Renaître à La Vie...

 


J'Ai Eté Beau... C'Etait Il y a Longtemps, C'Etait Il y a Sept Ans... Je Pensais Avec Mon Âme De Poète... Je Ne Suis Plus Rien. Vous M'Avez Détruit. Votre Silence Et Ces insultes M'Ont Détruit. Aussi, Ne Suis-Je Plus Prêt... à Offrir Mon Amour Ou Le Peu Qu'Il M'En Reste, à Une Femme Quelle Qu'Elle Fût... Je Ne Pense Plus, N'Espère Plus... Retrouver Un Jour Ma Princesse Lino, La Jeune Femme Que J'Ai Tant Aimé, Et Auprès De Qui J'Aurais Espéré Apprendre à Aimer... Je Ne Sais Rien De L'Amour Parce Qu'Aucune Ne M'Aura Aimé... Jamais... Mais Toujours Ignoré... Parce Que Faisant Fi Des Caricatures Et Des Apparences, Contrairement à La Trop Grande Majorité D'Entre Elles Et Eux... Pour Ces gens-Là, Je Ne Peux Rien... Je Suis Plus Content Que Triste, De Ne Plus Les Voir, Les Observer... Les Aimer. Parce Que Pour Beaucoup... Il Est Trop Tard. Je Vous Observe Depuis Toujours, Encaissant, Supportant Votre Mépris Des Un(e)s Et Des Autres... Vous Ne Vous Parlez Plus, Ne Vous Regardez Plus, Ne Vous Souriez Plus, N'Osez Plus... Ne Vous Rencontrez Plus Qu'à Coups d'alcool Et En les bars... Je Ne Vois Plus Que Des Regards Sombres, Des Sourires Inversés, Des Femmes Et Des Hommes Qui Ne Se Rencontrent Qu'à Coups De meetruc, de sites de rencontres organisés Par des multinationales Comme Mistère Google Et faces de boucs, Qui Vous Fichent Et Connaissent Tout De Vous. Pour Mieux vendre Vos Âmes aux états.

Je Ne Veux Plus De Vous En Mes Pensées Secrètes. Je Ne Veux Plus de Vos Ressentis Qui M'Ont Apporté Tant de Douleurs, Les Douleurs Se Transformant En... Violences Intestines. Et En Horreurs. Je Ne Veux Plus De Vos Sourires. Des "Oui", Des "Non". Ni De Mes Ressentis.... Intimes. Je Ne Peux Aller Plus Loin. Je Suis Déjà Allé Trop Loin. Beaucoup Trop Loin. Parce Que Je Ne Supporte Pas Que L'Une Ou L'Autre Écoute Ou Vois Mes Pensées Intimes Et Qui Doivent Rester Secrètes. Je Ne Vois Me Plus Aimer Une Femme. Mais Ne Me Vois Plus Que Vivre Seul Au Monde, Parmi Cette Folle Foule, Parmi La Masse Des Peuples Du Monde... Seul. Puisqu'Aucune Ne Peux... M'Aimer.

Vous Aurez Toutes Votre Place En Le Monde Des Rêves... Je Regrette Sincèrement Et Du Plus Profond De Mon Cœur... De N'Avoir Pu. De N'Avoir Pas Réussi. Avant-Hier Au Soir, Je N'Ai Pas Pris Mon Traitement Médicamenteux... Réveillant En Moi.. Le Fantôme Des Noëls Passés... Ce Que Je Crois... C'Est Qu'Avec Les Archétypes... Dont Celui De... Dieu, Nous Avons Toutes Et Tous... le mal En Nous Et Contre Nous. Le diable lui-même Est Venu Me Voir, En Mes Premiers Rêves... il Me Susurrait Quelques mots à L'Oreille... Et Une Jeune Femme Proche De Moi... Venait à Moi... Et Me Faisait... Une fellation.

Je Regrette Sincèrement +Blanka Pospíšilová... Si J'Ai Eté Odieux Et Mal-Faisant... Je Ne Ressens Plus... Hier, Je N'Arrivais Plus à Penser Par Moi-Même... Comme Chaque Être Humain Le Fait, Penser Pour Soi... Alors J'Ai Repris Mes Neuroleptiques... Et Désormais Arrive à Penser Par-Moi-Même... Je Suis Moi Aussi Triste Et Rempli De Rancœurs Envers... Les Femmes. De Haine. J'Aurais Tant Aimé. Vivre Aux Côtés D'Une Demoiselle Qui M'Aimerait. Une Princesse. Avec Laquelle Je Me Serais Senti Heureux Comme Je L'Ai Été Aux Côtés De Lonnie...  Mais Elle Non Plus... Ne M'a Pas Aimé... J'Aurais Tant Voulu. Tant Aimé. Tant Espéré. Aimer Et Être Aimé. Et Depuis Le Jour De Ma Naissance. Mais Je N'Ai Fait Que Vivre... Seul Au Monde. Emprisonné En leurs geôles éducatives. Comme Emprisonné. En leurs Soit-Disant écoles, collèges Et lycées. Pendant Qu'elles Et ils Me Contaient leurs leçons... Je Rêvais, Regardant Mes Nuages Passer Dans L'Immensité Des Cieux, Espérant M'En Envoler, M'En Évader Comme Mes Oiseaux.

Mais Je N'Ose Plus y Croire. Je N'Ose Plus Croire En Le Fait Qu'Une Femme... M'Aime Un Jour. Aussi, Ce N'Est Pas Pour Rien Si... Mon Film Préféré Est "V For Vendetta". Parce Que Ma Haine de Cette Société Ou Son Semblant, Qui Ne Tient Plus Qu'Aux faits des médias Et de Nos élu(e)s Des Peuples...  Ce Monde Doit Changer. Et Je Conte Bien Apporter Ma Pièce à L’Édifice De Babylone. 

Parce Que Vous Ayant Toutes Et Tous, Regardés, Observés, Espérés, Aimé(e)s... Je Vous Connais... Je les Connais Mieux Qu'ils Ne Se Connaissent... Et Puisque Nos énarqueurs Et Soit-Disant "chefs d'états" Ne Sont Capables Que De Nous Diviser Et Nous Monter Les Un(e)s Contre Les Autres... Et Parce Que C'Est D'Un Rassembleur Dont Nous Avons Besoin... je Veux Bien Être Celui-Là. Je Ne Crains Pas La Mort. Je La Sais Belle Et Douce, Et J'Ose Croire En L’Éternité. Comme Le Disait Si Bien Victor Hugo, "A Partir Du Moment Où Tu As La Vie... Elle Ne Peut-Être Qu'Eternelle."

Commentaires

Articles les plus consultés