A Ma Maman... L'Hymne à L'Amour...






Juste Parce Que Je T'Aime...

 Et Que Je Vais Me Remettre Au Travail... Et à Faire Des Prières, à La Façon D'Edith Piaf, Parce Que Revoir, Voire Retourner Vers Dieu Serait Le Plus Précieux Des Trésors, Revoir Notre Papa, Clémentine, Joséphine... Et Tous Nos Papys Et Mammys... Ce Soir, En Compagnie De Ma Princesse Du Théâtre, Nous Avons Apprécié La Belle Marion Cotillard, Transmettant Les Messages De Madame Piaf, De Sainte Thérèse... Et Chantant... "Mon Dieu...".

Je Suis... Sûr. Ce N'Etait Qu'Un Au Revoir... Et Non Pas Un "Adieu"... Dieu m'a Confié... Sa Lumière... Si Belle Lumière Revue En Un Rêve Proche De L'Entrée D'Eau De L'Etang, Là Où Se Trouve La Sapinière... Mais Cette Fois-Ci, Elle Était Orange-Bleutée... Mais je L'Ai Reconnue... Tout Comme J'Ai Reconnu Notre Bon Dieu... J'Etais Sur Mon Chemin à Brooklyn, à New York, à Québec, Aux Chutes Du Niagara Avec Mon Aigle Brun, à Tadoussac Avec Ma Baleine... Là-Bas, Avec Lino...

Aussi, Je Reprends Mon Chemin De Passionné... Par Le Dessin Et La Peinture... Et Par Tout Ce Qui Nous Viendra En Nos Esprits... à Mon Bon Dieu De L'Inconscient, à Mon Anima, à Mon Chevalier De L'Ombre... à Mes Trois Valeureux Amie Et Alliés De L'Inconscient... Et à Toutes Et Tous Mes Amies Et Alliés De... L'Au-Delà... Parce Que Sans Toi, Sans Papa, Sans Notre Famille Et Mes Ami(e)s... Je Ne Suis (Plus) Rien. Et C'Est Bien L'Une... Avec Nos Rêves Grandioses... Dont je Sois Conscient... "Padam, Padam"... Chante Madame Piaf... Et Parce Que Vous m'Avez Offert Le Plus Beau De Tous Les Dieux De L'Inconscient, Le Plus Sage Et Le Plus Créatif... Et Que J'Aime De Tout Mon Petit Cœur... Si Petit Cœur... Mais Il Renaît... à La Vie... à L'En Vie.

Allez... Il Se Fait Tôt Le Matin... Le Soleil Apparaît Au Loin... Et Je Vais Aller Me Reposer Après Cette Belle Nuit... +marion cotillard... Infiniment... Merci.

On n'a pas dans le cœur de quoi toujours aimer,
Et l'on verse des pleurs en voulant trop aimer.
On croit être sincère, on croit avoir trouvé
Le seul être sur terr' qu'on ne peut remplacer,
On n'a pas dans le cœur de quoi toujours aimer,
Et l'on verses des pleurs en voulant trop aimer,
Un jour on se réveill', ce n'est plus tout à fait
Le rayon de soleil qui nous embellissait.

On regrette le temps où l'on pouvait s'aimer,
On regrette le temps où le cœur s'emballait,
Il ne nous reste plus que quelques souvenirs
De pauvres souvenirs qu'on cherche à retenir.

Mais moi, j'ai dans le cœur de quoi toujours aimer.
J'aurai toujours assez de larmes pour pleurer.
J'aurai toujours assez de rir's pour effacer
Les tristes souvenirs accrochés au passé.
Mais moi, j'ai dans le cœur de quoi toujours aimer,
J'aurai toujours assez de larmes pour pleurer,
Je veux toujours aimer, je veux toujours souffrir.

Si je n'dois plus aimer, mois je préfèr' mourir.
Mais, moi, j'ai dans le cœur de quoi toujours aimer,
Aimer... Aimer..




Commentaires

Allez, je Vais Aller Dormir Un Petit Peu... J'Espère Que Vous Avez Fait De Beaux Rêves... Bisous... <3
Anonyme a dit…
allez Titi, merci pour les photos... avec mon Lupus ! reprends courage et surtout mets en pratique tes bonnes résolutions. Il y a si longtemps que j'attends celà .... Bises
Merci Maman... Je Vais Ce Jour Peindre à L'Huile Parce Que Je Me Suis Encore Réveillé à 11.oo Am... Après Avoir Rêvé De Toi, De Papa, Et de cours d'économies Que Je... Séchais... Et D'Aller Ensuite Au Musée Avec Toi... Bisous Maman Et Belle Journée... Bon Courage à Vous... Bisous <3

Articles les plus consultés