade Dans leur tram, Les Océans, Tadoussac, Les Merveilleuses Chutes Du Niagara, New York City Et Québec, (Montréal, Je Ne Connais Pas Assez, Mais Paraît-Il Que C'Est plutôt Agréable...), Les montagnes Enneigées Comme Celles Postées Ici... Mais Je Souhaite Être Plus Célèbre Que Monet Et Manet, Et Tant De Grand Artistes Qui Se Sont Donné(e)s Corps Et Âmes En Leurs Armes Et Par Leur Temps... Et Gagner Suffisamment Ma Vie Pour Que Ma Maman Puisse Prendre Sa Retraite... Et Créer Le Grand Chalet Des Songes Au Nord Du Lac Supérieur, Au Canada... 

Votre Petit Monde M'Ecoeure... Moi Qui Suis Peut-Être... J'Ecris Bien "Peut-Être" Pour les rg's Qui Me Suivent à La Lettre... Je Suis Comme Jean-Jacques Rousseau... Un Incompris, Un Mal-Entendu... Vous Me Faites Marrer... Peut-Être Vais-Je Ecrire L'Histoire des Invisibles Plutôt Que la vôtre Qui est Triste... à Mourir... Parce Que Des Invisibles, Il M'Est Arrivé D'En... Voir ! N'En Déplaise à Certaines Petites âmes Sensibles... L'Un D'Eux Me Sembla... Malveillant... Mais D'Autres Me Semblèrent Bienveillantes En Compagnie D'Enfants, Tout Un Groupe Que Je Cherchai à Observer Plus Longuement... Mais Ils Disparurent... "Dieu, Créateur Du Monde Visible Et Invisible", Cela Ne Vous Dit Rien ??? Moi, Si. Et Je Préfère Le Monde Invisible au vôtre.

lundi 23 novembre 2015

*** Sweet Dreams To You ***



Je Remercie Ma Belle +Blanka Pospíšilová  Pour Ses Mots, Son Intelligence Et Sa Gentillesse... Et D'Être Venue... à Mon Secours. Parce Que De Secours Il Est Question... Sans Doute Noël Se Passera Une Nouvelle Fois De moi, N'Etant Plus Que Dans Un Mois... Demain Sera Consacré à La Lecture De Mon Livre Préféré... "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées..." Du Grand Carl Gustav Jung... Aussi, Peut-Être... Si Je Rêve, Ou Cauchemarde... Me Remettrai-je à Écrire Ceux-Ci En Mes Moleskines... Et Puis... Peut-Être Que Demain... In Neigera... Alors Je Resterai Bien Au Chaud Au Fond De Mon Lit, En Lisant Et En Apprenant De Jung... Cette Image Se Nomme, à L'Origine "Père Noël Et Mon Bon Dieu", Mais je La Dédie à +Blanka Pospíšilová ... Et L'Embrasse Bien Fort... Bisous Et Douce Nuit à Chacune Et Chacun De Vous Toutes Et Tous...


dimanche 22 novembre 2015

Carl Gustav Jung Et Son Numéro Deux...


Il Me FAUT Lire Le Livre De Carl Gustav Jung "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...", Parce Que J'y Trouve Des Points Communs Avec Ma Vie.... Mon Bon Dieu Tout Puissant, J'Vous En Supplie, Faites-moi Rêver Cette Nuit,... Allez, Je Dois Aller Dormir... Faites De Beaux Rêves... Bise.        

samedi 21 novembre 2015

Que Dire, Que Faire ?


Je Suis Retourné aux docks Hier Soir, Voir Ma Fresque Qui N'a Pas Changé... Je Me Réveille Après Avoir Vu Des Images... Mais N'En N'Ai Pas Souvenirs... Je Me Sens Vide Et Seul Au Monde... à Quoi Bon Sortir Puisque C'Est Toujours La Même Histoire. Triste Histoire... Toujours Seul. Depuis Toujours... Que Dire Face à Votre Silence ? Que Je Suis Trop... Con.  Que Faire... Rien. Si Ce N'Est Le Ménage...  Dans Un Tout Petit Peu Plus D'Un Mois, Ce Sera Noël, Et Je N'Aurai Sûrement Pas De Cadeaux à Vous Offrir, Mesdemoiselles. Tant Je Me Trouve En Souffrances. ET Que Vous N'En N'Avez Sûrement Rien à Foutre De moi Ni De Personne D'Autre Que vous-mêmes. Il Est Laid Votre pays, Messieurs-Dames Les élu(e)s. Allez, Je M'En Vais Fermer Mes Autres Bl;ogs Et Celui-Ci Ce Soir à Minuit. Pour Ne Plus Vous Adresser La Parole. Jamais Plus. Merci. Salut.

Belle Et Douce Nuit à Toutes Et Tous...


Je Me Sens Fatigué... Pas Vous ?! Aussi Vais-Je Aller Me Replonger Dans "Le Monde Magique Et Merveilleux Des Rêves Grandioses" De Cette Nuit... En Espérant Ne Pas Trop Cauchemarder... Allez, Douce Nuit à Toutes Et Tous... Rentrez Bien... Bisous <3 Et Peut-Être à Demain...

vendredi 20 novembre 2015

Un "Au Revoir".

Apparemment, vous Ne Savez Pas Ce Que Les Mots "Souffrances", "Isolement", Et "Solitude" Signifient... Alors J'Arrête Là Pour Peut-Être Un Jour Me Remettre à Travailler, Peindre Et Dessiner... Et Histoire De Ne Pas Me Coller Un Ulcère En Plus De Cette Soit-Disant Schizophrénie... Parce Que vous N'Avez Pas Idée De Ce Qu'Est Un Silence Long De Quarante-Et-Une Années Signifie. Alors Allez-y, Continuez à Papoter Entre Vous, Mais Cette Fois-Ci... Demain, Je Ne Serai Pas à Vos Côtés...

J'Aurai Connu Un Immense Bonheur Il y a De Cela Sept Longues Années... Et Outre Mes Nuits Qui Sont Des Milliards De Fois Plus Belles Que New York Et Chaque Vie De Chaque Homme Sur Cette Maudite Belle Planète,... Mes Jours Sont Un Enfer... Aussi Et Surtout Par Votre Faute à Toutes Et Tous. Parce Que C'Est Bien Joli DeMe Mettre En Première Page Des Schizos Qui eux, Sont Réellement Dangereux(ses), D'Après Ce Que J'Ai Pu Lire Du Groupe de Soutien Dont Je Fais Rarement Partie sur faces de Boucs Et De Brebis Galeuses Qui N'Hésitent Pas à Frapper Leurs Femmes, Mères, Pères... Quand Ce Ne Sont Pas Des Enfants... Pour Exemple, Je Viens De Croiser Un Jeune Homme Qui à Sombré Dans l'alcool Et la drogue... Et Qui à À Peine Vingt Ans à Déjà Deux Enfants... Et Est Séparé De Sa Compagne.

"Rêveries Du Promeneur Solitaire", De Jean-Jacques Rousseau

Et Je Me Retrouve Parmi Ces "Chiens Galleux" Qui Beuglent leurs Immondes Horreurs Qui Veulent Pèter des chattes Et Parlent De Femmes Comme De Chiennes ! Pourquoi Sortir Encore ?! Parce Que Je N'Entends Ni Voix, Ni Rien. Que Tout Ceci N'Est Dû Qu'Au Fait... Que J'Ai Tristement... Perdu... La Raison. Ma Raison. Ma Réflexion... Je Me Contrefouts Des "Qu'En Dira Le Bon Peuple ???"... Parce Que... Je Suis Bel Et Bien Vivant... Et Que J'Ose Là Où Tant D'Autres N'Osent Plus... Je Ne Suis Pas vulgaire Comme eux Que J'Ai Entendu Ce Soir... Je Crois En L'Au-Delà Plus qu'Aucun Sur Cette Terre... J'Ose Croire Au Fait Que Nous Nous Retrouverons Toutes Et Tous Un Jour de L'Autre Côté... Peut-Être... Durant Cette Absence Où Je Me Remettrai à Écrire Mes Rêves Grandioses Que Je Ne Vous Livrerai Qu'à Noël, En Mes Moleskines, Parce Qu'Ayant Attrapé Une Mauvaise Écriture Et Que Je Dois Désormais M'Appliquer Pour Bien Écrire... Peut-Être En Va-T-Il De Même Pour Mes Dessins... Je Ne Le Sais... Mais Nous Le Saurons à Noël... 

Aussi Vais-Je Prendre Le Temps De Retrouver Une Belle Écriture, Plutôt Que De Tapoter Sur des Touches De Clavier Qui Ne Ressemblent Pas à Des Lettres, Pour Ma Maman, Tout D'Abord, Parce Que Ma Mamounette Qui Aimerait Que J'Aille Mieux Et Que J'Avance, Suivant Les Pas De Mes Grand-Frère Et Petite Sœur... Qui Eux Sont Aux Côtés De Deux Enfants Respectifs Et Adorables (Parfois, Mais Je Ne Leur En Veux Pas, Ils Et Elles N'Ont Pas Connu Leur Grand-Papy... Qui Est Un Homme Des Plus Merveilleux Qui Soient, Qui a Toujours Respecté Ses Chauffeurs, Ses Ami(e)s, Et a Toujours Donné Le Meilleur De Lui-Même Pour Nous... Sa Famille, Sa Femme, Ses Enfants).

Papy N'Est Plus Parmi Nous, Mes Nièces Et Neveux, Mais Il Veille Sur Nous, Il a Reçu La Plus Belle Étoile De Tout Le Cosmos, Et a Reçu des Ailes qui Lui Permettent de Voyager Dans Le temps, à Travers le Créateur de L'Univers, Parce Que Votre Papy Était... Un Saint...Et Qu'Il a Reçu des Ailes D'Archanges.




Aussi, je Regrette Mais Ne M'Attendez Pas Pour demain, Ni Le Matin, Ni Le Soir... Parce Que je Me Sens Extrêmement... LAS... De Votre Silence, D'Où qu'Il Provienne, des Emirats-Arabes-Unis Comme Des États-Unis D'Amérique, Ou De France Et D'Allemagne... Mais Je Serai Plus Fort Que Le Silence... Parce Qu'Il N'y a Qu'Un Silence Qui M'Importe... C’Est Celui De La Mort... Tant Je Le Connais... Tant Je M'En Souviens.

jeudi 19 novembre 2015

Grand Ménage Puis Dessin...


Réveillé à 5.00Am, Après Un Grand Et Long Rêve, Où Je Me Retrouvais Près du centre "les nations", Dehors, à Dessiner Et Ecrire Ce Que Je Faisais Concernant "Graph-X And Co' ",  Au Dos D'Un Panneau De 3 Mètres Par 4 Mètres, Puis quelqu'un Arriva Et Recouvrit Tout De Bleu, Et Alors Que Tout Etait Recouvert Et Que J'Avais Fait Tout Cela Pour Rien, il Posa Un Papier Par Terre Et M'Indiqua Une Liste De gens, Et Lui Demandai S'Il Connaissait François P., Puis Je Retournai à L'Hôpital Psychiatrique, Après Qu'un chauffard Ai Fait Un 360 Degrés Sur Lui-Même Avec Son Semi-Remorque, Et Me Dit "Alors, T'As Eu Peur, Hein !?", Et Enfin, Arrivé Au Centre Psychiatrique des nations, Je Voulus Mettre 2 € Dans La machine à Chocolats... Mais Rien Ne Vint...L'un des gens du personnel soignant MeDit Alors Qu'Il Manquait 10 Cents... , Puis De Me Réveiller... Une Nouvelle Fois, Eu Par Mon Inconscient Et Mon Anima... "J'Aurais Dû M'En Douter !", D'Ajouter... Puis Je Rêvai D'Un Train Sur La Route Qui Mène Chez Ma Maman, Puis Il S'Arrêta, Dépassant La Limite Autorisée, Que J'Avais Franchie En Une Automobile Qui Le Précédait... Et De Revoir Ma Petite Soeur Revenir Chez Ma Maman...

Allez, Ne Me Reste Qu'Une Heure Avant La Venue De Mon Infirmier, Chez Moi... Je Dois Tout D'Abord Nettoyer Mon Appartement, Aspirer, Récurer... Et Tout Çà... Puis Je Me Remettrai Au Dessin De Mon Hippocampe... 

Passez Une Belle Journée... Bisous <3

mercredi 18 novembre 2015

Where Are You ?... Because i Love You...


***

Dix Années se Seront Écoulées Depuis La Fin De Mon Atelier... Dix Ans... Et J'Ai Particulièrement En Vie... Plus Que Des Dessins, Plus Que De La 3D, De Recréer Mon Arbre, En Plein Cœur De Ma Cuisine-Salon, Un Arbre à Roulettes, Et En Résines Cette Fois-Ci, Pour Éviter Les Courts-Circuits... Je Ne Vous Remercie PaS De Ce Maudit Et Puant Silence Qui Ne Fait Que Le Sombre jeu des terroristes Que Vous Autres Allez Condamner Sur La Place... Sans Un Remords. Un Silence Qui Dure Depuis Dix Longues Années, Depuis Même Treize Ans, Depuis Que J'Ai Eu La Mauvaise Idée De Venir à nancy La Morte, La Puante, L'Infecte Et Misérable ville... Allez Donc Regarder bfm tv Voir Si L'Herbe y Est Plus Verte... Çà M'Etonnerait Bien.

La Cité Des Anges Est Une Vaste Cité Du XIXème Siècle, Vue De Dessus; Sur La Gauche, Se Trouve Le Cinéma Des Enfants Ou Ciné' Graph-X, Avec De Grandes Portes, Un Balcon Enneigé, Des Sculptures, Une Statue, Elle Aussi Recouverte De Neige... Mes Bêtes? , De Vieux Immeubles à L'Architecture XIXème Siècle, Façon New York, Avec Des Balcons Enneigés, Des Echelles Enneigées, Des Passerelles Entre Les Maisons, Arrondies Comme Dans La Rue Des Ecuries, à Nancy L'Ancienne... Du Iemps Où L'Art Etait... Encore... Beau Et Respecté. (sic!). Entre Les Maisons, De Hauts Arbres Enneigés Avec Des Guirlandes... Comme Lorsque J'Etais Enfant... Avec, Au Loin, Un Grand Sapin, Illuminé De Mille Lumières... 


Dans Le Ciel, Les Nuages Défilent Vers L'Horizon, Et Il Neige à Gros Flocons... Le Roi Soleil Au Loin Se Couche, Et La Nuit S'Installe... Puis Le Ciel Se Dégage, Et Les Etoiles Scintillent Par Millions... L'On Aperçoit La Lune Rousse Dans Les Nuages, Il Neige Alors à Petits Flocons, Les Lampadaires S'Allument Et Les Guirlandes Scintillent. 

Au Loin, Proche De L'Océan Se Trouve Le Grand Phare D'Alexandrie Qui S'Illumine, De Même Que Les Galions Amarrés Au Port... Les Fenêtres Ici Et Là S'Allument, S'Eteignent, Les Sapins à L'Intérieur Clignotent... L'on Aperçoit Les Enfants, Petits Et Grands... En Ombres Chinoises...

***

*** Le Grand Opéra De L’Étoile ***

En Cette Cité Des Anges, Il y a Le Grand Opéra De L'Etoile, Dont La Coupole Est Illuminée, Et Dans Le Ciel Les Oiseaux Volent Ensemble... Comme Eux, Je Veux Retrouver Mes Ailes, Ma Vie, Mon Indépendance, Mon Amour...  Ma Liberté.

***

*** La Cathédrale Saints-Sauveurs ***

Et Puis Aussi, Il y a La Cathédrale Saints-Sauveurs, Une Immense Cathédrale, Encore Plus Grande Que Celle De Notre-Dame, Encore Plus Belle Que Celle De Gaudi... Dans Un Style Arts Nouveaux, Immense, à La Mesure De Nos Saints-Sauveurs. J'Ai Nommé Jésus-Christ Et Dieu. Une _Cathédrale Vue De Trois-Quarts En Contre-Plongée, Vue De L'Entrée Qui Se Profile, Avec Un Très Grand Vitrail... De Jésus... Merveilleux, Et Une Statue Tout En Haut De Notre Frère Jésus, En Archange, Avec De Grandes Ailes Blanches, Mains Tendues Comme à Rio De Janeiro, Illuminées... Merci Mon Créateur... Je Me Sens Mieux... "Car Oui, Jésus Est Mon Frère, Car Il Est Frère De Tous Les Hommes..." à Part les talibans, les nazis, les fascistes, nos gouvernant(e)s... Et Qui Perpétuent Un système Malsain... Qui Ne Pensent à Aucun De Nous Toutes Et Tous... Oui, Je Me Ressens Le Petit Frère Du Christ... moi.


Pour Les Enfants Du Monde Entier, Créer Un Monde D'Amour Et De Paix... Je Dérange?! Tant Mieux... Tant Pis... Parce Que Les Idéaux Ne Meurent Jamais... Jamais... Jamais... Ils Ne Font Que Se Perpétuer, Se Transmettre... Se Propager De Siècles En Millénaires... Je Suis leur Ennemi... Parce Que Moi Non Plus... Je Ne Crains Pas Ma Mort.




Recherches : Cathédrale, Strasbourg, Gaudi, Avec Un Crèche, Illuminée En Contrebas, AveC La Lumière De Dieu, Les Rois-Mages, L'Etoile Polaire, Une Grotte, Du Lierre Et De La Neige Qui Tombe En Fins Flocons...

Je Veux Que Noël Soit Celui De L'Anima, Et De Celui de Mon Vénérable Allié De L'Inconscient... Mon Autre Dieu Tout Puissant.

***

*** Le Grand Musée Des Grandes Dames Et Des Grands Hommes ***

J'Imagine Un Grand Musée, Avec à L'Entrée, Des Hommes, Des Femmes, Se Dirigeant Vers L'Entrée, AveC Des Colonnes Et Des Etendards, Présentant L'Artiste Exposée... Aujourd'hui, Emilie F. Et Ses Statues Colossales, Aibnsi Que "La Ligue Des Rêveurs", Avec Nicolas-Archimède, Et Ses Personnages... J'Imagine Aussi Le Vieil Homme, Des Toiles Peintes à L'Huile, De Lino Ventura, De Bourvil, De Jacques Brel, De Madame Piaf, De Bourvil, Brassens, Gainsbourg, Tien An Man, Ahmad Shah Massoud Et De Son Ami Christophe De Ponfilly, Romy Schneider, Marylin, Liv Tyler, Madiba Nelson Mandela, Badinter... Et Tant D'Autres... 

Puis, Il y a La Salle Des Muses (Cf Shult), La Salle Des Belles Demoiselles Et Dames, Avec Des Dentelles, Les Déesses, Les Divinités, Elles Dont La Beauté N'a D’Égale Que La Grandeur.

***

*** Le Grand Château De Ma Fée Anima ***


Inspiré Du Grand Château De Neuschwanstein, Qui Inspira Le Grand Walt Disney, Ainsi Que Les Créateurs De Zelda... Je L'Imagine Grand, Haut, Caressant Les Nuages, Avec à Son Pied, La Grande Cité Des Anges, Recouverte De Blanche Neige... Dans Le Ciel, Les Flocons Dansent, Le Château De La Fée Anima Est En Contre-Plongée... Illuminé Avec Des Arbres Devenus Blancs... 

En Haut, Tout En Haut Se Trouvent Les Deux Amoureux, Au Balcon... Il y Aura Plusieurs Tours, Dans Un Style Art Nouveau (Cf. Maisons De Nancy)... Pour Mes Déesse Et Dieux Tout Puissants, Pour Mes Pères, Mes Créateurs...

***

L'Oiseau Mecanik


J'Imagine Un Gros Corbeau, Noir Et Argenté. Sortant Sa Tête De La Grange Rouge, Proche Du Grand Chalet Des Songes, Recouverte Par La Neige, Dont Le Toit Est Devenu Blanc... Il Neige Et Par La Porte Entrouverte, L'On Découvre Le Croâ-Croâ Mecanik : La Trappe D'Accès Est Située Sous Le Ventre Et Il y a Une Vitre Pour Protéger Les Deux Amoureux Du Vent... Il a Pailleurs Des Yeux Lumineux, Afin De Se Repérer En Pleine Nuit...

Plans : Vues De Face, De Profil, Coupe Intérieure...

Post-Scriptum : L'Aigle Royal L'eSt Pour Les Longs Et Immenses Voyages, Là Où Le Croâ-Croâ Mecanik L'Est Pour Rejoindre Le Grand Chalet Des Songes à La Cité des Anges...

***

*** Le God's Alive, Le Galion Des Airs ***


C'Est Un Vieux Galion... Oui Mais!!! Il Se Surnomme "L'Invincible"!... Ou Le God's Alive.... Le "Dieu Est Vivant"... C'Est Un Majestueux Vaisseau, Qui N'a Pas Besoin De leurs canons... Puisqu'Il Est Invincible!!! Il Surgira Des Airs, Des Nuages En Contre-Plongée, Et Survolera Les Plus Grandes Comme Les Plus Petites Cités (Comme nancy La Triste...)... Oui... Parce Que Comme Me L'a Dit Ma Petite Sœur Anima, Au Cours D'Un Rêve Qui Reste Gravé En Mon Cœur (Comme Tous...) : "Dieu Reviendra". 

A La Proue Du Galion, Se Trouve La Reine Anima, Tenant En Sa Si Jolie Main, Si Puissante Main,  Un Katana, Statufiée, Toute de Bois, Là Où Les Deux Amoureux Se Tiennent Par La Main... Survolant Les Cieux Et Le Monde Entier... New York Paraît Si Petite... Si Lointaine... 

Sur Les Côtés, Se Trouvent De Belles Enluminures, Sur Trois Etages, Des Hublots... Et à La Poupe (L'Arrière) Il y a Neptune, Dieu des Océans, Et Zeus, Dieu Du Ciel... A L'Intérieur, Se Trouve Le Grand Lit Des Amoureux, En Dessous D'Une Grande Fresque, "La Fresque Des Dieux Bénissant Les Amoureux"... La Fresque Des Dieux... Auxquels Je Suis Désormais Aux Côtés.

Dessins : Faire Les Plans De Profis, De Face, De La Poupe, Comme De La Proue (L'Avant), Et Détails Du Grand Navire "God's Alive"...

***

*** Le Grand Port D'Amsterdam ***

Amarrés Dans Le Grand Port, Non Loin Du Phare D'Alexandrie, Qui Les Guide Chaque Nuit, Là Où Le Lac Des Cygnes Se Jette Via Le Grand Fleuve Saint-Laurent, En L'Océan Atlantique, Une Dizaine De Galions Sont Amarrés, Guirlandes Illuminées Qui Les Eclairent... Là-Bas, Tous Les Marins Sont Rassemblés Dans Le Port D'Amsterdam, Écoutant Le Grand Jacques Brel, Madame Piaf Sur Scène, Léo Ferré Au Piano, Georges Brassens...

***

*** Le Lac Des Cygnes ***

Qu'Ils Sont Beaux, Fiers Et Élégants, Avec Leurs Plumages Blancs... Regarde Le Petit... Son Plumage Est Encore Gris... Et Comme Ils Sont Paisibles... Je Me Souviens De Tout D'Eux... Et De Toi, Lino... Lorsqu'Au Soir, J'Allais Leur Rendre Visites, Que L'Un D'Eux a Foncé Sur Eux... J'Ai Aussitôt Saisi Une Branche Afin De Lui Faire Peur... Il Est Reparti... De Ce Petit "Plouf" Dans L'Eau De Prospect Lake, Puis De Cette Image Postée Sur Le Blog De Stella Im Hultberg... J'Aimais Aller M'y Baigner, à L'Abri Des Regards Indiscrets, En Ce Lac... Tout Nu!!! Que De Longues Histoires Avons-Nous Vécu...

Oui, Princesse, Vous Qui Avez Osé... Vous Serez Peinte Et Dessinée... En Attendant, Belle Et Douce Soirées... Au Chaud !!!


***

*** Le Grand Moulin à Aubes ***

Proche Du Grand Chalet Des Songes, Il y a Un Étang, Un Grand Étang... "L’Étang De Mon Papa Et De Ma Maman", En Hommages à Tout Ce Qu'Ils Nous Auront Toujours Apporté, De Par Leur Travail Et Leur Amour... Mais C'Est D'Un Moulin à Aubes Dont Il S'Agit Là , En Un Style Ancien, Ses Ailes Tournent Et Il Est Prêt à S'Envoler, Haut-Perché Sur Ses Pattes...


***

*** And Finally... ***

Bien Que Nous Ne Soyons Rien, J'Ose Confirmer Que Nous Détenons Des Pouvoirs Extraordinaires, Et Qui Vont Bien Au-Delà De L'Imaginaire Inactif... A Ce Dernier, Je Lui Préfère L'Imaginaire Actif, Qui Est Une Forme De Réalité Dans La Réalité, Invisible à L’Oeil Nu... Bref... En Un Mot... En Un Clip, Voici Ce Qui M'Est Arrivé, Et Qui M'Arrive Encore Parfois... Avoir Les Mains Toutes Pleines De Veines Et De Taches De Sang Sous Ma Peau... Je Serai Votre Entwined, Princesse...



Comme D'Habitude...


11.30Am, Je Me Réveille, Après M'Être Dit "Merde, C'Est Vrai, Je Suis à Nancy !!!", Et Non Pas Sur Une Moto, Ni à Prague... Et Que Je Me Suis Encore Fait Avoir Par Mon Bel Ami De L'Inconscient... J'ai Remonté Ma Coccinelle Cette Nuit, Bizarrement, Il Est Vrai, Sans Les Ailes Et Avec Une Barre Verticale à L'Avant, Puis En Ai Fait Un Tour, Autour De La Maison De Ma Maman... Puis De Me Retrouver En Son Garage Et De Lui Dire Que J'Allais Faire Des Études Pour Apprendre La 3D... à Prague ! Et De Remonter La Rue de nancy à Epinal, Et De Perdre La Poignée D'Accélérateur... Puis De Me Réveiller... Allez... Plouf, Dans Le Bain, Mademoiselle X... Même Si Je Dormirais Bien Encore Un Peu... Je Vais Devoir Travailler, Et Apprendre La 3D Pour Créer Le Grand Livre Des Légendes... Bisous, Passez Une Belle Journée...

mardi 17 novembre 2015

Peindre à L'Huile...


Bonjour +Blanka Pospíšilová , Bonjour Mademoiselle X Et Ses Coquines Et Canailles De Fripouilles...

J'Espère Que La Matinée Fût Bonne, Je Me Réveille Après Avoir Rêvé D'Un Match De Hand Ball Où Je Me Trouvais Près Du But De Nancy Contre Lyon... Mais Auparavant, J'Ai Fait Un Grave Cauchemar Que Je Préfère Ne Pas Vous Conter... Aussi Vais-Je Ce Jour Peindre à L'Huile Le Ciel De La Cité Des Anges Et Du Grand Chalet Des Songes, Puis Me Remettre à Peindre Notre Astre, Notre Lune, Aux Couteaux Et Aux Pinceaux... Mais En Attendant, Je Vais Aller Terminer Mon Grand Ménage Et Faire Quelque Chose De Ma Journée Afin de Faire de Beaux Rêves La Nuit Prochaine...

Passez Toutes Et Tous Une Belle Et Agréable Journée... Bisous Mesdemoiselles...

lundi 16 novembre 2015

Pour Toi, Mon Ami Nico'... Et Aux Noms Des Peuples Du Monde Entier...

A Toutes Celles Et Ceux Qui Osent Encore Croire En L'Amour Avec Un Grand "A"...



Et Pour Mes Amis Nico' Et Pench'Que J'Embrasse Bien Fort Et à Qui Je Souhaite Beaucoup De Bonheur... (Ils Ne Vivent Pas Ensemble, Je Vous Rassure... Eux Aussi Aiment Les Femmes Comme Je Les Aime...-;) lol, Mes Djeunes. !!!

*** A Mon Anima - The Letter ***


Voici Le Dessin Que je Prévois De Créer Et Dessiner D'Ici à Noël... Pas Facile, me Direz-Vous... Mais Elle Est Tellement Jolie Et Belle... Qu'Elle Me Fait Songer à Celle Que J'Imagine Toute Heureuse De Délivrer à Son Titi Ses Rêves Grandioses Qui Ne Sont Que Des Volutes De Messages Provenant De Mon Ami De L'Inconscient Et Qui Lui, Créée... Mon Anima Est Une Demoiselle Qui N'Est Pas Toujours Facile, Et Aux Côtés De Laquelle Il Me Faut Composer... Dessiner, Peindre, Sculpter Puis Animer En Mes Logiciels De 3D, Pour Donner Vie à Ces Sculpturales Demoiselles Croisées Ici Et Là... Un Autre Monde... Un Monde De Beautés, De Gentillesses Et De Sagesse, Comme Me L'Inspirent Ma Reine Anima, Mon Chevalier De L'Ombre, Et Mon Merveilleux Ami De L'Inconscient, Lui Mon Meilleur Ami... C'Est Elle Et Personne D'Autre... Mon Anima... Qui Décidera de Qui Sera Ma Princesse, Parce Que Contrairement à Plus De Six Milliards D'Êtres Humains... Je La Connais. Je La Sais. Et Qu'Elle Ressemble Traits Pour Trait à L'Une Des Femmes Croisées... Ou Pas Encore... Et Qu'Elle Est Gentille Avant Tout...

Je N'Ai Jamais Souhaité M'Engager Aux Côtés D'Une Demoiselle... Et Pour La Majeure Partie Qui Survint Sur Mon Chemin... Je Le Regrette Amèrement... Pour Ne Pas Commettre Les Erreurs De Celles Et Ceux Qui M'Entourent, Parce Que Cherchant Le Grand Amour Avec Un Grand "A" Majuscule... à Tout Jamais.

Nous Avons Des Secrets Que Je Ne Révélerai Qu'à Ma Princesse, Mon Anima Et moi... Mais Pas Sur Leur Interbase Fliquée....Tout Comme Mes Rêves Qui Restent Notre Propriété Privée, Même Si Je Viens Vous En Conter Une Partie, Les Images Restent Gravées à Tout Jamais En moi. Et Nul Ne Pourra Jamais Les Observer, Autre Que Nous. Mon Anima me Sait Plus Que Toute Autre Sur Terre, Et à Ce Jour, Elle Est Celle à Qui Je Pense Et Ai Pensé Le Plus Des Sept Milliards D'Êtres Humains Sur Terre. 

Mon Anima Est De Retour... Et me Sourit, moi Qui Ne Suis Rien... Qu'Un Être Humain, Un Jeune Homme De Quarante-Et-Un Ans... Allez... Faire Et Laisser Faire... Allez, Au Travail, Ce Jour-Ci, Je M'En Vais Peindre Et Ce Soir, Après Un Bon Bain, Dessiner Notre Hippocampe Qui Virevolte Dans Les Airs Désormais... Prenez Bien Soins De Vous... Bisous <3

Faire Et Créer...


Tant Pis. Je Vais Me Lancer, Même Si Je Me Sens Un Petit Peu... Vide... Fort Heureusement, Mon Bon Dieu Tout Puissant De L'Inconscient Veille Sur Leur Titi... Malheureusement, Je Ne Me Souviens Pas Bien De Ce Rêve Grandiose Et Beau... Comme Un Dessin Animé à La Gotlib, Dessinateur De +Fluide Glacial , En Lequel Il y Avait Des Nains Qui Longeaient Un Chemin Escarpé Et Arrivaient En Une Vieille Maison, Puis D'Autres Nains Arrivèrent Et Nous Avons Fait La Fête... Puis De Retrouver Mon Grand Frère Qui Conduisait Très Vite, Et L'Auto De Se Transformer En Moto... Je Vais Aller Déjeuner Et Vous Souhaite Un Bon Appétit, Passerai L'Aspirateur, Récurerai Et NBettoierai Les Meubles Qu'Il Me Reste à Nettoyer, Puis Me Remettrai Au Dessin De Noël, à Savoir Mon Hippocampe En Ses Coquillages Et Sa Petite Boîte... 


dimanche 15 novembre 2015

Silent Night s Tebou ...



Ce Qui Signifie "Douce Nuit à Vous" En Tchèque... Je M'En Vais Tenter D'Essayer De Rejoindre Le Monde Des Rêves Cette Nuit, Et Vous Les Conterai Sitôt Levé... Faites De Doux Songes, Toutes Et Tous... Bisous <3

"Yes, This Is The Turkish's Genocide."



C'Etait Il y a Un Siècle. Il y a Cent Ans. A Cette "Occasion", Un Arménien S'Est Levé En Compagnie De Ses Frères D'Armes... Serj Tankian, Le Chanteur Des System Of A Down. Il Est Revenu Sur Ses Terres Natales Et Celles De Ses Ancêtres Qui Ont Dû Périr En Ce Génocide, Ce Crime Contre L'Humanité De La Turquie, En 1915, Durant Leur Première Guerre Mondiale Contre Les Chrétiens, Ils Assassinèrent 1,5 Millions D'Arméniens... Oui, Mes Frères Arméniens... Je Suis à Vos Côtés... Ce Frisson Qui M'Envahit Chaque Fois Que Je Pense à Dieu, à Nos Défuntes Et Défunts, à Qui Veut Bien Venir Vers moi Qui Ne Suis Rien... Qu'Un Missionnaire... Un Messager Et Bras Droit. Celui De... J'Ose Le Ressentir... Et Donc... J'Ose Le Croire... De Notre Créateur Et Dieu Des Êtres Humains... Ce N'Est Pas Seulement moi, Mon Inconscient m'a Récemment Parlé De Saint-Jean Apôtre, De Saint Jean-Baptiste Accueilli Chez Ma Petite Sœur Anima, à Paris, Terre Brûlée à Vif...

C'Est Dommage (Pour Vous...) Que Vous Ne Regardiez Plus Que vos Misérables téléphones portables, Et Non Plus Les Signes... De La Vie. Les Signes Que La Vie S'Offre à Vous Toutes Et Tous. Cela Éviterait Bien des Dommages, Et Pas Que Collatéraux... Cela Aurait Peut-Être Sauvé Des Vies Vendredi Dernier... S'Il N'y Avait Pas Leurs Sales guerres...

"Belle Soirée... Malgré tout"



L'Etoile Du Soldat N'Est Pas Des Plus Joyeux, je Vous L'Accorde... Aussi... M'Etant Couché à 4.20 Pm Hier, Pour Causes De Fatigues Et De Tristesses Concernant Ce Que Le Monde Entier Sait Désormais... Tristement... Irai-je Dormir Plus Tard Ce Soir... Histoire De Ne Pas Sortir Ni Être Tenté De Sortir à Minuit Ou à Deux Heures Du Matin, Me Réveillant... Nos Gouverneurs Ne Devraient Pas Être Payé(e)s... Ce N'Est Pas Un Métier, Politicien, C'Est Dans Les Tripes Que Cela Se Passe, Dans La Gnaque, Dans L'En Vie, D'Apporter à Son Peuple... Et Je Ne Souhaite Qu'Une Chose... Que La Pyramide S'Effondre Et Qu'ils Retournent Vers Leurs Peuples, Afin De Mieux Les Comprendre Et Mieux Être à Leur Écoute, Ne Plus Leur Parler Avec intérêts Masqués Derrière des Intentions Phallocrates, De Séduire De Jeunes Et Belles Actrices Comme Le Fît +François Hollande En Son Temps Et Comme Le Firent Tant D'autres... Aussi, Je Reprends Le Combat Du Commandant Massoud Le Lion D'Or Et De Christophe De Ponfilly, Parce Que Leurs Convictions Sont Miennes... Le Commandant Massoud Se Savait En Dangers... Mais Après Sa Visite En leur euro-pe, Il Retourna Triste Chez Les Siens... N'Ayant Pas Eté Entendu, Ni Par leur france, Ni Par l'euro-pe De Jean Jaurès... Il N'Etait pas un Allié Des Etats-Unis D'Amérique, Parce Que Ne Connaissant Pas Leur Langues... De Vipères, Oserais-Je ! Pas Assez Crédible... Et Pourtant C'Est Lui Qui a Repoussé les soviets Du Sol De L'Afghanistan Et Durant Dix Années...


"L'Etoile Du Soldat", De Christophe De Ponfilly...

"Le Lion D'Or."


Brigitte Brault, témoin de la mort du... par FranceInfo

Un Ultime Témoignage Juste Avant L'Assassinat Du Commandant Massoud... Etant Donné Qu'Il Est Impossible De Retrouver "L'Etoile Du Soldat" De Christophe De Ponfilly, Film Ô Combien Parlant Et Touchant Sur La guerre Entre Les Moudjahidines Et Les Soviétiques, Je Vais Le Remettre En Ligne... Pour Mieux Comprendre Leur Histoire... à Plus Tard...

"Dans La Vie, Ce Sera Jamais les salopards Qui Gagneront."

Dixit Mon Frère Christophe De Ponfilly, Mais Il Vous En Parlera Mieux Que moi, Du Commandant Ahmad Chah Massoud Le Lion D'Or...


Ahmad Shah Massoud entretien avec Christophe DE... par hey2hey


Ahmad Shah Massoud entretien avec Christophe DE... par hey2hey


Ahmad Shah Massoud entretien avec Christophe DE... par hey2hey

"La Troisième Guerre Mondiale Est Déclarée."



... Elle L'Est... Tristement. Depuis Le 9 Septembre 2001, Depuis L'Assassinat Du Commandant Ahmad Chah Massoud, Aussi Surnommé Le Lion D'Afghanistan, De Son Ami Christophe De Ponfilly L'Afghan Qui Mît Fin à Ses Jours... Mais Christophe Comme Le Commandant Massoud Restent Dans Mon Cœur... Eux Mes Frères.


MASSOUD et CHRISTOPHE par docjamel

Une Leçon De Courage...

je suis très fière de mon ami Laurent qui a écrit ce texte magnifique sur sa différence,prenez le temps de le lire il vous donnera envie de vivre.



Laurent Dublanchy a ajouté 4 nouvelles photos.

LA "DIFFERENCE

Je m’appelle Laurent Dublanchy et je suis « différent ».
Non pas en matière de talents ou de richesses…
Photo de Laurent Dublanchy. Je suis né « différent ». Un beau bébé de 3,550 kg avec deux doigts en moins à la main droite et un pouce plat.
Innocent et inconscient de la cruauté du monde dans lequel je venais d’arriver, je souriais aux gens et gazouillais de plaisir. Sans savoir que je me laissais impacter par le rejet d’une famille paternelle adoratrice du culte de l’apparence, et d’une famille maternelle aimante et vaillante luttant contre une culpabilité viscérale insufflée injustement par la partie adversaire.
Ma mère me donna le doux prénom de « Laurent ». Mon père se pencha sur moi la première fois avec le doux nom de « bâtard ». Peu importe, j’avais fini par m’endormir.
Quant au chirurgien, sage homme, il consola ma mère en lui disant qu’à défaut de deux doigts j’aurai deux cases de plus dans le cerveau.
J’ai passé les premières années de ma vie à manger, dormir, faire mes besoins, rire, pleurer, dessiner, construire un monde imaginaire bon et coloré sans me rendre compte qu’à travers ses jeux ma mère me faisait travailler ma main pour la rendre aussi optimale que ma main gauche.
Naturellement « gaucher », j’étais un petit garçon épanoui, jamais capricieux, curieux de tout, débrouillard, ne percevant la « différence » qu’à travers les couleurs, les formes, les saveurs, le toucher, les sons, les odeurs et non pas à travers le regard social.
Photo de Laurent Dublanchy. A l’école communale, j’ai découvert d’autres univers. Facétieux et tendres.
Puis, en évoluant dans ce microcosme social qu’est la scolarité, j’ai commencé à percevoir la « différence » avec un goût légèrement acide. Comme la première goutte de citron qui tombe sur la langue. J’ai appris à épeler le mot « différence » en même temps que le mot « cruauté ».
Certains de mes camarades de classe devenaient pour la plupart de délicieux inquisiteurs. Je n’étais plus « Laurent », j’étais « le monstre », « l’extra-terrestre », j’étais pointé du doigt avec dégoût. On ne me touchait plus, on ne me tenait pas la main quand il fallait former les rangs. Mais pour d’autres, j’étais encore « Laurent ».
J’en parlai à ma tendre mère qui me consola mais je ressentis de plein fouet, sans qu’elle s’en rende compte, la souffrance qui l’habitait. Je décidai alors de ne plus lui faire part de mes problèmes. Ne minimisez jamais le ressenti d’un enfant ! Il perçoit bien plus de choses que la portée des mots.
Mon père préféra rester en retrait, confronté à ses propres peurs, ne me préparant nullement à entrer dans l’arène de la vie et à prendre confiance en moi. Un manque qui me colla à la peau de trop longues années.
Dans mes prières, je demandais aux forces divines de corriger cette petite négligence.
Dans mes moments de détresse, je me demandais si finalement il n’aurait pas été préférable de ne pas avoir de main. Au final, ça aurait été balo ! J’aurais eu moins de chocolat.
Mon salut commença à arriver timidement sous une forme bien étrange. Ce sont deux créatures fort attachantes qui me redonnèrent espoir. Il s’agit d’E.T. et de Yoda dans Star Wars. L’un avec 8 doigts et l’autre 6. Tous deux n’étaient pas des top models mais avaient la sagesse et l’intelligence du cœur. Et pour cela, ils étaient adulés dans le monde entier. Je pouvais donc m’autoriser à imaginer qu’un jour je pourrais moi aussi être accepté dans ce monde où la normalité règne en reine absolue et totalitaire sur des esprits conditionnés qui ne se sentent rassurés et puissants que lorsqu’ils font partie de la majorité anoblie.
Photo de Laurent Dublanchy. Le réconfort et la bienveillance ne sont pas l’apanage de tous les adultes, ce que je compris très rapidement. Après les assauts des enfants de mon âge, vinrent les regards emprunts du même dégoût des adultes, parfois teintés de pitié ou de curiosité malsaine ; se plaisant à me retenir la main lorsque je serrai la leur, pour l’ausculter comme on regarde une bête curieuse.
C’était devenu officiel : pour le monde qui m’entourait, je n’étais plus « Laurent », je n’étais même plus « différent », j’étais devenu une « anomalie », un « handicapé ». J’étais rangé par la normalité sociale dans la case « défaut » avec le tampon « produit faible ». Même l'armée m'a réformé.
A 15 ans, je me fis opérer de la malformation du pouce pour l’affiner et le rendre plus esthétique sans perdre la force de ma « pince » grâce à la bienveillance du chirurgien qui contribua lui aussi à me redonner force et espoir.
La nature a trouvé amusant de me jouer ce petit tour en m’accordant un physique somme toute assez charmant. Histoire de corser la chose ou pour compenser cette « erreur » ? Quoi qu’il en soit, enfermé dans cette cage construite par le regard des autres, je ne voyais pas dans le miroir le reflet d’un charmant jeune homme mais celui d’un monstre de foire qui ne pouvait plaire à personne. Nombreux furent mes angoisses, mes peines, mes échecs dans ma vie sentimentale, car les partenaires que j’attirais me quittaient dès que « ma différence » se dévoilait. Il y avait « tromperie sur la marchandise ».
Je finis par me replier sur moi, sans même m’aimer, ne cherchant qu’une chose : fuir les regards, les justifications, les explications, les blessures gratuites, les rêves brisés, la souffrance qui ronge. J’étais devenu un ermite dans ma propre vie. Alors qu’à l’extérieur je redoublais de sourire et de gentillesses pour être juste… aimé.
J’ai appris à créer des parades, à adopter une gestuelle permettant de dissimuler à tout ennemi potentiel mon « handicap ».
Je m’étais en fait créé un poumon artificiel, au lieu de respirer la vie à pleins poumons.
Etrangement, je n’ai été attiré que par les métiers artistiques, scéniques et manuels, permettant de matérialiser les conceptions de l’esprit et d’exprimer des émotions, du beau, de l’esthétisme.
J ‘ai même été chroniqueur sur France 2, aux côtés de Stéphane Bern extrêmement bienveillant, où je m’occupais des loisirs créatifs. Mais angoissé à chaque émission à l’idée d’être découvert.
Etrange ? Pas tant que ça !
C’est ce qu’une thérapie en profondeur basée sur la mémoire cellulaire m’a révélé.
Presque dix ans pour parvenir à me nettoyer en profondeur, pour me libérer des bagages qui n’étaient pas les miens, pour entendre et intégrer que je n’étais que victime de moi-même du fait d’avoir accepté de laisser les autres me faire du mal, pour apprendre à m’aimer et à me considérer, pour ne pas considérer l’autre comme mon rempart ou ma bouteille d’oxygène, pour rêver à nouveau sans avoir à m’y autoriser, pour me sentir légitime dans tout ce que je fais et réussir sans me saboter à aucun moment par manque de confiance. Presque dix ans pour retrouver mon bon pouvoir et mon permis de vivre que j’avais égaré. Presque dix ans pour comprendre que l’on attire à soi ce que l’on veut vraiment en fonction de la vibration que l’on émet.
Ce n’est pas parce que l’on est « différent » que l’on est « handicapé » et inutile.
Au contraire ! A vouloir palier une « différence », nous développons encore plus d’aptitudes pour se considérer à l’égal des autres qui bien souvent, endormis sur leurs lauriers, limitent leur expansion.
Ma main droite que je chéris aujourd’hui autant que ma main gauche, saisit, coupe, serre, repasse, coud, caresse, écrit à la plume (un peu maladroitement par manque d’entrainement), tape à l’ordi, … Grâce à elle je suis parvenu à réaliser de merveilleux modèles en couture, à construire des objets, des compositions de toutes les sortes.
Ma main droite me permet de filtrer les gens et de me détourner rapidement des imbéciles, surtout dans ma vie privée.
Ma « différence » m’a appris à me dépasser mais aussi et surtout à respecter, aimer, considérer les autres, sans pitié ou fausse compassion. La « différence » rime avec « sagesse ».
A 42 ans, je ne laisserai plus jamais quiconque m’enfermer dans une cage construite par ses propres peurs.
Grâce à une amie (Emmanuelle Llop merci !) qui m’a poussé à sauter le pas, j’ai signé avec l’agence de mannequin WANTED et MASTERS. Rien que le fait qu’un représentant de l’image mode me considère tel que je suis m’a prouvé que j’étais parvenu à renaître de mes cendres. Je n’ai plus peur d’un appareil photo ou d’une caméra. Qu’importe si je remporte ou pas des castings, j’ai appris à ne plus vivre avec la peur.
J’en profite pour remercier Samir Bahrir, ami et photographe talentueux, qui a également contribué à cette renaissance.
Je travaille maintenant dans la décoration d’intérieur entouré de gens humains et respectueux qui ne me considèrent pas comme un maillon faible car moi-même je ne me considère plus comme tel.
Voilà qui je suis. Ma main est faite de chair, d’os, de cartilages et de sang comme la votre. Vous pouvez m’aimer ou pas, me toucher ou me fuir, je ne m’empêcherai plus de vivre.
Vous que j’ai laissés me faire du mal, vous m’avez fait grandir dans l’idée qu’il me manquait quelque chose comparé à vous. Mais au final… c’est à vous qu’il manque quelque chose : amour, compassion, courage et intelligence. C’est vous que je plains aujourd’hui.
Si pour certains, tout cela semble bénin par rapport à l’objet de ma différence, imaginez alors ce que peuvent ressentir ceux qui connaissent une différence plus grande.
Le process est sournois et avec le temps fait de profonds ravages.
Il n’y a pas de concours de souffrance, il y a juste de la souffrance. Créée par qui ?... Pas par ceux qui, à la base, vivent bien leur « différence ».
Fort heureusement, un voile se lève enfin sur nos sociétés. Des amputés de guerre sont valorisés par des photographes de mode, des prothèses intelligentes réalisées par des imprimantes 3D permettent aux enfants de vivre normalement en ayant l’impression d’ête des super héros, une jeune
femme atteinte de vitiligo est devenue une égérie de mode,…
N’attendez pas que la société change pour changer votre regard.
Vous êtes la société. Ce changement commence par vous.
Regardez-nous comme des êtres humains à part entière ; avec votre âme, non plus avec votre égo.
Merci ! : )
Et merci de partager pour aider certains et certaines qui vivent leur souffrance en silence et s'empêchent de vivre.

Belle Journée Et Bon Dimanche...

Debout !



Bonjour à Vous Toutes Et Tous...

7.30 Am, Je Me Réveille Afin D'Aller Peindre Notre Décor De Noël, Pour Apporter Ma Petite Pierre à L’Édifice Des Artistes. Et Qui Sait ? Retrouver Mes Rêves D'Un Monde Plus Beau, Plus Juste, Plus Humain... Parce Qu'Il N'Est Pas Aussi Beau Que Cela Ce système, Notre Modèle de société, Faite D'Individu(e)s Devenu(e)s Individualistes Qui Ne Font Que le Triste jeu des terroristes... Je Ne Me Souviens Pas Avoir Rêvé En Cette Nuit... Alors, à Mon Tour De Créer Mes Rêves... Et Qui Sait? Peindre Me Rapportera Sûrement Mes En Vies D'Apporter Plutôt Que Me Morfondre Sur Mon Sort, Jour Après Jour, Restant Les Bras Ballants Devant Mon Ordinateur... Ici, Le Ciel Est Gris... Mais Le Jour Se Lève... Enfin. -;) Bisous Et Belle Journée à Toutes Et Tous...

Jean-Christophe.

samedi 14 novembre 2015

Imagine... A Beautiful World Without wars...



Je Suis Passé Rechercher Des Médicaments Pour Mon Monthy Boy The Star King Cat Ce Matin En Mon Rêve, Après Être Allé Dormir Et Avoir Suivi les Informations Concernant Paris Et Son Peuple Jusque Six Heures Du Matin... J'Ose Espérer Et Croire Que Vos Sales Guerres Se Termineront Bientôt Et Ne Feront Plus D'Innocentes Victimes. Merci.

En Deuil, En Hommage Aux Innocentes Victimes De Paris.

Le Président De La République Française, Que je Salue Et Aux Côtés De Qui Je Suis, Parmi Tant D'Autres, a Décrété Trois Jours De Deuil National. Ce Que Je Conçois. Ma Petite Famille Va Bien. Ils Dormaient Alors Que les attaques terroristes avaient lieu. Je Tiens à Me Joindre à Toutes Celles Et Ceux Qui S'Engagent En Saluant Un Maghrébin, En Osant Lui Adresser La Parole. Il Nous Faut Oser. Oser Partager. Oser Échanger.

Je Me Sens Très Triste Pour Toutes Ces Victimes Innocentes.
Et Pour Leurs Familles Et Ami(e)s.

 

Aux fous de satan !


Je Suis Rentré En Taxi... Lui Ai Demandé De Mettre Les Infos... Après Avoir Appris Les Attentats De Paris... Nous Devons Plus Être Solidaires, Nous DEVONS Être Plus Ensemble... Ne Faillissions Pas à La Peur de L'Autre... Même Si J'En Ai Eu Le Triste Constat Ce Soir, De personnes Parlant En Une Autre Langue Que La Nôtre, La Langue Française, D'Une Enfant Qui Pleurait Et Auprès De Laquelle Aucun De Ses "géniteur(trices)" Ne Réagissait. Serait-Ce à Dire Que Je Considère Tout Être Étranger Comme un  terroriste.... Non, Bien Sûr... Mais Quand Même Une enfant Qui Pleurait Sa Maman, Mais Qui Ne Réagissait Pas... Je Suis Contre vous... Nous Sommes Toutes Et Tous Contre vous... Plus De 120 Morts... Comment Pouvez-vous ??? Comment Avez-vous Pu ?????????????????????????????? l'état islamique En Remplacement De L'Irak.... vous N'Êtes Que des Sous-MERDES, Des Chiurres d'humains... Et vous Payerez... "Allah Est Grand... Mais vous Irez Payer En L'Enfer."

vendredi 13 novembre 2015

De Retour Des Jeux Olympiques...


J'Ai à Nouveau Rêvé...
Et J'En Suis Des Plus Heureux...


Pour La Seconde Fois, Il S'Agissait Des Jeux Olympiques... Je Vais Peindre Ce Jour-Ci, à L'Huile, à Commencer Par Notre Astre Lunaire Et Ses Cratères, Comme Je L'Aime Tant...

En Ce Rêve, J'Allais En Chine, Aux Jeux Olympiques De Pékin... Il Me Semble Bien, En Tous Les Cas... Nous Avons Couru Et Comme D'Habitude, J'Ai Cassé Mon téléphone portable, Puis L'Ai Perdu... Nous Etions Alors Des Centaines à Remballer Un Immense Drapeau Blanc, Toutes Et Tous En Dessous, Puis Nous Avons Compris Qu'Il y Avait Des Petits Clips Pour Le Replier, Les Jeux Olympiques Se Finissant... Vladimir Poutine Prit La Parole Et Promit D'Etablir La Démocratie Afin D’Accueillir Les Jeux Olympiques En Sa Russie...Puis De Me Réveiller... Il Etait 11.00 Am, Et Monthy Boy The Star King Cat Avait Alors Faim... Tout Comme moi... Aussi, Je Vous Souhaite Un Bon Appétit Et Une Bonne Journée... Je Vais Aller Déjeuner Puis Peindrai Notre Décor à L'Arbre Enneigé, Et Au Grand Chalet Des Songes, Avec Sa Petite Chute D'Eau Gelée...

Parce Qu'Un Jour...
Il Va Bien Falloir...


Bisouxxx <3

jeudi 12 novembre 2015

A Vos Étoiles, Lino Et Mon Anima...

J'Ai Cru Apercevoir Un Voilier Volant Aux Branchages D'Automne Cette Nuit, N'En Déplaise à Aline F.,Très Jeune avocate Aux Crocs Qui Rayent Le Plancher, Croisée L'Autre Soir, Et Qui Hurla Dans La Rue En Me Voyant... "Souvenez-vous, vous Étiez à Claude Gellée, à Épinal"... Parce Que Plus Qu'Une De Ces demoiselles, Je Tiens Plus à Mes Visions Et Mes Rêves, Et Notamment Celle Inaccessible Aux "Communs Des Mortels", à Ce Qu'ils Disent... La Bien Nommée Anima, Qui En Latin Signifie "L'Âme"... Ce N'Est Pas Très Fort Pour Une "avocate" De Juger En Moins De Deux Secondes Et D'Après Un Visage... P'tite Conne, Va !




*** Août 2008 - New York City ***

Depuis Quelques Temps Déjà, Et Peu à Peu, Et Un à Uns, Les Signes Se Sont Multipliés, Venant Égayer, Enjoliver La Réalité, La Rendre Plus Belle Et Douce Qu'Elle N'a Jamais Été, Plus Belle Encore Qu'Elle a Toujours Eté En Fait, à Regarder Tous Ces Animaux, Ces Oiseaux Qui Un à Uns, M'Ont Accompagné Depuis Tant D'Années, Passées à Te Chercher, Toi Que Je N'Osais Imaginer, De Peur De Me Tromper, De Te Blesser, Et Tu Etais Là, à Mes Côtés, Me Disant "Regarde, Sens, Respire, Admire, Vis Tout Simplement, Chaque Instant, Chaque Moment, Passionnément, Intensément, Profondément, Vois Comme La Vie Est Belle, Douce, Regarde Et Aime Tout Ce Qui T'Entoure, Toutes Ces Petites Choses Déjà Si Belles... Aime D'Amour... Les Petits Papillons, Les Moineaux, Nos Mouettes Perchées, Les Coccinelles, Les Grenouilles, Les Libellules, Les Cygnes... Tous Ces Animaux Qui Un à Uns, Chacun, Chaque Fois, Quels Qu'Ils Soient... Ne M'Ont Jamais Inspiré Autre Chose Que L'Amour, La Beauté, La Vie, Et Pour Te Dire, M'Ont Toujours Surtout Inspiré... Une Femme Comme Je L'Aimerai. De Sa Beauté, De Son Humanité, De Son Originalité, L'Amour D'Une Femme, Pleine De Vie Comme Elle Est Amour, Le Vol Léger Et Argenté Des Battement D'Ailes Des Blanches Mouettes Comme Deux Cœurs Qui Battent L'Un Pour L'Autre, Elégante, La Sensibilité Du Battement D'Ailes Colorées Du Papillon, Sa Chaleur, Sa Fragilité, Sa Beauté Et Son Naturel... Chacun, Un à Uns, Ont Toujours Eté Là Pour Moi, Comme Ils Sont Là Pour Tant D'Autres, Et à Vrai Dire Tous Et Chacun... Car Ils Sont Amour, Comme Tu Es Amour, Beauté, Elégance, Naturel, Sensibilité, Fragilité, Force, La Magie D'Une Belle Jeune Femme, Passionnante Et Passionnée, La Magie D'Une Princesse, D'Une Fée, D'Une Femme Rêvée, Comme je Ne T'Ai Jamais Imaginée, Car Tu Es Bien Au-Delà De Mes Rêves, Surprenante Et Inattendue... Tu Es Instant, Tu Es Vie, Tu Es Instantanée Et Pleine De Vivacité... 

Voilà... Cela Devait Arriver... Ici, à nancy La Morte, Tout Est Si Futile En Comparaisons Au Fait D'Apercevoir La Queue D'Une Baleine Surgir Des Profondeurs De L'Océan, Au Fait Qu'Une Centaine De Mouettes Vienne Se Poser à Vos Côtés En Un Instant Plus Je Disais D'Aimer Qu'Elles Tombaient Du Ciel... Et Venaient Sagement Se Poser à Mes Côtés, Sur La Pelouse Des Chutes Du Niagara... Tout Est Si Banal Parmi Cette Tripotée De Mécréant(e)s... Tout Est Si... Fade à nancy... Que Je Ne Sais Plus Quoi Vous Raconter, Quoi Dire, Quoi Faire... Allez, Je Vais Aller Manger Au P'tit Resto En Bas De Chez Moi, Et Imaginer Ma "Légende Du Père Noël", à Laquelle Vient De Se Greffer Une Enfant De Sept Ans, Mise à La Rue Par Sa "tante", Avant-Hier Soir... Je Vous Souhaite à Chacune Et Chacun Un Bon Appétit...

Le Ciel Que Je Souhaite Peindre à L'Huile Se Calculant, Je Vous Le Montrerai Tout à L'Heure... Bisous Et Belle Journée... Post-Scriptum : Je Me Souviens Avoir Revu Des Images Ce Matin, Mais N'En N'Ai Encore Aucun Souvenir... Une Raison De Plus Pour Que nancy Qui Se Donne Des Airs De Grande Ville, Soit-Disant Humaine... Me Répugne... Pas Une Raison Pour Vous Couper L'Appétit, Me Direz-Vous... Allez, à Plus Tard...