God Is Living In The Rain.



Tout Ce Que Je Souhaite Le Plus Au Monde... N'Est Pas à la façon de Nos Élu(e)s Des Peuples... De Conquérir Le Monde... Mais De Vivre En Paix... Dans Un Monde De Paix Et D'Amour, De Respect Des Droiots Légitimes Des Peuples En Lesquels Il N'y Aura Plus Ni Violences, Ni De leurs Sales Guerres... Un  Monde Où L'Homme Avec Un Grand H Sera à L'Ecoute De La Nature, Du Respect De L'Individu En Tant Qu'Être Humain, Un Monde Où L'Être Humain Sera Respecté, Et En Lequel Elles Et Ils N'Auront Plus à Souffrir De Drames, D'Incestes, De Viols, De Violences Insidieuses... Voire... Meurtrières.Et J'Ose Retrouver Mes Rêves...

Et Pour Vous Les Livrer...
Et Parce Que...

Je Vous Aime... Toutes Et Tous.


C'Est L'Histoire D'Un Enfant Épileptique, Qui Rêvait De Chevaux Sauvages, Parcourant Les Immenses Plaines Des États-Unis D'Amérique... Puis, Lorsqu'Il Revenait à Lui, Il Contait à Sa Maman Ce Qu'Il Venait De Voir Et De Vivre En Sa Crise D’Épilepsie... Il Rêvait De Liberté... Et Depuis Toujours. Cet Enfant Souffrant D’Épilepsie, Comme Jésus-Christ L'Avait à Son Époque Sur Terre, Sauvé... Cet Enfant... C'Est moi. C'Est Mon Histoire Que Je Viens Vous Livrer. Ce Sont Mes Rêves Qui, Appris Au Fil De Mes Rencontres, Qu'Elles Soient D'Un Instant, De Toujours Ou D'Un Soir... M'Ont Toujours Ramené à moi-même, Au Plus Profond De Mon Être, En L'Amour Et La Foi En... L'Être Humain Avec Un Grand H.

Je Ne Mourrai Peut-Être Pas En Paix Avec moi-Même, Ni Auprès De Ma Famille De L'Inconscient Que J'Espère Rejoindre De L'Autre Côté... Mais Je Vais Essayer... Malgré le mal Qui M'Assaille, Et Me Sourit Comme Ma Famille... Aussi, Je Regrette Mes Erreurs Passées Et à Venir Auprès De Celles Et Ceux Qui Me Sont Chères Et Chers... Je Me Suis Trahi Comme Je Vous Ai Trahis...Toutes Et Tous. Je Ne Suis Plus Celui Que Vous Avez Connu(e)s. Aussi Est-Il... En Cet Instant... Question De.. Rédemption. Auprès Des Miens Tout D'Abord, Auprès De Mes Familles, Qu'Elles Soient Amies Ou Famille Sur Terre... Aussi Ai-je Vu Le Diable, Venir Me Parler à L'Oreille... Paraît-Il Que Votre Petit dieu, le diable... Était Le Préféré De Dieu... A L'Origine... Mais Qu'il Voulut Être Son Egal... Son Orgueil... Si Immense Orgueil... Le Perdit... Et il Fût Répudié Du Royaume De Dieu.

En Mes Livres à Apprendre Et à Lire... 
Se Trouve...
 La Sainte Bible.

J'Ai Vu Ma Mort... Une Première Fois... à New York, à Brooklyn, En Le Parc De Prospect Park... Je Me Tenais Debout, Appréciant Le Chant Des Grillons, Tant Il Était Merveilleux... Quand Soudain... Mes Yeux Se Sont Fermés D'Eux-Mêmes... J'Ai Alors Vu Un Plan D'Eau... Là-Bas, Pas Un Insecte, Pas Un Oiseau... Rien. Juste Le Silence... Et moi. Comme En Nos Rêves.. J'Avais Ce Sentiment Si Puissant... De Ne Plus Exister... Je Me Tenais Debout, Les Yeux Clos, à L'Abri Des Regards Indiscrets... Et Faisais Face à... Notre Créateur Et Sa Divine Lumière Sur L'Autre Rive, Si Belle Lumière... Jaune Pale, Verte Pale... Je Tentai D'Aller Vers Cette Merveilleuse Lumière... Lorsque Mes Yeux Se Rouvrirent...

Depuis, j'Ai La Chance De Découvrir L'Inénarrable, Le Transcendant, L'Imaginaire, L'Inimaginable, Le Merveilleux... Ce Monde Si Puissant Et Beau De L'Inconscient... Qui me Joue Ses Tours De Magie Chaque Nuit... Allez, Il Se Fait Tard... Je Ne Vais Pas Prendre De neuroleptiques... Parce Que N'Ayant Pas Mérité Mes Rêves... Ce Jour-Ci... Ayant Connu De Plus Beaux Jours... J'Estime Ne Pas Devoir Rêver Demain... Mais Aller Travailler En Notre bar Des "Docks", Afin De Vous Peindre Une Belle Fresque, Comme Toutes Et Tous Semblent Bien L'Aimer... "Prends Ton Temps, m'a Dit Mon Bel Hervé, Patron de Ce bar... Ce Qui Importe, C'Est Que Le Résultat Soit Beau Et Plaise...".

Aussi, Je Vous Souhaite à Toutes Et Tous Une Belle Nuit. Je Tâcherai De Rentrer Plus Tôt Que Les Jours Derniers...

Post-Scriptum... Si je Ne Vous Présente Pas Ma Fresque, C'ESt Parce Qu'Elle Est En Cours De Création, Et Qu'Elle Ne Me Satisfait Pas Encore... Mais Le Jour Viendra... Bisous Et Douce Nuit... A Demain... Ne M'En Veuillez Pas Trop Si Je Ne Publie Que Tardivement... C'Est Pour Aller Travailler... De Bonne Heure, De Bonne Humeur... Minuit... L'Heure Où Le Lendemain Commence.







Commentaires

Articles les plus consultés