Finally, We Are No One...






3.00 Pm... Je Me Réveille Après Bien Du Mal à Emerger D'Un Long Cauchemar,En Lequel des jeunes gens Me Faisaient Du Mal... Et Faisaient Tomber à Terre Mes Pochettes De Dessins, En Pleine Rue... Sur La Place D'Epinal, En Plein Public... Puis J'Appelai Ma Petite Soeur Et Ma Maman Pour Qu'Elle Vienne Me Rechercher... Mais J'Attendais Et Elles Ne Venaient Pas, Alors Je Rassemblai Mes Dessins... Et M'En Allai Me Chercher Un Sandwich à La Crème, Fait Par Un Ami En Une Galerie Toujours à Epinal... Il M'En Demanda 8.50 euros, Et Je Ne Les Avais Pas... Je Sortis De Ma Poche Quelques Pièces Argentées Et Quelque Morceau de Ferraille... Et Lui Proposai de Revenir Lundi... Il Me Dit Qu'Il Avait Déjà Vu Des Pièces de Ferrailles Comme Celles-Là... Il y Avait Longtemps... Avant leur euro...

Je Vais Aller Faire Quelques Courses... Puis Reviendrai Pour Dessiner Cette Nuit Prochaine Les Brasseries Guinness Et Le Port De Dublin... Ne Sortant Pas Ce Soir... Parce Que Devant Présenter Mon Dessin Demain Après-Midi Aux Patrons Du Bar En Lequel Je Dois Peindre...

Aussi, Je Vous Souhaite Une Bonne Écoute De Ces Deux Albums Qui Font Partie De Mes Préférés... A Plus Tard...

Commentaires

Articles les plus consultés