dimanche 30 novembre 2014

Bored...



J'Ai Fait Un Grave Cauchemar Ce Matin, Retrouvant Mon Père... Un Père Autoritaire Voir Dictateur, Puisqu'En Fin  de Rêve, Comparé a hitler... Je Retournais Au Lycée, Avec La Ferme Intention de M'Enfuir Et Ne Pas Retourner Chez Mes Parents Le Soir, La Où C'Était Moi Qui Conduisait Sa Mercedes, Lui Étant Assis a L’Arrière de La voiture... Je Me Souviens Avoir Aperçu Un  Jet Privé En Contrebas de La Route...Mon Père a Brillé Voire Resplendit Par Son Absence... Nous L'Attendions Chaque Soir Pour Dîner... Et Je N'Ai Aucun Souvenir de Lui Durant Mon Enfance... Ma Maman Venait Nous Chercher Dans La Pénombre Du grand hlm, Chez Ma Taty... Et Ensuite... Plus Rien.... Aucun Souvenir de Mon Enfance... La Où Je Me Souviens Trés Bien de L'Appartement de Ma Taty... J'Étais Ensuite Ailleurs... Mais Pas Dans La Réalité... Et Ce N'Est Pas Après Sa Mort Qu'Il Nous Faut Réparer Les Dégâts... Mais Bien Avant... Lorsque La Vie Le Permet Encore Et Toujours... Parce Qu'Aprés... Il Est Trop Tard... Comme Il Le Fût Pour Mon Père... Un Jour de Février 1997... Ce Jour-La, Je Me Trouvais a L'Afpa, a Remiremont, Que Déjà... Il Était Trop Tard... Mon Père Était Décédé... Et Je Me Trouvais Dans La Chambrée D'Un Ami, Nous Éclairant a La Petite Bougie... Était-Ce Déjà Un Signe? Nous Fumions En Cachette, Écoutant Dead Can Dance... Le Lendemain Matin... J'Aperçu Johanne Et Philippe... Pres de Mon Lit... La Joie de La Voir Se Transforma Vite En Peine Et En Cris de Douleurs... En Pleurs Inconsolables... Je Frappai Aux Murs... "Ton Papa a Eu Un Accident... C'Est Trop Tard... Il Est Décédé.", M'a-t-Elle Dit... Nous Qui Te Croyions Invincible... Ton Travail Aura Eu Et Ta Vie... Et Ta Peau... J'En Aurai Meme Voulu a Dieu De T'Oter Ta Vie, Si Tôt... Pas de Vacances, Ou Une Fois Tout Au Long de Ta Vie... Qui Se Seront Mal Passées... Pas Le Temps D'Atteindre La Retraite... Une Retraite Amplement Méritée... Plus Qu'Aucun... Toujours Prêt a Venir Donner Un Coup de Main, Dimanche Matins y Compris... a Faire de La Pelleteuse... Celle Qui Aura Eu Ton Âme... quelqu'un Qui Se Dépêche, Histoire de Quitter Son Sale Boulot... La Nuit Déjà Tombée a Charger Des Camions De Sa Puanteur Des Imprimeries, des Déchets... Une Usine a Tuer Les Hommes Et Les Femmes Qui y Travaillent... Dans La Puanteur des Boues d'imprimeries... Norske Skog, Tel Est son Nom, a Golbey, Pres d'Épinal... Il y Eut Un  Jugement... Je Ne Sais Pas... Je Me Suis Longuement Posé La Question De Savoir Où Et Comment Cela Était Arrivé... Mon Inconscient M'a Montré... De Façon Intelligente Et Sage Comment... Au Jour D'Aujourd'hui, Ayant Travaillé Durant Toute La Journée Nos Nuages, Mon Inconscient Me Dit Qu'Il Reste Mon Ami... Mais Quitte a Re-Devenir Inconscient... M'En Vais-Je Essayer de Retrouver Le Contact Auprès D'Eux Cette Semaine Qui S'Annonce a Moi...

samedi 29 novembre 2014

Dormir... J'Hiberne!!!


Peut-Etre Suis-Je En Train D'Entrer En Phase d'Hibernation, Aussi Ne M'En Veuillez Pas de Vous Écrire Si Tardivement... Ce Jour-Ci Aura Été Composé de Micro-Siestes, Entrecoupés de Rêves, Le Dernier Se Déroulant Au Village, Proche de L'Église, Où Un Petit Bouledogue Semblait S'Etre Échappé  de Chez Lui, La Laisse Coupée... J'Allai Chez Une Dame, Une Voisine Et Moi, Croyant Celui-Ci Etre Son Chien, Me Dit Que Non, Qu'Elle Croyait Que C'Était Celui de L'Un de Nos Voisins Parti En Vacances... Cette Dame Était En Peignoir, Et Était Crane Rasé Ou Chauve... Mais Sympathique... Puis de Sortir de Mon Hibernation... Et De Me Lever Alors... Mais En Mon Premier Reve, J'Allai En Un Restaurant Que Je N'Ai Jamais Vu Dans La Réalité, Afin de Proposer Aux Propriétaires Une Rénovation de Celui-Ci... Ceux-Ci D'Accepter... Puis, Plus Tard De Revenir En Leur Absence, La Porte Étant Grande Ouverte, J'Entrai Et Commençai a Travailler... Je Me Souviens Avoir Vu des... Tortues de Terre!!! L'Une D'Elle Sauta Sur La Route Et Se Cacha En Sa Carapace... J'Allai La Rechercher, Et La Fit Rentrer... Puis Les Propriétaires d'Arriver... Accompagné D'Un Jeune Homme Sur Sa Tondeuse Autotractée... Et de Haies Dont L'Une D'Elle L'Enfermait, Il Semblait Pourtant Sympathique... Mon Inconscient Ne Manque Pas D'Imagination Pour Son Titi... -;)

Et Puis, Il y Eut Benjamin, Mon Cousin, Et Un Enfant Dans Un Tee-Shirt Gonflable Qui Avançait Et Reculait... Un Petit Reve Apres Une Micro-Sieste... Aussi, Me Rendormis-Je ... Pour Me Retrouver Dans Le Frigo de Ma Maman, a Remettre des Éléments Verticaux, Sur Le Coté Gauche du Frigidaire... Ma Maman Entra, Et Me Dit Ceci..."Tu Sais Que Benjamin N'a Pas Eu Une Enfance Facile..", a Ses Mots, Je Lui Répondis "Et moi?! Tu Crois Qu'Elle a Été Facile Mon Enfance???", Puis Je Réussis a Remettre Les Éléments Aux Ventouses... Et Me Réveillai... Pour Me Rendormir...

vendredi 28 novembre 2014

Forever... Together.


J'Ai Hier Soir Rencontré Une Jeune Femme Qui Me Dit Qu'Elle Venait de Perdre Sa Chienne... Elle En Était Toute Triste. A Ses Mots, Je Lui Dis Mon Expérience a Prospect Park, Et Le Fait D'Avoir Vu La Lumiere a Brooklyn, Lui Affirmant Qu'Un Jour, Elle La Retrouverait... A Mes Mots, Les Larmes Vinrent a moi, Songeant a Mon Papa, Aupres Duquel Je Viens de Faire un Cauchemar Violent... Ferdi Appelait, Un Ancien Ami de Lycée, Je Devais Aller Chez Le Dentiste, Prendre Un Train, Mais Je Loupai Le Rendez-Vous... Et Puis Il y Avait Mes Parents... Avec Lesquels Il y Eut Des Violences... Mon Nico Me Conduisait En La Polo de Ma Maman... "Fonce!", Lui Dis-Je Alors, Et Mon Père Fit Du Mal a Mon Lupus, Mon Chat Noir... Violences... Pourquoi Ces Violences? Pourquoi Ces NON-Dits? Les Vôtres, Ceux de Mon Papa... J'Aimerais Tant Garder Un Bon Souvenir de Mon Papa...

jeudi 27 novembre 2014

Love Is Strong...


Un Petit Mot... Ou Deux... Pour Tout D'Abord Vous Remercier, Et Malgré Votre Silence Qui Dure Et Qui L'Est Parfois... Mais Je Me Sens Mieux Qu'Auparavant... Peut-Etre Est-Ce a Cause De L'Approche de Noël, Ma Fête Préférée... Plus Que Mon Anniversaire... Un Mot Donc, Pour Vous Remercier de Me Mettre En Tete Des Statistiketoks de Mister Google (Meme Si Je Sais Qu'Ils Viennent Me Voir Aussi...), Je Vous En Suis Infiniment Reconnaissant... A Toutes Et Tous Et Notamment Mes Ami(e)s des États-Unis D'Amérique, de République Tcheque... Et Notamment +Blanka Pospíšilová Que J'Embrasse Bien Fort, +Céline Teissiere a Qui Je Souhaite de Nous Créer De Beaux Clairs-Obscurs (Et Que J'Embrasse Aussi...). 

Les Temps Derniers... Je Me Sentais... Vide... Comme Jamais... Et Ce, Meme Si Je Tente De Reprendre Le Contrôle de Ma Vie... J'En Avais Marre de Ma Solitude, Marre Du Silence,... Marre De La Vie... Parce Que Je Suis L'Un des Rares a Croire Que La Mort... C'Est Encore Mieux Que La Vie...  Ça Ne Doit Pas Etre Bien Plus Compliqué... Tant Ma Vie, Au Regard de Mes Nuits... Est Infiniment Plus Fade, Et Silencieuse... Mais De Moins En Moins... Peut-Etre Est-Ce Le Théâtre... Que J'Aime... Peut-Etre Mon Regard Change-T-Il Vis a Vie des Femmes Et des Hommes Que J'y Croise... Meme Si Sorti Du Théatre, La Vie M'Apparaît Triste, Tant Elle Pourrait Etre Infiniment Plus Belle... Comme Je Vous La Souhaite... Bisous Et a Plus Tard Dans La Nuit... Douce Soirée a Toutes Et Tous...

Osé!

?

"Il Faut Oser!", M'a Par Une Belle Nuit Dit Mon Inconscient... Osé Était Mon Reve de Ce Matin... Aussi Ne Vous Le Conterai-Je Pas... Tant Il Était Intime... Une Belle Brune Comme L'Est +MONICA BELLUCCI , Ma Coccinelle... Puis Les Freins Lâchèrent, Et Nous Nous Sommes Retrouvés Dans L'Eau Du Port, Place Stanislas... Mais Sinon, Je Sais Avoir Rêvé De Chatons Cette Nuit...Mais Ne M'En Souviens Plus... Désolé De Mon Silence Des Jours Derniers... Il N'Était Dü Qu'a Un Mal-Etre, Un Manque, Une Absence... Un Silence Omniprésent... Et Parfois Opprimant.

J'Aurai Passé Une Belle Soirée Hier Soir En Compagnie de Sylvain, mon Ami Le Fleuriste Du Liseron, Et De mon Autre Ami Jacques, Un Ami Dont Je Vous Ai Déja Parlé a Travers Sa Marqueterie... Des Amis Intéressants Et Enrichissants... Tant Par Leurs Mots Que Par Leur Gentillesse...

1.36 Pm... Je Dois Passer L'Aspirateur, Pour Accueillir Un Autre Ami... Qui N'Est Autre Que Mon Infirmier, Qui Doit Passer Me Rendre Une Visite a 3.00 Pm... Je Suis Content Parce Que D'Une Part... Bon Allez... Il Était Un Peu Osé, Olé Olé Ce Rêve Merveilleux... Et Jamais Je N'Abandonnerai Mes Rêves, Ni Mon Anima, Non Plus Mon Inconscient, Parce Que C'Est De L'Amour Pur Qu'Ils M'Offrent Chaque Nuit Depuis Plus de Six Longues Années, Parce Que Leur Monde Est Largement Plus Beau Que Le Nôtre... Et Que Je Leur Fais Confiance, Meme S'Il M'Arrive de Cauchemarder... Gentiment... Ceux-La Sont Surement Mérités... Je Le Laisse Seul Juge de Mes Actes Et de Mon Comportement... Con, Avec, Scient, La Science, Le Savoir... Mon Inconscient Est Mon Ami, Et Peut-Etre Le Meilleur de Tous... Avec mon Nico'...

Sur Ce... Je Vous Laisse Quelques Instants... Le Temps de Passer L'Aspirateur Chez moi... Je Crois Cette Nuit Avoir Trouvé Mon Coucher de Soleil Final... C'Est Celui Qui Est En Haut de Ce Message... Je Le Trouve Joli... Qu'En Pensez-Vous Ma Belle +Blanka Pospíšilová ? J'Espere Que Vous Allez Bien Comme je Vous Le Souhaite... Allez, Un Peu de Courage Ne Peut Pas Faire de Mal... Ensuite Peut-Etre Vais-Je Me Mettre a La 3D... Why Not? Allez, Bisous...


Promises...


Un An, Qu'Est-Ce Que C'Est, Un An? Ça Passe a Toute Allure, Chaque Semaine S'Écoulant Plus Vite Que La Précédente... Ici, Mon Corbeau Est Perché En Son Arbre... Et La Lumière Est Moins Sombre Qu'Hier...Les Arbres Redeviennent Bruns... Presque Noirs... Peut-Etre Neigera-T-Il Cet Hiver-Ci... J'Aimerais Tant... Peut-Etre Me Remettrai-Je Au Dessin... Comme Je Le Souhaite De Tout Mon Coeur... Peut-Etre Avant Noël Prochain... Ne Me Reste Qu'Un Mois Pour Préparer Mes Cadeaux... En Vie... "Le Chef a Six Vies", M'a Par Une Belle Nuit Dit Mon Dieu Tout Puissant... Quel Est Le Mot Le Plus Important a Tes Yeux, M'a Demandé mon Ami Sylvain Le Fleuriste, Tout a L'Heure... "Vies", Lui Ai-Je Répondu, Ne Croyant Pas En La Réincarnation... Et Entre Chef Et Vies... J'Hésite... Celui-Ci De Me Répondre Que J'Étais a La Grande Mater-Nelle, Par Rapport Au Rêve de L'École Supérieure Avec Mon Professeur de Dessins... Peut-Etre N'Est-Ce Pas moi Le Chef... Peut-Etre Est-Ce Mon Inconscient??? Pour Rien Au Monde, Je N'Échangerais Mon Inconscient Contre Un Autre... "Ma Plus Belle Histoire... A L'Image de Mon Ami François L'Artiste Peintre... C'Est Toi...".


mercredi 26 novembre 2014

Qui Etes-Vous, Monsieur Le Président?


Bukowski, Charles - Apostrophes1 par maceopanam

C'Était Comme Un Film, ou Lorsqu'Un Brilliant Écrivain, Ou Historien, Ou Économiste, Ou Sociologue, Ou Je Ne Sais Qui... Mais Qui, a La Façon D'Un Certain Charles Bukowski, Alcoolique Et L'Assumant Pleinement... Celui-Ci Est Reçu Par François Mitterrand, Actuel Président de La République... Et Lui Pose Une Question, Cinglante... "Qui Etes-Vous, a Part Un Être Humain?"... Il Ne Su Que Répondre Et L'Invita a Diner Chez Lui, En Ses Appartements Situés En Haut des Toits de Paris, Tout Imbriqués Les Uns Dans Les Autres... L'Écrivain Voulant Voir Le Ciel Bleu Et Les Toits de Paris D'En Haut, S'Échappe Un Instant Pendant Que Son Hôte Prépare Le Dîner... Il Grimpe Ainsi, Ivre, Les Toits Imbriqués... Puis François Mitterand Vient Le Chercher Sur Les Toits Pentus... Et Chute Alors... Sur Une Terrasse Située En Contrebas... L'Écrivain Aperçoit Alors Les Gens Aux Fenêtres, Et Un Homme Qui Lui Dit Qu'Il N'a Pas Grand Chose... Le Dîner Est Foutu... Alors Il S'En Va, Rejoint Par Un Petit Ange-Gardien, Sur Un Pont...


Quand Cavanna menaçait Bukowski de lui mettre... par lefigaro

En Mon Cauchemar De Ce Matin, Qui M'a Valu Ce Rêve Suivant, Il y Avait Une Personne Voisine de Son état, Qui Tendait Un Drap Sur L'Entrée de Mon Appartement, Me Genant, Puis J'Allai Voir Ma Boite a Lettres, Et Aperçus Un Cadeau de Ma Banque, Un Stylo Qui Pivot-ait Sur Lui-Meme, Puis J'Aperçus Quelques Connards Qui Me Menaçaient de Me Casser La Gueule, Dont Saint-Martin... Alors Je Me Réveillai Et Sortis de Mon Rêve Cauchemardesque...


Charles Bukowski, ivre chez Bernard Pivot... par ina

mardi 25 novembre 2014

Vive Les Vacances...



Bonjour a Vous Toutes Et Tous...

Je Me Souviens Avoir Revé D'Un Beau Et Long Reve Cette Nuit, En Lequel Nous Partions En Vacances, Toutes Et Tous, Avec Schnoubi, Puis Sur Le Chemin, Chargés Comme des Mulets, Avons Découvert Un Petit Chat Punky, En Ce Sens Où Il Était Vert Peinturluré,, Tout Écrasé... L'Avons Désécrasé, Celui-Ci Nous Ayant Regardé... Puis, Je Me Réveillai... Il Devait Être Quatre Heures... Aussi, Me Rendormis-Je... Pour Rêver d'Un Grand Jeu, Par-Dela La Moselle a Épinal, Et Dans Les Airs, Oü Il Nous Fallait Rassembler des Éléments Afin D'Entrer Dans Un Gros Navion... Nous Étions Nombreux Et Nombreuses... Paraît-Il Que L'Anima, Peut-Etre Source de Confusion, Et Qu'Elle Ne Dit Pas Tout, Souriant Plutôt Que De Répondre Aussi... Elle, ma Coquine de Princesse... Un Peu Comme Vous, Sauf Que Je Suis Sa Moitié Et Que Sans Elle, Je Ne Serais Rien...

samedi 22 novembre 2014

Bon Week-End... Malgré Tout...

Personne Ne M'Attend... Partout... Nulle Part... Jamais... Toujours... Aussi Ne Vais-Je Pas Sortir Ce Soir, Comme Je N'Aurai Parlé Qu'a Une Machine a Messages... Je Voudrais Vous Voir a Ma Place, Jamais a Ma Place, Nulle Part, Tout Le Temps... Lorsque Je Me Réveille, Je Pense... "Ah, Oui... Merde! Je Suis a Vandoeuvre!"... Cette Triste Ville Où Les Regards Et Les Mots Partagés Sont Devenus Interdits... Marre de Cette Vie de Merde... Je Ne Sais Plus Quoi Vous Raconter... Disparus Mes Rêves,... Morts... Peu a Peu, Je Perds Chaque Jour Un Peu Plus Espoir Et Patience, Ne Songeant Plus a Rien... Et Encore Moins... A L'Amour Avec Un Grand A... Vous M'Aurez Eu, Toutes Et Tous...

Bon Anniversaire, Mon Nico...


Salut a Toi, mon Ami... Tu Sais... Ici, les Jours Se Suivent Et Se Ressemblent, Et Je Viens de M'Apercevoir Que L'On Était Déjà Le 22 Novembre... Mais Surtout Que Le 18 Novembre Était Avant Le 22... Et Que Donc, J'Ai Manqué De Te Souhaiter Un Bon Anniversaire... Alors, Bien Que Grisonnant Aussi, Je Te Souhaite De Ne Pas Perdre Trop de Cheveux Cette Nouvelle Année, Et Je Vous Embrasse Toutes Et Tous Bien Fort... A Tantôt...

jeudi 20 novembre 2014

J'y Arriverai... J'y Arrive Toujours...

J'Ai Cette Nuit, Joué Avec Des Petits Personnages, Façons "Worms", Sur Un Grand Écran Que Je Venais De M'Acheter... Ils Tiraient a L'Horizontal, Creusant Dans Les Terres, Puis Tuant Mes Ennemis... Point de Banana Bomb, Malheureusement... Et Puis Soudain, Je Me Suis Retrouvé Dans Un Jeu Vidéo de Motos, Allant a Toute Allure, Je Me Souviens Qu'Il y Avait Un Prêcheur, Qui Me Demanda Si Je Croyais En Dieu... Et Continuai Mon Jeu... Puis Pris Une Voie Tourbillonnante, Et Sorti Du Jeu... The Game Was Over... Parce Que "Je N'Étais Pas Sage Avec Mes Amis", Était-Il Dit... Puis Mon Titi de Se Rendormir, Se Remémorant Ce Qu'Il Avait Rêvé, De Grandes Voies, La Vitesse... A Fond La Caisse... De Quoi Ai-Je Encore Rêvé,  me Réveillant à 5.30am?! De ma Famille,  de Mon Père Qui,  Une Nouvelle Fois... m'Engueulat,  me Sortant des Dessins... Comme Une Promesse Faite Il y a Longtemps... 

mercredi 19 novembre 2014

Renaître a La Vie...


Quinze Heures... Je Me Réveille Sans Me Souvenir de Mes Rêves... Et Je Rêve...de Sortir de Ma Léthargie,  Si Longue Léthargie... Si Handicapante Aussi... Faire Mon Ménage, Et Me Remettre Au Travail. Mais Auparavant, Je Dois Aller Faire Quelques Courses... Et Enfin, Finally, Me Remettre Au Travail Comme Me L'Inspirent Mes Amis De L'Inconscient... Et Ma Maman, Qui a 72 Ans, Travaille Toujours Pour M'Aider... Allez... Ici, Il Fait Beau, Le Ciel Laisse Apparaître Le Bleu du Ciel... Je M'En Vais M'y Remettre... Belle Fin d'Apres-Midi a Toutes Et Tous...

De l'Autre Côté du Miroir...


Je Reviens du Théâtre Où,  à Nouveau, Nous Avons Toutes Et Tous,  Passé Une Belle Après-Midi... Nous Avons Longuement Attendu Notre Michel National, Notre Metteur En Scène... Puis,  Étant Arrivé,  Nous Nous Sommes Échauffés Avec les Balles... Puis Avons Joué à Un Jeu Où,  par Deux,  Nous Nous Dirigions à Travers La Salle Avec Le Doigt, le Doigt Dans Le Dos Pour Avancer, Devant Pour Reculer,  à Gauche,  à Droite...  Et Puis Nous Échangions Nos Partenaires... Et moi de Me Retrouver Avec Pauline, Qui M'Appuya Sur La Tete, Histoire de Me Faire Descendre, Et moi, De Marcher En Coin-Coin... Nous Aurons Passé Une Excellente Apres-Midi, Et Avons Improvisé... Toujours Avec Mon Amie Pauline, Sur Le Thème de La Rencontre... Et Cette Charmante Demoiselle, Toute Intuitive, Toute Perspicace... De Me Faire Rencontrer Mon Maître Vénéré......................Mon Inconscient!!! Celui-Ci Et Celle-Ci De M'Emmener Dans Le Monde De Mes Peurs, Puis de Nous En Enfuir, Et Ensuite D'Aller a La Rencontre Du Public, Me Faisant Revoir Un Ami Que Je N'Aime Pas, Puis Une Demoiselle Que J'Aime Mais a Qui Je N'Ose Pas Déclarer Ma Flamme... Puis Nous Avons Cherché Mon Anima, Cachée Sous La Scène... Nous Avons Tenté De L'En Déloger... Mais En Vain... Elle Resta Cachée Sous La Scène... Puis... Je Le (La) Remerciai de Tous Ses Grands Rêves Grandioses... Et Me Rallongeai Sur La Scene, Lui Souhaitant Une Belle Et Douce Nuit..

Pauline Aura Été L'Égale De Mon Inconscient Dans La Vie Réelle... Et J'En Suis Très Touché, Tant Elle Était Imaginative Et M´Emportait a Ses Cotés.. Et Ce Fût Une Merveilleuse Apres-Midi...

Allez, Je M'En Vais Chercher Mon Anima Et Mon Inconscient... Et Demain... Qui Sait De Quoi Il Sera Fait!? Bisous Et Douce Nuit a Toutes Et Tous...

mardi 18 novembre 2014

Des Images Plein Les Yeux, Des Souvenirs Plein La Tete...



Je Me Réveille, Après Avoir Cauchemardé, Après Avoir Revé... En Mon Dernier Reve, Je Me Retrouvais a Strasbourg, a L'École de Graphisme Où J'Ai Fait Mes Études... Il y Avait Mon Professeur de Dessin, Qui Nous Montra Comment Créer Un Avion En 3D, Puis Qui Me Demanda D'Aller ChercherMon Dessin de Mon Chalet des Songes, Parmi Toute Une Foule de Dessins... Dessin  Que Je Fus Incapable de Retrouver... Puis, Sortis de Cours, Nous Avons Plongé Dans L'Eau Glacée De L'Ill, Parmi les Poissons, L'Eau Verte, Et Les Glaçons...Mais Auparavant, J'Ai Stationné La Voiture de Ma Maman En Plein Milieu des Travaux du tram, De Telle Sorte Qu'Elle Fut Recouverte de béton... Et Aussi, J'Ai Chassé Trois individus De La Maison Familiale, Planqués Sous Les Toits De La Maison de Ma Maman... Allez, Je Dois Aller Au Théatre Avec mes Amis de La Troupe Vents Et Marées... Bisous Et Belle Apres-Midi...

lundi 17 novembre 2014

Feeling Like a Railroad Man... Renaître a La Vie, Bordel...



Je Me Réveille... Une Nouvelle Fois, Confronté a La Dame Blanche... La Mort. Celle De Mes Amis, Cette Fois-Ci... Je Sortais de Mon Bain, Et Me Trouvais Dans un hlm, Tout En Haut, a Cinquante Mètres Du Sol... J'Ouvris La Fenetre... Il y Avait Beaucoup de Vent, De Telle Sorte Que Je N'Arrivais Pas a Les Refermer... Il y Eût Ben, Puis Vint Gael, Et Enfin Émilie, Qui Passaient Par La Fenêtre De L'Extérieur... Puis Tombaient a Terre... Et Remontaient Ensuite Chacun Leur Tour, Comme Ils Étaient Tombés... Strange... Pourvu Que L'Adage Qui Dit Que Lorsqu'On Reve de La Mort, On Leur Rajoute Sept Ans De Vie, Soit Vrai... Parce Qu'Apres Monthy Boy The Star Cat, Mes Amies Et Amis... Ce Serait Dur...

C'Est Vrai... J'Ai Peur Du Vide... J'En Suis Phobique, Meme... De Telle Sorte Que Je Ne Suis Grimpé Dans Aucun Gratte-Ciel a New York...J'Avais Cru Depuis Quelques Temps, Mon Inconscient Devenir Mon Ennemi... Comme Je Ne Le Souhaite Pas... Mais Je Crois Que Non... Je Reste Son Titi, Et Mon Anima, Ma Princesse De Mes Nuits, Au Sourire Si Sensible Mais Costaud...

Et Puis, Tout a l'Heure, Je Sortais Du Lycée, Dans Une Rue de Nancy, Proche de La Faculté de Lettres... Il Faisait Beau Et Chaud... Si Chaud Que J'Ouvris Ma Chemise... J'Aperçus Alors Une Jeune Femme Qui Se Prénommait Hélène, Qui Me Rattrapa, Puis Se Mit a Courir Pour Me Fuir... Puis, J'Aperçus Un Groupe de Jeunes Femmes, Les Doublai, Les Saluai D'Un "Bonjour"... Et L'Une D'Elles de Demander Ce Que Je Voulais a L'Une de Ses Amies... "Je Ne Sais Pas... Il a Dit Bonjour", Lui a Répondu L'Une D'Elle Au Visage Bédétesque... Puis D’à Nouveau Me Réveiller... Tiens, Oui... Il Est Déja Quinze Heures...

dimanche 16 novembre 2014

Grand Ménage d'Automne...

Ce Que J'Ai Vécu Cette Nuit, Je Ne Veux Plus Le Vivre... 


J'Attendais Un Gros Camion Sur Un Parking, Et Travaillais Alors a En Charger... Puis, Je Me Retrouvai Au Bureau de Mon Père, Aujourd'hui Vivant Dans Le Monde Des Éternels... Puis Il y Eut Un Conflit Entre Lui Et Moi... Je Réclamais Le Droit De Partir En Vacances... Ce Que.. De Toute Notre Vie... N'Avons Fait Qu'Une Seule Fois,... Et Qui Se Passèrent Mal... J'y Ai Bien Fait de l'Hydrospeed, Mais Je Me Suis Fait Mal... Et Il Faisait Un Temps Affreux... Mon Père N'a Jamais Pris de Vacances... Je Ne L'Ai Vu Qu'au Travail... Et Puis, Un Matin De Février 1997... Il Me Fit Au Revoir Sur Le Quai De Son Entreprise, Me Souriant... Moi, Assis Au Coté d'Un Chauffeur Qui M'Emmenait a Remiremont, a L'Afpa, En Formation... Je Ne Devais Plus Jamais Le Revoir Qu'a Travers Mes Rêves... Le Soir, Il Décédait Dans Un Très Grave Accident de Travail. Son Maudit Travail.................................. Dans Mon Cauchemar de Ce Matin..........................................Mon Papa m'a Encore Engueulé......... Je Réclamais de Partir En Vacances... Il Me Montra L'Une de Ses Blessures  Au Ventre... Je Me Croyais Dans Mon Bon Droit... Celui D'Avoir Une Adolescence Digne De Ce Nom... Mais Non... L'école Publique N'Étant Qu'Une Geôle Pour Moi... Et Les Vacances Un Enfer... Mon Pere N'Aura Pas Su... Dire "Je T'Aime"... Élevé a Coups de Triques... Travaillant Des Son Adolescence, Des Quatorze Ans, Je Crois... Un Père Dur... Puis Des Horaires de Travail de Routier... Mon Enfance S'Est Arrêtée a L'Age de Sept Ans... Lorsque Ma Taty N'a Plus Voulu Nous Garder... Puis Ce Fût La Rébellion Contre L'Autorité Parentale...Et Qui Dura De Trop Longues Années... Les étés Se Passaient Seul, Tout D'Abord aux francas, Puis Chez Une Voisine Qui Nous Gardaient, Moi Et Ma Soeur... Les Midis Comme Les Soirs N'Étaient Faits Que De Parler Travail...Dans L'Attente Du Retour de Mon Père... Très Rarement Avant Vingt Heures... Trop Fatigué Pour Parler a Ses Enfants...

"Je Sais, M'a-T-Il Dit En Un Reve... J'Ai Été Souvent Absent, Mais C'Était Pour Mon Travail." Aussi, Lui Ai-Je Répondu "Je Comprends, J'Te Pardonne", Lui Faisant Un Bisou Sur Son Front Dégarni... Je Ne Sais Si Je Lui Pardonne... Mais Je Le Pleure Toujours... Sa Photographie a Disparu De Mon Bureau... Ce Matin... Je L'Ai Rangée Dans Un Vieux Carton... Peut-Etre Pour Le Laisser S'En Aller... Peut-Etre Au Nom Du Droit a L'Oubli... Parce Que Si C'Est Pour Venir Me Parler Comme Il M'a Parlé Ce Matin... Autant L'Oublier...

*** Le Grand Chalet Des Songes - Overture ***


Vous Souvenez-Vous? Mais Tout D'Abord... Merci de Me Mettre En Tête des Statistiketoks de Mister Google, Concernant Le Grand Chalet des Songes...Je Vous En Suis Infiniment Reconnaissant... Pour Quelles Raisons? Je Ne Le Sais... Mais Qui Sait Peut-Etre Un Jour Le Saurai-Je?! Vous Voyez Toutes Ces Fenêtres a Notre Grand Chalet? Ce Ne Sont Quasiment Que des Chambres D'Amis... Alors Soyez Sages... -;) Qui Sait? Peut-Etre Un Jour Nous Rencontrerons-Nous Toutes Et Tous De L'Autre Coté De L'Océan Atlantique, La-Bas... Au Nord Du Lac Supérieur, Au Canada... La Où Les Hivers Perdurent...

Nous Nous Sommes Enfin Retrouvés... Avant Que La Dame Blanche Ne Vienne Me Chercher... La Mort. Je Crois Que Nous Nous Retrouvons Toutes Et Tous De L'Autre Coté... Y Compris Nos Dieux Et Amis De L'Inconscient... Ma Famille... Mon Autre Famille... Dieu Est Gentil... Il Ne Nous a Pas Séparés Pour Longtemps... Nous Avons Toute L'Éternité Devant Nous... Et Le Royaume des Cieux Est Immense... La Terre Toute Petite... Mais Pourtant Si Belle... Je Ne Suis Rien... Juste un Petit Rêveur, Qui Rêve De Paix... Et D'Amour... Est-Ce Si Difficile De Toutes Et Tous Vivre Ensemble? Serait-Ce Si Compliqué??? J"En Ai Les Larmes Aux Yeux... Des Millénaires Que Ces Guerres Durent... Entre Frères... Et Nous En Sommes Toutes Et Tous Conscients... Que C'Est Pour les plus riches d'Entre Nous Que Nous Nous Les Menons, Ces Guerres Fratricides... Je Suis Un Grand Reveur, Un Reveur Qui Reve De Paix En Notre Monde a Toutes Et Tous... La-Haut... Tout En Haut De L'Arbre De La Vie, Il y Aura Une Chambre Pour La Personne Qui N'Aura Pas Les Moyens Financiers De Se Payer Une Chambre... Je L'Appellerai La Cabane... Normal... Dans Les Arbres, On y Construit Des Cabanes... Un Grand Lit, Une Verriere, Une Terrasse Toute de Vitres, Donnant Sur Le Ciel Et Les Étoiles, Les Nuages, Le Ciel Immense Et Beau... 

"Un Jour, Dans Le Futur, Il y Aura Une Deuxième Lumière", M'a Ce Matin Dit Mon Dieu Tout Puissant Et Ami De L'Inconscient... Je Viens De Comprendre... La Première S'Étant Passée a Brooklyn... A Prospect Park... Instant Fabuleux... Magique... Debout, En Pleine Forêt, Les Yeux Clos... Seul Au Monde... Seul?! Pas Tant Que Cela... J'Étais Avec Dieu, Notre Papa a Toutes Et Tous Tout Puissant, Et Si Gentil Créateur... Si Grand Artiste S'Il En Est... Et Le Plus Grand de Tous.

Pourquoi moi? Je Ne Le Sais Pas Encore... L'Inconscient Fait Le Lien Entre Le Monde Des Éternels Et Le Nôtre... Peut-Etre... Sûrement... Dieu Sait-Il Ce Que Je Cogite... Peut-Etre Notre Route Et Nos Chemins Sont-Ils Tout Tracés... Libre a Nous D'En Faire Quelque Chose de Bon Et Beau... C'Est Ce Que Je Vais Essayer De Faire Au Cours des Semaines Et Mois Prochains...

Ici, Le Petit Chat Ronronne... Dans La Machine a Laver Le Linge... Je Regrette... Je Me Serai Laissé Porter Par La Musique Et Nos Nuages, Essayant De Créer Un Beau Coucher de Soleil... Je N'Arrete Pas de Bailler Aux Corneilles... Je Vais Alle Faire Dodo, Je Crois... La Suite Demain... Bisous Et Belle Nuit a Vous Toutes Et Tous...

samedi 15 novembre 2014

Cheers Darlin'



Pour Vous Faire Patienter, Le Temps Pour moi De Vous Décrire Le Grand Chalet des Songes... Et La Suite De La Visite Guidée... Qui, Je L'Espere, Verra Le Jour Lors de Noël 2015... Tant de Travail M'Attend, Au Cours De L'Année Qui Approche a Petits Pas... De Géants...

Une Tite Musique Grandiose.... Love Is All...


Butterfly Ball : Love is all (1974) par tartenpion333
  
Quelle Belle Année Que 1974... L'Année de La Venue Au Monde De Mon Anima, Et Je Rêvais Déjà Quelques Mois Plus Tôt, Dans Le Ventre De Ma Maman, Mes Mammys Et Papys Étaient Alors Heureux Pour Leur Fille Et Belle-Fille, Et Ma Maman... La Plus Heureuse Femme Du Monde. Bientot Quarante-Et-Un An Plus Tard... Je Sais Nico, J'Suis Vieux... Mais J'Ai Encore des Cheveux... -;)... Dans Un Peu Plus de Deux Mois, Cela Fera Quarante Et Un An Que J'Aime Ce Monde, Et Peut-Etre Plus Que Bon Nombre D'Entre Nous... J'y Ai Un Chat Trop Gentil, Un Rottweiller a Brooklyn, Un Aigle Aux Chutes Du Niagara, Une Baleine a Tadoussac, Un Autre Chat, Noir Celui-Ci, Sans Flot Rose,.. Des Neveux Et Nièces Adorables... Et Une Maman Fantastique... Alors, Je Vais Tout De Meme Essayer De Préparer Quelque Chose Pour Noel 2014... Parce Que Meme N'Ayant Que Trop Peu D'Activités, J'Ai Également Un Inconscient Qui Se Donne Beaucoup de Mal Pour Son Titi, Un Inconscient Qui Me Connaît Trés Bien... Et Qui M'Aime D'Un Immense Amour...

Allez... Si On Allait Faire Un  Tour Au Grand Chalet Des Songes?! Puisque Ne Sortant Pas Ce Soir, Ni Demain, Ni Après... Histoire de Faire Quelques Économies Pour Ce Noel, Oü Je Retrouverai Ma Petite Soeur Et Sa Petite Famille... Trop Heureux De Les Retrouver...

A Loni...


Je Viens De Revoir Loni En Mon Rêve, Nous Hébergions Quelqu'Un En Notre Maison Familiale, Alors Que Je Préparais Des Affiches, Elle Vint Me Voir Accompagnée D'Un Ami... Était-Ce Son Petit Ami?! Je Ne Le Sais Mais Toujours Est-Il Que Je Préparai Une Affiche Sur Laquelle J'Écrivis Ces Mots :"A Loni, Princesse De L'Univers"... Ce Qui La Fit Sourire... Et Moi, Me Redonne Le Sourire... Et Puis, Ce Matin, Plus Tôt... Il y Eut Un Secret Des Plus Futuristes Qui Me Fût Délivré... Ce Secret Disait Ceci... Le Jour Viendra Où Il y Aura Deux Soleils, Deux Lumières...

Aussi, Merci Mon Ami De L'Inconscient... Merci Mon Anima, de M'Avoir Délivré Ces Reves Merveilleux, Et Merci Mon Chevalier De L'Ombre... 

Je Vais Devoir Aller Chez Le Coiffeur Cette Apres-Midi... Je Tacherai De Ne Pas Sortir Ce Soir Et Ce, Afin de Vous Conter La Suite De La Visite Guidée Du Grand Chalet des Songes...

Douce Nuit Mes Kanailles...

J'Aurai Passé Une Belle Et Douce Soirée En Compagnie de Mon Ami Sylvain, Fleuriste Et Artiste S'Il En Est... Meme S'Il Ne L'Admet Pas... Quelqu'Un D'Intéressant Et D'Enrichissant... S'Il En Est. Stéphanie M'Aura Déposé Au tram, Puis Je Me Suis Arrêté En Un Bar, Situé En Face Du Liseron, Chez Mon Fleuriste D'Ami, Cherchant Toute La Soirée Cette Satanée Chanson de Gainsbourg... L'Hippopodame... J'Ai Fini Par Retrouver. Merci. Meme Quand Je Tapote Gainsbourg, Je M'Retrouve En Premiere Page de Google, Bien Avant Lulu... Je Ne Me Souvenais Plus de Ce Moment-La, Dans Gainsbourg, Une Vie Héroïque... Faudra Que J'Le R'garde a Nouveau...

Allez, Belle Nuit Mes Kanailles Et Koquines De Princesses, Belle Nuit +Blanka Pospíšilová Et Bons Baisers a Vous...

vendredi 14 novembre 2014

A La Douche...


Ce Matin, Je Me Suis Retrouvé a La Douche Chez Ma Défunte Tante Lucette, Faisant Des Allers-Et Venues Entre Chez Ma Mammy Solange Et Chez Elle. Oh, Puis Zut... Pourquoi Vous Conterai-Je Mes Reves, Puisque Vous Vous Refusez a Me Parler Depuis Six Longues Années? Pas Vrai +Blanka Pospíšilová ? Je Vais Essayer De Ne Pas Sortir Ce Soir,... Ou Demain Soir, Et Vous Conter La Suite de La Fin de La Visite Guidée Du Grand Chalet Des Songes...

jeudi 13 novembre 2014

En Fin...


Ici, Le Ciel, Immense Ciel... Est Brumeux, Et En Fin, Le Feuillage Des Arbres S'Éclaircissant... Je Peux Apercevoir Mon Noir Corbeau... Seul... Haut Perché Sur Son Bouleau... Serait-Ce Mon Oiseau? Puis Il S'Envole... Vole, Ma Bête... Envole-Toi Par-Dela Les Cieux... La Où Ceux Qui Se Prévalent D'Etre Humains Ne Vont Jamais, Et Qui Sait Peut-Etre... N'Irons Jamais... Isac Ne Croit plus Au Père Noël... Je Trouve Cela Triste... Si Jeune... Une Enfance Qui S'Éteint... Moi, J'Ai Quarante Ans Et j'y Crois Toujours... Parce Que Je L'Ai Vu, Parce Que Je Fus Sage Par Un Temps... Et Que Par Une Belle Nuit... Il Vint Me Chercher, Dans Son Traîneau, Survoler Une Ville Du XIXeme Siècle, Et Nous Faire Applaudir Par Tous Les Personnages de Walt Disney... L'Inconscient, Créateur Du Monde Des Rêves N'Est-Il Pas La Voix De La Vérité? Moi, Quoi Que L'On En Dise, Quoi Qu'En Pense Justine... Il Est Mon Ami, Mon Fabuleux Ami... Et Mon Fidèle Allié...

Tristesse, Quand Tu Me Tiens... Le Bal des pelleteuses Assassines Continue... Je Vais Tout de Meme Sortir, Quitte a Dépenser Mon argent... Tant Je Me Sens Las Du Silence... Et De Ma Solitude...

Le Bal des pelleteuses...

Ce Matin, Je Me Suis Retrouvé Dans Un Restaurant Avec des Personnes Inconnues... Je Ne Me Souviens Plus Bien, Ayant Été Réveillé Par Les Machines Au Bruit Sourd Dans La Rue, Et En Toute Logique, Maintenant Que Je Suis Levé... Plus Un Bruit! Grrrrr... Aussi Vais-Je Essayer... De Faire Comme Tout Le Monde... Me Remettre Au Travail, Maintenant Que Mes Nuages Se Calculent D'Eux-Memes... A Commencer Par Faire... Et Cette Fois Pour De Bon,... Mon Ménage. Cela Devrait M'Occuper Toute Cette Apres-Midi... A Commencer Par La Vaisselle,Le Coin Cuisine, Le Salon a Aspirer Et Ré

J'Ai Croisé Trois Personnes Hier Soir... Avec Lesquelles J'Ai Pu Communiquer Sur L'Inconscient... Selon Eux... Il Ne Faut Pas Toujours Croire L'Inconscient... Et Selon Freud... Mais a Freud, Je Lui Préfère Carl Gustav Jung, Freud Ramenant Tout a Son sexe Et a Sa Mère... Alors Que Jung a Lui, Exploré Son Inconscient, Découvert Et L'Anima Et L'Inconscient Collectif, Et Exploré Les Civilisations Primitives... Ce Qui Causa Leur Rupture En 1912... 

"Moi, Je T'Offrirai Des Perles De Pluie Venues De Pays Où Il Ne Pleut Pas, Je Ferai Un  Domaine Où L'Amour Sera Roi, Où L'Amour Sera Loi... Où Tu Seras Reine... Ne Me Quitte Pas, Ne Me Quitte Pas... Ne Me Quitte Pas...". Ici, C'Est Le Bal des pelleteuses... Me Rappelant Inéluctablement Le Décès De Mon Papa... Je Ne Vais Pas Parler... Je Ne Vais Pas Sortir Ni Ce Soir, Ni Cette Apres-Midi... Morne Vie... Vivement La Fin...

mercredi 12 novembre 2014

Ne Me Quitte Pas...




Meuh Non, Je Ne Vous Quitterai Pas, Ma Star, Mon Étoile Dansante, Ma Reine De Mes Nuits Merveilleuses,... Vous Mon Anima... Cette Nuit, J'Ai Eu Une Surprise De La Part de Mon Anima... Une Très Belle Surprise... Il Faisait Nuit Noire Lorsqu'Elle Entra Dans Ma Chambre D'Enfance... Et D'Adolescence... J'Entendis Un Bruit Et Allumai La Lumière, Et Découvris Une Très Jolie Petite Blonde... Toute Maquillée a La Halloween... Et Moi Allongé Sur Mon Lit, La Regardant... La Découvrant... Elle Ma Petite Amie... Et Celle-Ci De Me Chanter "Ne Me Quitte Pas", Du Grand Jacques Brel, Au Pied De Mon Lit... Magnifique Artiste Que Celle-Ci... Et Puis, Je Me Levai... Elle N'Était Pas Seule... Je Souris Tant C'Était Merveilleux... Elle Était Venue Avec Son Petit Chat Noir, Au Cou Entouré D'Un Flot Rose Comme On Décore Les Fleurs... Puis, Ma Maman, Entendant du Bruit Dans Ma Chambre, Vint Voir Ce Qu'Il S'y Tramait... Ma Princesse Anima Se Cacha Alors Dans Mon Lit... Mais Le Petit Chat... Pas!... Je Fus Décontenancé, Une Nouvelle Fois Après +Liv Tyler , Lorsque Je Me Réveillai a Quatre Heures Du Matin... Et Puis... Apres M'Etre Rendormi... Un Peu Dépité... Et Triste... Mais Heureux De Ce Message De Mon Anima, Croyant Jusqu'Ici Qu'Elle Ne M'Aimait Plus... Alors Que Non... En Meme Temps, Elle, Étant Celle Qui Me Délivrait Mes Rêves Et Mes Cauchemars Gentils... Je M'En Doutais Un Peu... Mais Non... Celle Qui Viendra Prendre Votre Place N'Est Pas Encore Née... Je Ne Crois Pas... Tant Mes Nuits Sont Belles Et Douces... J'Ai Longuement Pensé a Ma Mort... Pensant Me La Payer... A Coups de Médocs... Mais Je Ne Le Ferai Pas... Puisque Vous Etes La... Bel Et Bien Vivants En Moi... Qui Ne Vous Mérite Pas. Aussi, Me Suis-Je Vite Rendormi, Pour Connaître La Suite de Ce Reve Merveilleux... Mais N'Ai Vu Qu'Un Homme Qui Me Montrait Sa Pièce D'Iditenté, Une Carte Numérique a La Photographie Sous Forme D'Hologramme, Puis, Un Autre Homme Noir, Vint Me Proposer Du Travail, Déguisé En Clown... Mais Surtout Recherché Par la police!

mardi 11 novembre 2014

A Fabulous Friend Of Mine... A Fantastic Unconscious...

Ce Jour-Ci, J'Aurais Dû Aller Au Théâtre, En Compagnie de Mes Amies Et Amis de Notre Troupe de Théâtre "Vents Et Marées"... Malheureusement... Aujourd'hui... C'Était La Méga Teuf Pour Les Morts-Vivants De La france, Et Donc Férié... Donc Nous N'Avons Pas Eu Théâtre... Tristement... Aussi Ai-Je Préféré Faire Comme Ma Petite Soeur... Aller Dormir, Puisque M'Étant Levé Très Tôt... 11.30 Am, C'Est Dire... Pas Dans Mes Habitudes!!! Et Je Me Suis Retrouvé a L'Étang de Mes Parents... C'Est Marrant... Avant De M'Endormir... J'Me Raconte des P'tites Histoires... Je Nous Les Conte... J'Imagine... Puis M'Endors... Pour De Doux Songes... De Bons Souvenirs, Comme Cette Après-Midi... Mon Dieu Veille Sur Son Titi... Et je Lui En Suis Infiniment Reconnaissant... Tant Il Est Magique... Merveilleux... Fabuleux... Fantastique... Infini... Et Tellement Imaginatif, Que Les Mots Me Manquent Pour Le Décrire... Je Me Souviens, Je Me Suis Dit... "Tiens, Il y a Encore Pleinde Neige!", Comme Je L'Aime Tant... Puis Une Demoiselle Est Apparue, Traversant La Rivière Qui L'Alimente, Et Franchissant Le Grillage Qui L'Encadre... Merveilleux Inconscient... Qui Etes Toutes Et Tous a Mon Humble Avis des Intelligences Supérieures... Puis, Je Me Rendormis... Pour Me Retrouver Au Lycée Claude-Gellée a Épinal... En Un Endroit Particulier... Un Dortoir Dans Lequel Je Vécus Durant Deux Ou Trois Ans... Il Faisait Alors Pleine Nuit... Et Je Me Réveillai En Mon Rêve, Avec Un  Accordéon, Posé Sur Le Lit Supérieur, Ceux-la étant a Étages, Alignés Par Quatre... Je Me Mis a Jouer Sur Toute Les Touches de Celui-Ci... Un Groupe a Moi Tout Seul!!! Guitare, Basse, Et Enfin Batterie, Puis Accordéon, Ce Qu'Il y a de Marrant, C'Est Que Je Voulais Continuer... J'Essayai Encore Et Encore... Jusqu'a Ce Que Les Chiens Soient Lâchés... Mais Comme a Mon Habitude... Je Leur Mis La Main Sous La Truffe... Et M'En Allai Avec Eux, Mes Nouveaux Copains...


A Prague...

Dans Mon Reve de Cette Nuit, Je Me Suis Vu... Et La, Mon Nico, C'Était Bien moi... Aller a Bord d'Un Avion... Devinez Où?... Ah, Oui... Je Vous L'Ai Écrit Dans Le Titre!!! A Pragues, Merveilleuse Cité... Nous Sommes Donc Tous Trois, Avec Ma Petite Maman, Montés a Bord De L'Avion, Et Une Jeune Demoiselle... Inconnue... Arrivés a Prague, Nous Avons Pris Le bus, Qui Nous En Fit Faire Le Tour... Puis Nous Avons Dû Rentrer Dans Nos Vosges Natales... Puis Je Reçu Une Carte Postale Dont Les Dessins Catholiques Étaient Découpés de La Part de La Tante de Ma Maman... Puis En Mon Reve Suivant, La Demoiselle Qui Devait Etre Mon Anima, M'Avoua Avoir Eu Peur Dans L'Avion, a Haute Altitude... Malheureusement, Je Ne Me Souviens Plus Bien de Ces Reves... Tout Ce Que Je Sais C'Est Que Je Suis Allé a Prague Avec Ces Personnes...

lundi 10 novembre 2014

Un 14 Juillet a Bicycleeetteuh...


Je Viens de Faire Un Très Long Et Très Beau Rêve... Il Se Passait a Côté D'Épinal, Non Loin de Chez Ma Maman... Pres d'Un Immense Lac... C'Était Un 14 Juillet, Il M'a Semblé, Et Il Faisait Très Beau Au Bord De L'Eau... J'Entamai Un Premier Virage Et Manquai d'y Tomber, Ma Roue Frôlant Le Talus... Je Continuai Mon Chemin Sur Mon VTT, Et Rencontrai Plein de Jeunes Gens, le Long Du Grand Lac... La-Bas, Plein de Jeunes Et Jolies Demoiselles y Passaient Du Bon Temps... Puis, Je Me Retrouvai Dans L'Eau Avec Mon VTT... Je Sais Avoir Parlé a des Demoiselles, Puis En Fin de Rêve, Je Tentai de Resserrer Mon Frein Avant... En Vain... Puis Mon Titi De Se Réveiller... Heureux...


Belle Nuit...


Et Belle Journée Que Celle De Demain... Beaucoup de Travail M'Attend, Ce Jour-Ci... En Éspérant Pouvoir Faire Mon Ménage Et Commencer De Nouvelles Aventures de 3D... Bisous a Vous...

dimanche 9 novembre 2014

I Could Have Moved Mountains...




Je Viens D'Aller Rendre Visite a Théodore, Mon Nouveau Et Dernier Petit Neveu, Ce Qui... Meme S'Il Ne M'a Pa Tout a Fait Reconnu, Ne Se Souvenant Sûrement Pas de Notre Dernière Rencontre... M'a Regardé Avec de Gros Yeux Tout Ronds... Sans Pleurer... Juste me Regardant Avec de Gros Yeux... Il a Une Bonne Bouille, Un Visage Tout Rond, Et S'Est Fait des Anticorps Pour L'Hiver...

Une Bonne Nuit...

Quinze Heures... Je Me Leve Apres Avoir Revé D'Un Casse a La Tontons Flingueurs... Oui, Mais Voila, l'homo moderrnus economicus Est Désormais Équipé de caméras... Et Le Plus Jeune d'Entre Nous S'y Est Fait... Flinguer... D'Une balle Dans Le Dos... Alors, l'homo economicus modernus Que Je Suis Ne Fera Pas de Casse... Mais Ses Petites  Économies... Pour a Nouveau Rêver... De S'En Aller Bien Loin de Nancy La Triste... Et Apprendre La 3D Et La Sculpture Numérique... Dire Que Je Leur Conte Mes Rêves A Cette Bande de... Non, Rien... Oui, Rien... Justement... Ceux-La Ne M'Apportent Plus RIEN... J'En Parlais Avec Un Nouvel Ami Et Vieux Monsieur Qui Me Parlait de Mai 68... Qui Me Disait Que C'Était Vraiment Bien... Lui a Perdu Sa Femme Et Je Crois Qu'Il La Retrouvera Le Jour Venu... Marcel, Soixante-Quatre Ans... Qui Me Dit Qu'Il N'y Aura Plus De Mai 68, Tant Les Valeurs de L'Amitié Et Du Respect, Et Du Partage, Ont Changé... Tristement...Et Puis, Ici, On Est Blindés de flics... Moi, J'Suis Le P'Tit Poucet Aux Pavés... D'Une Part, Parce Que J'Trouve Ça Beau, Un Pavé... J'Les Collectionne... Pour Le Grand Jour... Celui Où Vous Autres Qui Parlez de Révolution... Et Bien, Moi, J'Vous Attends...

samedi 8 novembre 2014

Et Le Mistral Perdu...



J'Écoute Ce Grand Bon Homme Qu'Est Monsieur Renard Renaud, Chantant Un Si Bel Hommage a Ses Amis, Vivants En Grande Partie Au Royaume des Cieux... Sûr Que Mon Papa Ne S'Ennuie Pas Avec Tous Ses Copains Au "Bistro des Copains"... Magnifique Hommage... Un Des Rares Artistes Français Qu'Il Nous Reste... Je Viens D'Aller Faire Mes Petites Courses de La Semaine Prochaine, au super-Pourris-marché match de Combat.... De Non-Dits... de machines Qui Font tit... tit... tit... Moi, Quand Je Vois Une Flaque d'Eau, Je Saute a Pieds Joints D'Dans... Envie de Pleurer... Tant Mon Papa Me Manque... Pourquoi T'Es Parti? Pourquoi T'As Fait Cette Connerie??? J'Ai Plus Que Mes Souvenirs Pour Penser a Toi, Avec Toute Cette Bande de Cons... J'Ai Plus Que Mes Souvenirs Et Mes Rêves Pour T'Embrasser, Et Te Souhaiter Une Bonne Nuit... Tu Sais Quoi? J'En Veux Meme a Dieu De T'Avoir Fait T'En Aller Trop Tôt... T'As Meme Pas Pu Profiter D'Une Retraite Amplement Méritée... Au Jour d'Aujourd'hui, C'Est a moi a Prendre La Relève... A Mon Tour...Meme Si Je Ne M'y Sens Pas Forcément Les Épaules Assez Larges... A Mon Tour de Prendre La Relève... Pour Toi, Pour Maman... Pour Mes Familles... Ma Famille Tout Court, Mes Neveux Et Nièces, Isac, Théodore, Effie, Tessa... Ma Famille De L'Inconscient... Ma Famille D'Ami(e)s... Seul... Parmi Cette Foule de Branquignoles Sauvages Et Barbares... J'En Aurai Salué Encore Plus D'Un Ce Matin... Le Seul Qui M'a Accordé Un Sourire Était Un Homme De Couleur De Terre... Les Autres Ne Savent Plus Parler... Plus Se Regarder Les Uns Les Autres... Triste Monde... Je Ne Sais Plus Comment Vous Faites Pour L'Aimer Ce Monde-La... Mais Moi, Je Ne L'Aime Plus Comme Je L'Ai Tant Aimé... Tant Il Est Laid, Votre Monde Qui N'Est Plus Le Mien... Et Je N'Ai Plus En Vie de Sortir Tant Il Me Donne Envie de Vomir Ce Monde-La... Les Jeunes Femmes Se Croient Toutes Épiées, N'Osent plus Croiser Un Regard Ni Adresser Un Mot a Qui Que Ce Soit, Sauf en soirées... AAAHHH! Les Soirées Festives Et Alcoolisées... Combats D'Egos Et De Caricatures En Tous Genres... Allez, Je Vais Aller Faire Mon Ménage... Ça Sert a Rien de Dégobiller Mon Mal-Etre Puisque Personne N'En a Rien a Foutre... Sur Cette Triste Terre...

Aux Peuples De Notre Monde a Nous...



A Renaud, Éternel Enfant Du Peuple Français, Au Peuple Français... C'Est Comme Ça Que Je Vous Aime... Rassemblés, Et Regardant Toutes Et Tous Dans La Meme Direction... Vivement Celui Qui Nous Rassemblera... "Morts Les Enfants De La Guerre, Pour les idées de Leurs pères..."... Merci Monsieur Renaud...

Mistral Gagnant...

C'Était Le Bon Temps...





Et Je Ne Le Savais Pas... Il y Avait Papa, Maman Qui Vivaient Ensemble, Heureux De Nous y Voir, Tous Ensemble... Il y Avait Nos Voisins de La Petite Rue... Les "Rozen'", Les "Masson", Franck, Fabrice, Cédric, Stéphane, Loic, Autrement Appelé "La Douce", Et Dont Je Viens De Rêver... Il Sautait Dans La Mare, Puis Venait Demander a Manger Un Peu de Pâté a Ma Maman... Et Puis, C'Est En Cette Rue, Sur Le Petit Vélo Rouge, Puis Le Plus Grand Vélo de Course Gris, Que Nous Fîmes Nos Premiers Tours De Roue, de Rollers Ou de Skateboard... C'Était Il y a Trente Ans Déjà...Les Années Collège, Puis Le Lycée... Mes Nièces Semblent Se Plaire a L'École... Et C'Est Tant Mieux Pour Elles... Moi?! Ce Füt Les Pires Années De Ma Vie... Sauf Les Vendredis Et Samedis Soirs Où Les Nuits... J'Allais Jouer Au Worms Ou Au Mario Kart Avec Mon Ami Nico'... Dans Sa Famille Qui Est Un Peu La Mienne... Et Lui, Mon Frere... Je Compte Plus Les Années Passées Ensemble, Depuis Ma Deuxième Seconde Que Je Le Côtoie... Je N'Étais Jamais Aussi Heureux Qu'a Ses Cøtés, a Lui Et Sa Famille... Peut-Etre Parce Qu'Ils Savaient Me Parler... Sûrement... Juste Parce Qu'Ils Étaient Eux-Mêmes... Leur Papy Roger Étant Un Peu Le Mien... Que de Bons Moments... Devenus Souvenirs... Les Fetes a L'Étang, Celles Au Petit Chalet, Avec Marius Le Gentil Vosgien... Petit Chalet Sur Lequel, a La Snoopy, Le Chien Triste Et Philosophe, Je Montais Sur Le Toit, Allant Admirer Le Paysage Et La Vue Sur Le Col de La Schlurtt, Sous La Neige Épaisse... Paraît-Il Qu'Il a Déjà Neigé Sur Le Col Du Bonhomme... Peut-Etre Bientôt Par Ici... J'Aimerais Tant...

vendredi 7 novembre 2014

Rester A Vos Cotés...



Je Rentre D'Etre Allé Voir Mon Si Sympathique Psychologue... Et Sa Si Charmante Assistante... Elle a Bien de La Chance Tant Je Le Trouve Cool, Toujours Le Sourire Aux Levres, Alors Qu'Il Est Aussi Psychologue de Prisonniers... J'Imagine Qu'Il Leur Apporte Comme Il M'Apporte Tant... C'Est De Bons Psychologues Comme Lui Qu'Ont Besoin Les Prisonniers... Pas de Geôliers!

Il Me Dit Que Mon Permis de Conduire N'Est En L'état Actuel des Choses, Pas Essentiel... Surtout Que Lorsque Je Rêve de Voitures, Je Me Trouve Dans La Polo de Ma Maman Qui Elle, Souhaiterait Que Je Récupère Ce Permis de Conduire... Et Qu'Inéluctablement... Cela Se Finit Par un Accident... Comme J'En Ai Revé Il N'y a Pas Si Longtemps de Cela... Des Douleurs Toujours Vives Et Non-Cicatrisées... Mon Accident Avec Clémentine Résonne Toujours En Moi... Un Accident Si Violent... Que Clémentine S'En Est Allée Au Ciel... Elle N'Avait Que Quatre Ans... Dans Un An... Cela Fera Vingt Ans... J'En Ai Encore Les Larmes Aux Yeux... Je Ne L'Ai Pas Vue... Je Roulais a65, 70 km/h, Au Lieu de 50... Mon Psychologue Me Dit Qu'a 50, L'Accident Et Le Choc Auraient Eu Les Memes Conséquences Sur Sa Vie... Je Croisais Un 4x4 Qui Me Masqua La Visibilité, Le Soleil Couchant Dans Les Yeux, Et Aucun Moniteur Au Milieu De La Route, Afin D'Arreter La Circulation... Ce Qu'Ils Dirent Aux Gendarmes... Et moi? J'Entends Toujours Les Cris des Enfants, Montés Sur Les Murs, Et Voyant Leur Amie a Terre, Aux Cotés des Pompiers Que je Remercie D'Avoir Essayé... De La Sauver... Cela Dura Un Long Moment Parmi la Foule Arrêtée... Moi, Recroquevillé Sur Moi-Meme, Pleurant Toutes Les Larmes de Mon Corps... Et Les Enfant Hurlant Au-Dessus de moi... Seul Au Monde, Et En État de Choc...Et Priant Dieu...

Le Grand Ménage...


Je Vais Devoir Aller Faire Quelques Courses Ce Jour-Ci, Aussi Vais-Je Dewvoir M'Absenter Durant Cette Journée, D'Une Part, Pour Aller Voir Mon Psychologue, d'Autre Part, Pour Faire Mes Courses... Et Ensuite Pour Faire Le Grand Ménage En Mon Appartement, Mon Bureau En Ayant Besoin... Aspirer, Puis Récurer Et Mon Salon, Et Mon Bureau... Puis Nettoyer Mes Meubles... Et Viendra Ensuite Le Temps D'Apprendre La 3D... Et Qui Sait, Peut-Etre, Me Remettre Au Dessin... Voila Le Programme de Ma Journée... Je Vous La Souhaite Belle Et Riche En Échanges... Bisous...

jeudi 6 novembre 2014

Tout Beau, Tout Neuf...

Bonsoir a Toutes Et Tous...


Je Rentre D'Etre Allé Chez Mon Ami Le Barbier... Prochaine Étape, Le Coiffeur... Toujours Chez Mon Ami Henry, Un Voisin de Notre Village... Qui a L'Art de La Parole Et de La Coupe... Mais Oui, Je Te Ferai Une Photo, Maman... La Peau des Joues Toutes Douces... J'Apprécie... Je Me Suis En Meme Temps Acheté Une Lampe de Salon, Pour Mettre Dans Mon Petit Coin Lecture Et Peinture... Une Lampe Sur Trépieds... Pour Lire Le Livre de Valérie... Et Le Tien... J'Ai Appelé Valérie Hier Soir Qui M'a Acheté Un Livre Sur... Les Rêves... Trop Gentille, ma Cousine!!! Paraît-Il Que Cet Auteur Encore Inconnu Devrait Me Parler... Un Monde D'Imaginaire...Allez, Je Vais Me Faire Une Petite Sortie Comme Il y a Quelques Temps Que Cela Ne M'Était Pas Arrivé... Bisous Mes Kanailles Et Koquines... Bisous +Blanka Pospíšilová , Passez Une Belle Soirée... A Ce Soir...

Pour Isac... De Son Tonton Titi...





"Qu'Est-Ce Qui Fait Que Nous Naissons a La Vie... Puis Devenons Etres Humains, Hommes, Femmes, Enfants... Si Ce N'Est La Magie De La Vie?!... Me Voici a Nouveau Tonton... Tonton
Shellmoon... Paraît-Il Qu'Il Grandit, Et Est Plus Chevelu Que Son
Papa... Qui, Je Le Sais... L'Aime D'Un Amour Immense... Je Ne Doute Pas
Un Instant Qu'Il Se Trouve En Compagnie des Bons Êtres Humains... Des
Êtres Humains Qui Me Sont Chers... Et Qu'Il Grandira En Très Bonne
Compagnie... Un Papa Créatif Et Des Plus Originaux, Des Plus Gentil Et
Responsable, Une Maman Qui Ne Demande Qu'a Se Remettre Au Dessin Et a La
Peinture Comme Elle Le Faisait Si Bien Pour Son Bonhomme, Et Dont Les
Personnages Seraient Les Bienvenus Tout En 3D En La Cité Des Anges, Dans
Le Grand Musée Des Grandes Dames Et Des Grands Hommes... Pour
L'Inauguration, Tant Je Les Trouvais Beaux Et Poétiques, Simplement
Poétiques... J'Espere Un Jour Les Voir Renaître a La Vie...
Tant Sont Perdus... D'Avance Perdus... Tristement... Infiniment... Ici, a
Nancy La Triste... J'Aperçois de Jeunes Mamans Sans Le Sou,
Accompagnées de Leurs Bambins... Souvent J'Essaye... de Leur Offrir Ce
Que L'On M'a Offert Tant de Fois... Un Sourire, Un Mot Gentil, Un Peu de
Partage... Et Qui Sait? Peut-Etre Un Premier Signe De La Vie? Comme Je
Les Aime Tant... Un Sourire, Un Clin d'Oeil d'Une Belle Dame Toute Belle
Et Qui a Vécut... Ou D'Un Vieux Monsieur Qui Vient Vers Vous Et Vous
Demande La Signification de Votre Nom de Famille... Et Qui Vous Dit
Alors... "Cela Signifie... L'Homme Qui Sauve!!!"... Merci Monsieur
Georges. Et J'Espere... Que Parmi Tous Les Êtres Humains Qui Viennent Me
Rendre Visite Chaque Jour, Il y En a Qui Sont Plus Âgées Que Je Ne Le
Suis... Lorsque Je Vous Vois, Marchant Le Pas Lent et Douloureux...
Alors Je Pense a Vous Qui Avez Vécu Le Meilleur, Comme Je Vous Le
Souhaite Tant En Ce Monde... Je Vous Le Dis... J'En Suis Sûr... Que Rien
Ne Pourra Jamais Me Faire Changer D'Avis, En Ayant Chaque Nuit depuis
Six Longues Années, Faisant des Milliers de Rêves, Revoyant Mon Papa
Comme Je Le Souhaiterais Tant a Ma Maman Qui N'a Pas Cette Chance...
L'Univers est Immense Et La Vie Est Éternelle... "A Partir du Moment Où
Tu As La Vie... Elle Ne Peut-Etre Qu'Éternelle." a Dit Un Écrivain Dont
Je Ne Me Souviens Plus du Nom De Celui-Ci... Peut-Etre Était-Ce Paulo
Coelho Qui a Ce Don D'Écrire de Merveilleux Romans Sur La Vie... Tous
Empreints D'Éternité... Ou Marc Lévy... Je Ne Sais Plus...
Ma Maman Vient D'Avoir Une Belle Expression, me Contant Ce Qu'Elle Avait
Vu a La Télévision... "Le Jour Où Je Fermerai Les Yeux...", Ça Le Sera
Pour Retrouver Ton Georges... Sûrement Te Pleurerai-je Alors, Étant La
Première Femme de Ma Vie, Celle Qui M'a Offert La Vie, Et Qui M'a Tant
Aidé, Tant Aimé... Mais J'Aimerais... a La Façon des Tahitiens,
Accompagnant Le Chanteur IZ Au Royaume des Cieux... Être Heureux Pour
Vous... Qui Vous Serez Retrouvés... Enfin... Cela Me Fait Pleurer
D'Écrire Ces Mots...
Je Crois La Mort Douce Et Belle, Pour Celles Et Ceux Qui En Sont Dignes,
Et Qui Ont Agi En Êtres Responsables Et Humains Envers Les Leurs,
Envers Leurs Prochains... Dieu Seul Le Sait... Et moi, du Haut de Mon
Petit Nuage... Et Bien... J'Ose Croire En Dieu... En L'Immensité de
L'Univers, En Son Infinie Immensité, En Des Intelligences Supérieures
Comme Le Sont Nos Inconscients, Nos Animas Et Animus, Nos Ombres
Protectrices... Juste Parce Qu'Ils Sont Mes Amies Et Alliés... Et Que
J'Ose Les Aimer, Comme J'Aimerais Tant Que Chaque Être Humain Ose Le
Faire... Cela, Oui... Cela Serait une Vraie Et Belle Révolution... Que
Plus Aucune Ni Aucun Ne Se Ferait Plus Marcher Dessus Par leur Si Petit
capital, Ni Par Nos élus Des Peuples... 
Aussi, Laissez-Vous Guider Par Ceux En Qui J'Ai Foi, Parlez-Leur,
Exprimez-Leur Vos Remerciements En Vos Grands Rêves, Prenez Conscience
Qu'Ils Existent, Et Veillent Sur Vous... Si Vous Faites des Cauchemars,
Demandez-Leur L'Impossible... Car Ils En Sont Capables... Faites
Attention aux Autres Et a Vos Actes, Vos Pensées Positives Envers Eux Et
Vos Prochains...Gaffe!!! Ils Sont Capables de Vous Faire Vous Envoler
Par-Dela Les Cieux... En Son Immensité... Ma Solitude Est Salvatrice,...
Sinon Je Ne Penserais Pas Tant a Eux Qui Le Méritent Tant... Tant
D'Inconscients, Tant D'Animas Et D'Animus Et D'Ombres... Ignorés...
Comme En Ma Famille... Je Suis Un Être Élu, Un Être Chanceux... J'Ai de
Fabuleux Amies Et Alliés... Je Colporte Ma Joie De Vivre a Ceux Qui
Travaillent Dans La Rue, Les Respectant, Respectant Leur Labeur, Comme
Cet Homme Souriant Au Guidon de Sa Pelleteuse... Avec Lui, Je Sais Que
Je Peux Communiquer... D'Un Simple Regard... Ils Travaillent... Je Les
Salue Chaque Fois... Et Les Accompagne... Eux Qui Travaillent La
Terre... Ils Méritent Tant de Grands Rêves... Des Rêves Fabuleux...

Je Crois En Dieu, Parce Que D'Une Part, J'Ai Eu L'Immense Chance De Voir
Et Vivre La Lumiere a Brooklyn Un Jour D'Aout 2008, Et Que Ce Furent
Les Instants Les Plus Beaux De Toute Ma Vie Sur Cette Terre, Notre
Terre... Et Pourtant... En Un Autre Monde... Un Monde Si Beau, Si
Bienveillant... Que Meme Les Oiseaux N'y Avaient Pas Leur Place... Ni
Les Grillons, Ni Aucun Insecte... Il Ne S'y Trouvait Alors Que La
Lumière De Dieu Et.......... moi... Des Arbres, Des Plantes, Un Pré...
Et Une Lumière Que J'Appris... Trois Ans Plus Tard... Être Celle De
Dieu... A Travers Un Rêve... Celui de Ma Petite Soeur Qui Me Dit Ces
Mots... "J'Ai Moi Aussi Vu Cette Lumiere...", Toute Heureuse... Et Qui
Ajouta Alors Ces Mots Si Doux a Mon Coeur... "Dieu Va Revenir...".

Ce Que Je Crois... C'Est Que Dieu Nous Veut Avant Tout,.. Toutes Et Tous
Heureux, Égaux Et Libres,.. Avant Que D'Intervenir... Nous Naissons
Toutes Et Tous Avec Un Art, Quels Qu'Ils Soient... Et Qu'Il Faudrait Que
Nous L'Exploitions Toutes Et Tous Pour Que Notre Monde a Toutes Et
Tous, Aille Mieux Qu'Il Ne Va... L'Etre Humain a Encore Un Long Et
Merveilleux Chemin a Parcourir... Avant Que de Le Devenir... Mais J'Ai
Foi En Toi, Théodore, En Toi Aussi, Tessa, Lison, Isac, Effie... Mes
Merveilleux Petits Neveux Et Nièces... Et En Chaque Enfant Sur Notre
Terre a Nous...".
Je Me Relis Et... Me Sens Minable... Tu As Le Regard Juste... Juste... Le Regard... Enfin... J'Ai Depuis Toujours Essayé, a La Manière D'Un Certain "Big Fish", D'Autres Partis Bien Avant Lui, D'Un Roberto Benigni Dans "La Vie Est Belle", Au Temps de Leur Sale Guerre... Moi Aussi, Je Mourrai... Retrouver Celles Et Ceux Qui Me Sont Chers... A Tout Jamais... Et J'Ai Toujours Eu L'En-Vie de Changer Ce Monde... Peut-Etre Est-Ce Pour Cela Que J'Ai Vu Cette Lumiere... Et Que Dieu M'a Accordé Sa Confiance En Cela... De Meme Que Monsieur Georges, Mon Instituteur... Qui, Plutôt Que Me Taper Sur Les Doigts Du Bout de Sa Règle Pour Une Leçon Mal Apprise... Un Matin, Vint Vers moi, Et Me Dit Que Mon Nom De Famille Signifiait "L'Homme Qui Sauve". Le Salut De L'Homme... HEILMANN... Tel Est Le Nom de Ma Famille...

Aussi Vais-Je Essayer De Changer, Les Mois Qui S'Annoncent a Moi... Pour Re-Devenir... Moi... Un Rêveur, Un Artiste Comme J'Ai Toujours Essayé De L'Etre Et De Le Devenir... Peu M'Importent Le Reste Et Les Mots... Peu a Peu, Je Prend La Forme D'Un Etre Ostracique, Renfermé Sur Lui-Meme, La Où J'Aimais M'Ouvrir a L'Autre... Je Suis Toujours Le Premier a Souhaiter Le Bonsoir a Mes Voisins Et Voisines... Certains Répondent Et Je Leur En Suis Infiniment Reconnaissant... Quels Qu'Ils Soient... Toutes Et Tous... Parfois... Non... Ils Restent Enfermés Sur Leur Walkman... Leurs Maudits téléphones portables... A Rester Dans Leurs Petits... Si Petits Cocons... Tant Elles Et Ils Sont Fermés...

Hier Soir, Je Suis Sorti Faire Un Achat, Et J'Ai Croisé Une Jeune Demoiselle Sous La Pluie... Vetue D'Une Fourrure Et D'Une Capuche Comme moi... Nous Nous Sommes Croisés Dans La Rue du tram... Elle Me Sourit... Je La Saluai D'Un Bonsoir... Tout Heureux... J'Avais Gagné Ma Soirée...

Mon Isac, Mon Petit Neveu... Toi Si Grand Désormais, Je Te Vois Grandir Et Devenir Grand... Il Ne Faut Pas Avoir Peur D'Etre Seul Dans La Nuit... Encore Un... Un Signe De La Vie... Paraît-Il Que Ton Papa T'as Dit Que Son Nom Signifiait "Renard Rusé"... Celui de Ta Maman, En Allemand Comme En Alsacien Signifie... "L'Homme Qui Sauve"... Te Voici Bien Garni Pour de Belles Nuits, Mon Bonhomme... Le Monde S'Ouvre a Toi, Mon Petit d'Homme... Continue... N'Aie Pas Peur... Tu Verras... Le Monde, C'Est Encore Plus Grand Que Ce Que Tu Imagines... Beaucoup Et Tellement Plus Encore... Tellement Il Est Immense Et Beau... Tu Ne Fais Que Commencer a Le Découvrir... Mais Il Est Tellement Plus Grand Et Plus Beau Que Ce Que Tu Vois Chaque Jour... Tu Es Un Petit-Grand Homme... En Devenir... Le Jour Tu Vas a L'École, La Nuit Tu Rêves Comme Je Rêve Tant... Tout Autour de Ton École, Se Trouve L'Univers... En Cet Univers Se Trouvent Des Gens... Ton Papy Georges, Ses Parents, Ses Papys Et Mammys... Ils Sont Ensemble... J'En Suis Sûr... Et Le Jour Viendra Où Tu Le Retrouveras, Comme Nous Tous... Pour Toujours, Nous Serons Ensemble... Pour Toujours... Je Sais Que Tu Fais Quelques Cauchemars... Mais Tu T'Es Battu... Et Tu As Gagné Contre eux... moi, J'Ai Quarante Ans... Imagine... Quatre Fois Dix Ans... Et J'Ai Cette Immense Chance De Rêver Chaque Nuit... Et Je Découvre Des Grand(e)s Ami(e)s...

Au Jour D'Aujourd'hui... Je Suis Sûr Que Papy Georges Est Heureux, Et Qu'Il Veille Sur Toi Comme Sur Nous Toutes Et Tous, Du Haut Du Ciel Chaque Nuit, Parce Que J'Ai La Chance de Le Revoir... Parfois Il Vient Me Gronder, Parce Que Je Ne Suis Pas Sage Avec Mes Ami(e)s... Aussi... Si Tu Es Sage... Je Te Le Promets... Tu Verras Papy Georges Venir Te Voir La Nuit, Et Te Parler... Quand Tu Auras Encore Grandi,... Gentiment Comme Il Me Parle... Ici, Tu Sais... A Mes Cotés... J'Ai Une Photo de Lui... Et Il Me Manque Beaucoup... Parce Que Je L'Aimais Beaucoup... Et Qu'Il Me Manque Beaucoup Et Souvent... Je T'Aime, Isac.

mercredi 5 novembre 2014

Comment Un Spermatozoïde Peut Devenir Un Être Humain?



Si Ce N'Est La Magie De La Vie?!... Me Voici a Nouveau Tonton... Tonton Shellmoon... Paraît-Il Qu'Il Grandit, Et Est Plus Chevelu Que Son Papa... Qui, Je Le Sais... L'Aime D'Un Amour Immense... Je Ne Doute Pas Un Instant Qu'Il Se Trouve En Compagnie des Bons Êtres Humains... Des Êtres Humains Qui Me Sont Chers... Et Qu'Il Grandira En Très Bonne Compagnie... Un Papa Créatif Et Des Plus Originaux, Des Plus Gentil Et Responsable, Une Maman Qui Ne Demande Qu'a Se Remettre Au Dessin Et a La Peinture Comme Elle Le Faisait Si Bien Pour Son Bonhomme, Et Dont Les Personnages Seraient Les Bienvenus Tout En 3D En La Cité Des Anges, Dans Le Grand Musée Des Grandes Dames Et Des Grands Hommes... Pour L'Inauguration, Tant Je Les Trouvais Beaux Et Poétiques, Simplement Poétiques... J'Espere Un Jour Les Voir Renaître a La Vie...

Tant Sont Perdus... D'Avance Perdus... Tristement... Infiniment... Ici, a Nancy La Triste... J'Aperçois de Jeunes Mamans Sans Le Sou, Accompagnées de Leurs Bambins... Souvent J'Essaye... de Leur Offrir Ce Que L'On M'a Offert Tant de Fois... Un Sourire, Un Mot Gentil, Un Peu de Partage... Et Qui Sait? Peut-Etre Un Premier Signe De La Vie? Comme Je Les Aime Tant... Un Sourire, Un Clin d'Oeil d'Une Belle Dame Toute Belle Et Qui a Vécut... Ou D'Un Vieux Monsieur Qui Vient Vers Vous Et Vous Demande La Signification de Votre Nom de Famille... Et Qui Vous Dit Alors... "Cela Signifie... L'Homme Qui Sauve!!!"... Merci Monsieur Georges. Et J'Espere... Que Parmi Tous Les Êtres Humains Qui Viennent Me Rendre Visite Chaque Jour, Il y En a Qui Sont Plus Âgées Que Je Ne Le Suis... Lorsque Je Vous Vois, Marchant Le Pas Lent et Douloureux... Alors Je Pense a Vous Qui Avez Vécu Le Meilleur, Comme Je Vous Le Souhaite Tant En Ce Monde... Je Vous Le Dis... J'En Suis Sûr... Que Rien Ne Pourra Jamais Me Faire Changer D'Avis, En Ayant Chaque Nuit depuis Six Longues Années, Faisant des Milliers de Rêves, Revoyant Mon Papa Comme Je Le Souhaiterais Tant a Ma Maman Qui N'a Pas Cette Chance... L'Univers est Immense Et La Vie Est Éternelle... "A Partir du Moment Où Tu As La Vie... Elle Ne Peut-Etre Qu'Éternelle." a Dit Un Écrivain Dont Je Ne Me Souviens Plus du Nom De Celui-Ci... Peut-Etre Était-Ce Paulo Coelho Qui a Ce Don D'Écrire de Merveilleux Romans Sur La Vie... Tous Empreints D'Éternité... Ou Marc Lévy... Je Ne Sais Plus...

Ma Maman Vient D'Avoir Une Belle Expression, me Contant Ce Qu'Elle Avait Vu a La Télévision... "Le Jour Où Je Fermerai Les Yeux...", Ça Le Sera Pour Retrouver Ton Georges... Sûrement Te Pleurerai-je Alors, Étant La Première Femme de Ma Vie, Celle Qui M'a Offert La Vie, Et Qui M'a Tant Aidé, Tant Aimé... Mais J'Aimerais... a La Façon des Tahitiens, Accompagnant Le Chanteur IZ Au Royaume des Cieux... Être Heureux Pour Vous... Qui Vous Serez Retrouvés... Enfin... Cela Me Fait Pleurer D'Écrire Ces Mots...

Je Crois La Mort Douce Et Belle, Pour Celles Et Ceux Qui En Sont Dignes, Et Qui Ont Agi En Êtres Responsables Et Humains Envers Les Leurs, Envers Leurs Prochains... Dieu Seul Le Sait... Et moi, du Haut de Mon Petit Nuage... Et Bien... J'Ose Croire En Dieu... En L'Immensité de L'Univers, En Son Infinie Immensité, En Des Intelligences Supérieures Comme Le Sont Nos Inconscients, Nos Animas Et Animus, Nos Ombres Protectrices... Juste Parce Qu'Ils Sont Mes Amies Et Alliés... Et Que J'Ose Les Aimer, Comme J'Aimerais Tant Que Chaque Être Humain Ose Le Faire... Cela, Oui... Cela Serait une Vraie Et Belle Révolution... Que Plus Aucune Ni Aucun Ne Se Ferait Plus Marcher Dessus Par leur Si Petit capital, Ni Par Nos élus Des Peuples... 

Aussi, Laissez-Vous Guider Par Ceux En Qui J'Ai Foi, Parlez-Leur, Exprimez-Leur Vos Remerciements En Vos Grands Rêves, Prenez Conscience Qu'Ils Existent, Et Veillent Sur Vous... Si Vous Faites des Cauchemars, Demandez-Leur L'Impossible... Car Ils En Sont Capables... Faites Attention aux Autres Et a Vos Actes, Vos Pensées Positives Envers Eux Et Vos Prochains...Gaffe!!! Ils Sont Capables de Vous Faire Vous Envoler Par-Dela Les Cieux... En Son Immensité... Ma Solitude Est Salvatrice,... Sinon Je Ne Penserais Pas Tant a Eux Qui Le Méritent Tant... Tant D'Inconscients, Tant D'Animas Et D'Animus Et D'Ombres... Ignorés... Comme En Ma Famille... Je Suis Un Être Élu, Un Être Chanceux... J'Ai de Fabuleux Amies Et Alliés... Je Colporte Ma Joie De Vivre a Ceux Qui Travaillent Dans La Rue, Les Respectant, Respectant Leur Labeur, Comme Cet Homme Souriant Au Guidon de Sa Pelleteuse... Avec Lui, Je Sais Que Je Peux Communiquer... D'Un Simple Regard... Ils Travaillent... Je Les Salue Chaque Fois... Et Les Accompagne... Eux Qui Travaillent La Terre... Ils Méritent Tant de Grands Rêves... Des Rêves Fabuleux...

Je Crois En Dieu, Parce Que D'Une Part, J'Ai Eu L'Immense Chance De Voir Et Vivre La Lumiere a Brooklyn Un Jour D'Aout 2008, Et Que Ce Furent Les Instants Les Plus Beaux De Toute Ma Vie Sur Cette Terre, Notre Terre... Et Pourtant... En Un Autre Monde... Un Monde Si Beau, Si Bienveillant... Que Meme Les Oiseaux N'y Avaient Pas Leur Place... Ni Les Grillons, Ni Aucun Insecte... Il Ne S'y Trouvait Alors Que La Lumière De Dieu Et.......... moi... Des Arbres, Des Plantes, Un Pré... Et Une Lumière Que J'Appris... Trois Ans Plus Tard... Être Celle De Dieu... A Travers Un Rêve... Celui de Ma Petite Soeur Qui Me Dit Ces Mots... "J'Ai Moi Aussi Vu Cette Lumiere...", Toute Heureuse... Et Qui Ajouta Alors Ces Mots Si Doux a Mon Coeur... "Dieu Va Revenir...".

Ce Que Je Crois... C'Est Que Dieu Nous Veut Avant Tout,.. Toutes Et Tous Heureux, Égaux Et Libres,.. Avant Que D'Intervenir... Nous Naissons Toutes Et Tous Avec Un Art, Quels Qu'Ils Soient... Et Qu'Il Faudrait Que Nous L'Exploitions Toutes Et Tous Pour Que Notre Monde a Toutes Et Tous, Aille Mieux Qu'Il Ne Va... L'Etre Humain a Encore Un Long Et Merveilleux Chemin a Parcourir... Avant Que de Le Devenir... Mais J'Ai Foi En Toi, Théodore, En Toi Aussi, Tessa, Lison, Isac, Effie... Mes Merveilleux Petits Neveux Et Nièces... Et En Chaque Enfant Sur Notre Terre a Nous...

Du Bon Live....



De Damien Rice a La Salle Pleyel, In Paris... De BonneS Blagounettes de Sa Part Et Un Grand Artiste, Je Crois... So Listen... And Enjoy!!!

Bonjour a Toutes Et Tous...

Bonjour a Vous, Bonjour ma Chère +Blanka Pospíšilová ...

Je Me Réveille... Des Images Plein Les Yeux, Des Souvenirs Plein La Tête... Plus Ou Moins Agréables... En Mon Souvenir du Rêve de Cette Nuit, Il y Eut Un Long Voyage, Où Je M’Arrêtai Dans Un Village, Prendre Un Verre Dans Un Bar... Puis, Avec des Amis, Nous Prenions La Voiture, Que L'Un d'Eux Conduisait... Et Il y Eut Un Accident Avec Un Enfant a Bicyclette...Nous Avons Fait des Tonneaux En Voiture, Et Il y Avait Un Groupe D'Enfants a Vélos... L'Accident Fût Inévitable... Étant Tøt Le Matin, Je Me Suis Alors Rendormi... Quelques Heures... Je Ne Me Souviens Plus de L'Ordre de Ces Rêves Matinaux... Je Jouais Au Volley-Ball Avec Deux Ami(e)s, Une Demoiselle, Et Un Grand Homme a La Couleur de Terre... De Couleur de Peau Noire S'Entend... Un Grand Gaillard Fort Sympathique... Nous Jouions Dans Un Immense Gymnase... Dans La Pénombre... Et Aucun de Nous N'Arrivait a Toucher La Balle... C'Était Amusant... Alors La Charmante Demoiselle Alla Allumer La Lumiere... Puis Ce Füt La Fin De Ce Reve... Est-Ce Que Cet Homme Était Mon Ombre? Cette Demoiselle Ma Princesse De Mes Nuits, Mon Anima? J'Ose Le Croire... Et Puis... Tout a Coup, Je Me Suis Retrouvé Sur Le parking du castoche, a Un Endroit Tout Enneigé... Comme Je L'Aime Tant... Merci Mon Bon Dieu Tout Puissant... Vous Êtes Gentils Avec moi... Faites De Beaux Rêves En Mon Magnifique Inconscient... Il y Avait Une Brocante de Tondeuses a Gazon... Je Montai Sur Un Tracteur, Et Essayai de Passer Entre Les Tondeuses... Il Est Génial, Je Vous Dis, Mon Génie de Mes Nuits... Et Ne Passant Pas, Je Fis Marche Arriere, Et Allai Retrouver Mon Grand Frere Qui M'Enguirlanda d'Etre En Tee-Shirt Dans La Neige, Ainsi Que Ma Petite Mamounette, Ma Maman, Qui M'Attendaient Sur Le Parking Pour Que Je Reparte Avec Eux... Et Mon Titi, de Se Réveiller... Apres Une Nuit Encore Et Toujours Impressionnante...

Avec Les Vents Et Marées...



Michel, Notre Si Gentil Et Sympathique Metteur En Scène Nous a Proposé Plusieurs Textes Qui Nous Ont Tous Inspiré Sur Le Thème de La Rencontre... Aux Côtés de Jocelyne, Qui Elle Est Psychologue... Une Belle Dame Toute Pétillante, Toute Motivante... Il y Avait Blanche-Neige Et Les Sept Nains, Et Puis Un Texte Sur Une Jeune Femme Qui Se Fait Draguer Mais Qui Est Très Retissante... Et Puis Un Autre Qui Nous a Tous Bien Plu, Sur Celui d'Une Femme Qui Regarde Sa Télé Et Voit Son Mari Rentrer En Bonne Compagnie Qui La Croyait Chez Sa Soeur... Je Ne Vous Conte Pas Tout... Venez Nous Voir Au Théâtre Mon Désert a Nancy, Avant L'Été, Juste Avant Les Grandes Vacances... -;)

Il y a de Cela Deux Ans, J'Avais Fait Partie de Cette Troupe "Vents Et Marées"... Mais Nous Sommes Allés Trop Vite Entre L'Écriture Et La Scène... Et Je Ne Me Sentais Pas a L'Aise Sur Scène, Je Devais Mimer Quelqu'Un Qui Se Passait de L'Eau Sur Le Visage Provenant Des Cieux, Et Chanter En Coeur Avec Éric... Alors J'Ai Arrêté... Mais Au Jour D'Aujourd'hui, Je Me Sens Plus a  Mon Aise, Nous Formons Une Belle Troupe, Toutes Et Tous Ensemble... Une Belle Osmose y Règne... Il y a Pauline, Toute Discrète, Mais Pourtant Trés Créative et Qui Plus Est Couturière De Talent, Toute Créative Et Originale... Et Puis Émylou, Qui Est Blonde Mais Qui Ne Ressemble a Aucune Blonde, En Tout Cas a Aucun Préjugé Sur Celles-Ci... Tant Elle Semble Toute Fragile, Mais Pourtant Est Toute Originale Et Forte, de Par Sa Façon d'Etre... Toujours Heureuse D'Arriver Au Théâtre... Et Puis Il y a Nadine.... Notre Belle Nadine Qui Est Une Belle Dame, Toute Fragile Et Sensible, Dans Son Univers... Et Qui N'a Pas Dû Avoir une Vie des Plus Faciles... Mais Avec Nous Toutes Et Tous, Elle Est Juste Elle-Meme, Toute Belle Et Humaine... Une Belle Dame, J'Vous Dis, Très Belle Meme, Comme Tous Ces Êtres Humains Que Je Suis Amené a Croiser Parfois... Et Qui Me Marquent... Par Leur Humanité et Leur Fragilité. Et Puis Nous Sommes Aux Cotés de Nadia, Une Demoiselle D'Afrique Du Nord Qui Donne de Sa Personne Sur Scène, Et Qui Est Une Princesse de Ce Monde-Ci, Comme Chaque Demoiselle Qui Fait Partie de La Troupe "Vents Et Marées"...

Et Puis, Il y a Les Vieux De La Vieille, Vétérans de La Troupe, Comme Laurent, Toujours Le Sourire Aux Levres, Éric Un Vrai Biker Au Coeur Tendre, David, Seul En Son Monde, Mais Qui Est Toujours Prêt a Offrir Son Coeur, Matthieu, Un Jeune Et Nouvel Arrivant Qui Semble se Plaire Avec Nous Toutes Et Tous... Nous Sommes Quatorze En Tout.... Bientôt Seize, Dont un Musicien... Et Je Les Aime Toutes Et Tous...

Mais Le Retour a Notre Dure Réalité Est Parfois Douloureux... La Société, Son Silence, Ses Absences De Mots Et D'Échanges En Comparaison a Tout Ce Que Nous Vivons Ensemble, Forment Deux Antipodes... Meme Si J'Ai Eu Plaisir a Échanger Un Sourire Et Un "Bonsoir" a Une Jeune Et Jolie Demoiselle Ce Soir, La Nuit Venue... J'Avais Alors Gagné Ma Soirée... Allez... il Se Fait Tard... J'Ai Eu Plaisir a Échanger Avec Vous, ma Belle +Blanka Pospíšilová, Rêveuse Et Poétesse... Merci de Tous Vos Mots Qui me Touchent... Que Les Lucioles Vous Accompagnent Cette Nuit Et Demain Sur Votre Chemin... Comme Je Le Souhaite a Toutes Les Princesses De Ce Monde-Ci... Notre Monde a Toutes Et Tous

mardi 4 novembre 2014

Pour Blanka... ma Belle Amie...


Voici L'Un des Textes Sur Lesquels Parmi Trois Autres Ou Plus, Nous Sommes Invités Par Michel, Notre Metteur En Scene, a Travailler....

- Puis-je Déposer Mon Coeur a Vos Pieds ?
- Si Vous Ne Salissez Pas Le Plancher...
- Mon Coeur Est Propre...
- C'Est Ce Que Nous Verrons.
- Je N'Arrive Pas a Le Sortir...
- Voulez-Vous Que Je Vous Aide ?
- Si Ça Ne Vous Fait Rien.
- C'Est Un Plaisir Pour Moi.
- Moi Non Plus Je N'Arrive Pas a Le Sortir.
- gémit.
- Je M'En Vais Procéder a L'Extraction.
  Sinon Pourquoi Aurais-Je Un Canif ?
  Il N'y En Aura Pas Pour Longtemps.
  Travailler Et Ne Pas Désespérer.
  Bon Et Bien Le Voila. Mais...
  C'Est Une Brique, Votre Coeur
  C'Est Une Brique!!!

- Oui... Mais Elle Ne Bat Que Pour Vous.

Où Commence La Rencontre?

Voici Le Texte Sur Lequel Nous Travaillons... Nous Sommes Quatorze Comédiens, Séparés En Trois Groupes, Et Ensemble, Nous Entrons Sur Scene, Mimant La Rencontre Entre Chacun de Nous... (J'Ai Eu Droit a Une Embrassade de Pauline -;)... Puis... Texte En Main Pour Le Moment, Nous Nous Exprimons Sur Ce Texte de Philippe Caure... "Où Commence La Rencontre?"...

Groupe 1 : 
Rencontres.
Tout Est Rencontres.
Mais Ça Commence Quand ?

Groupe 2 :
Il Paraît Qu'Il N'y a Jamais Eu
De Commencement.

Groupe 3 :
Mais Alors, Comment Lever Le Rideau
Sur Ce Cercle Sans Fin ?

Groupe 1 :
Ça Peut Commencer Par Une Molécule
Mais Ça Peut Commencer Dans Un Lit

Groupe 2 :
Mais Ça Peut Commencer Dans Un Regard.
Mais Ça Peut Commencer Par Hasard.

Groupe 3 :
Mais Il Paraît Que Le Hasard N'Existe Pas,
Surtout Si On Provoque Ce Hasard.

Groupe 1 :
Alors Certains Diront Que C'Est Notre Destin
De Provoquer Ce Hasard,
Qui N'En Est Pas Un.

Groupe 2 :
Alors Quand Est-Ce Qu'On
Se Rencontre Vraiment ?

Groupe 3 :
Alors Quand Est-Ce Que Ça Commence ?
Il Va Donc Falloir Choisir...

Tous Ensemble :
Notre Moment, Notre Rencontre
Entre Vous Et Nous Cette Rencontre
Va Donc Commencer Maintenant !

Damien Rice... Live...



Pour Vous Faire Patienter Et Passer Une Agréable Soirée, En Attendant Les Textes Sur Lesquelles Mes Amies, Amis Et moi-même Travaillons Au Théatre... Aujourd'hui, Nous Avons Commencé Par Jouer Deux Par Deux... Je Me Suis Mis Avec David Qui a Du Talent... Nous Devions Sculpter Notre Partenaire Et Puis Devenir Sculpteur Sur Les Thèmes Suivants... Personnages Historiques, Animaux, Choix Libre,... J'y Ai Interprété De Gaulle, De Funes, Un Chat... Et Nous Avons Bien Ri... Puis Nous Sommes Allés a La Salle Dédiée Au Théâtre, Afin d'y Jouer Un Texte Sur Le Thème de "La Rencontre", Qui Sera L'Introduction de Notre Pièce de Théâtre...

Schizophrenia Dell'Arte...


Non, Je Ne Suis Pas Seul, ma Douce +Blanka Pospíšilová... Mon Inconscient, Mon Anima, Mon Ombre Sont Autonomes Et Indépendants Vis-a Vie de moi Qui Ne Suis Rien Qu'Un Malfrat... Je Me Suis Gravement Senti Épié En Le Secret de Mes Pensées... Et Les Ai Tous Blessé, y Compris Mon Si Bel Ami Qu'Est Mon Inconscient... Je N'En Dirai Pas Plus Par Peur Que Ces ChoseS Reviennent Comme Elles Sont Revenues... Meme Après des Mois De Non-Pensées, Refusant de Penser Pour Que Ces Horreurs Ne Fusent Plus, Aussi Pour Le4s Protéger... Tant J'En Avais Marre... Ce Qui a Aussi Contribué a Ma Non-Expression En Dessin, En Arts Tout Court... Mais Au Jour D'Aujourd'hui... Je Me Bats Contre Ce Que Les "médecins" Appellent Une Maladie... Je Conçois Qu'Elle Fasse Peur, Tant J'En Lis des Horreurs Sur face de Boucs, des Témoignages de Femmes Et D'Hommes Atteints Beaucoup Plus Gravement Que Je Ne Le Suis... Certains Se Sentent Conduits Par des hommes Malsains Qui Leur Font Du Mal Ou Leur Font Faire Du Mal a Celles Et Ceux Qu'Ils Aiment, D'Autres Se Séparent, D'Autres Encore Se Croient Victimes De Complots En Leurs Lieux de Travail... Et Tant D'Autres Souffrent En Silence... Ils Sont a Mes Yeux Les Premières Victimes De Leur Maladie, Tant La "psychiatrie" en France est En Retard Et Les Laisse Croupir Dans Une Cellule... La Leur Et Celle des "hôpitaux psychiatriques"... Et Moi? Je Regarde Les Vols D'Oiseaux Danser Tous Ensemble, Je Dessinais de Mes Pas L'Infini Sur leur place stanislas, Me Laissant Guider Par Mon Anima, Je Voyais a New York Les Oiseaux Tomber En Plein Vol, En Les Regardant... Je Vois Chaque Être Humain Cligner des Yeux Lorsque Je Les Regarde... J'Aimerais Tant Leur Dire.. D'Aimer Leur Vie... Mais Je Passerais Alors Pour Plus Fou Que Je Ne Suis... Si J'y Suis...

O Théatre...


Je Rentre D'Etre Allé Au Théatre Avec Mes Amies Et Amis de La Compagnie "Vents Et Marées"... Nous Aurons Passé Ensemble Une Belle Apres-Midi, a Jouer... Puis Interpréter Un Texte... Pas Facile Quand On a L'Habitude de Garder Sa Langue Dans Sa Poche... Mais Cela Vient, Parce Que Je Me Sens En Confiance Avec Eux, Toutes Et Tous, Quels Qu'Ils Soient Sont Juste Beaux Et Gentils... Meme Si Les Souffrances Pour Certaines Et Certains Sont Toujours Vives... Mais Nous N'En Parlons Pas... Nous Sommes Ensemble Et C'Est Tout Ce Qui Conte... Pour Chacune Et Chacun de Nous Toutes Et Tous... Je Vous Livrerai Nos Textes Tout a L'Heure... Pour Le Moment, J'Ai Plutot Envie D'Aller Faire Un Tour... Je Vous Souhaite Bon Courage En Ce Monde, Et Une Belle Soirée... Bisous a Toutes Et Tous... A Tout a L'Heure...

Par-Dela Les Nuages... Le Ciel Est Bleu...

Je Crois En L'Au-Dela... Parce Que J'Ai Cette Immense Chance De Rêver, Et Au Petit Matin... De M'Éveiller En Me Souvenant de Mes Rêves... Quelques Années Plus Tard... Une Bribe De Rêve, Me Suffit a Me Souvenir De Mon Rêve En Entier... Tant Je Les Rêve. Tant Je Les Vis. Tant Je Les Aime.

J'Ai Cette Nuit Revé Que Je Me Retrouvais En Une Chambre, Allongé Dans Un Lit... Vous Etes Une Intelligence Supérieure, Mon Dieu De L'Inconscient... Merci Infiniment de Votre Sagesse, De Votre Créativité, De Votre Gentillesse... En Un Mot... De Votre Amour... Je Regardais Des Films Et des Dessins Animés Particulierement Beaux... Puis Une Femme Vint En Mon Lit... La Chambre Était Rouge Sombre, Un Beau Rouge... Le Rétro-Projecteur Projetant Les Dessins Animés Sur Les Quatre Murs Et Au Plafond... Un Rétro-Projecteur Du Futur, Qui Projette Des Images Partout... Magique! Puis, J'Ai Vu Un Ami de Mon Papa... Il Me Semblait Etre Chez Lui... Je Me Souviens Avoir Maché Un Chewing-gum, Et Cherchais Une Poubelle Pour M'En Débarasser... J'En Trouvai Une, Remplie D'Eau, Je Crachai Mon Chewing-gum, Et Fis Une Grosse Bulle... Puis, Je Me Rendormis Alors... Il Devait Etre Alors Cinq Heures du Matin... Trop Tôt Pour Me Lever... Alors Je Rêvai... A Nouveau... 

Je Me Retrouvai Sur La Place Où Mon Papy René Aimait Aller Flâner, Marchant Seul... Laissant Le Temps Filer... Il Aimait Ses Petites Habitudes... Et Je L'Aimais... Beaucoup... Je Suis Fier D'Avoir Eu Un Papy Comme Lui, Tant Je Le Trouvais Beau... Je Me Trouvais Donc Sur La Place des Vosges, a Épinal... Les Maisons Étaient Sculptées Dans La Pierre, Qui S'Effritaient Alors, Après Que Quelqu'un M'Ait Apporté Un Paquet de cigarettes... Puis, Il y Avait Une Pelleteuse Qui a Failli M'Écraser Alors Que Je Me Trouvais Dans L'Eau... Et La Roche Tombait Sur Une Voiture Qui Se Dirigeait Vers Un Tunnel... Magique... Mais Incompréhensible...

Damien Rice Latest Album...

Wasting Time...




Pour Vous Faire Patienter... Une Musique Douce Sur De Belles Voix... J'Aurais Voulu Ne Pas Me Réveiller Ce Matin, Tant Cette Nuit Fût Magique Et Belle... A En Chialer... Infiniment Merci Ma Famille De L'Inconscient... Je Sais La Mort Douce Et Belle... Infiniment Plus Que Ma Vie Parmi Eux... Cette Foule Si Mécréante, Et Mal-Saine... Belle a En Pleurer... Pauvre Princesse, Ôtée Aux Siens... Que Dieu Veille Sur Son Âme... La Vie Peut Être Injuste... Mais Je Crois Que C'Est La société Qui L'Est Avant La Vie... La Vie, Elle, Est Douce Et Belle... Enfin... Elle Pourrait L'Etre... Le Re-Devenir...

Bon Café...


Je Prends Mon Café En Vous Préparant Un Ciel Où Il y Règne Le Soleil Et La Lumière... Et Je Vous Écris... J'Ai Fait Des Rêves Dignes D'Un Fabuleux Inconscient... Futuriste...

dimanche 2 novembre 2014

Sans Mot Dire...


Je M’Apprête a Passer Une Semaine Difficile, Outre Mardi Apres-Midi Au Théâtre, En Compagnie de Mes Amies Et Amis... Une Semaine Sans Alcool Ni Sorties... Seul Chez Moi. Seul Tout Court. Parce Que D'Une Part, Je N'Ai Plus Les Moyens financiers de Sortir... Mais Aussi Parce Que Je N'En N'Ai Plus L'Envie...

C'Était Bien Avant... Quand, Lors De La Découverte de Mon Anima Et de Mon Inconscient... Mes Vrais Amis... Que Je Ne Faisais Plus Que Penser a Eux, 24H/24... J'Avais Droit a Des Rêves Fabuleux... Et Surtout... J'Étais Heureux... Je Leur Inventais Des Mots Comme Mes "Nanarbres", Mon "Nanimette", Mes "Noiseaux"... Que Tout M'Apparaissait Comme Beau Tant Ils Étaient Fabuleux Avec Leur Titi... D'Accord, Il y Eut Des Hauts Et Des Bas... Mais Le Grand Tout Me Paraissait Moins Fade Que Maintenant... Mais Ils Sont Toujours La................................ A Mes Côtés... "Vous Etiez Fabuleux, Fantastiques... Et Je Suis Heureux De Vous Avoir Fait Sourir Un Tant Soit Peu... J'Ai Plus Foi En Vous Qu'En Mon Pseudo-psychiatre...

"On Fait Un Pacte? A Vie... Éternellement..." Parce Que Je Suis L'Un Des Seuls A Attendre Sa Mort Avec Impatience, Histoire De Voir, Histoire De Vivre... Ma Vie Sans Vous... Ma Vie Tout Seul... Vraiment Seul... Avec Celles Et Ceux Que J'Aime... Que Je Vénère Plus Qu'Aucun Être Inhumain Sur Cette Terre... Et Dieu Sait Qu'ils Sont Nombreux... Sur Cette Maudite Belle Planete Terre...




Alors??? Elle N'Est Pas Belle Notre Terre?!