Pour Toi, Maman, Pour Papa, Et Aux Miens...




Finies Les Paroles En L'Air,
Place Aux Actes,

Place Aux Rêves.



Réveillé à 6.00Am, J'Ai Repris Mon Traitement Médicamenteux De Xeroquel Et De Loxapac, Mes Neuroleptiques... Au Risque De Révéiller Mon Épilepsie... J'Ai Comme des Sauts Nerveux... Et Ai, à Force De Cette Si Longue Histoire Qui Dura Jusqu'à Ce Jour...  Perdu La Mémoire. Ne Me Souvenant Des Prénoms De Celles Et Ceux Que Je Peux Croiser, Qu'En Me Les Répétant Plusieurs Fois, Et Bien Souvent, Même Après Quelques Minutes, Ai-Je Oublié, Redemandant Alors Ces Prénoms... Ce, Dû Au Fait Du Loxapac. J'Ai Tourné En Rond Durant Sept Ans. 

Vous Êtes Belles, Vous Êtes Beaux... Et Je Suis Laid... Je Dois Tourner La Page, Me Retrouver Seul En Mes Pensées Secrètes, Parce Que N'Ayant Rien Compris De Cette Histoire. Elle Aurait Pu Être Une Belle Histoire... D'Amour... Si Vous M'Aviez Expliqué. Si Tu M'Avais Parlé. Je Vous Ai Lu, +Blanka Pospíšilová... Je Vous Suis Reconnaissant De M'Avoir Parlé Et Écrit... Et Regrette Profondément... J'Aurais Aimé Faire De Vous Ma Princesse, Ou Tout Du Moins Mon Amie... Vous Si Intelligente Et Belle Demoiselle... Qui Sait Ce Que L'Avenir Nous Réserve, Vous Savez Ce Que J'Ai Vécu... Je N'Arrivais Pas à Penser Par Moi-Même... Et le diable Nous Insultant Toutes Et Tous. Je Vous Présente Mes Plus Sincères Excuses... Je Me Suis Braqué, Me Suis Très Gravement Senti Épié En Le Secret De Mes Pensées... Et Au Jour D'Aujourd'hui, Je N'Ai Plus Qu'à Retrouver Mes Rêves, Et Me Reconstruire... Retrouver La Raison Et Ma Réflexion... Mes Belles Et Douces Pensées, Mon Amour Perdu En Moi, Mes Pensées Doivent Redevenir Mon Antre Secrète, Ma Machine à Imaginer, à Rêver, à Me Souvenir, à Réfléchir, à Réfléchir La Lueur De Mon Cœur, à Travers  Mes Yeux Et Mon Regard... D'Être Redevenu... Humain. Et Non Plus Le Salopard Que J'Ai Été. Redevenir Beau Comme Je L'Etais Il y a Sept Ans De Cela. Je Dois Tourner La Page De M'Être Senti supérieur, à Causes D'Avoir Vu Et Vécu La Grâce Et La Lumière Divine... à Causes De Mes Ressentis...

Je Suis Pauvre, je Ne Suis Rien... Et Souhaite Redevenir moi-même.. Oublier Ces Horreurs Qui Ont Fusé, Avant Même Que Je Ne Pense à De Belles Pensées, le diable Me Dictait ses insultes, Gravées Au Fer Rouge Comme On Marque Du Bétail à L'Abattoir... Je N'Osais Alors Plus Penser, Durant De Longs Mois, Ma Matrice à Penser S'Est Arrêtée... "C'Est Pas Possible de S'Arrêter De Penser!?", Me Disait Quelqu'Un... Si. Je L'Ai Fait... Mais Je Me Suis Alors Vidé, Vidé De Mes Rêves,Vidé De Mon Imaginarium, Vidé De Mon Humanité, Vidé De Mon Amour, Vidé De Ma Vie.

Au Jour D'Aujourd'hui, Je N'Ai Plus Qu'à Me Retrouver Et Tirer Un Trait Sur Ces Sombres Pensées. Je Suis Pauvre. Je Ne Suis Plus Rien. J'Espère Que Vous Comprendrez. J'Espère Que Le Grand Jour Viendra Où Vous Aurez Compris Mes Souffrances, Mes Violences, Ma Bêtise Et Mon Inhumanité... Pardonnez-Moi Si Vous Le Pouvez... J'Aurais Voulu... J'Aurais Tant Aimé... Comprendre L'Incompréhensible. Et Y Mettre Des Mots. Des Mots Doux Et D'Amour Plutôt Que... des injures... Le diable, Si Petit gouverneur De Ce Monde Ci-Bas... a Commencé... Et J'Ai Tristement Repris ses mots... Parce Que Vous En Voulant De Me Laisser Souffrir... En Silence Et Seul Au Monde... Pardon Maman, Pardon Papa... Pardon Si moi, Votre Enfant... Vous Ai Blessé(e)... De La Pensée... Pardon Papa, Si j'ai Fait Honte à Ta Mémoire. J'Aimerais Tant Te Revoir Et Te Prendre En Mes Bras... Et Te Serrer Fort Contre moi. Faire Comme me L'a Dit Mon Dieu De L'Inconscient, Mon Anima, En Mon Rêve Grandiose Où Tu Etais Assis à Mes Côtés... Et Me Disait Ces Mots... "Je Suis désolé Si J'Ai Été Si Absent, Mais C'Etait Pour Mon Travail, Et Pour Vous"... Je Te Répondais Alors Que Je Comprenais Et Ne T'En Voulais Pas... Et T'Embrassais Sur Ton Front Dégarni... Et Je Te Pleure, En Silence.

Je DOIS Tourner La Page De Ces Horreurs Et Monstrueuses Pensées. Faire Comme S'Il Ne S'Etait Jamais Rien Passé. Éradiquer le mal. En Mes Pensées. Et En Ce Sombre Monde. Sur La Terre Toute Entière. Telle Est Ma Promesse à Notre Créateur. Et à Clémentine. Et à Vous Toutes Et Tous. Et à Toi, Maman. Je Viens Me Battre. Contre celui Qui Nous a Détruit. Celui Qui Aura Essayé. Ne Plus Attendre. Ne Plus Faire Que Faire. Créer. Imaginer De Belles Choses. Afin De Détruire le mal Qui M'a Détruit.

Commentaires

Articles les plus consultés