Peace On Our Planet Earth... And Hurrah For Difference!



Bonsoir à Chacune Et Chacun
D'Entre Vous...


Je Reviens Du Théâtre, Aux Côtés De Notre Amie Et Belle Dame, Jocelyne, Notre Metteur En Scène... Et Mon Autre Famille... Celle Du Théâtre... Mais Ce N'Etait Pas Le Jour De Mon Amie Et Princesse Du Théâtre, Pauline, Qui Nous a Rejoint En Fin D'Après-Midi... Ce Monde... Votre Monde... Le Leur... Pas Le Mien... Pas Le Nôtre... Est Si Cruel Avec Les Êtres Humains En Souffrances. 

En Souffrances, Nous Le Sommes Toutes Et Tous... Et moi-même Et Mes Ami(e)s Du Théâtre Bien Plus Que Vous Ne Pouvez L'Imaginer, Bien Plus Que La Majorité D'Entre elles Et eux... Je Vous Croise... Je Vous Ai Toujours Regardé(e)s... Je Persiste Et Signe. Moi. Jean-Christophe HEILMANN, Continue Et Continuerai à Vous Regarder, Marchant Raides, Fièrement, Dans Vos Bottes Nasillardes, Hautainement Assjs(e)s Sur Vos Connes Évictions Et Si Incertaines Convictions... Mais Je Ne Vois Plus Sur Vos Traits Et Visages Que Haine, Mépris, Tristesse, Aigreur, Mal Et Mal-Être... Pour Certain(e)s D'Entre Vous... Je Pense Que Cela N'Est Pas Que De Leur Faute... Mais Je Crois Que Pour Une Grande Majorité... C'Est De Culpabilité Dont Il S'Agit. De Mal-Être Infligé Par leur Faute. Je Ne Me Fais Pas Juge. Leur Jugement Viendra. De Celui En Qui Cette Majorité N'a Pas Cru. N'Ayant Plus Foi En Rien D'Autre Qu'elles Et eux-Mêmes.

Je Ne Vois Plus Vos Si Jolis Sourires. Je Ne Lis Plus Dans Vos Mots... Votre Cœur, Devenu Si Dur, Tel Du Béton Armé. Vos Regards Ne S'Expriment Plus. Il N'y Transparaît Plus Que De La Violence, De La Peur, De La Haine, Du Silence... N'Avez-Vous Jamais Aimé? N'Avez-Vous Jamais Eté Aimé(e)s? Ne Vous Souvenez-Vous Plus De Votre Enfance? Vous y Etiez Toutes Et Tous... Beaux, Belles Et.... Libres. Car Telle Est La Vraie Liberté. Vous Vous Croyez Encore Libres En Blessant? En Choquant? En Étant Adolescents Et En Faisant Ce Que Je N'Ai Jamais Fait? Je Ne Suis Pas Parfait. J'Ai Commis Des Actes Dont Je Ne Suis Pas Fier... Mais J'Ose Encore Et Toujours. Et Ce Que Vous Offrez à Regarder Chaque Jour De Nos Vies... Et Nous Fait à Toutes Et Tous, Et Ce Jour-Ci, à Mon Amie Du Théâtre, Plus Qu'Aucun Autre Jour... A Mes Amies Et Amis Du Théâtre, Masquant Derrière Le Jeu Du Théâtre Nos Souffrances Et Handicaps Imposés... Plus De Mal Qu'Aucun Autre Jour... Entre Vos Enfants Que Vous Abandonnez aux pieds de leurs hlms, Et Qui Me Proposent de la drogue, Contre leur Maudit argent...

Alors Non. Votre Monde N'Est Pas Le Mien. Il N'Est Celui D'Aucune Ni Aucun Handicapé Psychique, Ni Physique. Aucun Être Humain En Souffrances.

Mais Les Plus Coupables D'Entre elles Et eux Autres Paieront... Pour Leurs Crimes Et Assassinats.. Versant Le Sang D'Innocentes Victimes Aux Noms Si Impropres des États Et Républiques Endormies. Au Nom Des Citoyennes Et Citoyens Qui les mettent au pouvoir, Et les élisent Au Suffrage Soit-Disant "Universel". L'Univers Est Bien Plus Grand, Plus Gigantesque Que leur monde Si Égoïste, Si Mal-Faisant, Si Imbu de lui-même, Et Violent, Si Petit Et Si Nombriliste... tel leur sarkozy, tel leur hollande, tel leur bush, tel leur poutine. Si Arrogants. Guerres. Massacres. Viols. Tortures. Leur Petit monde Est Si... Inhumain. Que Je Ne Conçois Ni Ne Vois Pas Pour Quelle Malsaine Raison, vous Autres les médias, En Trop Grande Majorité... Ne vous Intéressez Qu'à eux. Nous Bourrant Le Cerveau De Leur Haine Et De Leur Merde. De Leurs Propos Si Haineux. Parce Que ceux-ci Et celles-là Détiennent leurs Petits Pouvoirs? Parce qu'ils sont riches de leur argent... Je Regrette... Ce N'Est Pas Çà La Vraie Richesse. Là N'Est Pas La Vraie Richesse. 

La Seule. La Vraie. L'Unique Richesse Réside Dans Le Partage. Dans L’Échange. Dans Le Don De Soi. Dans Vos Sourires. Dans Vos Cœurs. Dans Vos Mots Qui Vont De Cœur à Cœur. Pas au journal Des Horreurs, Qui N'Est Que leur Propagande. Leurs Matraquages Au nom des Moins Riches Du Cœur. D'Amour Et De Partages. Ceux-Là Seront Jugé(e)s Et Condamné(e)s. Au Limbes. Éternellement. A Cet Enfer Que Nombre D'Entre Vous Autres Mettez Tant En Valeur. L'Idolâtrant. Prônant le diable Plutôt Que Notre Créateur. Dieu. Le Seul. L'Unique Juge. Je Crois Savoir Que Nos Inconscients Et Passeurs Entre Les Mondes Diurnes Et Nocturnes, Font Le Lien Entre Les Mondes... Celui De L'Au-Delà... Et Le Nôtre. Le leur. Celui Où Chacune Et Chacun Peut Agir.


Commentaires

Articles les plus consultés