Nous, On T'Aime...

Bon Jour Mon Dieu Et Ami de L'Inconscient, Bon Jour Mon Anima, Bon Jour Mon Chevalier de L'Ombre... J'Espère Que Voys Avez Bien Dormi Et Que La Journée Qui S'Annonce à Nous Vous Sera Très Belle... Et Encore Merci de Votre Gentillesse... De Tout Votre Amour Offert Chaque Nuit Depuis Bientôt Sept Ans... Réveillé à 11.00Am, Après Avoir Rêvé... de Vaches, Ces Si Gentils Mammifères... En Ce Rêve, Des Ami(e)s Et moi-même Déplacions Donc Des Vaches D'Un Pré à Un Autre En Bas de La Rue de Ma Maman... Non Loin de La Route Oú Il y Avait de La Circulation... Beaucoup de Circulation...

Et Puis L'Une Des Vaches Sauta Alors Par-Dessus Le fil de fer barbelé... Près de La Route... Pour Nous Montrer Qu'Elles Pouvait S'Enfuir... Puis de Me Réveiller... 

Va Comprendre, Charly... Je Me Serai Bien Reposé Cette Nuit... Et Viens de Recevoir Un Sms d'Un Ami Qui Va Passer Cette Après-Midi Chez Moi... Aussi Dois-Je Finir de Passer l'Aspirateur Auparavant, Puis Récurer Mon Appartement... En Fin. Allez, Faites de Beaux Arbres +Blanka Pospíšilová Comme Vous Savez Si Bien Les Dessiner, Et Montrez-Les Aux Gens Sur Votre Page... Bise... Et Passez Une Belle Journée, Vous Et Vos Camarades... Allez, Courage... (Re)Commencer Par Aspirer...

Mes Pigeons... Sont Comme Moi, Bon Pigeon... Et Semblent Aller Bien... L'Un des Deux Pigeonneaux Vole Dêsormais... mais Le Plus Jeune des Deux... Reste Comme Moi... à Contempler Les Nuages... Perché Sur Son Rebord De Fenêtre... Et Son Grand Frère Ou Sa Soeur... Comme Moi... Eux Avancent Là Où je Stagne... Toujours Pas D'Enfants Ni de Petite Amie... Encore Et Toujours... Seul. Pour Quelle Maudite Raison??? Je Ne Le Sais... Sans Doute Ne Suis-je Pas Assez Beau, Ni Intéressant... Tant Pis... Au Fait d'Être Mal Accompagné, Je Lui Préfère Ma Solitude. Même Si... Voyant Mes Ami(e)s Et Ma Famille Etre Auprès d'Enfants... Cela Fait Mal au Coeur... d'Être Éternellement Seul... je Ne Crois Plus Que J'Aimerai, Les Années S'Êcoulant Une à Unes... je Suis L'Enfant Et Le Petit Oiseau Noir de La Famille... le Mal-Aimé...

je Sais,... Que Je Me Répète...Que Mes Mots Ne Ressemblent Pas Aux Fois Où je Vous Ai Écrit Que J'Allais Re Devenir Positif Et Souriant... Mais Près de Sept Ans Plus Tard Et Près de 120000 Visites Plus Tard...Je Suis Triste de Constater... Qu'Aucune Ni Aucun Ne Vient Me Soutenir de Ses Mots... des Mots du Coeur Impatiemment Attendus... Espérés... Mais L'Espoir Parfois... De Sa Petite Lueur... Parfois... S'Éteint. Allez, Je M'En Vais Faire Mon Ménage, Comme Toi, Ma Maman...

Commentaires

Articles les plus consultés