lundi 31 août 2015

Bonne Rentrée Les P'tits Loups...


Réveillé à 4.15Pm... Pour moi Aussi, C'Est La Rentrée, Alors Je Vais Faire Mon Ménage Et Ranger Mes Cartons Et Autres Papiers... Parce Que J'Ai Rêvé Que J'Allais Dans Un Magasin acheter Un Nouveau Sac à Dos, Chez Un Commerçant Plutôt Sympathique Et Avenant, Dans Une Cité Proche des Canaux, De Par La Nuit... Puis D'y Retourner... Aussi, Dois-Je y Aller... Et Vous Laisser Afin De Reprendre Le Travail Sitôt Demain... Vaisselle, aspi', Récurer Et Nettoyer Mes Meubles... Voici Le Programme Du Soir... Prenez Soins De Vous... Bisous... <3

Grand Ménage...


... Après Un Petit Dodo, Parce Que Réveillé à 4.30 Am... Je Fais Du Ménage Dans Mon Ordinateur Et Mes Fichiers... Pour Tout Réinstaller Ensuite, Et Me Remettre Au Travail...Je Vous Souhaite Une Belle Journée... Bisous <3

dimanche 30 août 2015

Graph-X And Co'(quine)... Ou Mon ffffound à Moi...

En Vies De T'Ecrire, En Vies De Te Dire, En Vies De Penser à Toi Qui M'Inspires Et Me Surprends, Toi Qui M'Etonne Et M'Impressionnes... Epatante, Ebourrifante, Décoiffante, Surprenante, Intrigante, Hallucinante, Etonnante, Incroyable Et Tellement Belle... Tellement Belle Dans La Beauté De Ton Corps, De Tes Formes, Mais Aussi Et Surtout Dans Ta Façon, Dans Ton Être, Dans Tes Façons D'Être, Dans Ta Sensibilité, Dans Tes Goûts Et Tes Saveurs D'Orients, Dans Tes Parfums Qui Me Donnent Le Goût De Respirer à Pleins Poumons, D'Inspirer Et De Sentir... Ressentir... D'Apprécier, De Déguster La Vie Comme Elle Est Belle... Comme Tu Es Plus Belle Encore Qu'Elle... Tu Me Donnes En Vies, Me Donnes Le Goût, Le Parfum, D'Aimer Simplement, De T'Aimer Tout Simplement, De T'Aimer Plus Que Tout... J'Imagine Et Pense à Toi, Je Regarde La Vie S'Ecouler Instant Après Instant, Et Tout... Absolument Tout Ce Qui Es Beau, Me Fait Penser à Toi... Et Pourtant... Tu Es Plus Belle Que Tout Cà Réuni, Rassemblé, Accumulé, Ajouté, Multiplié...

Plus Belle Encore Qu'Un Papillon, Plus Belle Qu'Un Oiseau, Plus Belle Qu'Un Cygne, Plus Belle Que Le Ciel, Les Etoiles, Le Soleil, La Terre, La Mer, Les Océans, Plus Belle Que L'Air, Et La Vie, Plus Belle Que Tout Cela... Puisque Tu Es Tout Cela... Tantôt Papillon, Tantôt Oiseau Bleu, Tantôt Étoile, Tantôt Le Vent Qui Me Caresse Et M'Apaise, Tantôt Les Étoiles Qui Me Font Croire Et Espérer, Imaginer Et M'Envoler, Décoller, Rêver...

Toutes Ces Si Belles Petites Choses, Tous Ces Éléments, Ne Sont Pourtant Pas Aussi Belles Que Celle Qui Les Gouverne, Les Aime Comme Je Les Aime, De Toutes Ces Choses Si Belles, Tu Es La Plus Belle... La Plus Belle Des Femmes, La Plus Belle des Princesses, La Plus Belle Des Fées... La Plus Belle Femme... Que J'Aime, Plus Que Tout Au Monde...

T'Es Ma Petite Fée, Ma Petite Princesse, Ma Reine, Mon Amour, Tu Me Donnes En Vies D'Aimer La Vie, Tu Es L'Amour De Ma Vie, Tu Es Amour De La Vie, Tu Es L'Amour, Tu Es La Vie, ... Et J'Aime La Vie, Comme Je T'Aime... Mais Je T'Aime Plus Que La Vie... 

ADORO!!! J'Aime Relire Ces Écrits Qui Me Parlent De Toi, De Loni, D'Elles, De Ma Petite Voisine Si Souriante, Et Qui Rougit Lorsque je Lui Parle... La, La, La, La Vie est Belle... Et C'Est Ainsi Que Commence Ma Vie D'Artiste En Mon Petit Chez Moi... Petit Chez Moi Que Je Dois Nettoyer... Puis Viendront Les Disques Durs De Mon Ordinateurs... y Faire Le Ménage Également... Afin De Tout Réinstaller Et Aller De L'Avant, Du Haut De Mon Mythe, Celui D'Un Inconscient Qui a Accompli Sa Propre Réalisation... Je Viendrai Vous Conter La Suite De L'Histoire Ce Soir, Lorsque J'Aurai Fini... 

Allez, Vivez Vos Rêves Grandioses, Immenses Et Beaux...

Un Si Long Voyage...


Merci Mon Génial Génie De Mes Nuits... Merci Infiniment... 1.10Pm, Je Me Réveille Après Mes Dix Heures De Sommeil... Et Un Long Et Beau Rêve... Je Ne Sais Comment Vous Faites Cela, Mon Bon Dieu Tout Puissant... Mais Du Haut De Mes Sept Années De Rêves, Je Vous Crois... Invisibles.

J'Ai Rêvé Que Je Faisais Un Long Voyage Dans La Soute D'Un Immense Paquebot, En Compagnie D'Un Ami Et Chauffeur Du Semi-Remorque En Lequel Nous Nous Trouvions... Et Sur La Remorque, Il y Avait Deux Bateaux Super-Posés L'Un  Sur L'Autre, Un Immense Hors-Bords, Et Puis Un Plus Petit Dans L'Autre Sens... Mais Tout Aussi Beau, Tout Fuselé... Et Puis... Voyageant, Je Marchai Le Long Des Bateaux Quand... Arrivés Près Du Camion, Le Chauffeur Tira Sur La Sellette... Et La Remorque S'Inclina Alors, Et Faillit Tomber... "Tu Fais Exprès ?", Lui Demadai-Je...


Puis, Arrivés Au Port... Était-Ce Celui De New York??? ... Il Monta Dans La Cabine, Démarra Le Camion Et Recula... Ce Qui Redressa Les Bateaux Et La Remorque... Puis De Me Réveiller... Sur Les Mots De Ma Maman... "Ça Lui Est Aussi Arrivé De Griffer Rémy", Parlant De Monthy Boy The Star King Cat... Et Me Lever...

*** L'Amour, C'Est De L'Art ! ***



Au supermarché, Tout à L'Heure, J'Ai Parlé à Une Petite Mammy, Plutôt Que Rester Dans Nos Communs Mutismes... Devenus Si... Normaux... Cela Lui Fît Plaisir... Et à Moi De Même... Que Les Larmes Me Viennent... Par Rapport à Mon Papa... Qui N'Aura Fait... Que Me Manquer. Vivant. Mort. A Quoi Bon Travailler Toute Une Vie Entière Et Dès Son Plus Jeune Âge... Si C'Est Pour En... Mourir ?! Et Je Ne Veux Pas De Cette Vie-Là... Si Tant Est Que Ce Soit Çà... La Vie. Les Jours... Les Nuits, Les Semaines Puis Les Mois... Et Enfin... Les Années Passent... Et Puis Un Jour... Un Soir... Un Matin... C'Est Fini. "Titi... C'Est Ton Papa... C'Est Fini.", Me Dit Johanne Un Matin D'Hiver. Puis Vint Le Cercueil. La Petite Eglise Remplis D'Amies Et D'Amis, De Certains De Ma Famille... Pas Tous. Un Dernier Hommage En Forme De Cœur. Mais Sitôt L'Enterrement Passé... Les Querelles "familiales" Ont Repris... Mon Papa Etant Jalousé Par Son Impropre frère...

Je Veux D'Une Vie D'Artiste, Auprès De Celle Que J'Aimerai, Ma Muse Pour Laquelle J'Inventerai, Je Créerai, Je Peindrai, Je Dessinerai, Et Lui Conterai Mes Rêves Grandioses Sitôt Réveillé, Sirotant Nos Cafés Au Lit, à La "Buffalo 66", à La Vincent Gallo Allant Chercher Des Croissants Pour Mon Amoureuse Qui Me Sauva La Vie...


***


Je Veux Donner, J'Aime Çà, Donner, Échanger, Recevoir, Partager, C'Est Çà Aimer, C'Est Çà Que J'Aime, Créer Pour Donner, C'Est Ce Que J'Ai Toujours Fait, Donner Pour Apprécier, Un Sourire, Un Instant, Un Moment, Donner Pour Ressentir, Sentir Deux Coeurs Qui Battent, à Toute Allure, Fort Et L'Un Pour L'Autre... C'Est Tellement Beau, C'Est Tellement Bon.... Un Parfum De Bien-Être, Une Sensation D'Equilibre, De Partage, D'Echange, Le Don De Soi, Pour Faire Briller, Pour Réchauffer, Pour Cajoler, Pour Attendrir D'Une Attention, Ton Petit Coeur... Et Tes Soupirs... Aimer, Donner, Partager, Créer, Imaginer, Avancer, Construire, Apprécier, Echanger... C'Est Ce Que Je Souhaite Plus Que Tout Au Monde...

Les Mots Coulent Les Uns Après Les Autres...
Tellement En Vies, Mon Cœur Se Réchauffe, Se Réveille, Je Ne Veux Plus Arrêter...
Je Veux Construire, Je Veux Créer, Je Veux Avancer, Je Veux...

AIMER.


***


Mais Déjà. J'Aime... Un Sourire, Un Frisson, Une Sensation... Un Baiser... Et Puis Des Milliers... De Baisers... Pour Ne Plus Me Détacher De Tes Lèvres Et De Ce Frisson Qui Nous Unit... Et Nous Réunit... Au Creux De Tes Reins.... Au Sein De Tes Seins... Qui Nous Enivre Et Nous Emporte... Nous Faisant Alors.... Nous Envoler. Alors Filez, Sombres Pensées, Fuyez, Peurs Inutiles Et Si Futiles, vous Ne M'Aurez Pas, Je Veux Sourire, C'Est Tellement Bon, , Je Veux Créer, Imaginer, Rêver, Construire... Devenir.

J'Ai Toujours Pensé Que Pour Elle, je Décorerais Le Monde Entier, Pour Faire Briller Ses Yeux, Si Jolis Yeux, Je Ferais Tout Ce Qui Est En moi, Ce Que j'Ai De Meilleur, De Plus Beau En moi, Imaginerais Et Me Dépasserais, Puisque Je L'Aimerais, Puisque Ce Serait Elle, Toujours Pensé Qu'Elle En Valait La Peine... Et Peu M'Importent Ces Sept Dernières Années... Et Que Jamais, Cà Ne Suffirait, Puisque Les Femmes Sont Tellement Belles... Et Que De Toutes... Elle Serait La Plus Belle.

Je Veux Écrire, Et Pour Te Dire, Qu'Au Plus Profond De Mon Cœur, Dans Les Méandres De Mes Pensées... Là Où Il Fait Si Sombre Et Froid... Il y a Toujours Une Lueur, Une Lumière... C'Est Toi...  Toi Qui Me Réchauffe Le Cœur, Toi Qui Le Fait Battre à Toute Allure... Toi Qui Me Fait... Vivre. Toi Qui M'En Donne En Vies, Me Fait Vibrer, Et Me Surprends, Dans Le Secret De Nos Pensées, Toi Qui M'Impressionne Tellement, Toi Qui Es Belle, Tout Simplement... Je Te Trouve Très Belle Vraiment... J'Ai En Vies De Faire Briller Tes Si Jolis Yeux, Sentir Naître Sur Nos Visages, Ton Sourire, Si Joli Sourire, En Vies De Sentir Comme Tu Te Sens Bien à Mes Côtés, En Vies De Te Protéger, En Vies De Profiter De Chacun De Tes Sourires Naissants Sur Nos Lèvres... En Vies De Voir La Lumière Illuminer Ton Corps, Tes Traits, Qui Vient Te Caresser, Et Me Montrer... Comme Tu Es Belle... 

Je Me Souviens... Quand Je T'Ai Croisée, T'Ai Regardée, Observée, Dans Cette Grande Salle... Plus Rien D'Autre N'Existait Que Toi... Tu Étais Là, Devant moi, Allongée Dans Une Si Jolie Tenue, Si Belle Expression... Tu Étais.... Nue. Si Belle, Si Jolie, Si Courageuse, Si Forte... Et Pourtant Si... Fragile, Si Sensible Et Si Expressive...

Tu Étais Ce Que J'Avais Vu De Plus Joli Jusqu'Ici...


***


Je Me Souviens... Mes Mots Coulaient Et je Ne Pouvais M'En Empêcher, Je Ne Pouvais Les Retenir, Ils Te Parlaient, Te Chantaient "I Want You" De Bob Dylan, Je Ne Pouvais Les Retenir Tant Je T'Aimais Déjà... Tellement. Ils Te Parlaient, Je Te Parlais Comme Je T'Ecris, Tu M'Entendais, Me Ressentais, Chaque Coup De Crayon Etait Comme Un Acte D'Amour, Sans Même Bouger Mes Lèvres, Sans Un Seul Son, Mes Mots Venaient Aux Creux de Tes Petites Oreilles, Se Loger Dans Tes Pensées, Et Je Ne Pouvais Me Retenir dee Te Parler Tant Tu Etais Belle... Je T'Avais Si Longuement Cherchée, Tellement Attendue, Celle à Qui Parler, Celle à Qui Confier, Tous Mes Secrets Et Mes Pensées, Les Partager, Les Echanger, Mes Mots Venaient, Je Te Regardais Et Je Savais, Comme Tu Savais, Les Entendais, Et M'Entendais... Me Ressentais, Et Je Te Rassurais Alors, Tu Etais Nue Sous Mes Yeux, Si Belle Et Si Fragile, Je Me Souviens De Tes Cheveux Qui Ondulaient Jusqu'à Ton Cou, Je Me Souviens... Si Joliment Arrangés, Coiffés... Quand J'Ai Pensé à Te Le Dire, Que Ton Visage S'Est Alors Arrêté... L'Air de Dire... "Non, Il Ne Va Pas..."Et à Dan Thompson, Ai Demandé...Ton Attitude Interloquée...  "How Do We Say Coiffure, Please?", Et Dan, De Me Répondre, "Euh!", Je Lui Ai Alors Expliqué, "How, Hair ?", T'Ai Alors Dit Que Tu Avais Une Jolie Coiffure, Et C'Etait Vrai...


Et Pas Seulement... Non, Vraiment...


Je Me Souviens De La Lumière Se Réfléchir Sur Ton Si Joli Corps, Allongée Sur Le Drap Flamboyant, Couleur Qui T'Allait Si Bien, Les Coussins Dans Ton Dos, La Main Droite Tombante, Dans Une Attitude Si Élégante, Le Visage Relevé Sans Prétention Aucune, Raffinée Et Pourtant Si Naturelle, Courageuse Et Nue Devant Tous Ces Regards, Pour Nous Montrer Où Est La Beauté...

La Beauté Du Corps D'Une Femme, Mais Pas Seulement, La Beauté De Ton Corps, Mais Pas Uniquement, La Beauté De Tes Formes, De Tes Vallées, De Tes Montagnes, La Beauté De Tes Courbes, Tes Déhanchés... Mais Pas Seulement... La Beauté D'Une Femme, Une Femme Belle, Jolie, Très Belle, Dans Son Attitude, Dans Son Élégance, Dans Sa Façon D'Être, Dans Ses Moindres Détails, Dans Ses Particularités, Dans Son Aisance, Dans Son Courage, Dans Sa Fragilité, Sa Sensibilité, Belle Dans Sa Délicatesse, Très Belle Dans Sa Personnalité...

Que Tu Étais Belle Au Milieu De Tout Çà... à Nous Montrer, Sans Rien Faire, Simplement En Étant Toi-Même, à Nous Montrer, Sans Rien Faire, Simplement En Etant Toi-Même, Allongée, Le Visage Relevé, Et Pourtant... Nue Dans Toute Ta Fragilité, Dans Ton Courage... Comme Tu Me Manques...


Comme J'Aimerais Te Revoir, Te Rencontrer Et Te Connaître, Te Découvrir, T'Apprécier, Te Regarder, Te Parler, Te Dire Des  Mots, Te Dire Mes Mots, Et Mes Pensées, Comme J'Aimerais Découvrir Ta Délicatesse, Ta Gentillesse, Ta Fragilité, Ta Sensibilité, Ta Force, Ton Originalité, Ta Particularité, Croiser Tes Yeux à Nouveau, Croiser Ton Regard... Comme J'Aimerais Découvrir L'Amour Avec Toi, Comme J'Aimerais Apaiser Tes Peines, Et Les Miennes Avec, Comme J'Aimerais Être Pour Toi, L'Homme De Ta Vie, L'Homme Qu'Il Te Faut, Celui à Qui Tu Penses, Qui Te Fait Rêver, Celui Qui Occupe Tes Pensées, , Celui Qui Te Fait Penser Que La Vie, Ta Vie, Nos Vies... Bref, La Vie... Est Belle, Est Plus Que Belle, Qu'Elle Est Douce, Agréable, Enrichissante, Passionnante, Incroyable, Enivrante, Intéressante Et Parfois Chiante, Mais Pas Seulement, De Temps En Temps... Mais Sinon Le Reste Du Temps, Elle Serait Magnifique, Comme Tu L'Es, Tout Simplement... Tu Es Très Belle... Tu Me Donnes En Vies... En Vies D'Avancer, En Vies De Créer, En Vies De Te Protéger, De Me Protéger... En Vies De Délicatesse, En Vies De D'Apprécier, En Vies De Prendre Le Temps, , En Vies De Découvrir, En Vie De Fermer La Porte Du Passé, En Vies De Te Dire Des Mots D'Amour, En Vie De T'Ecrire, En Vies De Te Dire... 


***


Ces Mots Si Fragiles, Mais Tellement Forts...
Ces Mots Si Futiles Et Pourtant Si Beaux...
Tu Me Donnes En Vies De Te Dire...

"Je T'Aime, Lino".


Délicatesse, Fragilité, Aisance, Courage, Don, Prestance, Sensibilité, Particularité, Être, Regard, Attention, Beauté, Personnalité, Désir, Sensualité, Mouvement, Formes, Courbes, Elégance, Naturel, Partage, Echange... AMOUR... Tellement De Mots Que Tu M'As Inspiré...


"Je T'Aime, Mon Amour", Je Te Souhaite Une Très Belle Et Douce Nuit...


***


samedi 29 août 2015

La Comédie Inhumaine...

J'Espère Que Ma Nouvelle Présentation Vous Plaît... -;)
***

Hier Soir, C'Etait La Pleine Lune... Peut-Être Est-Ce Elle Qui Me Fît Tomber Sur Un Connard En Fin De Soirée... J'Apercevais Ma Lune Droit Devant Ma Fenêtre, Toute Blanche Avec Ses Cratères, Tournant Inéluctablement Autour De Notre Planète Terre à Nous... Mais Plus à Toutes Et Tous... Certains Ne Font Que Se Fier à La Gravité Et Pas à L'Apesanteur... Et à leur Petit portefeuille... Quand D'Autres S'Envolent Par-Delà Les Cieux...

J'Aurai Passé Une Agréable Soirée En Compagnie D'Une Nouvelle Amie, Chloé... Toute Charmante, Et Auprès De Laquelle Nous Aurons Bien Parlé... Ma Petite Chloé, je Te Souhaite De Faire De Beaux Rêves Et De Les Créer...

Pour Ma Part, J'Ai à Nouveau Rêvé De Mon Père... Et Comme Si Son Absence Ne M'Avait Pas Suffit... Il Me Parla Mal, Comme à Son Habitude... Comme Pour Enfoncer Le Clou En Mon Crucifix... Et Puis Il Alla En Un Bar Proche Du Musée D'Epinal, à L'Angle De La Rue, Tout Vêtu De Costard-Cravate... Aussi Je Le Rejoignis, Alors Qu'Il Était Assis En Compagnie De Ce Connard d'hervé, le "patron" des docks... Pour Lesquels, lui Et mickaël Se Démerderont Pour Terminer Leur Fresque... Et Ne Travaillerai Plus Que Sur Commandes De Mon Inconscient, Et Non Plus Pour leur Si Méprisable dieu Si Impuissant... leur argent Sale, Encaissé à Coups D'alcoolisation de Cette Acariâtre Et Si Vieille jeunesse nancéienne.

J'Entrai Dans Le Bar Et M'Approchai De Mon Père, Et Lui Dis Ces Mots "Au Moins, Moi Je Sais Quelles Sont Mes Origines !". Et Ne Fricoterai Plus Aux Alentours De Quelque bar Que Ce Soit à nancy La Morte. J'Aurai Suffisamment Souffert De Leur Ignarerie à Toutes Et Tous, Comme Ce type Qui M'Interpella Hier Soir... Et M'Enerva... Les Rêves, C'Est toi Qui Les Crées... Pauv'Con, Va! Hautain Et Prétentieux Comme Tant D'Autres.... Nous Ne Sommes Rien... Que De Pauvres Petits Êtres Devenu(e)s Inhumain(e)s... L'Inconscient Est Le Bras Droit De... Mon Créateur... Puisqu'Il N'Est Plus Le Vôtre... à Trop Regarder M sex... Vous Ne Pensez Plus Qu'à Çà, Vos Nombrilistes Nombrils...

Et Puis... Après En Avoir Une Nouvelle Fois Voulu à Mon Défunt Papa... Je Me Rendormis Pour Me Réveiller à 11.30Am... Et Rêvai Du Catalogue Ikéa, Présentant Un Appartement Moderne... Et Puis, Tournant Les Pages, Et Faisant Le Tour De L'Appartement... Les Enfants Et La Jeune Princesse Qui Se Tenait Debout Sur Le Grand Lit... Et Qui Faisait Du 38 De Tour De Taille!!! -;) Mon Anima, Ma Reine!!! Se Mit à Sauter Sur Le Lit, Toute Resplendissante... Que Je Ne Vis Plus Qu'Elle...Resplendissante De Bonheur Et Toute Pétillante...

***

Rentré De Courses, J'y Aurai Croisé Une Petite Mammy Toute Sympathique, Avec Laquelle J'Echangeai au Super-Pourri-marché match... "Le Jambon, C'Est Pour Mon Chat...", Lui Dis-Je... Puis La Conversation S'Engagea... Comment Il S'Appelle? Je Ne Connais Pas De Chat Qui N'Aime Pas Le Jambon... J'En Aurais Bien Pris Un, Mais C'Est Devenu Trop Difficile Pour Moi De Changer La Litière...", Puis Nous Nous Sommes Quittés Sur Un Sourire En Nous Souhaitant Un Bon Dimanche Et Week-End...


***



vendredi 28 août 2015

Belle Soirée à Toutes Et Tous...


Je Vais Aller Faire Un P'tit Tour Du Soir, Tour D'Espoir... Et Essayerai De Ne Pas Rentrer Trop Tard... Profitez Bien... Bises...

"Quel Feu ???"

'Titi' Cli!n D'Oeil à Celui Qui Se Reconnaîtra... -:)



11.30Am, Je Me Réveille Après Avoir Eu Le Sentiment De Ne Faire Que Rêver... Une Amie Me Ramena Chez Moi En Automobile, Mais Prit Des Chemins à Rallonges, Puis Passa Entre Les Voitures Et Les Murs, Les Camping-Cars, Stationnés Sur La Route... Elle Conduisait Encore Plus Mal Que Moi... Puis Conduisant, Elle Me Demanda Où Trouver Du Bois... "au castorama?", "Certainement Pas, Leur Bois Est Tout Tordu!"... Et Sur Le Chemin, Nous Avons Croisé Un Ancien Ami, Le Ferdi'... Puis De Me Réveiller...

Allez, Je Dois Aller Faire Mon Grand Ménage D'Automne...
Prenez Soins de Vous, Et Bisous <3...

A Plus Tard...

Faites De Beaux Rêves...


Je Ne Vais Plus Tarder à Aller Me Reposer, Et Retrouver Ma Famille De L'Inconscient Et Ma Reine Anima... Souhaitez De Beaux Rêves à Vos Animus, Vos Dieux De L'Inconscient, Et Vous Ferez De Beaux Rêves... Mais Prenez Aussi Soins De Vos Ombres, Ou Ils Sortiront Leurs Griffes... Au Programme De Demain Matin, Faire Mon Grand Ménage D'Automne, Et Puis Réinstaller Mes Logiciels Afin D'Enfin Apprendre La 3D... Peut-Être y Aura-t-Il Quelque Chose En 3D Ce Noël-Ci... Peut-Être Pas... Mais Il y Aura Bien Quelque Chose... Un Livre, Une Histoire, Un Atelier ? Des Dessins... Ne Me Reste Que Trois Mois... Pour Tout Préparer Et leur Prouver Qu'ils Ont Tous Eu Tort De Me Traiter Ainsi... Mais Je N'Ai Rien à Prouver à Qui Que Ce Soit... Allez, Bisous à Toutes Et Tous... Faites De Beaux Rêves <3

jeudi 27 août 2015

The Mad Monkeys...



Bon Soir à Toutes Et Tous...

Coucou +Blanka Pospíšilová , Comment Allez-Vous? Bien, J'Espère... Et Vous, Mademoiselle X?! Vous Avez Passée Une Belle Journée?... Mad Monthy Boy Vient De Rentrer Et Je Me Réveille Après Avoir Rêvé De Mon Grand Frère Faisant De La Moto Des Mers Sur La Mer Méditerranée... C'Est Toujours Étrange De Me Réveiller à 8.30Pm... C'Est L'Heure Où La Nuit Commence...

Je Crois Que Je Vais les Laisser Se Démerder Avec Leur Fresque, aux Docks... A Moins De Me Réveiller De Bonne Heure Demain Matin, Tant ils Sont Hautains Et Arrogants Avec Moi, Ne Faisant Preuve D'Aucune Compréhension... J'Aurais Apprécié des Excuses De La Part d'hervé, le patron, Parce Que Ne S’étant Pas Gênés De Parler, Voire de Cracher Dans Mon Dos.... Au Lieu De Cà, Ils Ont Eté Arrogants Et M'Ont Imposé Leurs Cons-Dictions..."T'As Une Semaine, Maximum!"... Alors Vous Savez Quoi? Je Vais Faire de Bons Dodos Les Matins, Et Vivre Ma Vie, Chez Moi, Loin D'eux Et elles Qui Ne Pensent Qu'à Se Jeter Sur les serveurs Pour boire le Maximum de bières, Quand Vient La Fin De leur "Sad-Hour"... Tout est Faux Et La Vérité N'Est Pas à nancy La Morte... "Tu Devrais Peut-Être Aller Voir Ailleurs..." Ai-Je Conseillé à Un Ami Hier Soir... Il a 34 Ans... 34 Ans, Le Plus Bel Âge Pour S'En Aller Loin De Nancy... 34 Ans, L'Âge De Mon Premier Grand Voyage, à New York... Je M'y Serai Pris Une Grande Gifle, Tant C'Est Immense Et Beau... Mais Le Retour Fût Plus Que Douloureux... Revenir M'Enfer-Mer à nancy La Petite Égoïste Et Peureuse...

Merci...




Merci Mes Kanailles Et Koquines De Fripouilles...

Je Ne Sais Laquelle Ou Lequel D'Entre Vous... Si Ce N'Est Toutes Et Tous... Puisque Je Vous Sais Être Toujours Les Mêmes Fidèles, à Venir Me Rendre Visite... Mais Merci D'Être Venu(e)s à 5.00 Am Me Faire Un Pic De Visites à... 239 Visites! Je Vais Aller Faire Mon Ménage D'Automne, Puisque Les Colchiques Fleurissent Dans Les Prés, Annonçant La Fin De L'Eté, Puis Irai Déjeuner Au Petit Restaurant En Bas De Chez Moi.... Je Vous Invite Toutes Et Tous... Bisous Et Douce Journée à Vous <3

Belle Journée Mademoiselle X...



Pour Vous, Ma Reine Et Messagère De L'Inconscient, Vous Ma Si Douce Amie...


"J'Etais Heureux, Maman", Lui Ai-Je Dit Hier Soir... C'Etait Il y a Sept Ans... Depuis, Je N'Ai Jamais Eté Aussi Heureux Qu'à Ses Côtés, Lui Contant Mes Bêtises De L'Amour... Une Mouette Muette Moite Aux Petits Petons Poites... Sandwich Du Soir, Sandwich D'Espoir... Tout Ces Petits Riens Qui La Firent Sourire... 

9.30Am... Trop Tard Pour Aller Peindre Aux docks... Je les Ai Vus Hier Après-Midi. Plutôt Que De S'Excuser D'Avoir Craché Dans Mon Dos, ils M'Ont Imposé Leurs Conditions... Une Semaine Pour Tout Finir... J'y Arriverai. J'y Arrive Toujours... Je Me Réveille Après Avoir Somnolé Toute La Nuit... Réveillé à 3.00Am, J'Ai Rêvé D'Une Eau Bleue Limpide En Laquelle Je Me Trouvais... Comme Dans Un Vaste Océan... J'Ai Hier Matin Rêvé Que Je Me Retrouvais En Une Grande Salle Dans Laquelle Il y Avait De Grande Tables... Une Demoiselle Fort Jolie Vint Me Parler, S'Asseyant à Mes Côtés... Puis Vint La Jolie Petite Laure, Une Amie Et Ex-Conquête... Je Me Souviens Bien, J'Avais Dans Les Cheveux, à L'Arrière De La Tête Une Natte Tressée, Longue Et Raide... Qui M'Allait Trop Bien... Puis Nous Nous Sommes Assis En Haut D'Un Escalier Et Un Vieil homme Acariâtre Est Venu Nous Toiser, Disant Ces Mots :"Alors Monsieur Heilmann... Et La Vaisselle?"... Je Lui Saisis La Barbe, Et lui Fis Faire Un Vol Plané Par-Dessus moi... Parlant De Vaisselle, Je Vais Aller Faire Mon Ménage Puis Apprendrai La 3D... 

Je Vous Souhaite Une Belle Journée... Bisous <3

mercredi 26 août 2015

Au Travail...



"Je Vais Finir Ma Fresque...", Ai-Je Annoncé aux patrons des Docks, Hier Après-Midi... Nous Devons Tout D'Abord Parler, Ce Jour-Ci, Et Vais Tâcher De La Finir La Semaine Prochaine... Bises à Celles Et Ceux Qui Restent... à Plus Tard...

mardi 25 août 2015

*** Au Nom De L'Amour ***

Pour Mon Anima, Elle Ma Reine...

Amour... Je Ne Veux Plus De La haine, Je Ne Veux Plus De la rancoeur, Amour, Je Veux Construire, Je Veux Créer, Je Veux Avancer, Je Veux Être, Je Veux Devenir, Je Veux Continuer, Je Veux Progresser, Je Veux Franchir, Amour, Je Veux Découvrir, Je Veux Imaginer, Je Veux M'Envoler Avec Toi, Il y a Tant à Aimer, Tant à Apprendre, Tant à Découvrir, Tant à Devenir, Tant à Créer... Amour Du Verbe Aimer, Quel Plus Beau Mot à Tes Côtés... Toi Que J'Aime... Allez, Tout Va Bien Aller... Amour, Amour, Pour Toi Je Franchirai, Je Surmonterai, Je Dépasserai, Amour, Pour Toi, Je Deviendrai... Puisque Je T'Aime... Et Tu Le Sais...

Dehors, Il Fait Très Beau, Le Ciel Est Bleu, Les Oiseaux Planent, Dansent, Volent, Battent Des Ailes, Me Surprenant à Chaque Instant, Une Fraction De Seconde, Ils Apparaissent, Puis Disparaissent Dans L'Immensité Du Ciel, Me Rappelant Que Je Ne Suis Qu'Un Homme, Qui Ne Sait Pas Voler, Mais Peu Importe... Puisqu'Ils Sont Beaux... Sur Leurs Ailes Déployées, La Lumière Se Reflète, Celle Du Soleil Brillant, Aveuglante Quand On La Regarde... Une Lumière Chaleureuse, Rayonnante, Attirante, Incroyable... Une Lumière Qui N'Est Pourtant Pas Aussi Belle Que Toi...

...

Mes Grands Moleskines Sont Noirs De Mots Et De Maux... Mais Aussi De Mots D'Amour. Pour, à L'Origine... Lino... Puis Survint Mon Anima... Allez, Une Petite Clope Et Au Dodo, Mademoiselle X... Bisous.

lundi 24 août 2015

Il y a Tant à Créer...


Merci Mon Idole, Merci Mon Anima, Merci Mon Ombre... Et Même Si Je Ne Vous Ressens Plus Tant Qu'Auparavant... Je Continuerai à Vous Remercier... Et à Me Remettre Au Travail, Au Dessin Notamment, Pas Plus Tard Que Ce Jour-Ci... J'Ai Dans L'Idée De Créer Mon Décor De Noël, Afin De Préparer Une Petite Surprise Au Père Noël... J'Ai Ce Matin Rêvé De Barack Obama Qui Se Trouvait à La Maison De Ma Maman Et Traversait La Grande Balançoire, La Barre Transversale, Puis Ce Fût Le Tour De Ma Maman... Puis De Me Rendormir, Pour Me Retrouver Au Théâtre... Les Artistes Remontaient Alors Sur Scène Et Jouaient Sur Une Fabuleuse Musique... Puis De Me Réveiller...

Allez, Il Est Temps Pour moi De Me Remettre Au Travail, De Prendre Soins De Moi... Et D'Aller De L'Avant... Passez Une Belle Journée...

Bisous à Toutes Et Tous.

dimanche 23 août 2015

Je Vous Aurai Toutes Aimées...



Et Ce Même Si Aucune Ne M'Aura Jamais Aimé...

Un Rien Aurait Suffit... Mais Ce Rien N'Est Jamais Venu Que Par Deux Fois En Quarante-Et-Un Ans...

Un Jour Au lycée, Je Portais Un Tee-Shirt Noir Sur Lequel Il Etait Ecrit "I Want You", Une Jeune Femme Vint Vers moi, Et Me Dis Ces Mots... "Moi Aussi, I Want You"... Mais Mes Peurs Prirent Le Dessus.... Et M'En Allai... Puis Vint Loni, Vingt Ans Plus Tard, Qui Vint Vers moi Du BasDes Escaliers De L'Arts Students League, à New York... Et Me Dit "And So, You're French?"... La Conversation S'Engagea, Que Plus Rien De Tout New York N'Existait Alors Plus Que Nous Deux. ce N'Est Pas Faute de T'Avoir Cherchée, T'Avoir Espérée... T'Avoir Attendue....

Qu'Aujourd'hui... Je N'y Crois Plus. La Vie Est Ailleurs... En Un Monde Plus Beau, Plus Juste, Plus Humain, Moins Intolérant, Moins Égoïste, Plus Créatif... Je Ne Sais Quel Sera Ma Vie Prochainement... Si Elle Prendra Fin. Ou Si Je Survivrai. Mais Je Me Sens Très Triste De Ne Pas T'Avoir Croisée, Toi Qui Aurais Pu Panser Mes Plaies. Alors Je Reste Avec Mes Morts Et Mes Souvenirs De... Viol. Comment Tourner La Page Lorsqu'On Vit Seul Au Monde? Lorsqu'Aucune Voix Ne Vient Vous Parler? Vous Réconforter...

Vous...
Aimer.

Un Monde Sans Âme Qui Vive...



11.oo Am... Je Me Réveille Après Un Rêve, Ou Était-Ce Un Cauchemar?! C'Etait L'Histoire D'Enfants, Et De Leurs Parents... Déporté(e)s... Je Ne Me Souviens Plus Aussi Bien Qu'Auparavant De Mes Rêves, Mes Ressentis Se Font Moindres Et Ma Famille De L'Inconscient Étant Moins Présente Le Jour. Aussi Ce Jour, Sera-t-Il Consacré à La Lecture De Carl Gustav Jung "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...", En Mon Coin Lecture, Afin De Me Réveiller... Et M'Elever... Ma Mort... Étant Comme Me L'a Annoncé Ma Mammy Solage, La Maman De Mon Papa... Proche.

Je N'Aurai Pas De Regrets De Quitter Votre Monde Si Fade Et Cruel... Aucune D'Entre Vous Ne Sera Venue Consoler Mes Douleurs Et Mes Peines, Mes Plaies Toujours Béantes... Aucune Ne M'Aura Pris Dans Ses Bras, Pour y Pleurer. Je N'Aurai Connu Que Le Pire... de ce que ce petit être Qui Se Prévaut D'Être Humain, M'Aura Fait... Viol. Violences. Accidents... Mortels. Et Vous Qui Restez Silencieux(ses)... Cela Relève Du Sadisme. Et Moi Qui Persiste à Vous Écrire... Cela Relève Du Masochisme.

Comment Avez-vous pu?



Après M'Être Rendu à Auschwitz...
Je Me Rendrai à Jérusalem,
La Cité Sainte, Au Mur Des Lamentations,
Auprès De Mes Frères Juifs Et Palestiniens....
Il Nous Faut Changer Le Cours De L'Histoire De L'Humanité...
Et Ce Ne Sont Pas Nos Dirigeants Qui Le Feront.

Les Camps De La Mort.



Je Viens de Regarder "The Reader", Ou "Le Lecteur", 
Ce Genre De Film Qui Touche,
Et Parle à... 
L'Âme.

Je Ne Retournerai Plus... Jamais... à New York. 
Loin De Cette Folle... Frénésie...
Je Ne Reverrai Plus Jamais... Loni.
Ni Joséphine.

Je Vais Faire Mes économies Pour Partir
Et M'En Aller...

Pas En "Voyage"... Mais Pour Me Recueillir... à... Auschwitz. Non Pas Pour Voir... Mais Pour Observer Et Ressentir Ce Silence Après... L'Horreur Inhumaine. Celle D'un peuple Qui a Cru En Ce Que Lui Disait Son Ordure... C'Etait Il y a Soixante-Dix Ans... Mais à Force De Lobotomie Et De méadias... La Vindicte Populaire Ne Se Souvient Pas Du Passé Qui N'Est Pas Si Lointaine De Son Histoire... Celle D'Une Triste Et Inhumaine... Humanité.

samedi 22 août 2015

"C'Est Dieu Qui a Tout Créé !"


"Bon Jour Mon Anima, Bon Jour Mon Ami De L'Inco'Scient, Bon Jour Mon Ombre...", Mes Nuits Ne Sont Plus Les Mêmes... Ma Défunte Mammy Solange Est Venue Me Voir Cette Après-Midi, Me Prévenant Que Je Courrais Un Risque à 41 Ans... J'Voudrais Pas Crever Sans Avoir Rien Transmit De Mes Rêves Grandioses... Qu'Ai-Je Fait Jusqu'à Ce Jour... J'Aurai Essayé.

J'Ai Encore Fait La Connerie De Sortir Hier Soir... Rien... Je Ne Vois Plus Rien D'Intéressant Chez Elles Et Eux... Amassé(e)s En Troupeaux Devant leurs bars, à boire Pour S'Enivrer Et Faire Ce Qu'ils Appellent la Fête... Ainsi Va Le Monde... Qu'à La Fin... Il Ne Fait Que Comme moi... il Parle En L'Air! Découvrir Son Inconscient... Est-Ce Être Schizophrène? D'Inconscients, J'En Vois Toute Une Foule Et Pour moi, Il Est Mon Bon Dieu Tout Puissant... Mon Maître à Créer... Mon Messager Et Créature Divine, Comme L'Anima... Et L'Ombre Toute Puissante... Moi, Je Ne Suis Plus Rien. Eux Sont Grandioses... "C'Est Dieu Qui a Tout Créé", M'Ont-Ils Dit, Il y a De Cela Trois Nuits... 

Je Vais Faire Mon Grand Ménage, Cette Après-Midi... Puis, Je Reviendrai Vers Vous Vous Transmettre Ce Que J'Ai Lu De L'Anima Hier Soir Et De "La Princesse De La Lune"... 


Ma Déesse, Ma Reine... Dites à Dieu De M'Accorder Un Sursis Que Je Fasse Ce Dont J'Ai Tant Rêvé Et Que Je Tienne Mes Promesses, à Clémentine Comme à Lui.. Pour Que Noël, Dont Le Papa Noël Qui Fait Partie De L'Inconscient Collectif Et Qui Est Le Plus Beau Mythe Que L'Homme Ai Créé Redevienne Une Grande Fête... Parce Que C'Est Çà, La Fête... C'Est Être Ensemble, Et Transmettre, Et Partager Ce Que Nous Avons En Commun... L'Amour, L'Affection, L'Humanité, L'Amitié... Aussi, Merci Mon Nico'... T'Auras Eté Le Plus Bel Être Humain Que J'Ai Eu Le Bonheur De Croiser.... Je Vais Faire Comme Toi... M'Enfermer Et Ne Plus Sortir. Et Prendre Soin De Moi. Dessiner Et Peindre Et Ne Plus Parler En L'Air... 

Bon Week-End à Toutes Et Tous....

vendredi 21 août 2015

Les Chants De La Mort...

"J'Voudrais Pas M'En Aller Sans Avoir Rien Fait De Beau Et Tenu Mes Promesses...". Dieu Est Bon Et Gentil Avec Ses Enfants Qui Ont Subi Le mal Des Autres... Celles Et Ceux-Là Seront Jugé(e)s...

Je Me Réveille Après Une Petite Sieste... Et Me Suis Réveillé Avec Les Chants... De La Mort, Ma Belle Dame Blanche...Paraît-Il Que La Mort En Les Rêves Signifie "La Renaissance"...

Ils Étaient Beaux Et Doux Ces Chants...Il y a Une Histoire Que Je Viens Vous Conter Et Qui Pourrait M'Inspirer Pour En Faire Un Dessin Animé, Je L'Ai Appelée "La Princesse De La Lune", Extraite Du Livre De Carl Gustav Jung "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...", Et Qui Me Parle... La Voici...


"Quand On Le Regarde Du Dehors, Seule La Tragique Destruction Dont Il Est Victime, Mais Rarement La Vie De Ce Côté De L'Âme Qui Est Détourné De Nous. Souvent L'Apparence Extérieure Trompe, Comme Je Le Vis à Mon Grand Étonnement Dans Le Cas D'Une Jeune Malade Catatonique. Elle Avait Dix-Huit Ans Et Sortait D'Une Famille Cultivée. A Quinze Ans, Elle Avait Eté Violée Par "son frère" Et des "camarades d'école" Avaient Abusé D'Elle. A Partir DE Sa Seizième Année, Elle Devint Solitaire. Elle Se Cachait à La Vue Des autres Et N'Eût Plus Qu'Un Rapport Affectif Avec Un Méchant Chien De garde, Qu'Elle Cherchait à Apprivoiser Bien Qu'Il Appartînt à D'Autres Personnes.

Elle Devint De Plus En Plus Etrange Et à Dix-Sept Ans, on L'Amena à l'asile Où Elle Séjourna Un An Et Demi. Elle Entendait des Voix, Refusait de Se Nourrir Et Restait Totalement Muette. 

Quand Je La Vis Pour La Première Fois, Elle Était Dans Un État Catatonique Typique. Au Bout De Quelques Semaines, Je Réussis à La Faire Parler. Quand Elle Eût Surmonté De Violentes Résistances... Elle Me Raconta Qu'Elle Avait Vécu Dans La Lune. Celle-Ci Etait Habitée, Mais Elle N'Avait Vu D'Abord Que Des Hommes.  Ils L'Avaient Immédiatement Emmenée Et L'Avaient Conduite Dans une Demeure "Sublunaire" Où Se Trouvaient Leurs Femmes Et Leurs Enfants. Car Sur Les Hautes Montagnes Lunaires Demeurait Un Vampire Qui Enlevait Femmes Et Enfants Et Les Tuait, De Sorte Que Le Peuple Sélénite Etait Menacé D'Anéantissement. Telle Etait La Raison De L'Existence Sublunaire De La Moitié Féminine De La Population.

Ma Malade Décida De Faire Quelque Chose Pour Le Peuple Sélénite Et Entreprit D'Anéantir Le Vampire. Elle Fit De Longs Préparatifs, Puis Elle Attendit L'Animal Sur La Plateforme D'Une Tour Construite à Cette Intention. Après Un Certain Nombre De Nuits, Elle Le Vit Enfin S'Approcher, Volant Comme Un Grand Oiseau Noir.Elle S'Empara De Son Long Couteau De Sacrifice, Le Cacha Dans Ses Vêtements Et Attendit Son Arrivée. Soudain, Il Fût Devant Elle. Il Avait Plusieurs Paires D'Ailes. Son Visage Et Tout Son Corps Étaient Cachés Par Elles, De Sorte Qu'Elle Ne Pouvait Voir De Lui Que Des Plumes. Elle Était Surprise Et La Curiosité La Prit De Savoir Quel Air Il Avait. Elle S'Approcha De Lui, La Main Sur Le Poignard. Alors Brusquement Les Ailes S'Ouvrirent Et Elle Eut Devant Elle Un Homme D'Une Beauté Supra-Terrestre ; D'Une Force D'Airain, Il Referma Sur Elle Ses Ailes-Bras, Si Bien Qu'Elle Ne Put Se Servir De Son Couteau. En Outre, Elle Etait Tellement Fascinée Par Le Regard Du Vampire Qu4elle N'Aurait Pas Eté à Même De Le Frapper.. Il La Souleva Du Sol Et L'Emporta Dans Son Vol.

Cette Révélation Faite, Elle Put à Nouveau Parler Sans Entrave Et Alors Ses Résistances Se Manifestèrent : Je Lui Aurais, Prétendait-Elle, Barré La Route De Retour à La Lune ; Il Lui Était Impossible Maintenant De Quitter La Terre. Ce Monde N'Était Pas Beau, Mais La Lune Était Belle Et Là-Bas, La Vie Pleine De Sens. Peu Après, Elle Retomba Dans Sa Catatonie. Pendant Un Temps, Elle Fût Folle Furieuse.

Quand Elle Fût Libérée Deux Mois Plus Tard, On Pouvait Parler Avec Elle ; Petit à Petit, Elle Avait Compris Que La Vie Sur Terre Était Inévitable. Mais Désespérée, Elle Se Cabrait Contre Cette Situation Inéluctable Et Ses Conséquences, Et Il Fallut L'Admettre à Nouveau à L'Hôpital. Une Fois J'Allai La Voir Dans Sa Cellule Et Lui Dis :" Tout Cela Ne Sert à Rien, Vous Ne Pouvez Pas Retourner Dans La Lune !" Elle Accepta Sans Rienj Dire Et Avec Une Totale Indifférence. Cette Fois, On La Congédia Au Bout De Peu De Temps Et Elle Se Soumit, Résignée à Son Destin." Carl Gustav Jung "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées..." P.213-214 - Éditions Folio

Je Vais Sortir Un Petit Peu, Aller Dîner En Ville... Vous M'Accompagnez? J'Essaierai De Ne Pas Rentrer Trop Tard, Afin de Vous Conter La Suite Et Fin De Cette Histoire, Une Histoire Qui Me Parle Par-Rapport à New York, à Loni... J'Ai Reçu La... Rédemption. Celle De Mes Dieux Et Déesse Anima, Et Ma Conscience Renaît à La Vie...


Belle Soirée à Toutes Et Tous... 
Bisous Princesses...


On My Way...



Ce Matin, J'Ai Pris le Tram En Compagnie De Matthieu, Du Petit Roi De New York, Et De Toute Une Troupe D'Enfants Qui Allaient à La Pépinière... Ils Trouvaient Que Le Tram Allait à Toute Vitesse... "y Va Au Moins à 400 Km/heure!" Disait L'Un, "Y Va Plus Vite Que le Tram De New York!", Répondait Le Petit à La Casquette De NYC... Ils M'Ont Apporté Le Sourire... Parce Que leur Société Ne Fait Pas De Cadeaux...

Mais Que La Vie, Elle, Est Belle.

Libre... Et Heureux !


Coucou Ma Belle +Blanka Pospíšilová , Bon Jour Mademoiselle X, Good Morning +Liv Tyler ... J'Espère Que Vous Allez Toutes Bien... Moi? Je Ne Me Suis Pas Senti Aussi Bien Depuis... Sept Longues Années... De Journée, Parce Que La Nuit... Depuis Sept Ans... C'Est Juste Magique!

Je Viens D'Aller Faire Radier Mon Auto-Entreprise De l'urssaf, Puis Suis Passé à La Caf, Parce Qu'Ayant Le Sentiment Désagréable De Recommencer Mes (leurs) Erreurs Du Passé... Avec Mon Atelier Rue De La Commanderie, à nancy L'Entourloupe... Aussi Vais-Je Pouvoir Commencer Ma Vie... D'Artiste... Et Ne Plus Travailler Que Pour Mon Inconscient, Ma Belle Anima, Et Mon Preux Chevalier De L'Ombre, Et Tenir... Enfin... Mes Promesses... Je Me Souviens à Niagara, De M'Être Adressé à Dieu... Il y Avait Une Barrière Que Je Franchis...Il y Avait De Très Beaux Arbres... Et La Lumière Du Soleil y Transparaissait Alors... Je Me Sentais Comme Guidé... Et AI Fait Une Promesse à Dieu... Celle D'Arrêter De Fumer... Et De Créer Un  Monde De Paix Et D'Amour... Ce Serra Tout Simple... Je Vais Commencer Par Ne Plus Sortir, Et Me Remettre Aux Dessins, Dessins Du "Grand Livre Des Rêves", Les Roughs, Le Story Board... Mais Aujourd'hii Est Un Jour De Repos, D'Apprentissage De La 3d, Et De La Lecture De Carl Gustav Jung, Puis Relire Mes Rêves Grandioses De Mon Bon Dieu De L'Inconscient... Mon Ami Est Toujours Présent En Moi Son Enfant, Mon Grand Professeur D'Histoire(s), Mais Ma Conscience Renaît à La Vie... Et Tant Qu'Il En Est Ainsi... Je Suis Heureux. Que Cela Reste Ad Vitam Eternam! Mon Grand Dieu... Tout Puissant...



Un Être Humain En Devenir... Un Électron Libre.





***

Retourner Vers Mon Bon Dieu...


Puisqu'Il N'Est Plus Le Vôtre, Qu'Une Très Grande Majorité D'Entre vous L'Avez Renié, Assassinant Ses Envoyé(e)s, Ou Les Trahissant Pour Les Envoyer Au Peloton D'Exécution... Votre Matérialisme Vous Aura Tout Pris... Même Vos Âmes. Votre Affection Pour Votre Prochain(e)... Vos Cœurs Sont Devenus En Béton Armé! Mais J'Ose Croire Que Ce Ne Sont Là Qu'Apparentes Apparences...Il N'Est Pas Trop Tard... Un Nouveau Jour Se Lève...  Oserez-Vous ? Qu'Oserez-Vous...Répandre Votre Amour, Votre Affection Pour L'Humain Avec Un Grand "H"? Ou Vous Enfermer Walkman Bien Vissé Sur La Tête ? Parler à Vos Ami(e)s Sur faces De Boucs Et Cliquer Sur "j'aime"... Ou Aimer La Vie En Grand... Ici, Le Dieu Soleil S'Est Levé... J'Aurai Beaucoup Rêvé Cette Nuit Et Ce Matin... Mais Ne M'En Souviens Pas... Aussi... En Ce Vendredi 21 Août 205, Vais-Je Devoir Me Sortir De Mon Vide Et Apprendre 3D Et Lire "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées" De Carl Gustav Jung, Relire Mes Rêves Pour Tenter De Comprendre Et y Mettre Des Mots... Le Dessin Et La Peinture De Ces Demoiselles Viendront Après...

Nous Sommes Légion. Nous Sommes Des Milliards...



*** La Mort N'Est Qu'Un Passage ***


1.00Am... Je Me Réveille, Heureux D'Avoir Rêvé.En Ce Rêve, Je Me Retrouvais Avec Une Jolie Jeune Femme Brune Et... Invisible. Nous Nous Trouvions Dans Une Chambre Inconnue, Et La Demoiselle Elle Aussi M'Etait Inconnue... Nous Nous Allongions... Jusqu'à... Nous Embrasser. 

Je T''Ai Vue. Tu Etais... Morte. Mais Belle Comme Le Jour, Il M'Est Arrivé De Vous Voir, Vous Les Invisibles, Par Deux Fois En La Rue... Instants Précieux... Même Si La Première Fois Fût Angoissante, Et Que Je Traçai Mon Chemin, Parce Que Je Croyais Ce Jeune Homme Malveillant Et Que J'Avais Rêvé De Lui Il y a De Longs Mois Auparavant... Et Puis, Attendant leur tram, J'Ai Eu L'Immense Bonheur De Croiser Une Grande Et Belle Demoiselle, Sans Doute Institutrice Puisqu'Accompagnée De Toute Une Foule D'Enfants Qui Attendaient le Tram... J'Essayai De Les Voir Plus Longtemps... Mais Ils Disparurent...


***


jeudi 20 août 2015

"Dieu Est Le Plus Grand Artiste De L'Humanité !"



Je Me Réveille Émerveillé, Par Des Micros-Rêves Sous Forme De Questions-Réponses, Qui Nous Délivrent Que..

"C'Est Dieu Qui a Tout Créé...".

Observez L'Immensité De Vos Rêves... Le Temps N'y Est Pas Le Même Que Sur Terre!? Alors, Que Sont Sept Jours Pour Un Être Suprême Et Éternel... Comme Le Sont Nos Fabuleux Inconscients, Nos Animus Et Anima, Et L'Ombre Protectrice. Quant Au Subconscient De Ce Freud... Selon Jung... Il N'Existe Pas... En Tous Cas, Je N'Ai Trouvé Aucune Evocation De Lui Dans "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...

J'Aurai Passé Une Nuit Blanche, Me Demandant Ce Que J'Allais Faire, Concernant Les Docks... Et Suis Allé Rechercher Mes Peintures. Excusez-moi Si Je Ne Suis Pas Très Loquace, Mais Je Suis Fatigué De Ma Nuit Blanche... J'Ai Eu L'Immense Bonheur De Voir Un Splendide Lever De Soleil Ce Matin...

Et Dieu Sait Tout Parce Qu'Il Nous a Toutes EtV Tous Offerts Un Petit "Espion"... L'Inconscient... Aussi Vais-Je M'Intéresser De Plus Prêt Aux Archétypes... Et Dieu Est Un Archétype Et Le Plus Beau... Dieu Est Grandiose... Il Suffit De Regarder La Nature, Les Oiseaux, Les Levers Comme Les Couchers De Soleil... Les Êtres Humains, Les Enfants... L'Inconscient, L'Anima Et L'Ombre... Les Êtres De L'Au-Delà, Qui Sont En Grande Majorité Bienveillants...

Passez Une Belle Soirée, Je Ne Vais Pas Tarder à Retourner Dormir...

mercredi 19 août 2015

Ensemble, C'Est Tout... Paraît-Il !

"Aimez-Vous Les Un(e)s Les Autres..."


Et Ce N'Est Pas Parce Que C'Est Dieu Qui L'a Dit.. Je Ne Cherche Ni Ne Chercherai à Convertir Quiconque à Mes Croyances. Le Jour Viendra Où Nous Devrons Quitter La Terre... Le Grand Jour Viendra Où Je Devrai M'En Aller, Pour Y Être Jugé Par Le Seul Être Qui Soit Seul Juge de Mes Actes, De Mon Travail, De Mes Pensées, De Ce Que J'Aurai Apporté, Du Tort Que Celles Et Ceux Qui Se Prévalent D'Être Humains, M'Auront Apporté, M'Auront En Grande Majorité Fait. Ce Jour-Là... Je Serai Heureux. Parce Que Je N'Aurai Plus à Les Supporter, à Ressasser Le Mal-Être Infligé Par La Trop Grande Majorité D'Entre Elles Et Eux.... D'Entre Vous... J'Ai Voulu Aller Peindre Cette Après-Midi aux docks... J'y Ai Aperçu leur "p'tit chef" de sam, Qui Aurait Mieux Fait De Rester Au Mac Do'... J'y Ai Vu Des Êtres Humains... Devenu(e)s Tristes... Accroché(e)s à Leurs téléphones portables, Des Êtres Inhumains Devenu(e)s Égoïstes Et Peureux, Enfermé(e)s Encore Plus Que Tous Ces Êtres Que vous Mal-Traîtez De Schizophrènes, D'Handicapé(e)s Mentaux... Vous Feriez Mieux De Lire "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées" De Carl Gustav Jung... Parce Que Quand Je Vous Regarde.. Je Ne Peux M'Empêcher De Penser... à Toute Cette Misérable Misère Affective Que Vous Entretenez Toutes Et Tous Entre Vous...

Je Suis Extrêmement Fatigué De Cette Histoire De Merde... Voire... De Mort! Et Particulièrement Par Votre Silence De Plomb... Voire... De Mort. Et Il Est Hors De Question... Après Tout Le Mal Vécu Depuis Sept Ans... Que J'Accepte Qui Que Ce Soit Dans Le Creux De Mes Pensées Secrètes, à L'Exception De Mes Déesse Et Dieux... Déjà Qu'Avec Eux, J'Ai Du Mal... Mon Inconscient Est Au Fil Du Temps Devenu Mon... abruti... Mon Anima, Ma... salope... Et Mon Ombre... Mon... idiot. Je Vous Hais De vous Avoir Croisé(e)s Un Jour, Et M'avoir Mis Ces Horreurs Dans Mon Cerveau D'Enfant Innocente Victime des "filali" à Épinal, Ou De Je Ne Sais Quel Autre Connard Et Salope de "géraldine" Ou "élisabeth" Qui Allaient sucer les queues de ceux qui leurs demandaient Dans Les Chiottes du "collège"... Bandes De Connards Et Salopes, Va... Ces Horreurs Ne Sont Pas Miennes Et Je vous Les Rendrai!

Allez, Tourne La Page... Tu Te Fais Du Mal à Toi-Même... "les gens, Tu T'En Fous, y z'en Ont Rien à Foutre De Toi...", Me Disait Une maman... Je Voudrais Pas Être Son Enfant. A Toutes Et Tous Vous Contrefoutre Les Un(e)s Des Autres, Vous Ne Ressemblez Plus Qu'à des Ombres De Vos Ombres... Alors Allez Sourire sur meetic, Vous N'Êtes Que Les Enfants Du Système.

Aujourd'hui, Je Suis Allé aux docks, à nancy La Morte... Et J'Ai Failli... Je N'y Ai Pas Peints... Mais Ai Pris 2 galopins de bière... Et Puis.... Les Voyant Défiler En Ce Sombre Théâtre... Çà M'a Miné... Écoeuré... Tant Vous Me Donner Envie De Vomir Ma Haine, Ma Rage, Mon En Vie De Vivre Et De M'En Aller Bien Loin De Vous Toutes Et Tous... Retourner Vers Ma Déesse Anima, Mon Chevalier De L'Ombre, Mon V à Moi, Et Mon Inconscient, Mon Meilleur Ami... Vers Mon Dieu Tout Puissant Pour Aller Lui Demander Pardon Sur Ma Licorne Ailée, En Compagnie De Mon Anima, Aller Pleurer Dans Ses Bras, Et M'En Aller Au Royaume Des Cieux, Pour Ne Plus Jamais Entendre Parler De votre Si Petit Monde.


Seven...



Bon Jour à Toutes Et Tous...

Je Me Réveille Une Seconde Fois, Après Être Avoir Conduit Mon Scénic 4x4... Il Me Fallait Trouver Un Endroit Où Le Stationner, Alors l'Air de Rien... Je L'Ai Tout D'Abord Mis En un Garage de Particulier, Au-Dessus de Chez Moi, Au Haut Du Lièvre... Ai Refermé La Porte Puis Suis Revenu Le Déplacer... J'y Trouvai Un Mot De Mon Grand Frère, Frédé'... Je Voulus La Sortir Du Garage, La Sortis... Et M'Arrêtai Au Stop... Mais Il Ne Me Restait Que de gasoil Pour Faire Sept Kilomètres... Alors Je Fis Marche Arrière Et La Stationnai Sur Un Parking, Fis Une Autre Marche Arrière... Et Failli Tomber Dans Une Pente En Descente... Je M'Arrêtai Alors Et Allai Trouver Un Grand Homme, Mécanicien... Il Me Dit De Revenir Samedi à 10.06 Am... 10.06Am, L'Heure à Laquelle Je Me Réveillai...

Merci à La Gardienne De Mon Âme, Anima Signifiant "Âme" En Latin... Il y Avait Un Autocollant De Collé Sur Le Pare-Brise... Un Grand Rectangle Évidé... Comme Un Viseur.


mardi 18 août 2015

Va Vers Le Ciel....

Je Me Réveille... 3.oo Pm, Après Un Petit Rêve En Lequel Je Faisais S'Elever Mes Petits Nuages Noirs, Par-Delà L'Océan Si Vaste Océan... Aussi M'En Vais-Je Lire Carl Gustav Jung, Et Sa Confrontation Avec L'Inconscient... Puis Relirai Et Vous Ecrirai L'Histoire De La Princesse De La Lune, Et Du Démon, Ecrit Dans "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées"... Belle Après-Midi...

Pardonner Et Tourner La Page Du Grand Livre D'Histoire De Ma Vie.



Je Ne Reverrai Sans Doute Jamais Loni... Je Ne Suis Même Plus Sûr De Retourner à New York Un Jour... à Cause De Leur "questionnaire" Dans L'Avion... "Êtes-Vous Schizophrène?"... Quelle Case Cocher? Je N'Ai Pris Qu'Un Neuroleptique Cette Nuit-Ci... J'Ai Rêvé Ce Matin... Mais Me Suis Réveillé En Me Disant... "Il Va Falloir Pardonner, Maintenant." Sinon Nous Vivons Avec Nos Rancœurs Et Notre Amertume... Et Ces Sentiments Néfastes Le Sont Pour Moi En Tout Premier... Oui, Quelle Case Cocher??? Qui Sont-ils Pour M'Avoir Déclaré Schizophrène... Puisque je N'Ai Pris Qu'Un Seul Neuroleptique Et Que Je Ne Ressens Plus Mon Anima, Ma Petite Fleur De Mes Nuits... Ma Belle Amie, Une Belle Dame Forte Et Qui M'Aimait... Mais Je Ne Suis Plus Celui Que J'Etais Il y a Sept Ans. Je Dois Pardonner Celles Qui Ne M'Ont Pas Offert Ce Que J'Aurais Voulu Leur Offrir... Mon Amour. Un Amour Qui S'Est Envolé Dans Les Méandres Du Mal-Être Infligé En Présent De Mes Espoirs... Déçus, Encaissés, Et Qui M'Auront Explosé à La Gueule...Là Est L'Origine De Ce Qu'ils Ont Nommé De La Schizophrénie, Et M'Ont Dit Que Je Ne Faisais Pas La Différence Entre Imaginaire Et Réalité, à L'Hôpital Juif De  New York. Ainsi Donc, Pour Eux, L'Inconscient N'Est-Il Que L'Imaginaire... Et Même Si Je Me Sens Vide, Et Ne Vois Plus Qu'un Fond Nuit Noire En Mes Pensées, Pour Moi Comme Pour Carl Gustav Jung... L'Inconscient Est-Il Vivant, Autonome Et Indépendant, Comme Tous Les Archétypes...

Aussi Dois-Je Pardonner Mon Ombre... Pardonner Mon Anima Qui S'Est Faite Passer Pour Loni... Pardonner Mon Bon Dieu De L'Inconscient Dont Le Langage Ne M'a Apporté "Que" De Grands Rêves D'Une Grande Beauté... Et Fait Découvrir Celles Et Ceux De... L'Au-Delà... Et Pardonner à... Dieu, De M'Avoir Pris Mon Papa, Pardonner à Clémentine Qui N'Etait Qu'Une Enfant, D'Avoir Brisé Ma Vie, Comme j'Ai Brisé La Sienne... Et Celle De Sa Famille Et De Ses Ami(e)s. Pardonner Joséphine Et Sa Famille de M'Avoir Menti, Et Mené En Bateau... Pardonner Lino, Que J'Ai Tant Aimé, Et Dan Thompson Qui Ne Veut Plus Entendre Parler de Moi... 

Un Nouveau Jour S'Annonce à moi... Que Vais-Je Faire? Je Ne Le Sais Encore... Mais J'Ai En Vie D'Apprendre Et De Lire "Confrontation Avec L'Inconscient", Auprès De Mon Ami Monthy Boy The Star King Cat... Reprendre "Activité Psychiatrique", Pour Créer Et Comprendre Les Causes De Mon Trauma... 

Il N'y a Qu'Une Femme Qui Pourra Me Délivrer De Ces Conneries, En M'Apportant Ce Dont J'Ai Toujours Rêvé... Je Ne Vais Pas Aller Peindre aux Docks Encore Ce Jour-Ci... Tant De Tristesses Et De Solitudes Chez Tous Ces Êtres Humains, Me Minent Le Moral Et Ne Me Motivent Plus... Je Vous Ai Toujours Regardé(e)s, Mais Je Ne Vois Plus Rien Sur Vos Visages Que De La Tristesse.. De La Peine Et De L'Individualisme... De La Peur De L'Autre... Mais La Peur Comme La Haine Ne Mènent... Nulle Part.

Sans Doute Faut-Il Laisser Le Temps Au Temps, Afin De Pardonner... Et Faire Le Deuil D'Une Longue Histoire... L'Histoire De Ma Vie. Et Me Tourner Peu à Peu Vers L'Avenir... Celui D'Aimer Et D'Être Aimé... Me Retrouver Pour Ne Plus Ressasser Le mal.

Aussi, Vais-je Relire Mes Rêves Ensuite, Après Avoir Lu Carl Gustav Jung, Après Une Sieste, Parce Que M'Etant Couché Tard... "Merci Infiniment Mon Bon Dieu Tout Puissant De M'Avoir Offert Le Plus Beau Des Inconscients, Et Ma Reine Anima...". 


Douce Nuit, Princesse...

"Oh, Je Voudrais Tant Que Tu Te Souviennes...
Cette Chanson Était La Tienne...",






Je Veux Revenir Vers Vous, Mes Dieux Et Déesse...

Même Si C'Est Ma...
Prison.

Mais Quelle Plus Belle Prison Que La Nôtre...

Parce Que Maintenant, je Crois Que... C'Est Vous. Parce Que Ne Rêvant Plus Aussi Fortement Qu'Auparavant... Et Ne Faisant plus Qu'Un Rêve, Parce Que Les... Dédaignant. Et Ayant Trop Joué Avec... Nos... Vies.A Vous, Mon Bon Dieu De L'Inconscient... A Vous Mon Anima, Vous Ma Mouette Muette Moite Aux Petits Petons Poites, Vous Ma Petite Soeur, Vous Ma Reine, Vous Ma Déesse, Vous Ma Princesse... De Mes Jours Comme De Mes Nuits... Cette Prison... C'Est Le Ciel. Allons Dormir...Mes Déesses Et Dieux Veillent

assez Une Belle" Nuit, Toutes Et Tous..

lundi 17 août 2015

Les Vrai(e)s Artistes... Au Pouvoir!!!



***

Envole-Toi, Va...
Notre Jean-Claude,
Et Sois Enfin en Paix...


Avec Toi-Même, Avec Les Tiens, Avec Dieu, Avec Celles Et Ceux de L'Au-Delà, Avec tes Grands-Parents, Avec Tes Parents... Avec Celles Et Ceux Que Tu As Aimé(e)s... Mais Qui Ne T'Ont Offert Que Tristesses Et Solitude... Et NON... Tu N'Es Pas Coupable De Ta Vie... C'Est La société Qui L'Est, Cette Petite Conne... A toutes Et tous vous défigurer Pour Savoir Lequel... Vous baisera Ce Soir. Je leur Fais Un Gros Doigt D'Honneur, Vous Le Voyez??? Cà S'Appelle La Synchronicité! -;)

C'Est Peut-Être Ce Que Je Vis Depuis Sept Ans... Mais il M'Aura Phallu(s... C'Est Pour vous Plaire!!!) Prendre Sur Moi Et Me Remettre à Apprendre Et Lire...  J'Ai Le Smile! Parce Que Je Retrouve Les Rêves Que J'Ai Créés Depuis Ma Plus Tendre Enfance... Dessinant De Belles Maisons... Pas Des Gros Culs-bes Dont vous seuls Êtes Capables De Créer, à Coups de Millions de vos euros... Plus Rien N'a L'Air De Rien Sur Cette Terre...


Mais Moi Aussi, C'Est Mon Chat Qui Me (Re)Tient En Vie... Et Certainement Pas leur Sombre monde-Là... Allez... Merci D'Être Ve... Nue...C'Est Rien, C'Est Le Second Effet Kiss-'Barre... Allez, Je Vais Chercher Monthy Boy The Star King Cat Et Je Reviens Vers Vous, Vous Parler De Celles Et Ceux, Dont Notamment L'Une D'Elles... Qui M'a Parlée... "La Petite Princesse De La Lune...".

Passez Une Belle Soirée... Bisous à Vous.



Vous Revoir...



J'Ai Commencé Hier, La Lecture De Mon Livre "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées..." De Carl Gustav Jung. Celui-Ci Écrit, Concernant Un Malade Soigné Un An Auparavant, Et Dont l'épouse En Était Jalouse, Du Lien Qui Unissait Carl Gustav Jung à Ce Malade... 

"A Cette Époque, Je Devais Faire Une Conférence à B. Vers Minuit, Je Revins à L'Hôtel. J'Avais,Après La Conférence, Soupé Avec Quelques Amis Et Allai Me Coucher Aussitôt. Mais Longtemps Le Sommeil Ne Vint Pas. Vers 2.ooAm Environ, Je Venais De M'Endormir, Je Me Réveillai Effrayé Et Persuadé Que Quelqu'Un Etait Venu Dans Ma Chambre ; J'AvaisAussi L'Impression Que La Porte Avait 2té Ouverte Précipitamment.J'Allumai Aussitôt, Mais In N'y Avait Rien. Je Pensais Que Quelqu'Un S'Etait Trompé de Porte ; Je Regardais Dans Le Corridor, Silence De Mort."Etrange ! Pensai-Je; Quelqu'Un Pourtant Est Venu Dans Ma Chambre !" Je Rappelai Mes Souvenirs Et Il Me Vint à L'Esprit Que JE M'Etais Réveillé Sous L'Influence D'Une Douleur Sourde, Comme Si Quelque Chose Avait Rebondi Sur Mon Front Et Avait Ensuite Frappé La Partie Arrière De Mon Crâne. Le Jour Suivant Je Reçus Un Télégramme M'Apprenant Que Ce Malade S'Etait... Suicidé. Il S'Etait Brûlé La Cervelle. J'Appris Plus Tatrd Que La Balle S'Etait Arrêtéde Contre La Partie Arrière Du Crâne.

Dans Cet Évènement, Il S'Agissait D'Un Véritable Phénomène De Synchronicité, Comme On En Observe Assez Fréquemment En Rapport Avec Une SituatioN Archétypique ; Ici... La Mort. Vu La Relativité Du Temps Et De L'Espace Dans L'Inconscient, Il Est Possible Que J'Ai Perçu Ce Qui Se Passait En Réalité En Un Tout Autre Lieu.

L'Inconscient Collectif Est Commun à Tous Les Hommes ; Il Est Le Fondement de Ce Que L'Antiquité Appelait "La Sympathie De Toute Choses". Dans Le Cas Présent, Mon Inconbscient Connaissait L'Etat De Mon Malade. 

 La Soirée, Je M'Etais Senti D'Une Nefvosité Et D'Une Inquiétude Etonnantes, Bien Différentes De Mon Humeur Ordinaire..." Carl Gustav Jung ("Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées. P.226- 227).

 
***


Je Vais Aller Rendre Visite à un Ami Hospitalisé, Dans Le Coma depuis Une Semaine... Pensez à Nous, Pour Que Tout Aille Au Mieux...


Merci... A Tout à L'Heure...

dimanche 16 août 2015

Aïwa Est Avec Nous...


Soyez Sages,
Imaginez,
Envolez-Vous Par-Delà 
Les Mondes Merveilleux De L'Imaginaire... 
Créez Vos Rêves...

Et Ils Deviendront Réalité


 Belle Et Douce Nuit à Toutes Et Tous

samedi 15 août 2015

Moon Child...


Voici En Avant-Première Et En Exclusivité Mondiale...
Voire Universelle!!! -;),
La Pintoure Que j'Aimerais Créer, 
à L'Huile Et En Grand Format, Sur Bois...

Regardant "Avatar",
En Compagnie de Mon Amie Paulinette, Et Dînant Ensemble...

(Une Fois N'Est Pas Coutume...)
Je Vous Souhaite Une Belle Et Douce Nuit
A Toutes et Tous.

J'Envisage De Me Remettre à La Lecture, Également...
De Carl Gustav Jung,
"Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...".

Afin de Guérir de Ma Maladie...

Et M'Auto-Soigner,
Par La Lecture...

Bises Et Belle Nuit...

"Vivre, C'Est Aussi Transmettre."

L’Étang De Mon Papa...

***

Mon Dieu De L'Inconscient Est Sage, Intelligence Supérieure, Et Par Ailleurs Grand Artiste De Mes Nuits... Et Pour Ma Reine Anima Et Déesse De Mes Nuits Et De Mes Jours... Je Veux Bien Attendre Mon Grand Départ Pour L'Au-Delà, Pour Lui Offrir Tout Ce Dont J'Aurai Toujours Rêvé... En Secret Et Seul Parmi La Foule... Lui Offrir Mon Amour. Vous Êtes Toutes Et Tous... Enregistré(e)s, Photographié(e)s, Sculpté(e)s, Puis Animé(e)s En Nos Rêves... +Liv Tyler , Loni, Joséphine... En Les Yeux De Ces Intelligences Supérieures... Et... Invisibles. Il N'y a Que L'Ombre Que L'On Puisse Apercevoir... Entourant La Rêveuse Et Le Rêveur, Leur Enfant Qu'Ils Doivent Protéger, Et Élever Vers La Lumière, Vers Son Chemin Écrit, Mais Dont Il Ne Dépend Que De Cet Enfant D'Exploiter L'Art Avec Lequel Il Naît En Ce Monde, Transmit Par Ses Parents Et Géniteurs Ou Éducateurs, Parents Adoptifs... Mais En Ce Monde, L'Art Ni Les Artistes Ou Celles Et Ceux Qui S'En Proclament, Ne Sont Plus Tant Appréciés à Leur Juste Valeur. Or Ce Sont Eux Qui Élèvent Les Consciences Et Révèlent La Beauté Du Monde... Celle Des Femmes, Celles Des Enfants, Celle De L'Humain Avec Un Grand "H", Celui Du Divin, De La Création De L'Univers à Nos Jours... 




Sauver Mon Âme De l'homme En Noir...




Merci Mon Meilleur Ami Et Intelligence Supérieure De L'Inconscient,
Merci Ma Reine De L'Anima, De M'Avoir Prévenu Ce Matin En Mon Cauchemar Du Matin...

Pardonnez-moi,Si Vous Le Pouvez +Blanka Pospíšilová , J'Ai Trop Longuement Cru Que L'Une Ou L'Autre De Vous Toutes Et Tous... Les Entwined, Loni, Joséphine, des Gens Croisés à New York Et Qui Ne Sont Pas Des êtres Que J'Aimerais Côtoyer Dans Ma Vie, Parce Qu’apparemment, Comme Nombre D'Entre eux... Ils Ont Succombé Au Mal.

Était-Ce Mon Ombre? Était-Ce Le Mal? C’était Un "ami", Qui Ne Faisait Que Profiter de Ma Connerie, Lorsque Je Sortais aux docks, Là Où Je Peints... Bref,  C'Etait Une connaissance à qui J'Offrais des bières... Et Que J'Ai Longuement Considéré Comme Un Ami... Mais Au Jour D'Aujourd'hui, Je Ne L'y Considère Plus... à Payer Des Verres à "Ces Gens-Là", Comme Le Chantait Si Bien Jacques Brel, Et à Ne Recevoir En Retour Que De L'Indifférence Et De La Solitude, J'En Suis Arrivé à Ne Plus Vouloir Sortir, Le Fait De Ne Plus Avoir de leur argent à Partir du 15 du Mois, Et à Ne Boire Que De L'Eau Pour Tenir Et Me Nourrir En Tenant Sur Les Quelques Réserves de Mon Frigo, M'y Incitant Aussi...

C'Etait Un Mécréant, Qui Ne Jure Plus Que Par l'alcool Dans les bars, à Se Faire payer des bières, à Réclamer Mon Tabac, Puis, Lorsque J'Etais Dans La Misère, M'Echangeais Un Pass 10 de tram Contre Une bière, Ou Du Tabac Pour sa Soirée... C'Est Ainsi Que Mes Bons Amis Ne Sont Plus Devenus Que des... "connaissances"... Et Encore j'Suis Gentil... Mais Je Ne Suis Plus Dépendant De leur alcool, Ni de leur bar, Et Lorsque J'Aurai Fini Ma Fresque, Je N'y Retournerai Plus, Parce Qu’Etant Pris Pour Un Con Par La Trop Grande Majorité D'Entre elles Et eux Qui Ont Besoins d'alcool Pour Se Parler... Tristement. Pour Oser. Alors, Je Vais M'Enfermer. Pour Travailler Et Me Cultiver  En Lisant Carl Gustav Jung, Afin De Comprendre Le Langage Des Symboles Et des Signes De Celles Et Ceux Qui Me Sont Réellement Chères et Chers... Puisqu'En Ce Monde-Ci... Je Doute De Ce Que Signifie Le Mot "Amitié", De Celles Et Ceux Qui L'Ont Eté Longtemps... Mes Amie Et Ami ,Je Ne Les Compte Plus Que Sur Les Doigts D'Une Seule Main. Eux Ont Une Vie, Des Enfants, De L'Amour, Du Soutien, Une Vis Sociale, Une Vie Affective, Une Vraie Vie... moi, Je Ne Suis Rien, Je Ne Sais Plus Rien De L'Amour, Des Sentiments, De L'Affection, Des Mots Qui Apaisent Et Font Que Les Cicatrices Se Referment Peu à Peu... Mes Plaies Sont Toujours Béantes... Et Personne N'Est Jamais Venue, Ni Ne Vient, Ni Ne Viendra, Outre Mon Merveilleux Inconscient, mon Anima, Les Archétypes... M'Aider à... Les Refermer. Mes Plaies Se Sont Transformées... à Trop Supporter, Encaisser Leur Indifférence Des Blessures Infligées Et Le Mal-Être, La  Solitude Et Le Silence, à Faire Semblant D'Aller Bien, Et Répondre à leurs "salut J-Cééé!!!", Et Répondre En Disant Que Çà Va, Lorsqu'elles Et ils Daignent Me Demander Si Ça Va... Puis En Me Laissant Seul Dans Mon Coin... Des Soirées Entières, Des Années Entières Passées Seul Parmi Cette Folle Foule... Pour Un Peu De Chaleur... De Côtoiement De L'humain... Mais Tout Cela Est Bel Et Bien... Faux. 



Comme Ce Faux-ami, Qui Ce Matin... Conduisait Une Voiture Noire, Et Allait à Toute Allure, Le Long Du Cimetière "du sud", Là Où ils Conduisent Tous Comme des Dé-Raté(e)s, Pour Être le premier Arrivé au feu rouge... Il y Avait Un Semi-Remorque En Panne Le Long Du Mur... Et Des Hommes Qui Tentaient De Le Réparer, Des Barrières... Il Prit à Gauche du Camion, Et Passa Entre Celui-Ci Et Le Mur... Nous Foncions Dans Les Barrières Et L'Espace Se Rétrécissait... Puis il En Sortit En Tapant Dans Le Mur Et Le Camion... 
Puis De Me Réveiller... 

Il N'y a Guère Plus Que Mon Monthy Boy The Star King Cat Qui... Me Re-Tienne... En Vie.
 Et Ma Famille De L'Inconscient.


Je Ne Resterai Pas sur meetruc, Parce Que Ca Me Dégoûte... Être Fiché Pour Mieux Vendre Nos Âmes à Cette Bande De Connards de Ces gens-là, Qui N'Ont D'Intérêt Que Notre argent... Ils Vous Auront Tout Pris... Votre argent, Vos Sentiments, Vos Espoirs, Vos Illusions Affectueuses, Votre Intimité,  Votre Amour... Votre Humanité. A Vous Enfermer En Vous-Mêmes... à Ne Plus Parler Qu'à celles Et ceux Que vous Connaissez Déjà, Sinon Pour Ne Plus Parler Avec Vos Cœurs, à Ne Parler Qu'Un Instant, Et Faussement... "bonjour, Qu'Est-Ce Que Vous Désirez?"... "Il Me Faudrait... ", Un Sourire Échangé Contre Votre argent...Bande De Cons Et De Connes, Va!!! Et Vous Êtes Tous Et Toutes  Dupes. Alors, Foncez, bonnes Pommes... Et Construisez-le, Votre Mur... Et Pourtant... Toutes Et Tous... Tel est Votre Point Commun... Celui Qui Vous Réunit... Vos dirigeurs Vous Font Croire Ce Qu'ils Veulent, Et Vous les Croyez... Et Je Ne Crois Plus En Aucune Ni Aucun De Vous... En Tous Cas... Pas Par ici... l'homme En Noir Me Ramenait à nancy, Cette ville Que J'Aimais Tant Lorsque Je Revenais De Strasbourg, Parce Que vous Trouvant Plus Naturels Qu'à Straaas'... Mais C'Etait Il y a Longtemps... C'Etait Il y a Quinze Ans... Depuis, ils Ont Fait De Vous De Tristes Mines, Une Jeunesse Sans Espoirs Ni Affection, Fausse Et Blindée D'Auto-mat-ismes... De "moi,je",  walkmanisée, Surveillée, Matée Par Vos Petits Gouverneurs... Vos dirigeurs, Qui Ne Sourient Plus Que Sur papier Glacé... "Le "grand" nancy, Communauté Urbaine... Et humaine", Ont-ils Osé... Bande De Tocards, Va...Elle Est Devenue Inhumaine Cette Petite ville Qui, Comme Tant D'autres, Ne Regarde Que Son.... Nombril! Mais C'Est Vrai Qu'En y Mettant Un Peu De Vaseline, Çà Glisse Mieux... Mieux Vous Enculer... Tel Est Le but De chacun.

Alors, Parlez... Continuez à En Parler, Indéfiniment, Inutilement De Vos Révolutions... De Votre Non-Foi, De Votre amour... Pour La Mort Et Pour le mal... Continuez à Vous En Faire, Toutes Et Tous... Faites-Vous Tatouer Vos Têtes de Mort... Quand Elle Viendra Vous Chercher.... Je Ne Vous Plaindrai Pas, Et Vous Ne Me Manquerez Pas... Tant Vous M'Aurez Fait..  De Mal. 

J'Aurai été Violé... Aurai Croisé La Mort D'Êtres Humains, De Clémentine, De Mon Papa Qui Aurait Mérité Une Belle Retraite... De Mes Papys Et Mammys... De Graves Accidents... Votre Monde Est Ce Que Chacune Et Chacun En Fait... Il Est Comme Vous Toutes Et Tous, Ancré Dans Le Mal-Être Infligé Aux Être Humains... Et Lorsque Viendra Mon Heure. Je Serai Heureux. Heureux de Quitter Ce Triste Monde. Heureux De Ne Plus Vous Voir. Heureux De Quitter Vos Limbes. Votre Enfer. Je Ne Vous Regretterai Pas. Mais Irai Demander "Pardon" à Mon Dieu. Le Prendre Dans Mes Bras... En Chialant De Tout Le Mal Que Vous Autres M'Aurez Toutes Et Tous Fait.

vendredi 14 août 2015

Just Tell Me Why...



Leur argent Sale Ne Fait Pas Le Bonheur, Maman... Pas Le Bonheur D'Être à Deux, En Tous Cas... L'Originalité, L'Inventivité, La Création, Les Passions, Le Partage, L'Affection, Les Sentiments, La Douceur, La Tendresse, L'Attention, Le Cœur... L'Amour Avec Un Grand "A", Oui. 

Mais l'argent Corromps Comme il a Toujours Brûlé Les Âmes De Celles Et Ceux Qui l’ont Détenu. L'argent Est Une "création" de l'homme Avec Un Petit "h", Pour Mieux Posséder Ses Frères Et Sœurs... J'Ai Failli... à Cause De Votre Silence Qui Dure Depuis Sept Années, Et Au Quotidien... Sûrement Que Je Me Fais Encore Plus De Mal En Vous Ecrivant Encore Et Toujours... A Vous Conter Mes Rêves Grandioses... Qu'Ils Furent De Mon Ami De L'Inconscient... Ou Miens... J'Ai Failli Parce Que Je Me Suis Inscrit Sur meetruc... Là Où J'Ai Croisé Joséphine... Il N'y Aura Jamais Que Ma Reine En Le Secret De Mes Pensées... Mon Anima, Elle... Est La Plus Belle Demoiselle Que J'Ai Jamais Vu... Et La Plus Gentille de Toutes Les Femmes... Je Crois... Qu'Il Me Faut... M'Enfermer Chez Moi... Ne Plus Voir Personne... Puisqu'Aucun(e) De Mes Ami(e)s Ne M'Appellent Plus Jamais... Eux Ont Une Vraie Vie... Avec Des Enfants, De L'Amour, Des Sentiments Partagés... Comme Je N'En N'Ai Jamais Reçus. Des Mots... Gentils... Qui Apaisent, Qui Soulagent, Qui... Cicatrisent Mes Plaies Béantes, Encore Et Toujours... Par Votre Faute, Mademoiselle x, Par Votre Culpabilité, Liv Tyler X, De Tous Vos Amis, De Chacune Et Chacun De Mes Lecteurs... Parce Qu'Au Fond... Peut-Être Que Vous Venez Pour Vous Foutre De Ma Gueule... Je Suis Bien Con... De Croire En Ce Que Plus Aucune Ni Aucun De Vous Ne Croit Plus... Mais Ma Famille De L'Inconscient M'Est Plus Chère Qu'Aucune De Vous Toutes Et Tous... Plus Qu'Aucun Être Soit-Disant... Humain Sur Cette Terre... Pour Vous, Ils Ne Sont Rien D'Autre Qu'Une Partie De Votre Cerveau, Devant Votre Méconnaissance Et Votre... Ignorance Et Cette... Misère... Qui Me Mine Et Qui Fait Que Je Ne Sortirai Plus. Mais Ce N'Est Pas moi Qui Ai Failli... Ce Sont Elles Et Eux... Avec leurs Maudits téléphones Et Autre Internet... Toutes Et Tous Fliqués, Dans Ce Semblant De Ce Qu'ils Ont Appelé Une... "démocratie", Pour Mieux Les Enculer Et Leur Faire Avaler leur Pilule... Mets-y Du Popper's, Ou De La Vaseline, Ça Glissera Mieux!!! Enculés, Va!

Pour Ma Part, J'Appelle Ce Semblant De "Démocratie"... Une Démocrature... Mélange De Dictature Et D'état Fasciste, Et De Démocratie... Juste Avant Que l'élu N'Arrive à Ses Fins... Après, il Encaisse... Faisant tous le "jeu" Du Mal, De Satan, Du Diable Sur La Terre... Aussi, Me Remets-je à Lire Carl Gustav Jung "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées...".

Allez, Passez Une Belle Nuit... A Plus...

Peuples Du Nouveau Monde, Rassemblons-Nous...




"Mais... j'Ai Rêvé Cette Nuit!!!", Me Dis-Je, Allant Prendre Mon tram... Ouuiii


Je Marchais Dans La Rue Que J'Apprécie Tant... Quans Soudain, Je Me Souvins De Ce Grand Rêve En Lequel Je Souhaitais m'acheter Une bmw Noire, Très Belle, Je Dois Bien L'Avouer... Je Suis Un Sacré Petit Veinard... Parce Que Notre Bon Dieu m'a Accordé Sa Confiance... Et Qu'Il Est Grand Temps de Ne Plus Rester Là... Bras Croisés Et Ballants, Non Plus Le Cœur Lourd... Il Est Grand Temps De Me... Relever. Quitte à Prendre Des Coups, Mais Comme Le Disait Si Bien Mano Solo... "Tu Prends Un Coup, T'En Rends Quinze!!!"... Bref, Je Voulais acheter Une bmw... à Épinal, Près De Chez Mon Nico'... Il y Avait Un Ami Qui Voulait M'en vendre une... Elle Etait Belle... Puis Il M'En Montra Une Autre... Dont Le Pare-Brise Se Relevait, Et Il y Avait Une Sorte D'Escaliers, Comme des Marches... Je Lui Dis "Ah, Ben, C'Est Bien, Comme Cà, On Peut y Mettre Des Planches!"... Mais Elle Coûtait Trop Cher, Et Je N'Avais Pas Assez d'argent... Alors Je Me Rendis En Un Autre magasin, Je Crois... Et Voulus acheter Une Plus Petite automobile... Mais Au Final, Je Me Retrouvai En Une automobile, Avec Un Ami Sur Notre Route Verdoyante Et Un Beau Ciel Bleu, Ensoleillé... Merci Mon Dieu Tout Puissant... Je Viens... J'Arrive... Ce Noël Ne Sera Pas Sans La Grand Messe... Ni Super Mad Cow Et Tous Ses Ami(e)s...

J'Ai De La Chance, Parce Que Mon Inconscient Est Très Gentil, Qu'Il Est Mon Deuxième Papa, Après Notre Jojo à Nous, Mon Beau Papa Qui a Toujours Été Un Homme Digne Et Droit, Travailleur Et Responsable Comme Aucun, Auprès De Toutes Et Tous Ses Amies Et Amis, Ses Chauffeurs Routiers... vous Êtes Allé(e)s Trop Loin, nos dirigeurs...Beaucoup Trop Loin... Une Nouvelle Explosion En Chine... Combien D'Innocentes Victimes Allez-vous Faire Encore Aujourd'hui, messieurs-dames??? Combien?... Puisque vous Êtes Les Seuls... à Avoir Ce Doit... De... Tuer. Et vous Ne Reculez Devant Rien... Pour gagner de Plus En plus De votre argent Sale... profiteurs, Sales Giueules Comme valls... Regardez-vous, monsieur le président de la république française... Vos Rides Et Votre Regard vous Trahissent... Comme Votre Sourire Désormais... Inversé... vous N'Avez Plus Rien D'Un Bel Homme... Un Être... Humain.

 Et Je Me Demande... Où-Sont Passés Vos Idéaux D'Homme? D'Être Humain? Ce N'Est Pas à Coups de merdias, Que Vous Allez Rassembler Votre Peuple... Ni de Déclarations Populistes, Comme Le Faisait Si bien votre Prédécesseur, sarkozy le Traître... Désormais, vous Avez Pris Sa Place... Et Faites Comme lui!!! Je Ne Voterai Pas Pour vous En 2017, Monsieur Le Traître... Mais Pour Super Mad King Star!




Et Tout Comme vous autres, les politichiens... 
Il Me Reste Deux Ans Pour Faire Ce Que vous N'Avez Faits...
Que Pour vous Faire Élire.
Puis... Plus Rien.

Vous Ne "pensez"' Plus Qu'à Vos Sales Gueules... Je Pense Aux Enfants Du Monde Entier... Et Je Ne Voudrais Pas Qu'Ils Vivent Comme J'Aurai Vécu... En Tant Que Schizophrène Révolté, J'Imagine Que vos "rg's" Me Surveillent... Je N'En N'Ai Que Faire... "Je Sais!", a Dit Carl Gustav Jung, à La Question "Croyez-Vous En Dieu?"... "Je Sais", Dis-je... J'Affirme, J'Ose Croire En Lui... Dieu Est Mon Ami Et Allié, Et M'a Accordé Sa Confiance... Aussi, Prépare-toi, Petit "rg"... à Entendre Parler De Nous Toutes Et Tous.... Parce Que Je Conte Bien Faire Le Boulot Que Ne Font Pas Nos énarques Et autres élu(e)s...

RASSEMBLER LES PEUPLES DU MONDE ENTIER...

 Et Avec Le Sourire, 
S'Il Vous Plaît!

Allez...Je Vais Aller Commencer Par Faire Ce Que Je Dois Faire Depuis Deux Jours... Mon Ménage, Parce Que Mon Amie Paulinette Va Revenir Et J'Aimerais Qu'Elle Se Sente Bien Ici... J'Aurai Un Peu Peints Avec Mon Autre Papa Ce Matin... Notre Fresque Avance Bien... Allez... Bisous à Toutes Et Tous... Passez Une Belle Journée, Mes  Kanailles Et Koquines... Désolé... Je Ne Supporte Plus Cette Histoire Longue De Sept Ans... Je Ne Peux Aller Plus Loin, +Blanka Pospíšilová ... J'Espère Que Personne D'Autre Que Mes Déesse Et Dieux Tout Puissants... Car moi, Oui monsieur le sourd-veillant... Je Suis Avec Mes Dieux... Et Retourne Vers Eux...

Je Vais Par-Ailleurs Me réinscrire Sur meetruc, Puisqu'Il N'y a Plus Que Ce Moyen De Communiquer, De Parler, Voire... Plus... ici, Plus Un Regard, Là Plus Un Mot, Même Plus Un "Bonjour"... Un Simple "Bonjour"... Ils Vous Auront Tout Pris... Même Votre Humanité.