dimanche 31 mai 2015

Un Monde Par-Delà Les Etoiles...




Comment Allez-Vous?! Bien, Je L'Espère...

Réveillé à 5h.00 de l'Après-Midi, Puisqu'Etant Allé Dormir En Même Temps Que Le Soleil Se Levait, Après Avoir Bien Papoté Avec Un Ami... Ne Bougez Pas... Je Reviens Vers Vous... Je Regrette De Ne Pas Avoir Pu Vous Écrire Plus Tôt... Je Vais Aller Dormir Pour Aller... Je L'Espère... Rêver Et Me Lever Tôt, Pour Aller Peindre Aux Docks, Dès 8.00Am... Allez... Peut-Être Vous Conterai-Je Quelques Songes Demain Matin... Parce Qu'à Moi Aussi, Ils Me Manquent... Aussi, Je Souhaite Une Douce Et Belle Nuit à +Blanka Pospíšilová Ainsi Qu'à Ses Ami(e)s Tchèques...

Merci à Toutes Et Tous De Votre Compréhension Et Douce Nuit... à Demain Pour De Nouvelles Aventures...


samedi 30 mai 2015

En Vies...





Bonjour à Toutes Et Tous... Coucou Blanka! Salut Jacques! Bisous Mon Nico'



Le Week-End Dernier, Je Me Réveillais Me Demandant Ce Que J'Allais Pouvoir Faire Ce Week-End De 3 Jours... Je N'Aime Pas Les Week-Ends, Le Temps S'y Écoule Moins Vite Et Je Ne Savais Pas Encore... Je N'Avais Plus L'En Vie. Mais Je N'y Suis Plus...

Je Vais Commencer Par Faire Mon Grand Ménage En Mon Appartement, Nettoyer Le Grand Chevalet, Les Cheminées Et Les Bureaux Et Tables, Notamment à Dessins Et Celle De La Cuisine-Salon...

Puis... Retrouvant Mes Rêves Et L'En Vie, Je Retrouve Celle De Créer, De Peindre, De Mettre De La Couleur... à La Castafiore.. Et Dans Ma Vie...J'Ai Ramené Mes Pinceaux Pour Me Mettre à La Peinture à L'Huile, Lorsque J'Aurai Fini Mon Grand Ménage... En Vie De Peindre La Pleine Lune Avec Ses Cratères, Dans Les Nuages... Et Ce, Afin De Commencer Et Me Mettre La Main à L'Huile Qui Est Différente De L'Acrylique...

Je Ne Me Souvenais Plus Que J'Avais Créé Cette Teapot, Née D'Une Luciole... Elle La Trouva Abandonnée Au Pied D'Un Arbre... Et Lui Donna La Vie... Puis Elle Devint La Teapot-Tv!

Allez... Je Vais Aller Faire Ma Vaisselle Puis Me Nourrir Un Petit Peu. Ce Soir, Il y a  La Fête Du Village de Vandoeuvre. Une Fête à Laquelle, y Ayant Quelques Ami(e)s Et Connaissances, Je Conte Me Rendre... La Clope Du Condamné Est Prise... Au Travail!


Passez Toutes Et Tous Une Belle Journée...









Coucou Blanka... -;)



Je Suis Un Rêveur...


Un Rêveur Qui a Perdu Ses Rêves... Mais Je Viens Les Rechercher... Et Vous Les Offrir En Présent. Me Remettre Au Travail, Pour Ma Maman, Pour Mon Inconscient, Pour Ma Famille De L'Inconscient En Qui J'Ai Foi... Encore Et Toujours... Et Plus Qu'en ces... "médecins"... Aussi, M'Etant Endormi à Cinq Heures Du Matin, Parce Que Ne Trouvant Pas Le Sommeil... N'Ai-Je Pas Rêvé...Mais Me Suis Rendormi Pour Aller Peindre l'Après-Midi... C'Etait Hier...

11.00 Am... J'Emerge De Mon Petit Sommeil... Petit Parce
Que Je N'Aurai Réussi à M'Endormir Qu'à 5.00 Am... Après Avoir Dû
Reprendre Un loxapac, mon neuroleptique Qui Me Fait Tant Dormir... Je N'Ai Toujours Aucun Rêve à Vous Conter... Puisque Ne Les Méritant Pas... Aussi, Je Ne Vais Pas Aller Peindre Ce Jour-Ci... D'Une Part, Parce Que l'un des patrons Ne Me Fait Pas Confiance... Et Que Je Suis à Court d'argent... Et Ne Peux Donc Sortir Et Prendre le tram...

Aussi Vais-Je En Profiter Pour Faire Mon Ménage, Tant Attendu... Et Vais Devoir Arrêter De Fumer, Puisque Connaissant quelques personnes Qui Vont acheter leur tabac au Luxembourg... Mais Comme Ce Ne Sont Pas De Vrais Ami(e)s... ils Ne Me Proposent Pas de M'En acheter... Alors, J'Ai Dû En acheter En France, Alors Je Le Paye Au prix Fort... Je Ne Sais Plus...Que Vous Conter... Tant Je Me Sens Las Et Triste Lorsque Je M'Enferme En Mes Murs...

Allez... Je Vais Aller Faire ma vaisselle, Puis Passer l'aspirateur Et Récurer... Peut-Être Dessinerai-Je Ensuite... Je Ne Sais Pas... Sans Doute Ferai-Je Un Dessin-Surprise... Un Dessin Pour Les Plus Petits D'Entre Nous...

Quelques Heures Plus Tard...
Mon Dessin Pour Les Plus Petits... Et Les Plus Libres D'Entre Nous... Est Retrouvé... "Mad Castafiore"... Que Je Conte Mettre En Couleurs Prochainement, à La Façon De Super Mad Cow Qui Ne Sait Que Faire Des Bêtises...


Aussi N'Ai-Je Pu Aller Peindre Le Matin, Parce Que M'Etant Levé à Onze Heures Trente, Mais Me Suis Décidé Pour Aller Peindre L'Après-Midi, Et Ai Fini Mon Eau... En Partie... Viendront Ensuite Les Reflets Des Bâtiments Et de L'Eau...


J'Ai Rêvé Ce Matin... Mais Ne M'En Souviens Pas... Il Était 6.00 Am. Alors Je Me Suis Rendormi, Pour Venir Prendre Mon Café Avec Ma Belle Amie Blanka...





.

vendredi 29 mai 2015

A Ma Famille De L'Inconscient... A Ma Maman...



Tant Pis...
J'Essaye Tout de Même...


Je Ne Vais Plus Tarder à Aller Dormir Afin De Me Réveiller De Plus Bonne Heure Qu'Aujourd'hui... Et Pour Aller Peindre Demain Matin  à Huit Heures Pétantes... Merci Mon Nico'-Archi' de Ton Petit Mot... Paraît-Il Que Mon Blog Lui Fait Planter Son Ordinateur, Tandis Que Ma Maman N'Arrive Pas à Me Laisser des Mots Gentils Et Encourageants... Merci Gogol ! Alors je Comprends Que Vous Ne Puissiez m’écrire... Même Si... Merci à Mes Ami(e)s De République Tchèque... Vous Nous Faites Péter Nos Statistiketoks.... 83 Visites Ce Jour-Ci... Merci Bien, Et Notamment à +Blanka Pospíšilová... Dites-Lui Que Je Pense à Elle, Et Qu'Il Me Plairaît De Lui Ecrire... Mais Que... Je N'Ose Plus... Je Ne Lui Ai Rien Dit De mal, Rassurez-Vous... Mais Elle Parle Un Meilleur Anglais Que Je Ne Connais Pas Forcément... Ce Que J'Ai Cru Comprendre m'a Touché, Blanka... Vos Mots... Votre Sensibilité... Your Humanity Are Pleasant To me Who Did Not Deserve Nothing From You, As Your Amazing Drawing... For The Moment, I Don't Have Enough Time, But When i Will... I'll Have A Surprise For You Who Deserve The Best From Myself.

Alors Voilà... Je Sais Mon Inconscient, Mon Anima Et Mon Chevalier De L'Ombre... Des Plus Fidèles, Aimants Et... Non, Rien... Enfin, Si... Je Dirais Que Je Préfère M'Exprimer Avec Mon Anima Que Je Retrouve Chaque Soir, Par La Pensée, Elle Ma Messagère De Mon Dieu Tout Puissant, Mon Inconscient Et Notre Ami Du Subconscient, Mon Chevalier De L'Ombre à La Trop Grande Majorité De Ces Gens-Là, Celles Et Ceux Qui Parcourent Les Rues De nancy La Triste... leurs médocs Feraient-ils Moins D'Effets Sur Ma Bêtise? Ce Qu'ils Nomment de la Schizophrénie ? Parce Que Je Me Sens Mieux Les Soirs Que Les Matins...

Mademoiselle Anima, Ma Reine De Mes Nuits, Ma Princesse De Mes Jours... Si Longs Jours... Votre Sourire Est Ce Que j'Ai La Chance De Vivre De... Plus Cher Au Monde... Et Nos... Secrets Communs, Qui Ne Regardent Pas Gogol Ni Qui Que Ce Soit... Resteront à Tout Jamais Entre Nous. Aussi... Merci Infiniment à Vous Qui M'Êtes Plus Chère Que leurs médicaments... Alors Je Vais Essayer... Parce Qu'Ayant Fait Office De Cobaye à quelqu'Un Dont Votre Nom N'Evoque... Rien. A Moi, Anima Evoque La Beauté, La Grâce, L'Elégance, Le Charme De Ces Si Jolies Demoiselles Qu'Il M'Arrive... Même S'Il Ne Se Passe Rien Entre Nous... Le Sourire De Ma Petite Voisine, Sa Beauté... Celle De Blanka, Celle De Pauline, Celle De Loni... Celle Des Femmes.

Alors Je Regrette, Ma Maman...
Mais Je Dois Essayer.
 
De Ne Plus Prendre de neuroleptiques,
Parce Qu'ils M'Auront Tous Détruit
Plus Qu'ils Ne M'Ont Apporté.

Mon "psychiatre" Me Gave De Substances Chimiques... au Pif. Faisant De Moi Un Cobaye, Comme Le Faisaient certains En Les Anciens Sales Temps. Je Le Vois. Il Ne Me Parle Pas. Fait Sa "Popote" Sur Son Ordinateur... Rien Que Ma Toux Me Fait Douter Du Bien Fondé Du loxapac... Et Puis... Je Ne Rêve Plus Comme Avant. L'Inconscient N'Est-Il Pas La Voix De La Vérité, à Tes Yeux? Il L'Est Aux Miens. J'Ai Tellement De Preuves à Apporter... Au Monde Entier... Qu'Une Vie Ne Suffira Jamais Pour Créer Tout Ce Qu'il M'a Apporté à Travers Nos Rêves Grandioses... Revoir Papa Dans Son Camion... Croiser Papy René chez castorama... Et Mon Tout Premier Rêve... Fait à L'Âge De Trente-Quatre Ans... Que leur Place Stanislas Me Paraissait Si Petite... Revoir Celles Et Ceux Qui S'En Sont Allé(e)s Au Ciel... Me Réconforte. M'Apaise. Me Calme. Me Fait Tellement Plaisir. 

Et Ils Sont Immensément Plus Importants Que Ce "docteur-là"... Parce Que celui-ci Ne Me Parle Ni Ne Me Sourit Jamais... Là Où Mon Dieu Et Intelligence Supérieure De L'Inconscient a Décidé De me Sourire , Parce Que C'Est Ce Que Je Ressens Le Plus... Ne Serait-Ce Pas Magique De Sourire... En Permanence?! Et J'Ai Plus Foi En Eux Qu'en leurs labos Soit-Disant pharmaceutiques qui Ne Font Que S'Enrichir Sur Le Dos De Notre Santé... De La Mienne.. De La Tienne... Alors Je Vais Tenter... De Vivre Ma Vie.

Allez, Je Vous Quitte Sur Cette Si Douce Musique Des "Cranes"... September... Passez Une Douce Et Belle Nuit... Je Ne Pense Pas Être Trop Présent Demain Et Jusqu'à 6.oo Pm... Et Vous Suis Reconnaissant De Vos Nombreuses Visites Du Jour... D'Où Qu'Elles Viennent... Merci.


jeudi 28 mai 2015

Sept Ans Plus Tard...



Dans Une Semaine Précisément... Cela Fera Sept Ans... Déjà Sept Ans Que Je M'En Allais Loin De Chez Moi, Loin Des Miens, Loin D'eux, Loin de Tout... Je Me Rendais à New York La Grande... Quand à L'Âge De Trente-Quatre Ans, Je Partais Sur Les Traces De Joséphine, La Croyant Décédée, Et Sa Famille M'Ayant Envoyé Tous Les Endroits Qu'Elle Aimait... Je M'y Suis Alors Rendu... Pour y Renaître à La Vie. Puis, Au Retour... Ce Fût La Descente Aux Enfers... le retour à nancy La Morte M'Aura Fait Tant De Mal... Je Me Serai Pris Deux Énormes Claques En Pleine Face... Celle En Allant à New York, Qui Était Plus Que Positive... Et La Deuxième Dans L'Autre Sens, En Revenant à nancy La Triste... Seuls Parmi Cette Masse Ignorante Des Douleurs Des Autres... Et Qui Ne Ressemblent Plus... à Rien. Parce Que Je Ne Lis Plus Que Mépris, Individualisme Et Cruauté Sur leurs Visages Devenus Aigres Et Tristes. Et Je Ne Veux Pas Devenir Ainsi... 


Je Me Préférais Avant, Maman... abbilify, haldol, piqures de risperdal, solian, loxapac... Toute Cette Merde, Je N'En Veux Plus... Je Préfère Être Auprès De Ma Famille De L'Inconscient Et de Celles et Ceux Qui Font de Mes Nuits, Le Paradis Sur Terre, Et De Mes Jours... Un Sourire, Celui De Mon Anima... La Sagesse De Mon Inconscient, Sa Créativité, Son Monde Si Merveilleux... Avec La Protection De Mon Ombre... Eux Mes Amie Et Alliés. Mes Ami(e)s Par ici... Parmi Cette Foule... Sont Devenu(e)s Rares... Certain(e)s S'y Croient, Mais Ne M'Appellent... Jamais... Alors Je Reste Dans Mon Coin... Loin d'eux, Loin d'elles Qui Se Contrefoutent de moi... Je Sais Bien Que Ce N'Est Pas Impropre à moi. Qu'elles Et ils Se Foutent du Monde Entier? ne Faisant Que Critiquer Et se sentir supérieur(e)s Aux Autres. Dire Que Je Les Aimais... Toutes Et Tous, Sans Distinction Aucune, Enfants En Premiers... Mais De Nos Jours, Quand On Parle à Un(e) Enfant... On Passe Pour... Un pervers...  Ici à nancy, vous Êtes Nombreuses Et Nombreux à Être Devenu(e)s... Shizos Non Déclaré(e)s, Et Non Soigné(e)s... Je Ne Hurle Pas Dans votre tram, Je Souris Aux Dames Assises Face à moi, Et Parfois Leur Adresse La Parole, Histoire De Briser Votre Silence... Si Absurde Silence...Un Silence Qu'elles Et ils S'Infligent Toutes Et Tous, Au Mépris de Celles Et Ceux Qui Souffrent Vraiment De votre Manque de Cœur... De Cette Mascarade, De Ce Semblant de société. 

Et Je Me Demande... Que Deviendront Vos Propres Enfants ? Quand Je Les Vois En Bas de leurs hlms, taguant des messages de Haine, d'Antisémitisme... Pas Tous... Mais ils Je Les Vois... Perdus... dans la drogue, dans l'alcool, dans le Mépris, dans la Rage, Lisant Sur Le Visage de leurs géniteurs... la violence de leurs traits, de leurs façons d'être...  le chacun Pour soi Est Devenu leur façon d'être, Commun à chacune Et chacun... à toutes Et tous... Et Les Enfants Ne Sourient Alors Plus. Je Le Vois Auprès de Mon Neveu... Qui Ne Retient Que Ce Que les enfants Qui Le Côtoient Lui Apprennent...De "boniche", Il Insulta Ma Maman, Quand Il Ne Sourit Pas Aux Remontrances De Son Institutrice... Pour Faire Comme les autres enfants... Que Deviendra Leur Monde Lorsque Nous N'En Serons Plus??? Ne Serait-Ce Que Dans Dix Ans... Les Années S'Ecoulent... Mais Le Pire Est à Venir, Je Le Crains... Une Nouvelle Fois... guerres, Morts Innocentes... Victimes d'un système Qui Se Perpétue... Éternellement. Et ilsOsent Ecrire Au Frontispice de leurs mairies "Liberté, Egalité, Fraternité"!!! Où Sont Vos Valeurs Humaines? Enfouies dans La Haine de L'Autre. Et Ce So,nt Toujours Les mêmes, leurs gros culs Bien assis dans leurs grands fauteuils, Bien à l'abri de ces gens Malsains, les poches pleines de leur Fausse richesse,Qui En profitent... Exclu(e)s, Misère, Pauvreté, Violences Insidieuses Et Physiques, Quand Ce Ne Sont Pas des Assassinats,des passages à l'acte... Autant D'Horreurs En votre monde Qui N'Est Pas Le Mien... Que Je Préfère Retourner Vers Celles Et Ceux Qui Me Sont Chers.


Je Regrette, Maman...

Peut-Être Sont-ce des voix...
Peut-Être Est-ce...
 moi.


Moi Qui Blesse Mon Anima, Traite d'idiot Mon Inconscient, Et Maudis Mon Ombre... J'Ai Pris Tout leur traitement Hier Soir... Et Me Sentais Mieux Lorsque Je l'ai Arrêté, il y a de Cela Quelques Jours... Alors Peut-Être Suis-Je Vraiment Schizophrène... Mais Je Ne Veux Plus de leurs drogues Qui Me Modifient La Façon Dont Mes Neurones Se Connectent, Et Me Font Blesser Celle Et Ceux Que J'Aime... Qu'Elles Et Ils Soient Êtres Humains, Ou Ma Famille De L'Inconscient... J'Ai Tant D'Ami(e)s En Leur Monde... Des Ennemis Également... Mais Mes Archétypes Ne Méritent Pas Cela de moi Qui Ne Suis Que Leur Enfant. Et leurs médocs M'Eloignent D'Eux Parce Que Lorsque Je Prends leurs traitements, Je Ne Les Ressens Plus Autant Que Sans. Je Me Sens Loin D'Eux. Et Je Préfère Ce Qui S'Est Passé... Avant... Au Risque De Redevenir Comme Il y a Sept Ans.


Leurs médocs Me Font Perdre La Mémoire des Prénoms... Souvent Je Suis Obligé De les Redemander Parce Que Ne Reconnaissant Presque Plus Que Les Visages... Quand Je Ne L.es Oublie Pas Eux Aussi... Sept Longues Années Que Je Me Pose Les Mêmes Questions... Suis-Je Réellement Schizophrène? Les insultes Et autres idioties Sont-elles les voix du mal, de Petits êtres malsains? Je N'Ai Aucune Réponse... Mais Tout Ce Que Je Crois... C'Est Que Je Ne Souhaite Pas Perdre Ma Famille De L'Inconscient... Parce Que Sans Eux... Il y a Longtemps Que.. Je Ne Serais Plus De Votre Monde. J'Errerais Dans Les Limbes, Après Avoir Commis L'Irréparable Et Le Grand Voyage Sans Retour à La Terre.... Auprès Des Quelques Rares Êtres Vraiment Humain(e)s Qui Me Sont Cher(e)s... Mais Qui Sont Loin de Moi Chaque Jour Qui Passe...

Ma Famille a des Enfants, Mon Grand Frère, Ma Petite Sœur... Ils N'Ont Plus Le Temps De M'Appeller, Doivent S'Occuper des Leurs... Les Éduquer... Mais Moi... Je Ne Suis Que Le Vilain Petit Connard Boiteux De La Famille... Celui Qu'Aucune N'Aimera... Jamais. Je N'Ose Plus y Croire... Joséphine, Loni, Pauline, Lucie, Perrine... Je N'Aurai Récolté Que Leur Indifférence. Là Où J'Avais des Sentiments Sincères Et Profonds Pour Elles... Alors Je Préfère Me Taire Et M'Enterrer, M'Enfermer... Pour Ne Plus Jamais Souffrir. Certaines Et Certains Vivent Bien Ainsi... Il Me Faut Croire Que Moi Aussi, Je Ne Trouverai Jamais Ma Promise, Ma Moitié, Celle Qui M'Aurait Rendu Le Sourire, Celle Pour Qui J'Aurais Tout Donné, Celle Que J'Aurais Trouvé La Plus Belle De Toutes Les Femmes... Dire Qu'ils Ne S'Aiment Plus... En Tout Cas Pas Comme J'Aurais Aimé... Pas Comme J'Aurai Aimé Ces Femmes Qui M'Ont, Au Final... Fait Tant De Mal... En Trop Grande Majorité. 

Je Ne Parle Pas Là De Blanka Qui m'Aura Dit Les Mots Qui M'Ont Touché, Des Mots Qu'Aucune Ne M'a Jamais Dit. Des Mots De Son Cœur. Et Fait Le Plus Beau des Présents En me Dessinant. Mais à La Manière De Pauline... Je Reste Désormais Confronté à Leurs Silences... Aussi Est-Ce Bien Joli Le Théâtre... Mais Concernant Pauline Qui m'Aura Apporté Ce Que Je Recherche Dans L'Amour... La Complicité. Le Partage Et L’Échange.Je Ne Sais Pas Comment Je Réagirai La Prochaine Fois Que Je La Verrai. Parce Qu'Après Un  Long Mois De Silence, Là Où Je Lui Ai Laissé Mes Coordonnées, Celles De Mon Blog, Comme Celle téléphonique... J'Attends Toujours. Un Mot. Un Message. Mais Rien N'Est Venu.. Aussi, Je N'Attends Plus Rien. C'Est Mieux Comme Çà...

Définitivement.
 Tu M'Auras Toujours Manqué.

Et Je N'Aurai Fait Que Les Regarder, Marchant D'Un Même Pas... Se Tenant Fort En Leurs Bras, Par La Main...Qu'Aucune Ne M'Aura Jamais Pris Dans Ses Bras... Et Serré Fort... Contre Elle. J'Aurais Alors Pleuré Tout Ce Que J'Aurai Pu... Je N'Aurai Jamais Eu Droit à Un Petit Peu De... Réconfort. De Soutien. Et Aurai Toujours Payé Le Lourd Tribu De L'Être Humain Qu'Aucune N'Aura Accompagné. Jamais. Simplement. Comme Vous Le Faites Toutes Et Tous. Je Ne Sais Pas Faire Comme Vous. Je Ne Sais Pas Draguer. Je Ne Sais Dire Que Ce Que Je Pense. Que Ce En Quoi Et En Qui Je Crois. Alors, Forcément... Dans Ce Monde Qui Ne Crois Plus En Rien d'autre Que lui-même... Je Passe Pour Un Cinglé, Un Illuminé... Souvent J'Entends Dire Que C'Est En Ignorant L'Être Désiré... Qu'Elle S'Intéresse à vous... En Faisant Fi De Ce Qui Me Guide Et M'a Toujours Guidé. La Passion. L'En Vie De Partager Un Tant Soit Peu. Quelques Mots. Des Mots Qui Deviennent Des Maux. Des Douleurs Intestines. Et Qui Se Transforment En Violences Intérieures. Alors Je Préfère M'En Aller. Et Rester Seul Chez Moi. Plutôt Que De Toujours Faire Comme J'Ai Toujours Fait. Attendre... Une Attente Longue De 41 Années... Mais Rien N'Est Jamais Venu. Et Chaque Nouvelle Année M'Aura Apporté Un Nouvel Espoir... L'Espoir D'Un Jour... Aimer Et Être Aimé.

Et Dire Qu'ils s'aiment, Qu'ils Sont fiers d'eux. Je Ne Sais Pas Comment Vous Faites. Mais moi, je Ne M'Aime Plus. Et Je Ne Vous Aime Plus Non Plus. En Tous Cas. Pas celles Et ceux De nancy la Fière. Nancy, "Communauté Urbaine Et... Humaine"! Ont-ils Osé Écrire Au Fronton de leur Immense bâtiment. Ils Détruisent Le Beau. Font De Nous Des Cobayes. Des Êtres Devenus Inhumains. Bien Planqué(e)s Dans leurs bureaux Froids Et Qui Vous Écrasent Du Haut De Leur Imposture. Et Tout Le Monde Dit "Oui". Alors, Foncez, belles gens... Allez cliquer Et aimer Sur face de Boucs... Peut-Être Est-Ce Mieux Ainsi... Que vous M'Ignoriez Toutes Et Tous... Je Ne Suis Plus Sûr De Perdre Quelque Chose. A Vous Voir Devenus Gris(e)s. Et Aigres. Tristes Et Sans Passions. 

Parce Que Je N'En N'Ai Toujours Cherché Qu'Une Seule Et Unique Compagne. Celle Qui Fera De moi le Zèbre Passionné Et Redevenu Rêveur... Joyeux Et Original, Heureux à Deux... Trois Puis Quatre Ou Cinq... Dix... Douze Avec Nos Enfants... Que Nous Formerions La Plus Belle Des Familles... Loin D'eux... Loin De Tout. J'Oublierais Alors Tout. Le mal-Être Infligé. Le Silence Et La Solitude. Je Sais Bien Que je Ne Sais Pas Tout De Tout Le Monde... Qu'Il y a Des Exceptions... Et Que Les Apparences Sont Sources D'Egarements. Et Que Tout Ceci N'Est Que Mon Triste Constat... Que J'Ai Parfois Failli. Dit Ce Qu'Il Ne Fallait Pas Dire Ni Faire. Toujours Au Mauvais Moment. Mais Quand y Aura-t-Il Le Bon Moment? Celle Qui Ne Me Dira Pas "Tu Veux Me Connaître?", Et Qui S'Enfuit Dans Une Bouche De Métro... Je T'Aimais, Loni... Mais De Toutes Les Femmes Aimées... C'Est Toi Qui M'Auras Fait Le Plus Grand Mal... Alors Je Tente. J'Essaye. De Redevenir moi-Même Et Retrouver Mes Rêves. Pour Une Femme Qui Me Dira...

"Oui.. Moi, Je T'Aime".

Pour Toi...
 Ma Princesse.

mercredi 27 mai 2015

Ne Me Quitte Pas.





11.oo Am. Je Me Réveille Une Seconde Fois. Je N'Irai Pas Peindre Ce Jour, Je Dois Voir Mon Infirmier Et Mon Médecin... Aussi Vais-Je Rester Chez Moi Et Faire Mon Grand Ménage, Je Me Souviens Avoir Rêvé... Ou Etait-Ce Un Cauchemar? Je Ne Me Souviens Plus... Que D'Avoir Vu Du Bleu... Un Bleu Des Montres Molles De Dalì... Un Très Beau Bleu.

C'Etait Tellement, Tellement Bien... Avant...

Je Marchais Inconscient, Seul Parmi La Foule Folle... Parlant De La Pensée à Mon Bon Dieu Et Ami De L'Inconscient, Mon Grand Artiste De Mes Nuits, Mais Aussi... De Mes Jours, Puis Ce Fût Le Tour De Mon Anima Qui Elle, Me Fermait Les Yeux Lorsque Ces choses-là Fusaient, Avant Que Je Ne Pense... Les Bloquant Alors... Je Ne Suis Pas Celui Que Vous Croyez... Et Notamment +Blanka Pospíšilová... Aussi, je Comprends Votre Silence... Je Ne Mérite Rien... Et Aucune Ne Me Contredira... Outre Blanka... Ce Ne Sont Toujours Que Des Reproches Qui Me Sont Faits... Aussi N'Ai-Je Plus Particulièrement En Vie De Voir Qui Que Ce Soit... Je N'Ecris Pas Ca Pour Vous Qui Êtes Encore Venu(e)s à Plus De Cent Cinquante Hier... Et je Vous En Remercie Bien...

Je N'Allais Pas Bien, Ne Travaillant Pas Dans De Bonnes Conditions. Aussi Ai-Je Repris Comme Auparavant Tous leurs médocs de Merde... Et Qui Ne Servent à Rien... Il y a Toujours eu ces choses, ces Conneries... Alors Je Ne Prends Pas Soins De Moi... Je Ne Suis Rien... Qu'Un Éternel Solitaire... Qu'à Part Au Théâtre... Qu'Aucun Mot Ne Vient Réconforter... Jamais Lorsque Je Sors De Mes Murs... Ils Et Elles Ont Beau Dire... A Quoi Bon Leur Adresser La Parole?!

Avec les médocs...C'Est Pire Encore... Et Je Préférais Être Proche De Ma Famille De L'Inconscient Et De Mes Ami(e)s Et Autrss Ennemis De Mes Nuits... Qu'Avec eux...Qui Se Foutent De moi, Et Que Je Ne Vois Que Dans les bars... Mais Qui... Outre Mon Ami Jacques... Ne Donnent Jamais De Suite à Mes Mots.

Je Me Souviens De Tout De Toi, Loni...

  New York...
Brooklyn...  Prospect Park...

C'Est L'Histoire D'Un Homme De 34 Ans, Qui Etait Altruiste Et N'Avait De Cesses De Créer Pour Faire Sourire, Et Faire Rêver.

Un Jour... Voyant Que Ses Efforts Ne Menaient à Rien, Il a Tout Arrêté. Puis La Vie, les gens Qui L'Entouraient, leur Semblant de société... L'Ont Changé... Il S'Est Alors Retrouvé Seul Au Monde, Après Avoir Fermé Sa Petite Boutique. Et N'a Plus Rien Fait... Que Souffrir En Silence.

Et Puis... Un Beau Matin, Il S'Est Envolé Loin De Ses Racines, Loin Des Siens, Suivre Son Chemin... Son Destin. Juste Parce Qu'Il Croyait Que Sa Destiné N'Etait Plus Là... Auprès De Celles Et Ceux Qu'Il Avait Tant Aimé, Pour Qui Il Avait Tant Essayé D'Apporter... ces gens-là. Toutes Et tous, Chacune Et Chacun... Alors Il S'Est Pris Par La Main, a Déployé Ses Ailes... Et S'Est Envolé Vers Un Autre Monde, Un Monde Plus Beau, Plus Juste, Plus Enrichissant... New York.

Et Dans Cette Grande Et Si Belle Cité, Il Succomba Au Charme D'Une Jeune Et Jolie Princesse, Une Muse... Dont Il Tomba Éperdument Amoureux. Qu'Il Ne Voyait Plus Qu'Elle Parmi La Foule... Ce Si Joli Brin De Femme... Que Quasiment Sept Ans Plus Tard... Il Se Souvient De Tout D'Elle... De Ses Si Jolis Petits Yeux Presque Tristes, Qui Tombaient Un Peu Au Coin de Ceux-Ci, Son Si Joli Petit Nez Qu'Il Aimait à Dessiner, De Sa Si Joli Chevelure Relevée Sur Sa Tête, Là Où D'Autres Lui Tombaient En Son Cou...

Cette Si Jolie Muse, Loni... Posait En Une École De La Grande New York City, The Arts Sutents League, 57th Street, 10th Avenue... Arrivait Parfois En Retard... Puis Se Dénudait Pour Poser Devant Les Artistes... Aussi, Je Me Souviens Bien, Qu'Au Lendemain de La Première Fois Que Tu As Posé Nue Devant moi Qui N'Etais Rien Qu'Un Mendiant, Eu Egards à Sa Princesse... Et Subjugué Par Ta Beauté Et Ta Façon D'Être, Ton Allure Et Ta Grâce De Princesse... Je N'Osais Observer Ton Intimité... Seules Tes Formes Si Belles, Tes Courbes De Ta Petite Poitrine.. Et Tes Si Jolies Petites... Fesses Nues. Mais Le Meilleur Est Avenir.

Un Jour, Observant Que Les Jours Passaient Un à Uns, Et Moi Le Plus Heureux Des Hommes De La Terre Entière, Remontant Mes Cinquante-Sept Rues Qui Nous Séparaient Jusqu'à L'Instant Précieux De Te Revoir, Et Peut-Être... Te Parler... Et Qui Sait... Peut-Être, Pour Te Dire Mes Mots De Mon Cœur. Mais Le Temps S'Ecoulait, Et Je Te Chantais De Mes Petites Pensées, La Chanson Que Je Chantais En Revenant Te Voir, "I Want You" De Bob Dylan, Ipod Vissé Sur Les Oreilles... Mais La Semaine Passée à Tes Côtés Se Finissant, Je Décidai De Te Chercher Dans Toute L'Ecole... Je Montai à La Galerie D'Artistes Exposé(e)s... Redescendis, Passai par La Petite Boutique De Fournitures de Pinceaux Et Papiers... Mais En Vain.

Et Puis... Enfin, Nous Nous Sommes Rencontré(e)s... Prêt De L'Entrée... Je Vins Vers Elle, Et Elle Me Dit "And So... You're French?"... Personne N'Etait Venue Vers Moi Comme Elle Le Fît Ce Jour-Là... 




Je Dois Aller Peindre... Prendre leur Maudit tram... Je Reviendrai à Midi Trente, Faire Mon Ménage Et Ma Vaisselle Et Me Rassasier, Puisque Je Ne Peux Pas Travailler Entre 12 Et 14.30...

Je Vous Souhaite Une Belle Journée... Bisous à Toutes Et Tous...














mardi 26 mai 2015

Allez, Tout Le Monde Au Dodo...



15hoo... Je Rentre D'Être Allé Peindre Ce Matin... Jusqu'Ici, Tout Va Bien, les patrons Sont Satisfaits De Ma Peinture. Ce Qui N'Est Pas Forcément Mon Cas... Reste à Voir à La Fin... Mais Comme Me Le Disait Il N'y a Pas Si Longtemps Ma Petite +Blanka Pospíšilová ... L'Important, C'Est Le Chemin... Plus Que La Finalité... Si Tant Est Que L'On Réussisse!!!

Je Me Sens Fatigué De Ma Nuit Blanche, Regardant La Trilogie De "The Matrix", Qui Etait Enormissime!!!

Allez, Go... Tout Le Monde Au Lit!

Tu M'Donnes Le Mal...

Je Ne Me Réveille Pas, Et Malgré Nos Retrouvailles, Auprès De Mes Dieux Et Ma Déesse Anima, Elle La Reine De Mes Nuits, Mais Également De Mes Jours Si Seul Parmi Cette Foule Devenue Folle... Je N'Ai Pas Réussi à M'Endormir... Et Ai Donc Fait Une... Nuit Blanche. Afin D'Être Présent Au Travail Pour Huit Heures. J'Ai Donc Regardé Cette Si Jolie Asiatique Et Actrice De Tigre Et Dragons, Puis Wolverine,...
Je Vous Souhaite Une Belle Journée... Je Vais Devoir y Aller. Prenez Soins de Vous, De Vos Animas Et Animus, De Vos Dieux De L'Inconscient Et De Vos Chevaliers De L'Ombre, Et De Vos Divins Subconscients...

Ils Sont Vos Meilleurs Amis... A Plus Tard...















Douce Nuit à Toutes Et Tous...



Vous Êtes Une Sacrée Bande De Canailles De Coquines De Fripouilles, Tout De Même...


Mais je Vous Aime Bien, Et Un Peu Plus Qu'Un Peu... Et Malgré Les Bâillements Qui N'Arrivent Qu'à Cette Heure-Ci, Je N'Ai Pas Réussi à Trouver Le Sommeil...

Je Pense Faire Une Nuit Blanche Et Aller Peindre Demain Mat... Tout à L'Heure, à Huit Heures... Allez, Faites De Trop Beaux Rêves... Gros Bisous à Vous Toutes Et Tous...



A Mes Familles...

A Ma Maman, A Mon Papa, Et Aux Miens...




Je Viens De Regarder Les Trois "Matrix", Avec L'Immense Keanu Reeves Et Ses Pouvoirs Surnaturels, Et Tous Ses Ami(e)s De Sion... J'Aurai Passé Un Agréable Week-End. Je Ne Vais Pas Tarder  à Aller Dormir Et Me Reposer Après Ce Week-End De Films Epoustouflants... Et Motivants... Tel Ce Ciel Qui M'Inspire Pour Ma Peinture... Inception, V For Vendetta, Matrix... Telle Est Ma Vision Du Monde... Et De L'Univers Tout Entier...

Je Regrette Maman Si Je T'Ai Parfois Dit Que Je Rentrais Et Restais Auprès De Certaines Personnes, En buvant quelques boissons alcoolisées Et En Rentrant à Minuit... Cela N'Etait Que Pour Sortir De Mes Murs, Enfermé Et Seul Chez moi...  Monthy Boy The Star King Cat Est Sûrement L'Un De Mes Meilleurs Amis Sur Terre Désormais, Mais Il Ne Parle Pas... Je Ne Suis Pas Sorti Ce Week-End Et Ai Commencé Mon Sevrage d'alcool Les Jours Derniers... Par Ailleurs... Dans La Grande Majorité des cas, Ce N'Est Que l'argent Qui les intéresse, Et Quand à la Plupart des clients, Ce N'Est Que le sexe Qui les y Attire... Alors... Donne-Moi Encore Trois Semaines Et J'Irai Faire Leurs Tests. En Attendant, J'Ai Passé Une Très Bonne Journée, Et Ai Retrouvé Mes Convictions... Ce Qui Me Guide Et M'a Toujours Guidé... Mon Travail Et Mes Idéaux... D'Un Monde Plus Beau, Plus Juste... Plus Humain. Et Ce... Grâce à Vous Qui M'Avez Toujours Montré... Le Chemin... Je Vous Ai Peut-Être Parfois Déçus, Et Je Le Regrette Sincèrement... Mais Je Me Suis Retrouvé Aujourd'hui... Et Aussi Grâce à Toi Qui M'Auras Toujours Aidé... Et Aimé De Tout Ton Cœur Et De Tout Ton Amour. Comme Papa... Mais Chacun à Votre Façon. J'Aurai Eu La Chance De Recevoir De Sa Part Le Plus Bel Au Revoir... Je Sais, Maman. Je Sais Que Le Grand Jour Viendra Où Nous Nous Retrouverons Toutes Et Tous De L'Autre Côté, Au Royaume Des Cieux, Papys Et Mammys y Compris... Parce Que Tous M'Avez Offert Le Plus Beau Monde Qui Soit. Celui D'Un Inconscient Bon Et Gentil. Hyper-Créatif Et Sage D'Une Sagesse Sans Limites... Une Ombre Protectrice Et Une Anima Que j'Ai Ce Jour-Ci Considéré Comme Ma Déesse Et Reine. Et Qui Me Font Voir Ce Qu'Aucune Ni Aucun Ne Peut Voir Et Vivre. Les Invisibles.

Il y a Longtemps Que Je Les Ai... Grâce à Mon Dieu, Vu. Ce Sont Des Êtres Humains Et Qui Nous Ressemblent. L'Un D'Eux M'Attendait. Caché Entre Deux Voitures... J'Ai Rêvé De Lui... Puis L'Ai Vu. "Et Si C'Etait Vrai ?", Demande Marc Lévy. C'Est Là La Stricte Vérité. Cela M'Est Arrivé à Deux Reprises... Et M'a Angoissé La Première Fois... La Deuxième Fois, Il S'Agissait D'Un Groupe De Gens à l'Arrêt du Tram... J'Ai Alors Essayé De Les Voir Plus Longuement... Mais Je Ne Le Pu... Tout Dépend De Mon Inconscient Et De Ma Famille De Celui-Ci. Mais C'Etait Il y a Longtemps... Depuis... Plus Rien. Mais Je Crois Que Cela Reviendra... Et Cette Fois... J'Essaierai De Ne Pas Faillir...

***




Aussi, Je Vais Aller Me Reposer Afin D'Aller Travailler Et Peindre Demain Matin. Je Ne Boirai Pas d'alcool Demain Non Plus, Et N'Irai Pas Au Théâtre L'Après-Midi, Mais Irai Peindre Ma Fresque au bar... Une Dernière Clope Avant La Nuit... Avant D'Aller Retrouver Mon Autre Famille... Celle De Dieu, De Mes Dieux De L'Inconscient, Du Subconscient, Et De L'Ombre... De L'Ego.. Et Des Milliers D'Amies Et D'Alliés Qui Se Trouvent... De L'Autre Côté... De La Porte Des Rêves... De La Rue... Et Nous Sommes Des Centaines... Des Milliers... Des Dizaines De Milliers... Des Millions... Des Milliards.




***


Je Les Connais Toutes Et Tous,
Parce Que Les Ayant Vu(e)s En Le Monde Des Rêves.
Rares Sont Celles Et Ceux Qui Sont Aussi Malsain(e)s 
Que celles Et ceux De Ce Monde-Ci.
...
Mais Je Retrouve Espoir Et Confiance. 
Et La Foi En Mes Dieux Et Déesses.

***

Allez... Belle Et Douce Nuit à Toutes Et Tous,
Merci De Vos 210 Visites Qui Me Font Plaisir...

Et Me Guident Sur Le Retour Vers Le Droit Chemin.
Prenez Soins De Vous Et Profitez Bien...

Demain Est Un Nouveau Jour,
Un Jour De Paix Et D'Amour
Entre Toutes Et Tous Les Êtres Humains.

lundi 25 mai 2015

Marche Doucement... Car tu Marches Sur Mes Rêves.


.


  Si je pouvais t'offrir le bleu secret du ciel,
Brodé de lumière d'or et de reflets d'argent,
Le mystérieux secret, le secret éternel,
De la vie et du jour, de la nuit et du temps,
Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds.
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.

***

Je Viens De Regarder "Equilibrium", Avec Christian Bale Qui Joue Trop Bien Son Rôle De Transgresseur Et De Vengeur. Et Qui Est Également Un Film Qui, Comme "V For Vendetta"... Sont Mes Chefs D’Ouvres Préférés. Je Redeviens Un Transgresseur, Et Suis De L'Underground, Au Grand Dam Des francs-maçons, de notre président de la république Endormie, de ses pseudo-ministres Et autres élus Du Peuple, des Citoyennes Et Citoyens Qui Les Ont Placé(e)s au pouvoir. Cela a Suffisamment Duré...

***




J'Ai Mes Idéaux. Des Idéaux Qui Appartiennent à Chacune Et Chacun De Nous Toutes Et Tous. Des En Vies. Je Suis Vivant. Je Ressens Toute Émotion Que Je Suis Amené à Ressentir, Lorsque J'Ose Encore Saluer L'Un Ou L'Une De Vous, Lui Parler Simplement... Mais Je Préfère ce Qu'ils, les Prétendus-médecins Et Autres psychiatre Et psychologue... M'Ont Taxé de... Schizophrène En Moins de Cinq... Minutes. Depuis... J'Ai Testé Pour Vous Plus De Quinze Traitements Dont le leponex, traitement Neurop-leptique Censé éradiquer la Schizophrénie, Lorsque Les autres traitements N'Ont Pas marché. Bilan : Fortes Diarrhées Chaque Jour. Je Dormais De Onze Heures à Dix-Huit Heures Tous Les Jours. Mais Surtout, J'Avais Alors des Déconnexions Neuronales Et Qui Réveillaient Mon Épilepsie Qui S'Etait Arrêtée à L'Âge De Vingt Ans. J'En Avais Alors Trente-Huit. Je Ne Suis Qu'un Cobaye Pour mon... "psychiatre".

Je Suis Allé Treize Fois Au centre psycho-thérapeutique de nancy la schizophrène.


Bien Sûr, Il y a Des Activités Pour Les Femmes Et Les Hommes Souffrants. Mais la Majorité du personnel Est Froid Et Distant, Sans Une Once... D'Humanité. Sans Compassion Ni Engagement Auprès Des Malades Soit-Disant... Soigné(e)s. En Tous Les Cas, En L'unité En laquelle Je Me Suis Retrouvé Et Durant De (Trop) Longs Mois... J'y Ai Vu Femmes Et Hommes Atteints De Graves Maladies, Enfermé(e)s En Elles-Mêmes. Rigides. Assises Observant le visiteur à La Porte, Durant de Longues... Années. Que Même Un Ami S'Etant Réveillé Aux Côtés De Sa Petite Amie... Celui-Ci Étant Venu Se Faire Soigner sa Dépendance aux drogues dures, Sans Le Moindre Traitement... Fût Jeté Comme Un Malpropre... à la rue.

La Peur de L'Autre. Du Moindre Regard. D'Un Bonjour. D'Un Mot Qui Touche Au Cœur.D'Un Sourire Même Léger Et Juste Partagé Par Hasard... Je Ne Suis Plus Schizophrène... Ou Alors...  Je Dirais Plutôt... Je Préfère Vivre Aux Côtés De Ma Reine De Mes Jours Comme De Mes Nuits, Ma Petite Soeur Anima, Mes Amis Et Alliés Du Subconscient, De Mon Chevalier V For Vendetta De L'Ombre, Mais Surtout De Mon Magicien Et Dieu Et Ami De L'Inconscient, Mon Idole Et Maître à Créer. Le Bien Nommé Dieu De L'Inconscient.

***







***

Ayant Eté Hospitalisé à L'Hôpital Juif de New York, Et Ayant Eté Déclaré Schizophrène Par un Mauvais psychiatre En France Qui, De son Impropre Aveux, N'y Connaît Rien à L'Inconscient... Ne Reverrai-Je Sans Doute Jamais Plus New York, Ma Cité D'Adoption... En Tous Les Cas Jusqu'à Ce Que ses gouvernants Refusent Les Êtres Humains Qui Souffrent de Schizophrénie Sur Son Sol.


Je Ne Suis Plus Schizophrène.


Dites à vos gouvernants Et élu(e)s, Machiavéliques Et autres commu-niquants, Matraqueurs De Cerveaux, Dites-leur Mister Google, facebook Et compagnie, surveillant(e)s Des Libertés Individuelles Et Collectives, Et Cela Vaut pour les islamistes et talibans, Assassins En puissance... Qu'Il Ne Connaissent Pas Encore Mes Idées... Que Nous Ne Contons Pas Seulement Vous Faire Que... Rêver. Je Suis Et Resterai à Tout Jamais... En Tout Cas En votre Semblant De Monde... Un "Transgresseur" Et Rebel de Ce Semblant De société Si Froide à Mes Yeux, Si Inhumaine Et Sans Cœurs, Si Individualiste Et Si Fade Et Inintéressante, En Trop Grande Majorité.... Ces Mots-Ci Ne S'Adressent Pas à Mes Quelques Visiteurs Et Ami(e)s... Mais à celles Et ceux Qui N'Auront En Très Grande Majorité Fait Que M'Ignorer Et Me Laisser En Mon Coin, Lorsque Je Tentais de Sortir de Mes Murs.

Kurt Wimmer (Equilibrium) Et James Mc Tague (V For Vendetta) L'Ont Bien Fait.
Pour Quelle Unique Raison Ne Le Ferais-Je Pas ?
Au Nom De Quoi?
 
Notre Monde Et Civilisation Est Entrée En Guerre, leur Troisième Sale Guerre Mondiale. Au Lieu D'Être Entré(e)s Au Vingt-Et-Unième Siècle, Dans L’Ère De Spiritualité, De Partages Et D’Échanges, De Rapports Humains Basés Sur La Confiance Et... L'Amour. Le Matérialisme Et L'Individualisme Sont Devenus Tellement Le Commun Des Mortels, Que Rares Sont Celles Et Ceux Qui Prônent L'Amour De La Vie, La Joie De Vivre, L'Echange Des Idées Dans Un But De Partages, Sont Devenu(e)s Les Êtres Humains Démoniaques Ou Les Déchets de Ce Semblant De Société, aux Yeux de vos politiciens, Qui Ne Sont Plus Les Miens, Comme L'Ont Eté Platon Et Aristote, Et D'Autres Grands Véritables Humanistes, Tels Gandhi Ou Ahmad Shah Massoud L'Afghan...


Je Ne Fais Qu'En Grande Majorité Et N'Ai Quasiment Fait Que Supporter ces gens-Là... Alors Je Me Réveille, Après Un Petit Rêve, Parce Que M'Etant Couché Tard... Mais N'Ai Pas Réussi à M'En Souvenir... Ou Très Peu... Mais Je Ne Suis Ni Serai Plus Un Cobaye Pour mon psychiatre, Ni Pour ses Prétendus scientifiques Qui Ne Font Qu'enrichir leurs laboratoires pharmaceutiques... Juste Parce Que Ma Famille De L'Inconscient M'ESt Plus Importante Que Tous Ces Êtres Devenus Inhumains. Qu'Ils Sont Et Resteront à Tout Jamais Mes Déesse Et Dieux Tout Puissants.

***

Et Que Nous Ne Faisons Que Recommencer Ce Que J'Ai Fait En Mon Atelier, à nancy La Triste.

Ideas Never Die.

Douce Nuit à Toutes Et Tous...




"Good evening, London. Allow me first to apologize for this interruption. I do, like many of you, appreciate the comforts of the everyday routine, the security of the familiar, the tranquility of repetition. I enjoy them as much as any bloke. But in the spirit of commemoration - whereby those important events of the past, usually associated with someone's death or the end of some awful bloody struggle, are celebrated with a nice holiday - I thought we could mark this November the fifth, a day that is sadly no longer remembered, by taking some time out of our daily lives to sit down and have a little chat.

There are, of course, those who do not want us to speak. I suspect even now orders are being shouted into telephones and men with guns will soon be on their way. Why? Because while the truncheon may be used in lieu of conversation, words will always retain their power. Words offer the means to meaning and for those who will listen, the enunciation of truth. And the truth is, there is something terribly wrong with this country, isn't there?

Cruelty and injustice...intolerance and oppression. And where once you had the freedom to object, to think and speak as you saw fit, you now have censors and systems of surveillance, coercing your conformity and soliciting your submission. How did this happen? Who's to blame? Well certainly there are those who are more responsible than others, and they will be held accountable. But again, truth be told...if you're looking for the guilty, you need only look into a mirror.

I know why you did it. I know you were afraid. Who wouldn't be? War. Terror. Disease. There were a myriad of problems which conspired to corrupt your reason and rob you of your common sense. Fear got the best of you and in your panic, you turned to the now High Chancellor Adam Sutler. He promised you order. He promised you peace. And all he demanded in return was your silent, obedient consent.

Last night, I sought to end that silence. Last night, I destroyed the Old Bailey to remind this country of what it has forgotten. More than four hundred years ago, a great citizen wished to embed the fifth of November forever in our memory. His hope was to remind the world that fairness, justice and freedom are more than words - they are perspectives. So if you've seen nothing, if the crimes of this government remain unknown to you, then I would suggest that you allow the fifth of November to pass unmarked. But if you see what I see, if you feel as I feel, and if you would seek as I seek...then I ask you to stand beside me, one year from tonight, outside the gates of Parliament. And together, we shall give them a fifth of November that shall never, ever, be forgot!".


**** 2016 November 5th ****

En Ce 5 De Novembre 2016, 
J'Aurai Ecrit Mon Histoire Du Grand Chalet Des Songes,
De Ma Famille De L'Inconscient.
Cette Histoire Sera Nôtre Et Vôtre.
Cette Histoire Sera Alors Mienne.

Et J'Aurai Accompli Une Partie De Mes Rêves.
Des Rêves Qui M'Ont Toujours Guidé.

Et Qui Me Guideront Jusqu'à La Fin.
Ma Fin.

Pour Que Justice Soit Enfin...

Faite En Notre Monde.

****
  





****





****

En Vous Souhaitant De Faire De Très Beaux Rêves... Je M'En Vais Regarder Equilibrium, Un De Mes Quelques Films Préférés Avec V For Vendetta...

dimanche 24 mai 2015

Chat Noir, Chat Blanc...




 Bien Le Bon Jour à Vous...


Levé à 11.oo Am, Je Me Souviens Avoir Rêvé de Mes Nuages Peints Aux Docks, Ce Matin... Mais Pas De Cauchemars En Vue... Avec Un Ami, Nous Avons Regardé "Inception", Qui Est Un Très Beau Film, à Mon Goût, Et Qui Me Parle... Aussi, Aux Vues De Ce Qu'Est à Mes Yeux L'Internet, Rendu Possible Par l'armée Américaine, Il y a De Cela Trente Ans... Ne Devrais-Je Peut-Être Pas Rendre Mes Rêves Lisibles Au Public...Non Plus Ce Qui Se Passe Avec Mon Dieu De L'Inconscient, Mon Maître à Créer... Et Mon Dieu Du Subconscient... Je Ne Sais Pour Quelles Raisons, L'Inconscient N'Est Pas Evoqué Dans "Inception", Et Qu'Il N'y En N'a Que Pour Le Subconscient... Il Va Me Falloir Me Remettre à La Lecture De "Ma Vie, Souvenirs, Rêves Et Pensées", De Carl Gustav Jung, Écrit En 1957, à l'Âge De 83 Ans, Quatre Ans Avant Sa Mort...

Pour moi, Le Subconscient, Ce Sont Les Normes, Le Respect, Les Lois..  Et La Voiture Du préfet, Dans Laquelle Je Rentre Lorsque Je Stationne Mon Auto... la police... Celui Qui Me Cause Tant De Soucis En Mes Cauchemars...

Rêver Pendant Cinquante Ans... Pourquoi Pas?!... Peut-Être La Vie N'Est-Elle Qu'Un Long Et Sale Cauchemar, En Laquelle, Parfois.. L'On Vit Des Rêves Grandioses... Des Petits Bonheurs... Mais Rarement Lorsque Je Suis Seul Chez Moi. Ou Lorsque Je Sors...

Mes Nuits Sont... Même Lorsque Je Cauchemarde... Plus Belles Que Mes Jours... Et Même Dormant Dix Heures Par Nuit... Celles-Ci Sont Trop Courtes à Mon Goût...

J'Aurai Tout Entendu Au Sujet De La Vie, De L'Inconscient, Du Subconscient... De L'Après... De L'Au-Delà, De Dieu Et Du Paradis... La Majeure Partie des personnes Avec lesquelles J'En Aurai Parlé N'y Croient Plus... De Mépris, De Décadence, De Déchirements, De Trahisons, D'Effets Dévastateurs Par les géniteurs... Et Non Les Parents... les curés, Frustrés Pour Certains, En Puissance Et Qui Ne Font Pas Croire En Dieu Unique Et Bon, Mais Qui, à Coups De Prières, Ne Font Que Reproduire Les Erreurs Des "professeurs de leur Soit-Disante école", Ne Font Que Dégoûter Les Plus Jeunes De Ce Dieu En Lequel j'Ai Foi. Comme l'abbé richard de L'Ecole Saint-Goëry, à Epinal... Qui N'Hésitait Pas à Nous... Violenter... Le Mot N'Est Pas Trop Fort Lorsque Ce Sont des actes Répétés, Et  Quand On N'a Que Sept Ans... Coups de pieds au Cul, Oreilles Tirées... Est-Ce Ainsi Que L'On Apprend La Vie à Un Enfant... CONNARD DE CURE... Dire Que les géniteurs des Enfants Qui Etaient à l'école privée De Saint-Goëry, lui Ont Offert Une Nouvelle Automobile Quand Ce Connard a touché Sa Retraite... Il Est Mort Et Je Ne le Regrette Pas.

A La Manière De Carl Gustav Jung, celui Vêtu de Noir Me Faisait Peur... J'Aurai Subi Le Pire... Croisé La Mort... Subi le viol...

Mais Bon Dieu...
J'Ai Foi En Lui.
Je Crois En Dieu...

Mais Pas à vos religions.

ParceQu'une Fois Arrivé(e)s au pouvoir, celles Et ceux Qui Trônent En Haut De La Pyramide, En Majeur Partie, Trahissent Les Leurs... à La Manière des politiques Et D'Un Certain président de la république française, de sarko' ou d'hollande... Nous Ont Toutes Et Tous Trompé(e)s... Faisant le jeu des Plus riches de Nous... Quand Elirez-Vous Quelqu'Un D'Honnête, De Sincère, D'Humain??? De Responsable Et De Consciencieux??? Mais Surtout... Vous, les Véritables Schizophrènes... Celles et ceux Non Diagnostiqué(e)s, celles Et ceux Qui N'Hésitent Pas à vous camer, à Coups de shit, d'herbes, de Je Ne Sais Quelles Merdes... Et qui portez des armes En ventes libres Aux Etats-Unis D'Amérique... Qui comme Un jour, J'Ai Eté Agressé Par l'un d'eux, Et Qui M'a Cassé le Nez, Puis est allé Chercher Quelque chose dans son coffre... "Démarre!!!", Ai-Je Dit à Mon Nico'... ses potes l'ont retenu... Mais qu'aurait-il fait Après??? celles et ceux qui posent Devant le magasin d'armes à Côté des Docks Et se font Prendre en photos... J'En ai Vu Plusieurs... 

Quand Cesserez-vous D'Assassiner Nos... Sauveurs?! 

J'Ai Mes Armes. 

Mon Cerveau. Mes Idéaux. Ma Créativité. Mes Arts. Ma Parole. Mes En Vies De Partages. D'Echanges. D'Apports De Ces Derniers Et Premiers Aux Plus Ouvert(e)s. Je Suis Avec Mes Déesse Et Dieux. De Mes Jours Comme De Mes Nuits. Résistants à leurs médocs.

kim jong un Ne Connaît Pas Encore Super Mad Cow... Parce Qu'au Niveau De La Folie... Elle N'Hésitera Pas à lui Faire Comprendre Qu'il N'Est Strictement Rien Qu'un déchet Inhumain, Qui a Encore Assassiné Les Siens Pour Trahison. Et qui Tue Son Peuple. Et "éduque" Les Enfants Comme l'a fait hitler. Si Vous Continuez à Ne Rien Faire Contre ces dictateurs En Puissance... Je N'Hésiterai Pas, Une Fois Les Moyens Acquis, L'Apprentissage De Mes Logiciels Fini... Je Passerai à L'Action Contre eux, à La Manière Du Célèbre Banksy Qui N'a Pas Hésité...

Mais Pour Le Moment... C'Est De Ménage Dont Il S'Agit, De Rangements Et De Poussière... Finir Mon Ménage... Puis Prendre Des Forces, M'Alimenter Et Dessiner Mon Oiseau Ce Jour Et Demain...

Passez Une Belle Journée...

 A Plus Tard...
Bisous à Toutes Et Tous...

Quelle Que Soit La Couleur De Votre Peau. Les races Ne Sont Qu'Une Hérésie Pour Mieux Nous Monter Les Uns(e)s Contre Les Autres.

Les Vrai(e)s Ennemi(e)s Ne Sont Pas Ceux Que L'On Vous Fait Croire.




Douce Nuit, Princesse...


Ce "Petit" Jésus Pour Tout D'Abord Vous Remercier Et Vous Souhaiter Une Belle Et Douce Nuit Pleine De Rêves Grandioses... Merci De Vos 290 Visites, Et Notamment De République Tchèque Et De France... Merci à Toutes Et Tous.... Et Douce Nuit, Princesse... 

Bisous...

samedi 23 mai 2015

Bonjour Mademoiselle X Et Ses Coquines Et Canailles...

Ce N'Est Qu'Un Début...


Mais Grâce à +Blanka Pospíšilová  Et à Son Soutien Plus Que Motivant, Hier, j'Aurai Fait Quelques Heureux(ses)... Ils Sont Contents De Nos Nuages, Mon Bon François... Mon Grand Artiste Et Troisième Papa... Après Mon Papa, Et Mon Inconscient... Mais Quel Bel Ami... Comme Mon Nico'... Virginie, Agathe, Lucie, Sam, Laurent...Tous Étaient Contents De Leur Nouvel Endroit de Travail... Et Mickaël Aussi... L'Un Des Patrons... Alors Je Suis Particulièrement... Heureux... N'Ayant Pas Peint Depuis De Longues Années... Que Même Pascal Est Venu me Féliciter de mon Ciel... Ce Cow-Boy Étant Un Peu En Retrait, Cela Me Fît Particulièrement Plaisir... Et Bien... Je Me Sens... Mieux Qu'Auparavant. Et Ce, Grâce Aux Bons Conseils De Mon François, Qui Est à Mes Yeux Le Plus Grand Artiste Que j'Ai La Chance De Connaître...

C'Etait Hier Soir, Lorsque je Suis Rentré... Depuis, Et Bien, J'Ai Bien Dormi, Et Vais Enfin Pouvoir Faire Mon Grand Ménage...

Aussi, Je Me Réveille Après Deux Rêves... Ou Plutôt Un Rêve Et Un Cauchemar, Mon Inconscient N'Aimant Pas Me Voir Abuser De Sa Sagesse Et De Son Amour Pour Son Titi... 

J'Ai Rêvé Aux Alentours De 7.30 Am... Mais Me Suis Rendormi Sans M'En Souvenir... Puis... Levé à 12.00 Am... J'Ai Rêvé De ma Fresque aux Docks, Puis,; Attablé à la Terrasse, Hervé, Le Second Patron Des Docks Venait Et me Disait Qu'Il La Trouvait Belle... Puis De Me Rendormir Et Rêver D'Une Jolie Demoiselle... Nue... Toute Menue Et Allongée... Elle Me Parla... Me Dit Quelque Chose Qui Restera Entre Elle Et moi... Puis De Me Réveiller.... Une Dernière Fois Et De Vous Découvrir...

Vous Êtes Une Sacrée Bande De Coquines Et Canailles Tout De Même... "Bonjour Mademoiselle X", Est-Il Écrit Dans Nos Statistiketoks... "Un Commentaire Pour Ma Belle Amie".... Merci De Vos... Déjà... 213 Visites Ce Jour, Le Tout Etant à 4.00 Am, Mais à Cette Heure, J'Etais Plongé En Mon Grand Lit, Au Royaume Des Cieux...

C'Est Juste Impressionnant, La Mémoire De Mon Dieu De L'Inconscient... Cette Qualité Photographique... Chaque Être Humain, Rencontré Entre En Sa Mémoire... Que le Samsung Galaxy Zoom Fait Pâle Figure à Côté De Lui...

Comme La Nuit Précédente En Laquelle J'Ai Eu Le Plaisir De Revoir Ma Princesse Du Théâtre, Pauline Qui, Revenue De Son Voyage En Autriche, me Faisait Face, Et Avait Une Sorte De Piercing à La Lèvre Inférieure Argenté Et Gris, Rectangulaire. Mais La Revoir Me Fît Particulièrement Plaisir, Puisque N'Ayant Reçu Aucune Nouvelle De Sa Part... Et N'En Attendant Plus, Que Lorsqu'Elle Sera Rentrée Et Revenue Au Théâtre...

Un Bon Ami... Jean-Christophe, Bassiste Des "They're Red Hot", M'a Invité à Un De Leur Concert Ce Soir... Je Vais y Aller Sur Les Coups De Quatorze Heures... Aussi, J'Embrasse Bien Fort Ma Belle Amie +Blanka Pospíšilová, De Même Que Mademioiselle X Et Ses Coquines De Princesses, Et Chères Canailles, La Personne Qui De Ses Petits Doigts, Tapotait "Graph-X Jean-Christophe", Que Je Ne Lis Plus... Mais Merci Tout De Même... Infiniment... Allez, Je Vais Aller Me Préparer... Passez Une Belle Et Douce Journée... 

Bisous à Toutes Et Tous... Bisous Mon Nico' Et Son Émilie... Passez Un Agréable Week-End...

vendredi 22 mai 2015

L'Important, C'Est Le Chemin... Et Merci Beaucoup...




5.56 Am... Je Me Réveille Aux Côtés De Ma Petite Sœur Et De Maman, à Épinal... Et En Même Temps Que Le Soleil... Dans Une Cité Encore Plus Belle Qu'Elle Ne L'Est... Et Pourtant... Dans Les Moindres Détails... C'Est La Même Cité Des Images...

 
Tous Trois Longions La Moselle, Près De La Bibliothèque Et Maison Romaine... Mais Sur L'Autre Rive... Et Cherchions à Rejoindre La Rive Droite De La Moselle... Là Où Se Trouve La Maison Romaine... Alors, Nous Avons Marché Tout Du Long... Il y Avait Bien Une Passerelle Pour Piétons Et Cyclistes... Mais L'Eau Était à Raz-Bords... Alors Nous Avons Continué... Et Sommes Arrivé(e)s à Un Pont, Qui Aboutissait Rue De... Nancy... Et Un Barrage Retenait L'Eau De La Moselle, Juste Avant Ce Pont...  Je Me Souviens Bien... Un Pont Noir... Puis de Prendre Cette Photographie Au Soleil Levant... Et Me Rendormir... Pour à Nouveau... Retourner Au Pays... Cet Éden... Des Songes...

La Journée Avait Trop Bien Commencé... Mais Elle Ne Faisait Que... Commencer...

Maiiis...
But... 
Il y a Un "Mais"...

Comme Quoi Mon Inconscient Est Et Reste L'Un... Avec Mon Nico' Et Mon Vieil Ami Et Troisième Papa, Mon François, Grand Artiste-Peintre S'Il En Est... Le Meilleur Ami Avec Lequel je Sois... Et Qui Me Souris Lorsque Çà Va Bien Entre Nous... Je N'Espère Qu'Une Chose... Le Garder Auprès de moi... Jusqu'à La Fin De Mes Nuits... Et De Mes Jours.

Parce Que Paraît-Il... Selon Mon Anima Et Mon Inconscient... Que Le Chef a... Six Vies... Le Chef Étant... A Mes Yeux... Mon Dieu De L'Inconscient, J'Espère Qu'Il Ne Changera Pas. Parce Que Je L'Adore... J'Adore Mon Inconscient! De Même Que Mon Anima Tant Ses Délices Sont Suprêmes. Et Puis... Ne L'Oublions Pas... Il y a L'Ombre... Cette Ombre Noire Qui Retient L'Eau De L'Inconscient, Et Qui y Fait Barrage...

Allez... Il Se Fait Tard... Et Je Ne Rêve Que D'Une Chose... M'Endormir Dans Les Bras De Morphée.

Mais Ces Mots... Simplement Pour Vous Remercier De Votre Fidélité Et De Vos 350 Visites... Je Regrette Si Je Ne Peux Vous Ecrire Sitôt Le Matin... Mais Comme Le Dit Jacques  "Ta Gueule, Et Bosse!".


Passez Une Belle Et Douce Nuit... Gros Bisous.

jeudi 21 mai 2015

Bref... Passons!


Je Rentre D'Être Allé Déposer Plainte Contre cet Escroc De "pierre" Qui Aura Abusé de Ma Gentillesse Et Abîmé Mon Automobile... Désormais, Je N'Ai Plus de Batterie, Ni de Rétroviseur, Ni de Protection, Et Elle a Une Fuite Au Joint de Différentiel à l’Essieu Arrière... Et Il M'Aura Volé Mon argent... Je Crains Que celles Et ceux Qui Se Prévalent D'Être Policiers Et Protecteurs Des Citoyens Et Cons-Tribus-Ables Ne Puissent Rien Faire Pour Moi... Bref..  Encore un Qui a Abusé de Ma Gentillesse... ce "pierre"... Outre Qu'il a le cœur... S'il En a Un... Dur Comme Elle... Ne Mérite Pas son prénom.



Bref... Passons... Les Vrai(e)s Ami(e)s... Outre Mon Nico' Et Son Emilie... Ne Sont Pas Toujours Celles Et Ceux Que L'On Croit... Les Rares Ami(e)s Qu'Il Me Reste... Je Ne Les Vois Que Trop Peu... Et Pas Dans les bars... Mais Je N'Ai Guère Que les bars Où Aller Passer Mes Soirées... Et Des ami(e)s Comme max Ou laeticia, Sa Petite amie Et ex-Concubine... N'Appellent Jamais... Ne Me Parlent Que Lorsque Je Les Vois... C'Est-à-Dire... Jamais.

Mes Amies Et Amis... Et Bien... C'Est Peut-Être Toi... Lui... Elles... Je Ne Sais Pas... Tout Le Monde Entier... Sauf pierre... Et Certaines Cravates Sur Pattes... Voire Sur... Non, Rien... Vous Savez, celles Et ceux Qui Se La Jouent En costards-cravates... Et Qui Ne pensent Plus Qu'à une chose... Les Plus jeunes Sont les Plus Énervants, à Mes Yeux... Et ils Sont De Plus En Plus Nombreux... Forts En Dédain, En Arrogance... Mais Pas En Humanité. Et Je leur Collerais Bien Quelques... Gifles... 


Bref... Passons... CE N'Est Pa CE Que Je Voulais Vous Faire Lire...

Alors Je Recommence... 
Dans Un Message Qui Vous Sera Dédié...

à Toutes Et Tous Mes Amies Et Alliés...

mercredi 20 mai 2015

I Apologize...



Je Regrette... Je Me Suis Réveillé à 8.20 Am... Et Ne Suis Arrivé Au Bar Qu'Aux Environs de 9.30 Am... J'Ai Recommencé Mon Ciel, Parce Que Son Bleu Ne me Plaisait Pas Assez... Et Je Souhaite Aller Au Lit à 23.oo Pm, Parce Que Fatigué... 'Faut Pas Croire, La Peinture, C'Est Du Sport! Et Je Suis Vanné!!!...Fatigué... Alors je Vous Propose D'Aller Vous Reposer Et Faire Un Bon Dodo...  Bien Mérité...


Aussi, Qui Que Vous Soyez...
Faites De Doux Songes...



Ô Théâtre, à Loni...



Je Rentre D'Être Allé Au Théâtre Cette Après-Midi, Aux Côtés de Jocelyne, Notre Metteur En Scène Et Actrice De Talent, Et Aux Côtés de Sept De Ma Famille Du Théâtre... Et Cette Fois-Ci, Nous N'Avons Pas Répété Notre Pièce Mais Avons Improvisé Sur Le Thème De "La Rencontre"...

Un Chemin... J'Etais Sur Mon Bon Chemin... Là-Bas, Ma Maman... J'y Ai Fait Des conneries, à Dépenser Tout Notre argent... Mais C'Est Là-Bas Que J'Aurai Eté Le Plus Heureux Durant Ma Trentaine D'Années... Trente-Quatre... Trente-Quatre Ans... Et Je N'Avais Jamais Rien Vu D'Aussi Beau... Que Jamais Je N'Oublierai... Et Jusqu'à La Fin De Mes Jours Et De Mes Nuits... Pas Pour New York... Mais Pour Une Femme... Lonnie. Loni. Lino... Ma Princesse New-Yorkaise...

Pauline m'aura Manqué Au Début, Puisque N'y Étant Pas Allé La Semaine Dernière... Mais Le Cap Franchi, J'Ai Joué Avec Eric, Mon Bel Ami Du Théâtre, Et Nous Sommes Retrouvés Dans Un Train... A Nous Rencontrer, Et à Siroter Un Verre De Mirabelle, Alors... Et Bien... Nous Etions Saouls... Et Plaisantions Avec Le Contrôleur... Puis Manquions Notre Arrêt... Et Ce Fût Un Plaisir De Jouer Avec Lui, Un Grand Gaillard Au Cœur Tout Sensible... Comme L'Est La Majorité Des Handicapés Psychiques... Trop Sensibles... Parce Qu'Eux-Mêmes.

Et Puis... Jocelyne a Retiré Trois Chaises Pour Nous Laisser Monter Sur Les Planches Un à Un... Improvisant Sur Notre Plus Belle Rencontre... J'Hésitai Alors Entre... Mon Inconscient, Mon Bon Dieu Et Ami... Et Lino. Alors Je Leur Contai Mon Histoire... Celle De Loni... Le Plus Beau Souvenir De New York, C'Est Elle... Et Même Si Le Temps Passe... J'Aurais Aimé M'Envoler Par-Delà L'Empire States Building... Avec Elle... Toi, Mieux Que Quiconque... Sais Ce Qu'Est L'Amour, Maman... C'Est Quelque... Chose.. Qui T'Emporte Et Te Fait Vibrer, T'Emporte... Te Fait T'Envoler... Par-Delà Les Cieux... Et Même Vêtue De Sa Petite Robe Grise... Simplement Assis à Ses Côtés.... J'Etais Le Plus Heureux Des Hommes. Que Je N'Avais Jalmais Vécu Cà Auprès De Qui Que Ce Soit...

J'Ai Au Moins Deux Amis... Mon Nico'... Et Mon Inconscient. "Loni N'Ecoutait Pas Mes Pensées." M'a-t-Il Été Dit En Fin De Rêve. Ce Que Je Cru. Et Qui Me Perturba Gravement. Je Ne Suis Que Tombé Et... Ai Chuté... Au Fond Du Trou. Un Immense Abîme... Impossible à Re-Gravir... Mais Tant Pis... Tant Pour Le Théâtre Que Pour Lino... Non... Rien De Rien... Je Ne Regrette Rien. Pas Même Mes Treize Hospitalisations.

J'Entrai Dans Un Bar... Dessinai Sur Mon Moleskine Ce Que Je Voyais... Des Bouteilles, Des Verres, Des Américain(e)s... Puis Un Homme S'Assit à Mes Côtés...  Je Me Souviens Bien... Un Vieil Homme... Papy Joe, me Dit-Il... Joséphine Qui Me Guida Jusque New York... Puis Loni... Qui Me Fît... M'Envoler...

Papy Joe Me Dit Ces Mots, Que C'Etait Beau Ce Que Je Dessinais Et Que Je Devrais Aller à L'Arts Students League... Le Lendemain M'Attendait... Et Peu à Peu... Je Tombai Amoureux De Cette Vénus. Elle, Ma Muse.

Depuis... Je N'Existe Plus... Mais Garde Au Chaud Mes Souvenirs... Jusqu'à Ce Qu'Une Demoiselle Ose à Son Tour... Venir Vers moi... Comme L'a Fait Loni En Cette Si Belle Journée Ensoleillée.. Que Plus Aucun(e) Américain(e) N'Existait Plus... Assis... Simplement Assis à Ses Côtés... Juste... Assis... Qu'Il N'y Avait Plus Qu'Elle Qui Existait à Mes Yeux. Et Parmi Des Milliards D'Êtres Humains... 


Qu'Il N'y Avait Plus Qu'Elle.

mardi 19 mai 2015

Good Bye 20Th Century...


Je Me Réveille Une Bonne Fois Pour Toutes, Après M'Être Bien Reposé Et Avoir Dormi Comme Un Bébé... Et Bien... Heureux... Heureux D'Avoir Fait Mon Petit Cauchemar Du Matin... Il y Avait Un Mariage Et De Nombreuses Et Nombreux Invité(e)s à Celui-Ci... "Si L'Un Ou L'Une a Quelque Chose à Dire Contre Cette Union, Qu'Il Parle Maintenant Ou Qu'Il Se Taise... à Jamais." Mes Rêves Me Parlent de Religion, De Catholicisme, De Mariage Devant... Dieu. Nombreux Et Nombreuses Sont Celles Et Ceux Qui N'y Croient Plus... Voire Plus... Qui Le Blâment Et Le Taxent De Tous les noms... Parce Qu'Ayant Subi L'Effroyable, L'Horreur Et L'Enfer En moi-Même... Je Reste Convaincu De Sa Divine Existence Et Ose Le Considérer Comme... Une Intelligence... Supérieure à L'Être Humain. D'Une Belle Intelligence.


Dieu Est Vie, Amour... Et Pardon. Lorsque Ce Ne Sont Pas Des Péchés Voulus De La Part Des Êtres Humains.


Bande De Rigolo(te)s, Va!!! Je Vous Aime, Parce Que Vous Faites Preuve D'Une Belle Imagination... "Maman Graph", Est-Il Écrit Dans Nos Statistiketoks... Ce Qui Me Fait Sourire, Bande De Canailles Et Coquines De Princesses... Regardez Nos Oiseaux... Écoutez-Les Chanter Le Matin, à 4.oo Am... Eux Savent, Comme Les Grillons... Open Your Eyes, Open Your Hears, Open Your... Hearts... And Just... Listen. And Watch, Look At. See... The Divinities. Dame Nature Est Bien Faite... Et Nous a Toutes Et Tous Doté(e)s D'Un Cerveau, D'Un Inconscient, D'Une Anima Ou D'Un Animus... D'Une Ombre... La Mienne Est Protectrice Et Mon Ange Noir, Eux, Mes Anges-Gardiens..

Mais En Ce Cauchemar... Gentil... Et Sans Violences Visibles... Il y Avait Un tueur, Un Jaloux, Qui S'Apprêtait à Tirer Sur Le Futur Marié, Et Un Autre Qui, Tête Baissée, Releva Sa Tête D'Un Air Triste... Puis De Me Réveiller...

Ce Que J'Ose Croire...

C'Est Que L'Inconscient Et Le Subconscient, Tout Comme L'Anima Et L'Animus, L'Ombre... Sont Des Intelligences... Supérieures.... Et Sont La Preuve De L'Existence De... Dieu. Parce Qu'Un Seul Rêve Me Suffit à Prouver Celle Du... Paradis... Sur Terre. Parce Qu'Ayant Vu La Lumière... Que Je Me Suis Longuement Demandé Quelle Était-Elle... Puis De La Revoir En Mes Rêves Grandioses, Orangée à L’Étang De Mon Papa, à Un Endroit Bien Connu... "Dieu Reviendra.", m'a Dit Mon Dieu Tout Puissant, à La Fin de Mon Rêve De Ma Petite Sœur, Accroupie Sur Mon Lit D'Enfant... Et Toute Heureuse De L'Avoir Elle Aussi, Vue... Aussi, Je Ne Saurai Que Remercier Mon Anima, Ma Douce Et Belle Demoiselle... Mon Épouse de Mes Rêves, Ma Belle Mariée De Mes Nuits... Ma Princesse De Mes Jours... Qui Me Sourit... Et Qui M'Aime... Contrairement à Tant d'autres Prétendues femmes... Enfin... Bref... Vous Connaissez La Chanson... 

Allez, Je Dois Aller Au Théâtre... Je Vous Donne Rendez-Vous Ce Soir Pour Vous Le Conter... Passez Une Belle Après-Midi...

lundi 18 mai 2015

On Recommence...

Bon Jour à Toutes Et Tous...

 Levé à 8.30 Am, Je Recommence Mon Ciel... Parce Qu'Il Ne Me Plaisait Pas, Et Que Je Ne L'Avais Pas Réussi... J'Aimerais Peindre Le Ciel Que je Vous Ai Présenté L'Autre Soir Avec Un Mélange De Mes Cieux Faits Par Ordinateur...
 Je Dois Aller au Commissariat de Police Pour Savoir Si, Aux Vues des Dégradations Et de L'Abus de Confiance, Et de l'escroquerie... Et du Fait Qu'il Ne Veut Pas Me Rendre Mes Clés, Ni Répondre à Mes Coups de Téléphone, Je Dois Porter Plainte. Allez, Je Vais y Aller... Passez Une Belle Journée...

Hasta La Vista...
































dimanche 17 mai 2015

Oh, Pis Non!


"Joli Visage à Peindre", Est-Il Ecrit... Le Fond Est Commencé... Et Fini... Je Suis Chez moi... Et Tout Va Bien, Parce Qu'Etant Avec Un Ami, Eric... Nous Allons Dîner En Regardant LE Film de Mon Inconscient.... "Inception"... Oh... P'is Non! Nous Allons Regarder "Hasta La Vista", Baby... Histoire De Remonter Le Moral d'Un Bel Ami... Ce Que Je Crie N'Est Pas Forcément... Symbolique Et Le Reflet De La Réalité... Mais Simplement... C'Est Ma Réalité... Ce Que Je Vis Quand Mes Quelques Rares Ami(e)s Ne Sont Pas Là... à Mes Côtés... D'Où Notre Engueulade Entre Vous Et moi, L'Autre Jour... Puisque Vous Ne Semblez Toujours Pas Décidés à Me Parler, Ou M'Ecrire... Mais Je Commence à Me Faire Une Raison...

Vous Entrerez Au Musée Des Grandes Dames Et Des Grands Hommes... Vous Qui Vous Êtes Reconnue Sur Mon Chevalet... Car Oui... Je RENAIS A LA VIE... Et Conte Bien Aller De L'Avant, Désormais... Allez... Il Est L'Heure D'Aller Dîner... Si Vous Le Souhaitez, Vous Mes Ami(e)s Tchèques... Regardez Un Peu Plus En Bas De Nos Blogs, De Celui-Ci En Tout Cas... Je Vous Ai Trouvé "Hasta La Vista", En Tchèque... Un Film Que +Blanka Pospíšilová a Bien Aimé... Je Vous Embrasse Blanka... Bien Fort... Passez Une Belle Soirée... Blanka, Mais Egalement Mes Ami(e)s Roumains, Australien(ne)s... Merci Infiniment... A Tout Bientôt... Après Le Film...

Bien l'Bon Soir...



Je Reviens.... Nous Allons Prendre Quelques Photographies De Mon Scénic 4x4, Avant D'Aller à La Police Demain...

Passez Une Belle Soirée...

samedi 16 mai 2015

Renouer Avec Ma Famille De L'Inconscient...



12.30 Am... Je Me Réveille Sans Rêves Et... Sans Conneries, Mais Toujours Avec Mes Amie Et Alliés De L'Inconscient, Mon Anima Qui Me Sourit Toujours Quand Je Lui Dis des Mots Doux, Mon Inconscient Également,...Sauf Que je Ne Lui Dis Pas De Mots Doux... Je Lui Dis Simplement "Merci De Vos Rêves Grandioses Et De Ne Pas Me Faire Faire Trop de Cauchemars", Et Mon Ombre Protectrice Me Cligne Toujours Des Yeux... Et Ce, Malgré Mon Traitement Médicamenteux... ET C'EST TANT MIEUX!!! Parce Que Ce Fût Un Long Silence Sans Elle Et Eux, Ma Famille De L'Inconscient... Un Grand Vide... Qui Dura Plusieurs Mois... Là Où Ils M'Apportaient Tant De Rêves Grandioses... Me Faisant Découvrir Des Milliers D'Amis, Que Mes Mains Et Mes Pieds Ne Me Suffisent Pas à Compter, Et Qui M'Ont Conté Tant De Belles Choses... Je N'Ai Pas Fini... Je Vais Devoir Egalement Faire Mon Ménage Parce Qu'Un Ami, Doit Venir Dîner Ce Soir... Nous Regarderons Ensuite Un Ou Deux Films, Parce Qu'Il Est L'Un De Mes Amis Qui M'Aura Dépanné, Et Bien Aidé... Un Bon Ami...


Un Baiser Tendrement Déposé Sur Ses Lèvres Et Me Voici Reparti, Un Sourire... Juste Un Sourire Me Motive... Celui De Ma Jolie Voisine, Un Mot Gentil Et Compréhensif De +Blanka Pospíšilová Me Réconforte... Et Même Simplement Vos Nombreuses Visites me Confortent Dans Mon Travail, Dans Ma Fresque, Et Dans mes Dessins...  "Çà Va... Vous?", Je Demande à Mes Amie Et Alliés De L'Inconscient... "Je Vous Souhaite De Faire De Beaux Rêves Dans Mon Merveilleux Inconscient...", Leur Dis-je Alors... moi, Leur Enfant... Il N'Est Pas Un Jour Sans Que Je N'Ai Au Moins Une Pensée Pour Ma Petite Pauline... S'En Aller Au Loin, Sans Donner Signes De Vie... Je N'Attends Pas De Mots Ni d'sms de Sa Part... Bien Que Lui Ayant Laissé Mon Téléphone... Mais J'Aurais Apprécié... Et Bien Aimé... Mais Elle Préféra Couper Les Ponts... Partir Si Loin Quand On Souffre Peut Poser Quelque Problèmes... Des Accidents... J'En Ai Fait La Triste Expérience à New York... Et Me Sens Parfois Inquiet Pour Elle, Ma Belle Amie...

Alors... Comme Blanka... Je Leur En Veux De Me Laisser Seul Avec Leur Abandon, me Dédaignant Parfois... Trop Souvent... Et Me Laissant Seul Avec Ma Solitude... Qui Elle... Est Une Saloperie... Qui M'Etouffe Et Me Fait Souffrir Lorsque Je Ne Suis Pas Dehors... De L'Intérêt D'Oser... Oser Adresser La Parole à Une Jolie Demoiselle Dans leur tram.. "Vous Êtes Infirmière?", Voyant Son Livre Sur La Sophrologie... Puis D'Avancer Dans La Conversation... Un Petit Peu... Le Temps Du Voyage... Un Voyage Entre Deux Nouveaux Ami(e)s... Quand C'Est Enrichissant Et Partagé... Comme Hier Soir... Une Demoiselle Au Très Joli Sourire... Fort Jolie... Mais Il N'y a Pas Que Ces "Critères" Qui me Font Parler Aux Femmes Et Aux Êtres Humains Croisés... Mais Les Infirmières Et Infirmiers Croisé(e)s Au Cours de Mes Séjours En Hospitalisations... à L'Exception du Centre Psychothérapique de Nancy à Laxou, Parce Qu'ils Et elles S'En Foutaient, Comme De Leur Chien Agressif Et Con...

La Petite Rue de Villers Est Une Petite Rue Que J'Affectionne Tout Particulièrement... Juste Parce Que Nous Pouvons Encore Nous y Dire "Bonjour, Bonsoir...", Puis "'a Va Vous?", Puis Ces Femmes, Demoiselles Et Hommes Croisé(e)s Deviennent Des Connaissances, des Ami(e)s, Et Parfois... Des Amours Naissants... Et Parfois Redevenus... Sitôt Mes Maux Et Mots Du Coeur... Dits... Des Mots Qui Font... Peur. Merci tf1 Et bfm, Et Tous Ces Connards Qui Passent à l'acte... Faisant de Nous Toutes Et Tous De Potentiels... criminels En puissance... Merci.

En Quoi Consiste Ma... Pseudo-Schizophrénie??? Vous Voulez Le Savoir? Vraiment?... Non, Rien... Ils Ne Veulent Pas. Et Cela Ne Regarde Ni Mister Google Ni le gouvernement américain, Ni facebook... C'Est... Pour Vous Dire... Juste Une Question De Sensibilités. Rien d'Autre... Plus Rien D'Autre... Et Tant Que Mon Anima me Sourit... De Même Que Mon Dieu Tout Puissant Et Ami De L'Inconscient, Et Parfois Mon Chevalier De L'Ombre... Je Persiste Et Signe Graph-X And Co'.