"Faut Dormir, Princesse(s)..."


Peu à Peu... Les Feuilles De Nos Arbres Tombent, Une à Unes... Et Je Vous Suis Infiniment Reconnaissant... Je Pourrais Vous Recopier Des Pages Entières De Beaux Écrits (J'Avais à L’Époque Une Belle Écriture...), Écrits En Mes Grands Moleskines... Ici... Notre Lune est Passée En Son Demi Arc-De Cercle... Par La Fenêtre, à Ma Droite... Elle Tourne Et Tourne Comme Je Tourne... En Ronds... 4.19 Am... Nos Oiseaux Et Oisillons S'Apprêtent à Chanter Et à Communiquer Toutes Et Tous Ensemble... Si Seulement... If Only... Tou(te)s Les Êtres Humain(e)s S'Apprêtaient à Chanter Comme Le Font Tous Nos Oiseaux En Nos Forêts Et Jardins... Je M'Apprête à Faire Une Nuit Blanche... Malgré Mon Grand Âge... Me Comprendrez-Vous Un Jour ??? Celui Que freud a Nommé "L'Inconscient", Que Je Nomme "Mon Bon Dieu Tout Puissant", Tant Tout Ceci Est Juste... et Beau. Tant Mon Anima Me Fait... Rêver... Et Que Mon Ombre M'Apporte La Foi En Un Dieu... Protecteur... Et Non En Une Ombre Destructrice... Un Ami De Fait. Et Protecteur. Celui Qui Sait Aller Foutre Des Gifles Aux démons De Mon Isac... Celui-Ci Sait... Comme ils Le Savent Toutes Et Tous... Ce Que Nous Vivons Et Avons Vécu... Ils Étaient Là Lorsque Çà C'Est Passé, Que Nous Avons Mal Vécu... viol, incestes, violences, Accidents... Ils Etaient Là... Nous ont Prévenu, Du Mieux Qu'Ils Et Elles Le Puissent... à Travers Nos Épilepsies Et Visions... De L'Au-Delà... De Notre Futur... Parce Que je Me Souviens D'Une Demoiselle, Proche D'Un Manège... Et Qui M'Angoissait, Lorsque J'Avais Mes Crises D’Épilepsie... Mais L'Accident Survint Tout De Même, Un Jour de 1995... Je Le Déplore Et Le Regrette Au Plus Profond De Mon Cœur... Mais Je N'Ai Pas Vu Clémentine Courir à Travers Le Faubourg... Ce Furent De Longues Heures De Souffrances Pour moi Également, Tant Je Crois Aux Enfants... Mais "Je Sais", Comme L'a Dit Carl Gustav Jung En Son Livre "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...".

Je sais Que Nous Nous Retrouvons Toutes Et Tous De L'Autre Côté, Du Côté des Morts Soit-Disant, Mais Que Ces Morts Sont Bien Plus... "Vivants Que Nous".




Commentaires

Articles les plus consultés