Rêve D'Oré...


Réveillé à Quatres Heures Du Matin, Après Que Mon Génial Génie De Mes Nuits M'Ai Joué Son Grand Tour De Magie... Un Tour De Magie Comme Il N'En N'Existe Aucun D'Aussi Beau Et Puissant Par-Delà La Terre Entière... Un Tour De Magie Dont Il Détient Le Secret... D'Un Secret Encore Inexploré Par Les Hommes... Parfois Contrôlé... Jamais Égalé... Imaginez Plutôt...

Je Laissai Un Message à Mon Ancien Ami Ben Comme Quoi J'Allais Venir Chez Lui, Puis Partis En Polo De Ma Maman... Pour Les Hautes Montagnes Du... Caucase. Arrivé Là-Haut, Je Rencontrai Un Premier Couple Plutôt Rural, Et Qui Semblaient Avoir Construit Leur Maison, Toutes Ouvertures En Plein Air,... Un Couple Très Amical Et Très Simple... Il M'Invitèrent à Rester Parmi Eux... Ce Que Je Fis... Je Cherchai à Me Nourrir, Descendis De L'Etage De Bois... Mais Une Grosse Et Bruyante Moto Passa, Poursuivie Par la police Locale En Gros 4x4 De L'Armée, Avec Quatre Personnes à Son Bord, Dont Une Kapo Méprisante... Qui Me Déclara Coupable Du Bruit Causé Par La Moto... Je Lui Dis Que Non... Elle Partit... Puis D'Ouvrir Le Gaz... Rustique Et Rudimentaire... Il y Avait Deux Ou Trois Poussins Pas Plus Gros Que Mon Pouce... Trop Mignons... Je Fis Chauffer Quelques Feuilles De Nourriture Et Allai Voir Une Charmante Demoiselle Aux Côtés De Laquelle Je Mangeai Mon Plat... Je Me Souviens Aussi Avoir Entendu Une Nouvelle Qui Me Réjouis, Lorsqu'Ouvrant Le Gaz...  Une Nouvelle Vint à Moi... Un Intellectuel Tchétchène Venait De Recevoir Le Prix Nobel De La Paix... Puis De Remonter Voir Deux Hommes, En Haut De La Maison... Je Leur Expliquai Le Coup de La kapo Russe... Ils Me Dirent Que Ce N'Etait Pas Moi Et Qu'Ils L'Avaient Aussi Vu... Que L'Un D'Eux Me Fît Penser à Mon Cousin Hugues... Je Redescendis Et Allai Retrouver Mon Amie, Et Regardai La Maison De Bois.... Je Me Dis Que Je Pourrais Peut-Être Revenir Pour La Vernir De Lasures... Tant Le Bois Me Paraissait Se Dégrader... J'Envisageai Aussi D'Aller Accompagner Le Propriétaire De La Maison Dans Son Escapade Au Bar Du Coin Le Soir Venu... Puis De Me Réveiller... Infiniment Heureux... Et De Remercier Mon Bon Dieu Tout Puissant, Ma Princesse Anima, Déesse De Mes Nuits, Reine De La Nature... Et Mon Chevalier De L'Ombre...

Le Cinéma a Beau Faire... Il N'Egalera Jamais La Toute Puissance De Mon Inconscient... Le Mien Comme Le Vôtre... Sauf Que Pour Moi, Il Est Et Reste Mon Meilleur Ami Sur Terre... De Jours Comme De Nuits... Aussi, Pour Lui, Je Ne Franchirai Jamais La Ligne Rouge Qui Nous Sépare Du Monde De Dieu... J'Irai Jusqu'Au Bout De Mes Rêves... Et Laisserai La Dame Blanche Décider De Mon Heure... En Attendant, Je Vais Aller Prendre Un Petit Café En Ville Et Faire Quelques Courses... Puis Je Finirai Mon Ménage... Et Renaîtrai Aux Dessins Des Quais De Dublin... 

Ici, L'Immense Ciel Est Bleu Azur... Dame Nature Redevient Verdoyante Et Il Semble Faire Beau... Il y a Longtemps Que Je Ne Me Suis Rendu Prendre Mon Café En Ville... Aller Chercher Du Tabac, De Quoi Me Nourrir Parce Que Ce Rêve M'a Mis Les Crocs, L'En Vie De Cuisiner à Nouveau...  Prends Soin De Toi, M'a Dit Mon Dieu Tout Puissant... "Ne Pas Lui Donner Trop D'Importance, Ou Il Cherchera a Prendre Le Pouvoir Sur Toi", Tels Ont Été Les mots D'Un Ballon De Baudruche au Féminin... Si Chacune Et Chacun D'Entre Nous Leur Accordait Autant D'Importance Que Moi, Notre Monde Irait Aussitôt Beaucoup Mieux... Et Comme Chacune Et Chacun De Nous Toutes Et Tous... Mon Inconscient Ne Cherchera Pas à Prendre Le Pouvoir... Parce Qu'Il a Le Pouvoir. Sur Moi Qui Ne Suis Rien Que Son Enfant, Son Bras Et Sa Main Droite...


Commentaires

Articles les plus consultés