Le Monde Des Rêves... Le Retour...


11.30 Am... J'Ai Rêvé De Ma Famille Cette Nuit Et Ce Matin, De Mon Grand Frère Frédéric, De Deux Charmantes Jeunes Chauffeuses De Camions, Puis De Toi, Virginie, Ma Petite Soeur... Ce Message Comme Tous Les Autres Pourrait S'Intituler "Un Sacré Petit Veinard!", Tant Je Le Suis De Faire Des Rêves Immenses Et Beaux... De Les Vivre Et De M'En Souvenir... Aussi... Je Ne Trouve Pas D'Autres Mots Que Ceux-Ci... Aussi Infiniment Que Le Sont Mes Rêves, Mes Ressentis, Vos Sourires Sur Mes Lèvres Et Nos Ressentis Qui Ne Regardent Que Moi... "Merci Infiniment... Merci Ma Princesse Anima, Merci Mon Divin Inconscient, Merci Mon Chevalier De L'Ombre,... Allez... Merci Mon Subconscient Et Mon Ego... Merci Ma Famille De L'Inconscient...". Au Grand Dam Des Amères Loques, Qui Ne Cherchent Qu'à Nous Posséder, Et Vendre Nos Âmes aux multinationales... Ces Rêves M'Appartiennent Et M'Appartiendront à Tout Jamais... Ils Sont Notre Propriété Privée, à Moi Comme à Mon Inconscient, Notre Jardin Secret... Et Ce Même Si Je L'Ecris Chaque Jour Qu'Allah Fait, Me Faisant Faire Des Rêves Qui Me Parlent De Dieu... Et De Notre Premier Papa... Mon Papa à Moi, Aujourd'hui En L'Autre Monde...

J'Ai Fait Deux Rêves Immenses Et Beaux Ce Matin... M'Etant Couché à Trois Heures... Je N'Ai Pu Rêver Cette Nuit à Quatre Heures, Ni à Trois... Peu Importe... Mon Grand Frédé' Est Venu Me Rendre Visite Cette Nuit... Avec Un Très Beau Camion Tout Beau Tout Neuf, Vert Foncé Et Brillant, Reluisant, Vert Donc, Avec De Belles Bandes Jaunes Et Bleues, Inscrites Au Nom De Mon Papa "HEILMANN", Comme Le Faisait Mon Papa Lorsqu'Il Recevait L'Un De Ses Trente-Quatre Camions... Un Semi-Remorque... Frédéric Vint Une Première Fois, Accompagné De Deux Jeunes Et Jolies Chauffeuses Qu'Il Venait D'Embaucher... Une Blonde, Une Brune, Toutes Deux Aussi Jolies L'Une Que L'Autre... Puis Il Repartit Et Revint En Leur Compagnie, Une Remorque Accrochée... Nous Sommes Ensuite Allés Voir Si Avec Cette Remorque Et Malgré La Voiture Dans Le Virage Derrière La Maison, Ils Pourraient Passer... Nous Avons Alors Ecarté La Voiture Et Le Camion Passa... Puis Sommes Tous Montés à Son Bord, En Direction Du Bas De La Rue De Mes Parents... Je Me Souviens Bien... Nous Arrivâmes, Et Les Enfants Jouaient Sur Le Chemin Dans La Neige, Avec Ma Petite Sœur... "Monte... On Va Faire Un Tour De Camion..." L'Interpella Mon Grand Frère... Puis Nous Nous Sommes Retrouvés à Epinal, En La Rue De Nancy... Il Nous Demanda Alors Quelle Etait La Date De Nos Anniversaires... Ou Etait-Ce Nos Fêtes... Je Ne Me Souviens Pas... Et Je Me Réveillai... Il Devait Etre Aux Alentours De 9.30 Am... Et Me Rendormis En Me Souvenant De Ce Camion, Des Deux Demoiselles Toutes Belles, De Mon Frère, De Ma Petite Soeur... De Cette Mémoire Photographique Hors-Normes, De Ces Souvenirs Si Beaux Et Si Chers à Mon Coeur..

Puis Me Rendormis, Pour Me Réveiller à 11.30 Am... Et à Nouveau... Rêver De Ma Maman Et De Ma Petite Soeur, D'Un Ecran Immense En Lieux Et Places De La Télévision, Et D'Un Deuxième Ecran Sur La Gauche, Avec Un Radar, Droit Derrière L'Ancien Canapé, Deux Écrans Énormes... Et Nous Jouions à Un Mari-Kart Futuriste, De Petites Autos Qui Sautaient Sur Des Tramplins, à Toute Allure, Jouant Avec Ma Petite Soeur, Sautant Pour Attraper Des Petites Canettes De Coca-Cola, Pour Reprendre De L’Énergie Et Remonter Les Conccurents... Et Les Battre... Et Je Vainquis Contre Ma Petite Sœur... Un Jeu Immense Et Beau...

Commentaires

Articles les plus consultés