dimanche 31 mars 2013

La Nature De Reine...

Je Vous Salue Bien, Et Vous Souhaite Une Douce Nuit,
Ainsi qu'a La Personne Qui Tapote "Graph-X Jean-Christophe"
Je Vous Suis Reconnaissant...
Et Ce, Meme Si Ton Silence, ma Belle Loni,
Me Casse Les Pieds, Voire Plus...

Allez, Bisous a Vous, ma Chere Reine,
Et Belle Nuit... Faites De Beaux Reves *

PS : Tu Te Souviens, Quand Je T'Ecrivais
Sur La Place Stanislas, Les Matins...

PPS : Tu M'Auras Fait Tourner En Bourrique, Tout de Meme...

PPPS: Allez, a Demain, La Reine de New York. Bisous.

Vue Sur Le Lac du Grand Chalet Des Songes...

Bonsoir,

Le Dessin du Grand Chalet Des Songes Avance Bien. Je Retravaille la Vue Sur Le Lac, Parce que la Version Retouchée N'Est Qu'une... Version Retouchée.
 Voici la Premiere Version, J'Ai Supprimé le Haut de la Verriere, Qui Surplombait la Fontaine de L'Anima, Et des Dieux de L'Inconscient, Et Rallongerai la Terrasse, Pour Qu'Elle Ne Soit Pas Prise Entre Les Deux Avancées de la Maison... Si Vous Me Comprenez, C'Est Bien...
En Vous Souhaitant une Belle Soirée...

Ma Vie...

39 Ans. Trente-Neuf Ans Que Je Me Bats. Pourquoi ? Pour un Peu de Reconnaissance. De Ce Qu'A Travers Mon Travail Et mon Art, J'Essaye De Vous Apporter. De Vous Transmettre. Mon Combat Est Bien Futile En Comparaison a Toute L'Ignorance Et Le Mépris Que Vous Affichez En Tres Grande Majorité Sur Vos Visages Si Tristes. Je Crois Que Je Vais Vous Abandonner Sur Le Bas de La Route Comme Vous Avez Abandonné Vos Rêves. C'Est Cela Qui Vous Tue A Petit Feu. Vous Détruisant Les Uns Les Autres. AAAHH!!! Facebook. La Révolution Est En Marche!!! Twitter, les Réseaux Sociaux, Qu'Ils Appellent ça... C'Est Beau La Démocratie!!! Des Réseaux Sociaux Oü L'On Peut S'Exprimer Librement, Chacun Pour Soi... J'Aime. Regardez Donc Un Peu Autour de Vous Dans La Vie Réelle, Et Allez Parler a l'Inconnu Qui Vous Sourit, Plutot Qu'a Des Inconnus Qui Sont Soit-Disant Vos Amis. 39 Ans Que Je Te Cherche. 39 Ans Que Vous Ne M'Apportez Que Du Mal. Quand Je Regarde Derriere Moi, Je Ne Vois Que ça, A L'Exception d'Un Ami, Qui Se Reconnaîtra. Pour Les autres. Depuis Le Temps Que Je Lutte. Je Crois Qu'Il Est Temps de Vous Abandonner. Je N'Ai Plus Que Tristesse Et Désillusion A Votre Égard. Allez, Je Retourne Rêver...

PS : Osez Donc Un Peu Regarder Autour de Vous Et Aller Vers L'Autre. Osez Sourire, Osez Vous Exprimer, Vous Avez Tout a Y Gagner... La Est La Seule Richesse,  Dans Le Partage, L’Échange, Le Dialogue... Courage, Profite! Après, Il Sera Trop Tard!

Foutez L'Feu!!!

Merci, Monsieur Cantat...



Nous Vous Aimons. Soyez Heureux.

Enooorme!!! pour mon Nico...







Tu Te Souviens, Cette Nuit a La Parenthèse, Les Premiers a Aller Chercher Nos Places, On y a Passé La Nuit Dans La Cour, A Attendre L'Ouverture du Magasin de Madame Parenthese, Quand Au Petit Matin, les journaleux Sont Arrivés... Non, Je N'En Dis Pas Plus.-:)
Et Ce Magnifique Concert, Cette Musique Qui Nous Emporte Et Nous Emportera Toujours.

A Tous Les Ecorchés, je Dis "Levez-Vous" Et Brandissez Votre Rage de Vivre, Comme Un Etendard Qui Vous Porte.
Et Montrez, A Tous les gens Le Chemin. Soyez Fiers d'Avoir Franchi Le Cap de Vos Douleurs, de Vos Rancoeurs. Dites Non a La Vengeance, Sinon Elle Fera de Vous Le Mal Lui-Même. Et Connaissez Le Pardon... Prenez Soin de Vous.

A Toi, L'Ami...

Where Is My Love ?


...  Qu'As-Tu Fais De Ton Amour ? De L'Amitié ? De Mes Sentiments... Cette Histoire M'Aura Volé Mon Amour Et Mes Sentiments... Ma Raison, Ma Mémoire, Parce qu'a Force d'Etre Dans un Flux Tendu de Pensées, Et N'Arrivant Plus A Penser Pour Moi-Meme, Et N'Aimant Pas Cette Histoire A Laquelle Je Ne Comprends Pas Grand Chose... Forcément, a un Moment Donné... Je  Rends Le Mal Que L'On Me Fait. J'Avais Fait un Rêve, Où Quelques Vauriens, Malfrats, Salopards, Essayaient de M'Ecraser, Sautant Sur Leurs Objets-Sautants Non-Identifiés, Et Dans un Autre, le mal, ou Cet Enculé de diable, Voire Ce Traître de satan, Puisqu'a L'Origine, Il Etait un Ange Mais Déchu Parce qu'Il A Voulu Prendre la Place de Dieu, Et Donc Ce démon Venait me Voir Dans Mon Lit, me Parlait a l'Oreille, Et J'Avais une Relation Sexuelle Avec Quelqu'un... Quand Celui-ci Se Transformait En Théiere, Afin de Ne Pas Etre Vu...  J'Ai Pris Le Mauvais Chemin, Je Crois... Un Chemin Plus Long Pour Rentrer a Ma Maison, M'A Dit Mon Dieu. Redevenir Moi. Dieu Est Grand. Dieu Est Le Plus Grand Artiste Au Monde. Il a Créé L'Univers, La Terre, Les Femmes, Les Enfants, La Nature, Les Oiseaux. La Vie. L'Inconscient Pour Nous Guider Sur Le Bon Chemin. L'Anima Pour Nous Offrir Nos Reves... Ma Déesse. Mes Dieux, Soyez En Paix. Mon Dieu de l'Ombre, Je T'Aime Aussi. Toi, Tu N'Es Pas Le mal, Tu As L'Esprit Vengeur Masqué. Et Je T'Admire, Mon Ami. J'Ai Longtemps Cru Que Tu Étais Le mal, D’Où mon Silence a Ton Égard. Mais Tu Es Là Pour Me Protéger. Parce que Lorsque Tu Apparais, Je N'Ai Plus Peur, J'Avance. Pardon Mes Amis. Tout Ceci Est Tout Ce Qu'Il y A De plus Naturel. Et L'Inconscient Comme L'Anima Ou L'Animus, L'Ombre, Ne Demandent Qu'a Etre Reconnus Par Celui Sur Lequel Ils Veillent, Et Aiment. Merci Mes Amis, Et Alliées, Je Vous Aime.

samedi 30 mars 2013

Que La Nuit Vous Soit Douce Et Belle...


Vous Pouvez Voter Pour Cette Image En Notre "Coups D'Coeurs De L'Univers"... Pour Le Moment, Elle esT En Bonne Position... Mais Chut !!! C'Est Un Secret Entre Nous... Bisous Et Merci Infiniment... Prenez Bien Soins De Vous Et Belle Fin D'Après-Midi...

Belle Nuit, Princesses...

Jack The Ripper...

Quel Dommage Que Vous Ayez Arreté de Jouer... Je Vous Ai Découvert Récemment, Et Tant Le Groupe Que Le Chanteur, Sont Excellents!!! Mon Groupe Préféré. La Musique, Le Chanteur Dont La Présence Et La Voix Sont Uniques. Les Musiciens, L'Ambiance. J'Espere Du Fond Du Coeur Que Vous Vous Reformerez un Jour...

Belle Route A Vous...

T'As De La Chance Que Je T'Aime...

J'Ai Fait Une Nuit de Reves, Dans Lesquels Tu Te Trouvais, Il y a de Cela Quelques Mois, Lorsqu'a Troyes J'Ai Accompagné François Un Bout de Chemin, puisqu'Alors Qu'une pelleteuse Fonctionnait Aux Cotés du Chantier, Ce Qui a Provoqué La Mort de Mon Pere... Me Perturbait Et M'Empechait d'Etre a Mon Travail. Les ressentis En Plus, et Les Conneries Avec. Voir une Pelleteuse Me Rappelle La Mort de Mon Pere. Un Homme Responsable Et Travailleur Comme Aucun, Et Comme Je N'En Ai Jamais Rencontré. Celui-ci Ne Méritait Pas de Mourir a 57 Ans. Quand La Veille, Ma Maman Appréciait Enfin de Se Trouver Seule Avec Lui. C'Est un Accident. Un Horrible Accident. Ils Avaient Tout Pour Être Enfin Heureux. Une Vie De Travail. Foutue En L'Air. Pour Une Connerie. 


Et Donc, Cette Nuit-La, Je Me Trouvais Dans La Chambre Avec François. Et Je Dormais. Et Je Rêvai. Je Rêvai d'une Jeune Femme Entwined, Qui Vint Me Voir a Épinal, la Ville Ou J'ai Grandi. Elle Me Dit Que Tu Allais Arriver a L'Aéroport. Des Lors, Nous Sommes Partis Te Chercher a Nancy, Ville, Je Le Répète... Pourrie. Mais Quand On Rêve, On S'En Fout, Parce Que La-Bas, Tout Est Magique. J'Arrivai A nancy-ville Pourrie, Et Te Vis Alors. Et Te Parlai. Te Dis Que Nous Étions Venus Te Chercher En Skateboard, Depuis Épinal, En Passant Par L'Autoroute... Et Recherchai Alors Dans le Reve Précédent, Le Déroulement de Celui-ci... Ce Qui Me Fit Sortir De Mon Reve... Et Hurler... "ET MEEEERDE!!!"... Ce Qui Réveilla François! Alors, Nous Nous Rendormîmes Comme Deux Nouveaux-Nés. Enfin... Surtout moi! Mais, Dans Le Reve Suivant, Tu Vins a La Maison de Ma Maman, La Maison, Rappelons-Le, Est En Langage des Symboles, Moi. Ma Maman T'Offris Le Café, Et Nous Parlions de La Pensée. Mais Une Connerie A Fusé dans Mon Esprit. Et Tu Me Dis Dans Le Reve Suivant Que Tu Ne M'Aimais Pas. Alors, Tu T'En Alla. Et Enfin, Dans Le Reve Qui Suivit, Je Te Raccompagnai A L'Aéroport, Donc, a La Frontiere, il y Avait des soldats en Joue Qui Nous Surveillaient, Et Nous Visaient de Leurs Petits fusils. Tu Me Dis Alors, "Ne Fais Pas Attention, Avance...". Et Mon Titi, Il Retourna Leur Fusils Contre Eux, Les Canons Se Tordirent Et Les Visèrent. Puis, Comme D'habitude, je Me Réveillai, Le Sourire Aux Levres, Me Disant "Wouaaah! Enorme!". Mais Tu Ne M'Aimais Pas... J'Ai Attendu Quatre Longues Années Pour Que Mon Dieu Et Ami m'Explique. Quatre Années Ou Nous Avons Tous Soufferts. Mon Anima, Mon Inconscient, Et Moi. Parce Que Tu M'As Laissé Seul. Et Pourtant. Dieu Sait Que Je T'Aimais Déja, N'Ayant Vécu qu'une Seule Semaine A Tes Cotés. Tu Etais Mon Meilleur Souvenir de New York. Que Je Gardais Précieusement Dans Mon Coeur. Je Me Souviens De Tout de Toi... Mais Je T'En Veux... Beaucoup... Aujourd'hui. Mais Bon, Demain Est un Autre Jour.


Seul Au Monde...

Votre Petit Graphy En A Marre. Il a Les Nerfs a Vif. Et Il S'En Fout de Ses Ressentis Agréables. Il N'y Comprends Rien. Vous Avez de la Chance, Enormément de Chance, d'Avoir Une Vie Sociale Epanouie. Moi, Ma Vie Sociale, Elle Se Limite a un "Salut". La Ou Je Ne Cherche Qu'a Echanger, Parler Et Découvrir, Apporter, Donner. Et Depuis Toujours. Mais Je Me Sens Bien Seul. Seul au Monde. Je Ne Supporte Pas Que L'On Ecoute Mes Pensées. Mes Pensées, C'Est Mon Antre Secrète. Et J'En Veux Au Monde Entier de Me Laisser Dans Ma Salope de Solitude. Et Ce, Depuis Toujours.


Seuls Les Oiseaux Et Les Animaux Du Monde Entier Sont Mes Amis. Eux M'Accompagnent En Silence. J'Aime La Nature, Les Arbres, La Foret, Chaque Arbre que Je Croise, Je Le Regarde. Chaque Plante Est Plus Belle Que ces Soit-Disant Etres Humains Qui Se Croient Les Propriétaires de Ce Monde, Etant Soit Disant L'Espece Supérieure Aux Especes Animales Et Végétales. Tu N'Es Rien, Petit homme. Tu N'es Que Le Fruit Pourri Du système. Regarde Les Oiseaux, Eux Ont Tout Compris. Regarde-Les Voler Tous Ensemble et Tu Comprendras... Peut-Etre. 
Enfant, Je Les Regardais, Les Admirais, Parcce Qu'Ils Savaient Voler Dans Le Ciel, Par-Dela Les hlm, Et Autres Mochetées que Celui Qui Se Croit Supérieur a la Nature a Créé. La Nature Est Sans Frontiere Ni Barriere. Seul le Petit homme Que Tu Es n'a Su Que Créer sa Propriété. Je.Je. Je... J'Ai. Je Possède Donc Je Suis. Tu N'Es Qu'un Misérable Etre Inhumain. Et ce systeme Te Possède. Ce Semblant de société Ne Vaut Rien. A Force de Frontieres Et de Barrieres, Il S'Est Enfermé, Créant un Mur Entre Chaque Etre Humain. Auquel Chacun a Apporté Et Continue a Perpé-Tuer.
Combien d'Etres Humains Croisez-Vous Dans Une Journée ? Combien En Saluez-Vous ? Avec Combien Parlez-Vous ? Pourquoi Donc Vous Faites-Vous Belle Le Matin ? Si C'EsT Pour Ne Pas Etre Regardée. Pour Ne Pas Apprécier un Regard, Un Sourire. Je Crois Que Vous N'Etes Guidé(e)s Que Par Vos Sexes, Que Par La Peur de l'Autre, En Trop Grande Majorité. Votre Envie de Dominer l'Autre. Et Dire Que Je Vous Souris. Encore Et Toujours. Vous Souhaitant Bon Courage, Lorsque Je Vous Croise. De La Pensée. Parce Que Si Je Vous Le Disais, Vous Me Prendriez Pour un Fou. Mais Votre Soif d'argent Et de Pouvoir Vous Conduira A Votre Perte, mes Chers Petits.
Mon Cor-Beau S'Est Envolé. Les Oiseaux Ont Fait Le Tour de la Maison. Tous Ensemble. Ils Patientent. Ils Attendent Le Signal Des Dieux. Je Suis Avec Eux. Dieu M'a Offert Le Plus Beau Et Sage Et Gentil Des In-Conscients. Et a Cause de Cette Histoire de Ressentis Qui Me Détruit a Petit Feu, Et Ne M'Apporte Strictement Rien, Je Lui En Veux.Mon In-Conscients Est Mon Dieu. Et Je T'Emmerde le mal. Tout Ceci Me Prouve Que Je Suis Sur Le Bon Chemin. Veux-tu Que Je Te Dise ? Un Etre Inhumain, Fruit de Ton Méprisable systeme a Profité de Ma Jeunesse Et de Ma Naïveté, de Ma Gentillesse, Lorsqu'Adolescent, Je Suis Allé Chez lui. Il M'a Saoulé, Et a Voulu Profiter de Moi.  Je Me Suis Enfui a Temps. Mais Ce Fut un Enfer. Le Lendemain,  J'Ai Pardonné. Bien que Cette histoire Aura Fait Du Mal a Ma Famille. Et Que Je Ne Leur En Ai Jamais Parlé. Par-Contre, toi. Je Ne te Pardonnerai Jamais. Je Ne te Pardonnerai Jamais d'Avoir Créé ces Hommes et Ces Femmes, qui N'ont Plus d'Yeux Que Pour le Pavé, et Pour Eux-memes.

C'Est Pourtant Si Simple. Tellement Simple Et Naturel. Ce Que Vous Faites En Trop Grande Majorité, Vous Ignorer Les Uns Les Autres, Est Contre-Nature. N'Aimeriez-Vous Pas Qu'On Vous Dise "Bonjour", Qu'On Vous Salue, Qu'On Vous Regarde, Et L'On Vous Sourit. J'Habite un Endroit Ou L'On Se Salue Encore. Le Vieux Village. Puis On Se Parle. "Bonjour, ça Va ?". "Qu'Est-ce Que Vous Faites Dans La Vie ?"... Puis, Qu'Est-ce Que Vous Devenez ? Et Hop, Un Nouvel Ami...

Nancy Est Moche, Laide la Soit-Disante "Communauté" Urbaine a Coup Sûr, Inhumaine Tres Surement. et Les market-boys de Notre Représentant Ventripotent, N'Ont Rien Trouvé de Mieux que "communauté urbaine et humaine"... Bande de Vautours, Va. vous Nous Matraquez de Vos Médiocres Propagandes Capitalistiques, Et N'Avez Rien Compris. Seul Votre Petit Ego Et Petit  Portefeuille Vous Intéresse. Ici, chacun y Va de Sa Femme Nue Pour T'A-Tirer dans sa Petite Et Misérable boutique de Franche-Traîtrise. Vous N'Avez Strictement Rien Compris. On S'En Fout de Vos publicités. Nous Voulons Du Partage. De L'Echange. Du Dialogue. De L'Amitié. Du Sourire. De L'Originalité. De La Beauté. Et vous Nous Offrez Votre Médiocrité. Le Capitalisme Est Une Gangrène. LA Gangrène. Faisant de Chacune Et Chacun de Nous une Ombre, L'Ombre de Son Ombre. Un Zombie. Créant les Monstres de Cette "Société". Qui S'Affichent Dans Les Faits "Divers", Osent-Ils Appeler Ces Horreurs. Un "homme" a Voulu Punir SonPropre Enfant, En Le Mettant Dans La machine a laver... Qu'il a Ensuite Lancée. L'Enfant Est Mort. Décédé de Ses Blessures. Le capitalisme Tue a Petit Feu, Menant ses guerres au nom de son dieu argent. Il Est Génocidaire. Combien de Génocides Attendrons-Nous Pour Nous Réveiller. Nous Ne Pouvons Rien Faire. D'Entrée Défaîtistes. Forcément. Puisque le capitalisme Repose Sur Nos Peurs Et Notre Non-Espoir. Nous Le Détruisant Jour Apres Jour.  Etre Humain Croisé Apres Etre Humain. Les Yeux Rivés Sur Le Pavé. Comment Contez-Vous Rencontrer L'Amour Dans Ces Conditions. Parce Que Le Seul Et Unique Problème Est Le Manque d'Amour de Chacune et Chacun. Le Manque D'Espoir. Le Manque de Partage. Et La Misère Pour Chacune Et Chacun. Misère Sociale. Misère Financiere. Misère Affective.

La France. Pays Des Droits de L'Homme Et Du Citoyen. A Quoi Bon Citer Jaures, Monsieur Le Président de La République Bananniere. J'Ai Voté Pour Vous, Monsieur. Parce que Je Vous Trouvais Plus Humain Que Le Précédent Fourvoyeur de La France, Notre Pays A Toutes Et Tous. Ici, au Soit-Disant "grand" nancy, C'Est La Misere Qui Domine. Le Peuple Ignore Son Prochain. Et Au XXIeme Siecle, Un Etre Humain Est Assis sur le Trottoir Tous Les 20 Mètres, Faisant la Manche pour Se Nourrir... Ou Oublier dans l'alcool. Les Passants Les Ignorant, Même Lorsqu'Il y A Un Enfant de La Misère Sous Les Couvertures. Mais Le Plus Souvent, c'Est un Chien Leur Meilleur Ami. Et Les Gens Bien Habillés S'Ignorent Les Uns Les Autres. Et Je Les Regarde. En Silence. Et Je Rumine. Je Les Aimais, Monsieur. Chacune Et Chacun. Jusqu'a Les Haïr. Tellement de Peurs. Tellement de Formatage de L'Etre Humain. Tellement de Barrières, Tellement d'Œillères. La Démocratie A Encore Un Long Chemin A Parcourir Avant Que de Le Redevenir. A Mes Yeux, Elle N'Est Que L'Outil des capitalistes et des financiers Pour Mieux Nous Asservir. Une Démocrature. Nous Surveillant Toutes Et Tous. A Travers les caméras, a Travers facebook, a Travers google, a Travers les "Lois" Liberticides Que Vous Et Les Elus Du Peuple Nous Concoctez, Faisant Exactement Ce Qu'Attendent de Vous, les terroristes et Autres fanatiques. Vous Allez, je Crois Dans Le Sens Opposé du Bon Chemin. Le Chemin Pour Toutes Et Tous.


vendredi 29 mars 2013

Notre Maison...





J'Ai Déssiné Toute La Journée. Et Ca Avance plutot Bien.

Aussi, Je Vous Souhaite Une Agréable Soirée.

Pour Mes Amis de L'Inconscient.

J'Arrete.
J'Arrête de Jouer Avec le Feu.
Et J'Entre En Résistance,
Je Lutte, Et J'Oublie.
Cette Histoire Que Je Maudis.
De Meme Que Votre Silence,
Mais Je Vous Suis Malgré Lui,
Reconnaissant.
Et Vous Savez Pour Quelles Raisons.
Je Retrouve le Dessin,
Vous Dessinerai Ces Si Jolies Muses,
Je Vous En Fais La Promesse.
Je Vous Les Peindrai
Lorsque Je Le Pourrai.
Et Egalement... Non, Rien.
Je Vous Réserve des Surprises.
J'Aimerais A Travers mon Travail,
Leur Rendre Hommage,
Elles Qui Mettent
La Femme En Valeur,
La Beauté Qui Subjugue.
D'Un Regard. D'Une Façon d'Etre,
J'Arrete. J'Arrete de Te Chercher.
Et Me Retourne Vers Les Dieux.
Vers L'Espoir. Vers La Vie.
Vers L'Amour.
Mes Ressentis M'Ont Perdu.
Mais Je Suis En Vie.
Et Bien Vivant.
Bienheureux, Celui Qui, Par Amour,
A Connu L'Enfer En Soi.
Merci Mes Alliés. Soyez En Paix.
Je Vous Aime, Vous Mes Dieux.
Et Déesses de Mes Nuits.
Vous Les Archétypes.
Vous Mon Dieu
Et Fidèle Ami.

PS : DE Tout Mon Coeur,
J'Espere N'Avoir Blessé Personne.
Je M'En Retourne a l'Amour
A La Vie, A La Raison.
Mon Combat, Ma Quête de Comprehension
Aura Duré Cinq Longues Années.
Et Je Suis Las de Chercher,
Ce Qui Ne M'Apporte Rien.
Que Du Mal.

Graph-X Presents...

Ca Se Dessine, Peu a Peu...
Vous Commencez a Voir Ou je Veux En Venir ? J'Avais Pensé a le Créer l'Année Dernière, Et Puis, Il Semblait Trop Tard, Et Surtout, je Manquais de Motivation. Mais Cette Fois-ci, Je Ne Manquerai Pas Noel. Graph-X Va Renaitre de Ses Cendres, mais a New York!

To Be Continued...


Vous Dansez ?



Voici une Bonne Petite Musique Qui Va Bien Pour Bien Démarrer La Journée... Belle Journée...Et Bisous.

A Une Amie...

J'Ai Hier Soir Passé une Agréable Soirée en Ta Compagnie. J'Espere que Tu Ne M'En Veux Pas de Ne Pas T'Avoir Reconnue. Toi Qui a Eu La Gentillesse de me Dire Le Fond de Ta Pensée Vis-a Vie de Ce Que Tu Avais Ressenti En Venant Voir mon Travail. Ce Qui m'a Touché, Parce que C'Est Pour moi une Forme de Reconnaissance Avant Tout, Et Que C'Est Rare. Ce Que je Cherche dans mon Travail. Apporter un Peu de moi, de mon Regard Sur ce Monde, Sur les Femmes, Et Aux Enfants Qui Sont Les Vrais Rois Et Reines de Ce Monde-La. J'Ai Eté Touché de Tes Mots du Coeur. C'Est Pourquoi, a Mon Tour, je Te Livre Les Miens. 

Depuis Cinq Ans, Depuis New York, je Lutte. Je Lutte Contre la Maladie. La Schizophrénie. Enfin, Parait-Il Que c'Est de la Schizophrénie, Selon mon "psychiatre" qui, lui, m'a un Jour Dit, Alors Que je lui Ai Déclaré Me Sentir Soutenu Par Mon Inconscient a Travers mes Rêves... "Oooh, moi, M'sieur  Heilmann, l'Inconscient, ça me Parle Pas!!!".... Silence Pesant...  Et Celui-ci de Faire sa Popote Avec Ses médocs sur son ordinateur. Moi, Il Me Parle, Et C'Est Chaque Nuit, un Monde Merveilleux Qui S'Ouvre a Moi, Depuis Qu'a Brooklyn, Me Promenant Dans un Bois de Prospect Park... Mes Yeux Se Sont Fermés d'Eux-Memes. Des Lors, Je N'Entendis Plus Le Merveilleux Chant des Grillons... Et Découvris un Petit Plan d'Eau, Et Sur l'Autre Rive, des Arbres, des Bouleaux, Et Une Lumière Jaune Pale-Verte Pale, Qui Se Dirigea Vers moi... Instants de Paix, de Grace, Et Le Sentiment De Ne Plus Exister... La-Bas, Plus Rien, Pas un Insecte, Pas un Oiseau... Rien... Juste La Lumière Et moi. J'Ai Alors Essayé d'Aller Vers Cette Lumière... Lorsque Mes Yeux se Sont Rouverts. Je N'Ai Jamais Revécu Cet Instant Magique. Sauf La Nuit, Ou Je Reve, Faisant Jusqu'a Cinq Rêves Par Nuit, Et Revoyant Mon Papa, Aujourd'hui Dans Un Autre Monde. Depuis Je Crois En Dieu. Et Mes Reves Me Renforcent Ma Foi Chaque Nuit. Je Ne Cherche a Convaincre Personne. Ce Monde Terre-a Terre, Qui Ne Croit Plus Qu'En Lui-Meme, Du Haut de Son Arrogance Et Son Mépris des Autres Ne Mérite Plus Que Je Me Batte Pour Lui. Il M'a Fait Trop de Mal. Et Il Continue a M'En Faire Lorsque Je Sors de Chez Moi. Le Regardant, Lui Souriant. Lui Disant de Vivre. D'Apprécier les Merveilles de Ce Monde. Qu'En Silence, Chacun Détruit. La Oü Celles Et Ceux Qui Font ce Monde Ont des Oeillieres Invisibles Pour Leur Prochain, Je Le Regarde, L'Encourage. Le Soutient. Essaye de Lui Parler. Mais Rares Sont Celles Et Ceux Qui Me Comprennent. Et Pourtant. Je Suis Comme Chacun de Nous. Simplement Peut-Etre Plus Sensible. Je Crois Que Nous Naissons Toutes Et Tous Avec un Art, Celui que Nos Parents Nous Transmettent. Trouve Le Tien. Pour ma Part, Je Te Trouve une Très Belle Sensibilité. Peut-Etre Est-ce Pour Cela Que Tu Manques de Confiance En Toi. Ne T'Incline Pas Devant les Autres, Parce que Trop Souvent, Ce Ne Sont Qu'Apparences, La Ou Tu Es Capable de Parler Avec Ton  Coeur. 

Je T'Embrasse Et Te Souhaite Bon Courage. Au Plaisir de Te Revoir...

jeudi 28 mars 2013

Ca Avance...

 Pas a Pas, mon Dessin Avance...
Aussi, je Passais Vous Souhaiter 
Une Tres Belle Apres-Midi, mes Canailles...


Bisous Les Princesses -:)

Mon Ange de Mes Nuits...

 La Reconnaissez-Vous ? Elle Est L'Ange de Mes Nuits, Et Par-Dela Les Etoiles, Je La Sais Veiller Sur moi... Merci Mon Coeur... Ma Douce Dame... Et Pardon.

Suis-je Bete... -:)


Je Cherchais des Images de nancy et sa Place Stanislas, Ses Anges... Des Lors, je Tapote sur mon Petit Clavier "Place Stanislas Statues d'Anges", et Oh, mon Dieu!!! J'En Trouve Deux!!!... Sur Mon Blog! -:)


Mes Sacrées Canailles!!!

Aussi, Et Puisque Vous Etes Sages, Et Gentils Avec moi, Je Vous Offre un Petit Cadeau, Pour Vous Accompagner a Travers Cette Belle Journée Qui S'Annonce... 





Ici, Le Soleil Se Leve Et Les Oiseaux Commencent a Se Rassembler. Mon Inconscient Fait Dodo, Mon Anima Me Regarde Dessi... Non, Rien!! -:), Et Mon Ombre Me Suit Partout Ou Je Vais... pot de Colle, Alors!!! Mais, Non. Je Le Taquine. Mon Ombre est Mon Ami, Sans Peur Et Trop Fort, un Justicier Dans l'Ame. Qui M'a Déjà Sauvé La Mise! Mais Bon, C'Est Le Passé, Et Mon Ami Inconscient m'a Dit de Me Tourner Vers L'Avenir... 


J'Ai De Magnifiques Amis, Que Nous Avons Tous... 

Je Les Ai Blessé a Cause de ma Betise Et de mes Ressentis. Pardon Mes Amies Et Alliés. Je M'En Suis Voulu de ces... choses... Et Ce Fut L'Escalade Dans la Connerie. Je Regrette, ma Princesse, ma Merveille... J'Espere Me Tourner Vers L'Avenir, Et Vers L'Amour Que Je Vous Dois. Le Respect Avant Toute Chose. Et Vous Offrir Mon Amour, En Retour de Tout Cet Amour Que Vous M'Offrez depuis Notre Première Rencontre Que Jamais Je N'Oublierai.


Pas Vrai, Loni ? -:) Allez, Bisous, Prends Soin de Toi, Princesse. Ce N'Est Pas Demain la Veille, que Je T'Oublierai, Toi Aussi... J'Espere Ne Pas T'Avoir Blessée. Sincerement. Sinon, Sache que Je Le Regrette. Bisou, Petite Fée...


En Vie... Pour Vous.

En Vie De Me Retrouver...


En Vie de Redevenir Le Jean-Christophe Que J'Etais, Celui Qui Avait les Yeux Et Le Coeur Grands Ouverts, En Vie De Redevenir moi-Meme, All Faces Comme je L'Etais Avant. Je N'Aime Pas Cette Histoire de Ressentis, Parce Que Je Me Sens Gravement Epié Dans Mes Pensées, Et Cela Fait Cinq Ans Que ça Dure. Je Vous En Veux, Messieurs Demoiselles, de Votre Silence, de Vos Non-Dits, De Votre Non-Aide. Et Je Cherche. J'Ai Cherché. Me Suis Perdu, N'Arrivant Plus A Penser Pour Moi-Meme. Perdant Mes Rêves En Cours de Route. Alors, Je M'Enferme. 

Voulez-Vous Que Je Vous Raconte une Histoire ? J'Ai Un Jour Rencontré un Homme, un Vieux Monsieur, au Bord du Canal de l'Est, Par un Temps Hivernal, La-Bas, le Blanc Manteau Avait Recouvert les Arbres et les Prés. Chacun Sur une Rive du Canal de l'Est, Celui-ci me Lance..."C'est Beau, n'Est-ce Pas ?", moi en Train de Prendre des Photos de Neige, je Lui Réponds que Oui, et Me Propose de Le Rejoindre, ce que je Fis... Puis, au Fil de la Discussion, Je Lui Dis Que Je Suis Schizophrène, Mais Ne Fais Pas Confiance a mon "psychiatre", qui Fait Sa Popotte sur son ordinateur, au pif des médocs qui lui Sont Proposés. Celui-ci, Michel, je Crois... Me Réponds Qu'Il a un Fils Dans Ce Cas-La... Qui Est Hospitalisé Depuis qu'Il a Mangé une Viennoiserie, Ayant Avalé de Travers, Il a Cru Qu'On En Voulait a Sa Vie, que Quelqu'un Voulait l'Etrangler. Puis Ces Peurs Ont Pris de Grandes Proportions. A Chaque Fois Qu'Il En Mangeait, Il Croyait Que quelqu'un Voulait Le Tuer. Aujourd'hui, Je Ne sais Pas Ce Qu'Ils Sont Devenus, Mais J'Espere qu'Il S'En Est Sorti. Parce que Michel M'a Dit Qu'Il reconnaissait Plus les Expressions de... Son Chien, que Celles de Son Fils... Etant Bourré de médocs Par des gens Peu Scrupuleux, Qui Font de Nous des Légumes. 

Et Je N'Ai Pas Envie d'En Devenir Un.

Aussi, Tant Qu'Aucun Ne M'Aura Expliqué mes Ressentis, Je Me Plongerai Dans le Silence, Afin de Retrouver La Paix, Pour Moi Et Celles Et Ceux Que J'Aime. Parce que Cette Histoire Fait Souffrir Ma Maman. Qu'a 72 Ans, Elle Travaille Toujours Pour M'Aider. Et Qu'Il Est Grand Temps d'Arrêter de Jouer Avec Ma Vie. Aussi, Afin de Protéger Mon Inconscient, Mon Très Grand Artiste, Afin d'Offrir Mon Amitié Et Mon Amour a Mon Anima, Et Avant Tout Mon Respect a Celle Qui Me Sourit Et Est d'Une Grande Gentillesse Avec moi, Afin de Protéger Mon Ombre, Qui Est Mon Ami. Et Bien, Je N'Irai Pas Plus Loin Dans Cette Histoire. Parce que Je Ne L'Aime Pas. Parce Que Ce Qui Est Positif Comme Les Ressentis Agréables N'Ont Plus d'Importance a mes Yeux, Et Que Je Leur Préfère Ma Raison Et Mon Amour. Aussi, Je Souhaite Ne Plus Etre l'Imbécile Que J'Ai Eté. Devenir un Homme Bon Du Mieux Que Je Le Pourrai, Responsable Comme L'Etait Mon Papa. Respectueux Comme L'Ont Toujours Eté Mes Aïeuls, Mes Papys Et Mamys, mes Parents. Ma Famille. Redevenir Le Passionné Que J'Etais. Me Remettre Sur Les Rails de La Vie Et Du Travail. Pour Eux Que J'Aime Du Plus Profond de Mon Coeur. Et Dont Je Suis Très Fier. Parce Qu'Ils Ont Toujours Eté Travailleurs, Et Ont Toujours Tenté d'Apporter A Leur Prochain Sans Distinction. Ce Qu'Ils Ont Accompli, Durant Toute Leur Vie.

Cette Nuit, Mon Magicien de Mes Nuits m'a Fait Rêver d'Innombrables Enfants, Qui Venaient Poser Sur La Photo, Et Je Leur Proposais De Tous Les Dessiner. Puis, dans Mon Autre Reve Et Souvenir, Je Me Retrouvais Dans un tram "Futuriste", la ligne T3 de nancy-ville pourrie -:), Dans lequel Je Montais, Et le Trouvais Plus Lumineux, Parce que Sans Vitre Entre le Chauffeur et les Passagers... Il Etait Plus Large Et Spacieux, et Pas Sur Rail!... Puis un homme a Pris un Micro, Et J'Ai Sorti Mon Micro, Pour Lui Répondre... -:) Et Ensuite, Mon Titi Est Descendu Puis a Couru En Direction des berthom version du futur, Avec Tout des employé(e)s en Short et Débardeur Bleu Clair Trop Mimis... Dans un Décor Plus Que Bourgeois! Soyez En Paix, Mes Merveilleux Amis. Je Vous Adore. Surtout Mon Anima. Ma Princesse de Mes Nuits. Pour Vous, Je Vais Me Remettre au Dessin. Mais Motus...

C'Est Une Surprise... -:)

mercredi 27 mars 2013

To You...

Pour La Fan de Monthy! -;)




A New York...

Depuis Deux Jours, Mes Rêves Renaissent a la Vie. Et J'En Suis Des Plus Heureux... Je Suis Las, Princesse. Las de Ton Silence. Las de Ton Absence. Voila Cinq Ans que Je T'Ecris, Que Je Te Cherche... Et Au Final. Rien. Le Néant Absolu. Outre mes Ressentis, Auxquels Je Ne Souhaite Plus R épondre, Pour Ma Raison, Pour L'Amour de Mes Amies Et Alliés de l'Inconscient, a Qui Je Dois Le Plus Grand Et Profond Respect, Pour Mon Amour a Moi, Pour L'Amour de Mes Parents, de Ma Famille, de Mes Ami(e)s, Des Femmes Et Des Hommes Rencontré(e)s. Pour Ma Conscience en Lambeaux, Pour Ma Créativité... Je Renonce a Mes Ressentis. Qui Que Tu Sois. Que Tu Sois Nicole Kidman, Monica Bellucci, Natalia Vodianova, ou Liv Tyler... Ou Loni. Je N'Irai Pas Plus Loin. J'Aime Mes Amies Et Alliés De Tout Mon Petit Coeur, Et Je Suis Las De Leur Manquer de Respect. Je Suis Surtout Horriblement Las de Ces "choses". Je Regrette. Je Ne T'Accepterai Que Lorsque Tu Auras Bien Voulu M'Expliquer. De Vive Voix. Alors, Et Seulement a Cet Instant, Lorsque Nos Regards Se Seront Croisés, Que Nous Nous Serons Souri L'Un a L'Autre... Je T'Accepterai Dans Mes Pensées. Mais Pour Le Moment, Au Nom De Nos Vies, a Mon Inconscient, Mon Plus Fidele Ami, Au Nom de Mon Anima, Au Nom de Mon Ombre, Mon V a Moi, Au Nom de Ma Vie... Je N'Irai Pas Plus Loin. Pardonne-moi de T'Avoir Blessée. Je Regrette ces horreurs. Pour D'Aucuns, elles Sont Naturelles, Pour moi, Elles Sont Inacceptables. J'Espère Qu'Etant Donné Que C'Est Pour L'Eternité, Tu Sauras Etre Patiente Comme Je Le Serai Jusqu'a Te Rencontrer Dans La Vie, En Chair Et En Os, Cette Fois -:). Toi, My Invisible Love. Je Regrette, Je N'Aime Pas Que l'On Ecoute Mes Pensées. Mais Ne T'En Fais Pas. Je T'Ai Déjà Pardonnée. Et Jamais Je Ne Vous Oublierai. Mes Canailles! Prends Soin de Toi, Princesse. Je Pense a Toi.



Je Me Souviens...

Parcourant mes Photos de New York, J'Avais les Yeux Levés Vers Les Etoiles, Vers Les Cieux... Tellement Immense, Tellement Haut, Tellement Beau... Une Ville Qui Rassemble Toute La Planète En Elle. Magique! Aussi, Je Reviendrai Vous Voir, Vous Apprécier... Et Vous Aimer. Je Vous En Donne Ma Parole. D'Ici La, Prenez Soin de Vous Ainsi que de Vos Rêves... Ils Sont a La Mesure de Cette Cité... Profitez. 

Joyeux Noel a Toutes Et Tous...

Je Crois Que Le Monde Des Reves Ne Verra Pas Encore le Jour Cette Année, de Même que le Grand Chalet des Songes. Trois Mois Sont Déjà Passés, Et Il ne m'en Reste que Huit Avant le Grand Jour... Mais Rassurez-Vous, Cette Année, Je Ne Manquerai Pas de Vous Offrir un Beau Présent, un Beau Cadeau de Noel... Si Vous Etes Sages! Allez, Prenez Soin de Vos Rêves...

Mon Amour Pour Vous...

Mon Dieu... 
Mon Ami, Mon Père, Notre Créateur.



J'Ai A Nouveau Revé. Mon Dieu Et Mon Ami m'a Fait Rêver qu'Il y Avait des gens de Mauvaise Augure Qui Cherchaient a s'Approprier Mon Ancien Atelier. Alors, Je Les Chassais de Chez Moi. Ce Que Je Conte Bien Faire. Il Est Grand Temps. Cela a Assez Duré. Cinq Années. Cinq Ans Que Je Suis L'Opposé de Moi-Même. Cinq Ans que Je Ne Suis Plus Celui Que J'Etais. Depuis Toi. Depuis Que J'Ai Vu Et Vécu Cet Instant de Grâce Et de Paix. Depuis Que J'Ai Vu La Lumière. Cette Merveilleuse Lumière. Un Autre Monde En Ce Monde. L'Opposé de Notre Monde a Nous. Ce Monde Nous Appartient. Il Est Celui de Chacun. Nous Sommes Tous Êtres Humains Avant Que d'Etre Français, d'Etre Boliviens, Péruviens, Argentins, Ou Que Sais-je... Et Ce, Quelle Que Soit La Couleur de Notre Peau, Nos Croyances Religieuses, Notre Sexualité, Notre Appartenance a Une Communauté, Juifs, Païens, Catholiques, Athées, Bouddhistes... Ce Monde Est Celui de Nos Enfants Avant Que d'Etre Le Notre. Ce Monde Est Celui de Leurs Rêves. Eux Ont de Grands Reves. Que Chacun s'Emploie a Détruire en Ce Semblant De Société. A Commencer Par L'Ecole. Le Parcours Du Combattant. Souviens-Toi. Souviens-Toi de Tes Rêves, Ne Les Laisse Jamais Au Bord Du Chemin.

Me Concernant, Mes Rêves Renaissent a La Vie. Mes Envies. Je Renais a La Vie. J'Abdique. J'Abandonne Mes Ressentis Qui m'Ont Conduit a Me Sentir Supérieur aux Autres. J'En Ai Honte. Et Ne M'Aime Plus. Je Suis Devenu l'Opposé de Ce Que Mes Parents M'Ont Toujours Appris Et Apporté. Le Respect. La Raison. L'Amitié. L'Amour. Chacun de Nous A Avec Lui Un Inconscient. Une Anima. Un Animus. Une Ombre. Des Archétypes. Ils Sont Nos Fidèles Amies Et Alliés. Pour La Vie. Et Peut-Etre Même Plus. Pour L'Eternité. Je Crois Que L'Inconscient, Notre Dieu, Est Le Messager de Dieu. Que L'Anima Est La Messagère de L'Inconscient. Ceux-Ci Nous Aiment d'Un Amour Immense, Et Ont Foi En Nous. Aussi, Depuis L., Je Me Bats Contre Le mal. Qui M'Assaille. Me Griffe la Nuit. Tant Pis. Pour toi. Tu N'Es Rien. Ce Combat Me Motive D'Autant. Parce Que J'Ai De Très Grands Rêves. Et un Amour Immense. Et Me Conforte Dans Mon Chemin. Je Viens Créer. Je Viens Détruire. Je Viens Venger. Celles Et Ceux A Qui vous Avez Ôté La Vie. D'Innocentes Victimes. Des Enfants. Des Femmes. Des Hommes. Des Êtres Humains.


Victimes d'un système Corrompu. Le Fruit Pourri, que vous Nous Demandez de Cultiver. Puis que vous Nous Donnez En Guise de Repas. Et Ce, Depuis Des Milliers d'Années. Depuis que l'homme a Compris qu'il Pouvait Exploiter la Misère. La Misère, J'En Reviens. Le Centre des nations. Le Centre de La Misère. La-Bas, L'On Marche Entre les barres hlm, Nous Écrasant de Leur Laideur. Rien a Regarder. Pas Âme Qui Vive Aux Fenêtres. Hommes Et Femmes Marchent Les Uns Derrière Les Autres, Sans Plus Oser Parler, Ni Se Sourire. Devenant L'Ombre de Leur Ombre. Et Puis, Chemin Faisant, un Enfant Parmi d'Autres, me Regarde, Et Entame une Imitation de ma Démarche. Particulière, Je Dois Bien Le Reconnaitre... Alors, ma Main Passe au Dessus de Sa Tête, Continuant Nos Chemins Respectifs. Me Retourne. Lui Aussi. Et Echangeons un Sourire. C'Est Tellement Simple. Mes Rêves Sont Pour Toi, Bout d'Homme. Pour Toi Et Les Tiens. pour Les Enfants de Ce Monde. Qui Sont d'Innocentes Victimes de  ce système Malsain.

Aussi, Si J'Ecris Ces Mots, c'Est Parce que Ce Sont mes Idéaux. Que Je Les Porte En Mon Coeur Depuis Toujours. Que Mes Parents M'Ont Transmis, Tout Comme Mon Fantastique Ami NLG, Mes Amies Et Amis, Depuis Que Je Vous Regarde. Et Je Vous Regarde Depuis Toujours. Depuis Que Je Suis Venu En Ce Monde. Depuis Que Dieu m'a Créé. Et m'a Offert Le Plus Beau des Inconscients.  Mon Très Grand Artiste. Aussi, je m'Eveille a La Vie, Pour Lui, Avant Tout. Pour Mes Parents Qui M'Ont Toujours Soutenu. Pour Mon Dieu En Qui j'Ai Foi. En Lequel je Crois Et Croirai Toujours. Aussi, Je Retourne Vers Vous Mon Dieu. Pour Vos Enfants. Pour Mes Soeurs Et Frères d'Armes. Aux Cotés Desquels je Me Joins. Je Viens Me Battre. Avec Mes Armes. A Coups de Rêves, Et D'Amour. Je Me Tourne Vers Vous, Avec l'Espoir Qui Renait de Ses Cendres Encore Vives. D'Un Jour Trouver Ma Princesse. Celle Pour Qui je Me Serai Battu. Mais Pour Le Moment, Je Crois Qu'Il Est Plus Sage de L'Oublier. 

mardi 26 mars 2013

La Deuxième Star Du Jour...


Je Vais Essayer de me Remettre au Dessin, 
Cette Apres-Midi de Cette Merveille...
Souhaitez-moi Bon Courage, 
Je Vais Tacher de m'y Tenir
Cette Fois-ci... 

Bisous Aux Princesses...

PS : Je Ne Sais Toujours Pas Qui Vous Etes, 
Mes Chères Lectrices Et Lecteurs...
Un Message m'a Ce Matin Indiqué
Que Nous Etions Faits...
L'Un Pour L'Autre...
Deux Etres Obtus, 
Rêvant L'Un de L'Autre,
Ne Faisant Aucune
Concession a L'Autre.

PPS : J'Ai de Grandes Peurs,
Princesse,
De Grandes Violences,
Qui N'Ont Fait Que Grandir,
Du Fait Qu'Aucune 
N'Est Venue Les Panser,
Mes Blessures Et Rencontres
... Avec La Mort. 
Cicatriseront-Elles Un Jour ?
...

J'En Doute De Plus En Plus.
Mon Espoir S'Amenuise 
De Jour En Jour. 
Et Pourtant...
J'Aurais Revé de Faire 
De Grandes Choses 
Pour Vous Trouver. 
Mais Ces Choses Aussi...
Deviennent De Plus En Plus...
Eloignées de moi.

La Star du Jour...










Merci Pour Qui ? Merci Pour Lui... La Star du Jour, c'Est Mon Monthy!!! Mais Il Est Ma Star Tous Les Jours. Nous Avons Appris A Nous Aimer Lui et Moi. Avant, Il Restait Dans Son Coin, N'Appréciant Pas les Caresses, Juste Manger. Et Depuis Quelques Années, Et Notamment l'Incendie Ou Il S'En Est Brillamment Sorti Vivant, Je Le Sens Plus Proche, Plus Câlin, Plus Affectueux. Et Puis, Il Ose Venir Dormir Sur Mon Lit, ce Qui Me Fait Grand Plaisir... Allez, Bisous, Et Merci Pour Nous Deux... -;)

lundi 25 mars 2013

Ma Vie. Mes Reves.


Je Vous Parlais Précédemment de ma Maladie. La Schizophrénie. Je Viens, Apres Cinq Longues Années de Quête,  de Recherches, de Rejet, de Tentatives de Compréhension, Toujours Soutenu A Travers Mes Reves Par Mon Magnifique Ami Inconscient... De Comprendre et Prendre Conscience de ce Qui N'Est Qu'Imaginaire. J'Ai Longtemps Cru qu'une Femme Ecoutait Mes Pensées, Ce Qui m'a Gravement Perturbé. Me Sentir Epié dans Mon Antre Secrète, Etait Pour Moi un Viol de Mon Intimité. Et Puis, Chemin Faisant, Je Me Suis Dit Que C'Etait Peut-Etre Mon Inconscient, Qui Débordait Sur Ma Conscience. Apres le Décès d'une Femme que J'Aimais, J'Ai En Effet Vécu un Traumatisme Très Grave Qui M'a Mené Sur Ses Pas a New York. Puis Il Y Eut Cette Femme a New York Dont Je Tombai Eperdument Amoureux. Mais Cru qu'Elle Ecoutait Mes Pensées. Et Puis, J'Ai Rencontré A Travers Mes Reves, Mon Anima, une Femme Merveilleuse, qui Elle, Venait Prendre Soin de Moi, Lorsque J'Etais Malade. Mais Je Ne Supporte Pas que l'On Ecoute Mes Pensées. Seuls Mes Dieux Et Déesses de l'Inconscient y Sont Autorisés. Je Leur Accorde La Vie Et L'Autonomie Dans Mon Magnifique Inconscient. Aussi, Je Commence a Comprendre, a Mettre des Mots Sur ce Que J'Ai Ressenti Pendant Cinq Années. Et c'Est Pour Moi une Victoire Sur le Mal. Aussi Ai-je Décidé de Ne Plus Y Gouter, de Les Mettre de Coté. Retrouver la Raison. Et Mes Reves. Mes Idéaux, Mon Combat Pour un Monde de Reves. Parce que mes Ressentis M'Ont Tristement Amené a me Sentir Supérieur, La Ou Je ne Suis Plus... Rien.

Je Crois que Nous Avons Tous le Mal Qui Vit Dans Notre Inconscient. Qu'Il Connaît Nos Faiblesses, Et qu'Il Joue Contre Nous, a Tenter de Nous Posséder. J'Ai Failli y Succomber. Mais Je Préfere Mon Amour, Ma Sagesse Et Ma Raison. Et Ma Vie.

Schizophrénia Dell'Arte...

La Personne Schizophrène Vit Dans Sa Propre Réalité. Dans Son Monde. Dans Son Univers, Sa Réalité Qui Lui Est Propre. Çà Devait Finir Par Arriver, a Force de Me Laisser Dans Ma Bulle, Dans Mon Univers, Celui-ci a Finit Par... Prendre Vie. Mon Imagination, Mon Univers, Est Peuplé de Déesses, de Merveilles, de Princesses. Elles Dont Le Sourire Est Si Beau Et Puissant, S'Avèrent Etre Egalement des Femmes de Grande Persuasion. Mes Ressentis Sont Imaginaires, de Même que Mes Sourires Qui Ne Sont Pas Que Les Miens. Je Crois que Je Viens de Faire un Grand Pas En Avant, En Comprenant Cela. Des Lors, J'Oublie Mes Alliés, Mes Amies Et Fantastiques de Mes Nuits, Afin de Retrouver L'Amour Que Je Leur Dois, En Remerciement de Ce Qu'Ils M'Offrent a Vivre Chaque Nuit, Depuis Cinq Années, Me Faisant Vivre De Merveilleux Reves. Merci Mon Dieu Inconscient. Je T'Aime De Tout Mon Coeur. Soyez En Paix Dans Mon Magnifique Inconscient. Je Vais Pouvoir Respirer un Peu. Et Avancer. Sourire. Enfin. Apres Cinq Années de Quête Ininterrompue.

dimanche 24 mars 2013

Notre Maison...



Puisque Paraît-Il que Ce N'Est Que Dans la Solitude que l'Homme Est Capable de L'Impossible... Alors, Oui, je m'Isole... Pour Mieux Créer. Mon Univers. Notre Monde Des Rêves. Mais Je Ne Suis Pas Seul. Je Ne Le Serai Plus Jamais. Et Préfère de Loin Mes Amie Et Alliés A Votre Monde Si Triste Et Égoïste, Qui Ne Croit Plus En Rien a Force de Coups de matraques. Des Coups, J'En Ai Reçus. Des Impardonnables. J'Ai Pardonné. Le Lendemain Même. Et Pourtant, je Continue, Persiste a Croire... En Celui Qui Me Guide Chaque Nuit. Soyez En Paix...

Avec Vos Âmes, Et Vous-Même.

Le Grand Chalet Vue Sur Le Lac des Cygnes...


La-Bas...
Dans Le Monde Merveilleux Des Rêves...
J'Ai Cette Nuit Rêvé de Ma Merveille,
Ma Princesse Anima,
Nous Etions Seuls Parmi les Gens,
Et Nous Parlions, Ensemble,
Mais Nous Devions Nous Séparer,
Parce que j'Avais une Lettre a Poster...
Mon Anima, Ma Merveille, Ma Princesse de Mes Nuits...
Voici Notre Maison...
Soyez-y La Bienvenue...
Au Jour d'Aujourd'Hui,
J'Envisage de Créer Mon Chemin,
Ma Foi En Vous Est
De Plus En Plus Douce
Et Belle. Mon Anima,
Soyez Heureuse,
Mon Coeur Vous Est Offert,
De Meme Que Mes Pensées,
Notre Maison,
La Votre, La Mienne,
Celle de Mon Inconscient,
Celle de Mon Ombre,
Mon V a moi, Mon Ami,
Mon Zorro, mon Chat Beauté...
Mes Archétypes,
Soyez En Paix,
Dans Mon Magnifique Inconscient...

A l'Exception d'un.
L'archétype du mal.
Toi, tu Ne m'Auras Pas.
Tu N'Auras Plus Rien de Moi.
Mes Amies Et Alliés Sont Mes Amis.
Et Je Les Aime. Plus Qu'Aucun de Vous.
Mes Amies, Pardonnez-moi.
Je Ne Suis Que Votre Enfant...
L'Enfant Au Tambour.
Battant.

Mon Amour Pour Toi...

Je Crois Que Je N'Ai Plus Envie...

Envie d'Aimer. Envie de Te Chercher. Je Crois Que Vous M'Avez Trop Déçu. A L'Exception d'Une Femme. La Jeune Femme Croisée a Strasbourg. Elle Était Belle. Très Belle Même. Elle Le Savait. Elle Savait qu'Elle me Plaisait. Et M'a Sourit. Parfois, Sous Le Coup de La Pression que vous m'Imposez, Par Votre Silence, Votre Mépris des Autres... Je Hurle. Seul. Le Soir. En Rentrant. Je Vous Maudis Alors. Je Vous Déteste Alors. Toutes Et Tous. Je Méprise Vos Apparences Derrière Lesquelles Vous Vous Cachez. Vous Cachez Votre Richesse. La Richesse de Vos Coeurs. De Votre Amour. De Vos Passions. L'Individu N'Existe Pas. N'Existe Plus. Sauf a Mes Yeux. Vous Etes Toutes Et Tous Uniques. J'Aimais Votre Richesse. Votre Naturel. Votre Spontanéité. Telle Est Votre Richesse. 

Je Crois que... Je N'Aimerai Jamais. Je Crois Que Je Vais Me Tourner Vers... Dieu. Car Il Ne M'A Pas Déçu. Chaque Nuit Qu'Il M'Offre, M'Apporte a Croire un Peu Plus En Lui. Il Est Vie Et Amour. Je Ne L'Ai Pas Trouvé Par Hasard. Je Le Crois Au Plus Profond De Mon Coeur. Je Le Crois Parce que Je Vous Ai Toujours Regardé. Les Enfants. Les Enfants De Dieu. Les Oiseaux Volant Et Dansant Tous Ensemble. Les Enfants Qui Jouent Ensemble Alors Qu'a l'Instant Précèdent, Ils Ne Se Connaissaient Pas. Les Femmes, Leur Beauté. Leur Charme. Leurs Courbes. De Si Belles Formes Ne Peuvent Pas Etre Nées du Hasard. Le Hasard N'Existe Pas. Il N'y A Que Des Signes. Des Signes De La Vie. Pour Celle Ou Celui Qui Veut Bien Les Voir. Ils Veulent Faire de Nous Du Bétail. De bons Cons-som- mateurs. Nous Avons Réchappé a La Fin Du Monde. Il Serait Temps de Nous Eveiller. Aussi, Avec L'Aide Des Enfants, des Oiseaux, Des Arbres, Des Femmes Et Des Hommes De Bon Vouloir, de Mon Anima, de Mon Dieu Et Maître Inconscient, De Mon V a Moi, de Mon Ombre... Je Viens Créer. Je Viens Détruire. A Ma Façon. Je Viens Vous Rendre la Monnaie de Vos dollars d'euros. Nos représentants du Peuple Ne Savent Pas. Ils N'Ont Aucune Idée de Ce Que Tu Vis. Pour Ma Part, Il Suffit que Je Te Regarde, Pour En Avoir une Idée. Un Sentiment. Comme Cet Homme qui, Au XXIeme Siècle, Etait Assis Derrière Ses Cartons... Sa Maison. SHAME ON YOU. La Ou Nos autos Devraient Déjà Voler Dans Le Ciel. Seul le Pouvoir vous intéresse. Pas moi. L'argent N'A Aucune Valeur. Et Je Conte Créer un capitalisme Plus Humain. Plus Dans Le Partage. Imagine. Je Créée des Images. Des Cartes Postales, des Cadres Pour Décorer Les Chambre de Vos Enfants, des Adhésifs de Mes Petites Betes... Imagine que Pour Cinq Cartes Postales Achetées a un euro-dollar, Nous Reversions un euro a une Association de Protection de La Nature, de l'Enfance, des Hommes Et des Femmes Qui Souffrent. 

samedi 23 mars 2013

Le Parfum Des Anges...

L'Amour Vaut Tous Les Combats... Mais Aucun Combat Ne Vaut L'Amour... Quel Est Le Con Qui M'a Mit ça Dans le Crâne. Ah ben, c'Est moi! Autant Pour moi, Donc. Cette Nuit, Mon Ami Inconscient m'a une Nouvelle Fois Montré Sa Toute Puissance, Sa Toute Beauté... En Me Faisant Rêver. Mon Dieu, Mon Ami, Pardonne-moi. Mon Grand Artiste. Je Vous Aime Toutes Et Tous. Soyez en Paix, mes Amies Et Alliés. Dans Mon Merveilleux Inconscient. J'Ai Rêvé que J'Etais Dans un Grand Gymnase, Avec un Professeur Pédagogue, Pas Comme la Majorité des "professeurs" que j'Ai Pu Avoir, Et Qui Ne M'Ont Pas Transmis Grand Chose De Leur savoir... Bref, Lui, Je L'Adore, J'Adore Mon Inconscient. Jusqu'Ici, Je N'Ai Pas Compris Grand Chose a Cette Histoire de Ressentis, l'Histoire de Ma vie. Palpitante. Trépidante. Surréelle. Je Dois Bien Avouer qu'Il y A Un Parfum d'Eternité A Travers Mes Rêves, Pourtant Éphémères. Certains, Les Tout Premiers, Sont Gravés Dans Mon Coeur. La Découverte de L'Inconscient. Notre Première Rencontre. Ceux Où J'Ai Eu L'Immense Bonheur De Revoir Mon Papa. Même Lors de Confrontations. Le Pardon Est Là Pour ça. Et Je Suis Heureux de L'Avoir Connu Plus Sage, Plus Dans le Dialogue. Plus Dans L'Ouverture d'Esprit. Et Espere Du Fond Du Coeur que, Meme Acceptant sa Disparition, je Le Reverrai. Parce qu'Il Me Manque Beaucoup. Et Que Je L'Aime de Tout Mon Coeur. Mais Au Jour d'Aujourd'hui, Mon Papa a des Ailes. Il Est Devenu Ange. Et Je Ne Peux Plus Le Voir Qu'En Reves. Aussi n'Attendez Pas. N'Attendez Pas que La Mort Vous Sépare de Celles Et Ceux Que Vous Aimez, Pour Vous Dire Les Mots du Coeur. N'Attendez Pas qu'un Accident Arrive Pour Profiter de Vos Vies. N'Attendez Pas d'Etre Enfermés Pour Profiter de Votre Liberté. De Ce Si Précieux Présent. Vous Le Savez. Vous Etes Nés Avec. Souvenez-Vous. Regardez les Enfants. Vous Etiez Pareils. Vous Aviez Les Yeux Et le Coeur Grands Ouverts Sur le Monde. Sur L'Autre. Sur Votre Prochain. Egalité Dans Les Coeurs, Dans Les Yeux.Vous Alliez Vers L'Autre, Lui Souriant. Lui Parlant. Et Vous Jouiez Ensemble. Mais La Trop Grande Majorité d'Entre Nous a Oublié Cela. C'Est Pourtant Tout Simple. Regardez Autour de Vous, Et Souriez. Profitez. Battez-Vous a Coups d'Amour.

J'Ai Hier Croisé le Regard d'un  Enfant Dans Son Automobile. Il m'a Regardé, je Lui Ai Fait Coucou de la Main. Et Il m'A Alors Répondu. M'Apportant le Sourire. Puis j'Ai Croisé Deux Dames, qui Marchaient Cote a Cote, sur le Trottoir, m'Ont Laissé Passer, je Les Remerciai. Puis, Afin de me Rouler une clope, je Les Ai Laissées Passer. "Chacun Son Tour", Leur Ai-je Dis. Puis je Les Ai a Nouveau Doublées, Leur Souhaitant une Belle Soirée, Et Leur Souriant... C'Est Tellement Simple... Aimez.

vendredi 22 mars 2013

Lettre a Mes Enfants.

Mes Enfants,

Lorsque J'Avais Votre Age, Pendant que le professeur Professait son savoir, Moi, Je Regardais les Oiseaux, les Nuages, le Ciel Bleu, Et Je M'Imaginais Voler Dans Le Ciel Bleu. Et le "Professeur"Me Tapait Sur les Doigts, Parce que Je N'Etais Pas Assez Attentif. Tes professeurs, tes Propres Parents Ne T'Apprendrons Pas A Faire Ce Que Toi Seul Sais Faire. Rever. Eux Ont Oublié. Ils Ont Même Oublié qu'Ils Avaient Eté Enfants.

FIN.


Et Je Suis Las. Franchement Las. Las de ce Silence que Je Maudis. Pour N'Avoir Vécu Qu'Avec Lui. Moi, ce que Je Cherche, C'Est Un Peu de Partage, d'Instants Partagés... Je Ne Crois Plus En Toi, Mon Coeur. Depuis Si Longtemps Que Je Te Cherche. Je N'Ai Plus d'Espoir d'Un Jour T'Ecrire les Mots "Je T'Aime", Pour Te Les Glisser dans la Poche de Ta Veste, et que Tu Tombes Par Inadvertance Dessus. Je N'Ai Plus D'Espoir d'un Jour T'Aborder Et Te Dire Que Je T'Ai Cherchée Toute ma Misérable Vie. Une Vie de Misere. A Cause de ce Monde La. A Cause de ce Monde Las. Depuis Mon Enfance, Je Cherche a M'Evader de Ce Monde Que Je Maudis. Caroline, Mon Premier Amour... Avorté. Mon "instituteur' M'Interpelle, Passant Mon Mot d'Amour a Sa Petite Soeur... Et Le Lit a Toute la classe! Salopard! Que de Non-Dits. Que de Mépris de Mes Sentiments. Que d'Ignorance... Que de Viol-ences. Que de Solitude a Supporter, a Encaisser le Mal que vous m'Aurez Faits. J'Ai les Nerfs a Vif, Mes Nerfs Sont Fragiles. Puisqu'Etant Epileptique. Et Oui, Loni, C'Est Pour ça que Je Tremblais En T'Offrant Mon Dessin. Parce qu'une Nouvelle Fois, Mes Nerfs m'Avaient Lâché. Mais Toi Aussi, Tu M'as Envoyé en Enfer. Puisque Tout ce qui T'Intéresse, c'Est Qu'On Se Souvienne de toi. J'Aurai Tout Gaché, Mais N'Aurai Aucun Remords Vis-a-Vis de toi. Aucun Regret. Rien. Pas un Instant. Peu m'Importe. Parce que ce Que J'Attends, Et Depuis Si Longtemps, Ce Sont Des Mots, Des Attentions, Un Peu de Partage, La Oü la Majorité de ceux Qui Te Regarderons NE Verront que Ton Postérieur. Postérieur. Post-Loni. Apres Loni. Et Bien, Je Crois qu'Il N'y Aura Rien. Personne. Je me Sens Trop Ecoeuré du Genre Soit-Disant humain. L'Humain Avec un Grand H... N'Existe Pas. Pas En Ce Bas-Monde. Merci Joséphine Pour M'Avoir Trompé Avec Tes Soit-Disantes Peintures Volées. Merci Alexander de L'Avoir Perpé-Tué. Merci Samantha. Merci Perrine. Merci Lucie. Merci a Toutes Et Tous. Plus Je Vous Regarde, Moins Je Vous Aime.

En Vie... d'Etre Heureux.


J'En Ai Marre. J'Abandonne. Cinq Ans que ça Dure. Une Vie de conneries. Et Pas Un Mot de Soutien.  Des Milliers de Mots de Ma Part. De la votre, Rien. Strictement Rien. Enfin, Si, des statistiques. Qu'Est-ce que vous voulez ? Votre Silence vous Accuse. Mais Je Ne Suis Pas Maso. Et J'En Ai plus Qu'Assez de Passer a Coté de Ma Vie. J'Aimerais Respecter Celles Et Ceux Que J'Aime, Qui Sont Mes Fideles Amies Et Alliés. Et Je Préfère ma Raison, Mon Amour, a ces Maudits Ressentis. Chercher Me Lessive le Cerveau, et Je Perds la Mémoire. Bref. J'Arrête. Tant qu'Il Est Encore Temps. Parce que J'Aimerai Prononcer le Mot "Princesse", Sans Avoir a me Forcer. Sans Appuyer sur les Syllabes. Pour Ne Pas Prononcer une Horreur. Sans Doute vous Foutez-Vous Bien de ma Gueule. Tant Pis. J'En Connais Qui M'Ont Accordé Leur Confiance. Et Je Les Préfère a Vos Statistiques a la Con. Parce qu'Eux Me Sont Vraiment Chers.

Pour Ma Maman, Pour Mon Papa, Et Ma Famille... Je Vous Aime.

Le Monde Des Rêves...


Je me Réveille Apres un Cauchemar. Une Histoire d'employeur Ripoux, En Lien Avec Mon Automobile, Et Arrêté par la Police. Il me Faut Rassembler Mes Rêves, Les Retrouver, Afin de Créer mon Univers, un Monde de Rêves... Comme je L'Ai Tant Rêvé.

Écrire mes Rêves, Ici Et Aujourd'Hui. Puis Faire mon Story-board, Afin de Tout Préparer... Et Préparer un Très Beau Noël.

*** Acte Premier ***

J'Imagine un Monde Où Il Neige a Gros Flocons, de Hauts Murs, Ainsi que des Grilles de Fer Forgé, a la Karl Blossfeldt, Et un Grand Portail, que Surplombent des Plantes. Ce Portail Est Aussi Fait de Fleurs Torsadées Et Aux Courbes Elancées. Sur Chaque Pilier Qui L'Entoure, Se Trouvent Deux Lions, L'Un Rugissant, L'Autre, une Lionne, Lui Fait les Yeux Doux. Quand a Leurs Papattes, Se Trouvent Deux Petits Lionceaux, Tout de Pierre, que la Neige a Recouvert, d'une Epaisse Couche Blanche. A Leurs Cotés, Se Trouvent Deux Petits Anges, L'Un Aux Cotés du Grand Lion, L'Autre, une Angelotte, Est Assise Sur le Dos de la Lionne. Ils Ont Tous Deux, de Petites Ailes Dans Leur Dos.

Les Portes Resteront Closes, Jusqu'au Soir de Noel. Et dans Le Ciel, les Nuages Défilent, Faisant Tomber Sur la Terre, de Petits Flocons de Neige...

*** Les Portes S'Ouvrent ***

C'Est La Merveilleuse Nuit de Noel, les Grandes Portes S'Ouvrent Alors, Laissant Alors les Rêveurs Entrer Dans Le Monde Des Rêves. L'On Découvre la Grande Allée de Chenes, de Grands Arbres Aux Branches Enneigées Quand Soudain, Deux Rouge-Gorges Viennent A Passer, Virevoltant Et Dansant Ensemble, Puis Ils Disparaissent Entre les Arbres...

*** La Biche ***

L'On Arrive dans une Petite Cote, Et Découvrons une Petite Biche Qui Nous Regarde, Interloquée... Elle Reste un Instant... Toute Jolie, Avec Son Faon, Et Le Grand Cerf... Instant Précieux, Instant Fugace, Ils S'Enfuient Tous Ensemble... Sous la Voute des Arbres, Il Neige a Petits Flocons, Tout Doucement.

*** Le Grand Paysage ***

Au Premier Plan, Se Trouve un Gros Et Bel Arbre, Et Dont les Branches Encadrent le Paysage. Il Neige a Gros Flocons, Et Aux Racines, Se Trouve une Petite Rivière, Dont l'Eau Cristalline S'Ecoule Entre Les Roches Recouvertes de Gros Chapeau de Neige. Au Loin, l'On Aperçoit le Grand Lac des Cygnes, un Lac Immense, Entouré de Vastes Montagnes Devenues Blanches, Et Recouvertes de Grands Sapins, Aux Branches Courbées Sous le Poids de La Neige. La Rivière S'Ecoule Doucement, En Zigzaguant, Dans le Grand Pré Devenu Blanc, Recouvert d'une Epaisse Couche de Neige. Ici Et La, Sont Dessinées des Formes Douces Et Rondes, Et la Rivière s'Ecoule Jusqu'au Lac, Près du Grand Chêne...



Auprès du Lac des Cygnes, Se Trouve Le Grand Chalet des Songes, Devenu Tout Blanc, et Dont la Cheminée Fume Et S'Elève Dans le Ciel. Les Lumières L'Eclairent Et Illuminent la Neige, Près des Fenêtres. Au Loin, le Soleil Se Couche, Alors qu'Il Neige, Et les Nuages Défilent dans le Ciel Immense, Devenu Bleu Nuit. L'On Aperçoit, Sur L'Autre Rive du Lac, les Petites Lumières qui Scintillent, de la Grande Cité des Anges, Avec le Grand Sapin Qui Scintille de Mille Feux.

Recherches : Le Grand Moulin, le Phare, la Grange Rouge, l'Etang,...

Quand Soudain, Dans le Ciel, Vient a Passer le Père Noël, Sur Son Traineau, Devant la Lune Resplendissante. 

*** Le Grand Chalet des Songes ***

Dans l'Entrée Se Trouvent des Plantes Givrées, de Petits Arbres, et Une Allée de Pavés, Devenus Blancs. Au Plafond, Se Trouve une Voute Peinte, de Dieu Bénissant les Amoureux, Sur Leurs Nuages, Avec des Papillons, des Oiseaux, et le Ciel Bleu. Tout Autour, des Peintures des Quatre Saisons, que Représentent de Belles Déesses en Toges, L'Une d'Elle, la Déesse du Printemps, Laisse Apparaître Sa Si Belle Poitrine. Elle Est Nue Parmi les Fleurs Et les Prés, les Arbres. Celle de L'Eté, Est Dans Les Champs, Se Reposant Dans les Champs; En Automne, les Forêts Aux Couleurs Chatoyantes, Et la Belle Dame Au Chapeau, Tandis qu'En Hiver, la Belle S'Est Parée de Fourrure, Dans les Forêts Enneigées... Puis L'On Entre, La Porte de Bois Au Style Art Nouveau s'Ouvre Alors, Accueillis Par Mad Cow...

*** L'Arbre de Vie ***

Entrés Dans le Grand Chalet, L'On Découvre un Univers Aux Lumières Tamisées, Avec des Petites Chandelles, Dont les Flammes Illuminent la Grande Pièce. Au Milieu de Celle-ci Trône un Arbre Immense, Encore Feuillu, L'Arbre de Vie, Et Dans Ses Branches Dorment mes Petites Bêtes, Tout Comme a Son Pied, Où Se Trouve un Petit Jardin, de Gazon Et Quelques Fleurs. J'Imagine de Grosses Et Belles Racines a Mon Merveilleux Arbre, Où Dorment Quelques Animaux, Et En Son Creux Illuminé. Dans Ses Branches, un Peu Partout... Sur la Bibliothèque, Sur Mon Fauteuil, Sur l'Ecran d'Ordinateur... J'En Veux Partout, des Rigolotes, des Gentilles, des Mignonnes, Dormant d'un Même Ronflement.

***

Super Mad Cow Et Ses Ami(e)s Vont Débarquer Sur la Planète Terre, ce Noël, Et ça Va Péter!!!

***



jeudi 21 mars 2013

Souviens-Toi...

"En Alchimie, L'Anima Mundi Est L'Ame du Monde",
me Dit Par Une Belle Nuit, mon Inconscient...



Alors, Imagine... Et Créée. 

Ce Soir, Je Ne Sortirai Pas.
Je Suis Sorti Hier Soir,
Mais Tout Cela M'Attriste...
Tellement.


*** La Cité Des Anges ***

La Cité des Anges Est une Vaste Cité du XIXeme Siecle, Vue de Dessus... Sur la Gauche, Il y A un Cinéma Graph-X avec de Grandes Portes, un Balcon Enneigé, des Sculptures, une Statue (mes Bêtes?), de Vieux Immeubles Façon New York, et Aux Toits de Paris, Avec des Balcons, des Echelles, des Passerelles Entre Les Maisons. Entre Celles-ci, de Hauts Arbres Enneigés Avec des Guirlandes Comme Lorsque j'Etais Enfant, Avec Au Loin, un Grand Sapin Illuminé de Mille Lumières; Dans le Ciel, les Nuages Défilent Vers l'Horizon, et Il Neige a Gros Flocons. Le Soleil Au Loin Se Couche Et La Nuit S'Installe. Puis le Ciel Se Dégage, les Etoiles Scintillent Par Millions, L'On Aperçoit la Lune Rousse dans Les Nuages, Il Neige Alors a Petits Flocons, les Lampadaires s'Allument, Et les Guirlandes Illuminent le Monde Des Reves. Au Loin, Proche de l'Océan, Se Trouve le Grand Phare qui s'Illumine, de Même que les Galions Amarrés au Port, les Sapins a l'Intérieur Clignotent de Mille Couleurs.. L'On Aperçoit des Femmes, des Hommes, des Enfants, En Ombres Chinoises...

Dans Cette Cité des Anges, Il y a le Grand Opéra, Dont la Grande Coupole Est Illuminée, Et dans le Ciel, les Oiseaux Volent Ensemble. Et Puis Aussi, il y a la Cathédrale de Jésus-Christ Notre Sauveur. Je L'Imagine Avec de Grandes Ailes Blanches, Mains Tendues. J'Imagine une Très Grande Cathédrale, Immense, Encore Plus Grande que Celle de Gaudi, Dans un Style Art Nouveau, Immense Et a La Mesure de la Beauté de Nos Sauveurs, Jésus Et Dieu. Une Cathédrale Vue de 3/4 en Contre-Plongée, Vue de l'Entrée Qui Se Profile, Avec un Très Grand Vitrail de Jésus, Merveilleux, Haut en Couleurs, Et une Statue. Puis L'On Entre Dans la Cathédrale, Avec une Vue a 360 °.

Recherches : Cathédrales, Strasbourg, Gaudi, Une Creche, Des Personnages Illuminés en Bas, Les Rois-Mages, l'Etoile Polaire, une Grotte, du Lierre, Et de la Neige Qui Tombe En Fins Flocons...

***

*** Le Grand Musée ***

J'Imagine un Grand Musée des Grandes Dames Et des Grands Hommes, Avec Femmes, Hommes, Enfants, Se Dirigeant Vers l'Entrée, qu'Encadrent des Colonnes Monumentales, et des Etendards, Présentant l'Artiste Exposée. Aujourd'hui, une Certaine E.F., et un Certain N.E., Avec Ses Magnifiques Personnages. Des Toiles, du Vieil Homme, de Lino Ventura, de Bourvil, De Funes, Dans des Roles Mythiques, Brel, Brassens, Gainsbourg, Tien An Man, Massoud L'Afghan Et Son Ami Christophe De Ponfilly... Et de Grandes Dames Comme Madame Piaf Sur Scene, Romy Schneider, Marylin, Liv Tyler, La Belle Demoiselle, Mandela, Badinter,... La Liste Est Longue... Puis Vient la Salle Des Muses (Cf, Shult Picts), la Salle des Belles Dames Et Demoiselles, Avec des Dentelles, les Déesses, les Divinités, Elles Dont la Beauté N'a d'Egal que la Grandeur.

***

*** Le Château de la Fée ***

J'Imagine un Grand Château, Avec a Son Pied, la Cité des Anges, Recouverte de Neige. Dans le Ciel, les Flocons Dansent, le Château Est En Contre-Plongée. Illuminé, Avec des Arbres Recouverts de Blanche Neige. En Haut, Tout En Haut Se Trouvent les Deux Amoureux, au Balcon qu'Entoure le Grand Château. Il y Aura Onze Tours. Il ressemblera au Château du Haut-Koenigsbourg, En plus Haut, dans un Style Art-Nouveau... 

***

*** L'Oiseau Mecanik ***

A L'Origine, l'Oiseau Mecanik Est un Corbeau... Mais j'Ai Songé a un Aigle Royal, en Hommage a mon Aigle des Chutes du Niagara. Peut-Etre Pour Les Grands Voyages... J'Imagine un Grand Oiseau Qui, Lorsqu'On Ouvre les Portes de la Grange Rouge, Nous Découvrons Sa Tete, le Croa-Croa Mecanik; La Trappe d'Acces Est Située Sous Son Ventre, Et Il y A Une Vitre Sur Son Plumage Pour Protéger les Deux Amoureux du Ciel. Il a Par Ailleurs les Yeux Lumineux. 

Plans : Vue de Face, de Profil, Coupe Intérieure.

***

*** Le Grand Vaisseau des Airs ***

C'est un Vieux Galion, un Vaisseau Immense, a la Fiere Allure et Dont le Nom Est "God's Alive". Il Surgit des Airs, des Nuages En Contre-Plongée, et Survole le Monde... A la Proue, Se Trouve la Statue de la Merveilleuse Anima, Epée en Main. Sur les Cotés, se Trouvent des Hublots, Sur Trois Etages. Et a la Poupe, de Belles Enluminures, Ainsi que des Statues de Zeus Et Neptune, Entourant la Chambre des Amoureux, le Grand Lit, que Surplombe La Fresque des Dieux... Aux Cotés Desquels je Suis Désormais.

Plans : Faire les Plans de Profil, de Face, de la Poupe, et Détails du Grand Navire "God's Alive".

We Can Fly...

Merci Mes Dieux...


Imagine. Imagine que Nous Puissions Toutes Et Tous... Voler dans le Ciel. Ce Serait La Fin. Et Le Commencement d'Une Nouvelle Ère. Fini le pétrole. Fini les voitures Et leur pollution. Ainsi que la Destruction de Notre Planète. Plus Besoin de Téléphone. Puisque Nous Communiquons Aussi... Par La Pensée.

J'Ai Ce Matin, Rêvé. Je Me Trouvais Chez des Amis, Et Ils Avaient Commandé du Matériau d'Isolation chez chauchan, L'Un de Mes Amis Venant De Les Appeler, Et En Cours de Livraison. Aussi, Je me Demandais Pourquoi Puisque Mon Appartement Venait d'Etre Refait. Et Puis, Dans Une Autre Pièce, Il y Avait... Mon Papa... Malade. Alors je Lui Disais de S'Allonger, Et Il S'Allongea... A Mes Cotés. Et Me Dit qu'Il Etait Possible de... Voler. Et Ce, Grâce å un Fonctionnement Neurologique... Mais Monthy Boy M'A Réveillé -;).

Où Est La Vérité. Où Est La Réalité ? Je Crois Que La Vérité, La Seule, L'Unique, Est Celle De L'Inconscient. Conscient De Nos Erreurs, de Nos Doutes, du mal Que L'on Nous A Fait, de Ce que L'On Supporte. Je Crois qu'a L'Image de L'Anima, Messagère de L'Inconscient, Celui-ci N'Est Autre Que Le Messager... De Dieu. Je Crois Que Dieu Est Vie Et Amour, Et Qu'Il N'Intervient Qu'a Travers Nos Rêves. Pas Dans ce Monde Si Triste Et Aigre. Si Egoiste Et Sombre. Parce qu'Il Nous Veut Libres Et Egaux Avant Tout. Comme Nous Naissons.

Quelle Plus Belle Façon par Ailleurs, Que De Communiquer Par La Pensée, D'Offrir Son Amour, Par La Pensée, a L'Etre Aimé ? La Pensée Qui Vient du Coeur... J'Ai Vécu des Instants Magiques a Brooklyn... Mais Me Suis Barricadé. Croyant qu'une Demoiselle Ou Un Homme Ecoutait Mes Pensées. Puis Ce Fut L'Escalade Dans La bétise. Ma Betise. Je Regrette. J'Ai Pris un Mauvais Chemin. Le Chemin Le Plus Long, Et Dangereux. Me Suis Trompé. Me Suis Egaré. Me Suis Fourvoyé. Jusqu'à L'Erreur. Hier. Pardon, Mon Coeur. Je T'Aime. Sois Heureuse. Je Vais Me Remettre au Travail, Pour Toi, Et Tes Amis. Mad Cow Va Renaitre. Avec Tous Ses Ami(e)s. Et Je Vais Tenir Ma Promesse...

A Notre Dieu.


mercredi 20 mars 2013

A New York...

Aaaaah, que c'Etait Bon de Vivre a New York, Sous le Soleil, le Calme a Brooklyn, La Paix, Et Cet Immense Bonheur d'Etre Libre, Parmi des Hommes Et des Femmes Souriants, Qui N'Ont Pas Peur de Se Regarder, de Se Parler, d'Avoir les Yeux Grands Ouverts... Je Crois Que New York Rassemble Toute La Planète En Elle, Et que C'Est Son Immensité Qui Pousse Chaque Être Humain a Aller Vers L'Autre. Une Ville Où Les Rêves Peuvent S'Exprimer, Se Concrétiser, Et... Devenir Réalité. J'Y Reviendrai, Le Coeur Et les Yeux Grands Ouverts... Mais Tout D'Abord, Je DOIS M'Enfermer... Parce que Dehors... Il n'y a RIEN Pour moi.


... En Vous Souhaitant une Douce Nuit.

Au Nom de L'Amour...


Je Me Suis rendu ce Matin au pole-emploi, m'Inscrire Afin de Trouver un mi-Temps, Soit Auprès des Personnes Agées, Pour Leur Faire Leurs Courses, Leurs Ménages... ou Auprès des Parcs Et Jardins de nancy, Pour Passer la débroussailleuse, la tondeuse, m'Occuper des Jardins... En Sortant, un Petit Bout d'Homme a Eu la Courageuse Initiative de me Sourire Et de me Faire Coucou de Sa Petite Main. Aussi, je Lui Ai Rendu le Mien, Et Nous Nous Sommes Souri. J'Ai Fait un Reve Etrange cette Nuit, Oü un Pretre Nous Emmenait dans Son Automobile, Vers Les Montagnes Enneigées, en Altitude, Et Nous Déposait, un Ami Et Moi, dans un Høtel, oü l'hotelier Refusait de Nous Accepter Pour la Nuit, Et Ne Voulait Pas Nous Rembourser Notre Avance...

En Rentrant du pole-emploi, J'ai Croisé un Pretre... Et Lui Ai Demandé... "Pardon, Mon Pere... Comment Fait-On Pour Devenir Pretre ?", Celui-ci de me Répondre qu'Il Fallait Faire un Séminaire de Cinq a Six Années, Précédé d'Autre Chose, mais je Ne Sais Plus Quoi... Aussi, Depuis Hier au Soir... Je Me Pose une Question... La Voici... "Que M'Avez-Vous Apporté ? Que M'Ont Apporté Les Femmes Croisées, Depuis que Je Suis Venu En Ce Monde ?". La Réponse Est... Très Peu de Choses, de Sentiments Et d'Amour. Voir... Le Néant. Des Peines. Des Non-Dits. De L'Ignorance. Du Mépris. De La Haine. Du mal. Qui Au Fil des Années, S'Est Transformé En Violences Intestines et Intérieures. Encaissées. Jamais Exprimées. Refoulées. La Oü je Vous Souriais Et Vous Souhaitais le Meilleur, Voulant Vous Apporter un Peu de Moi. Partager. Echanger. Donner. Je N'Ai Eu Que du Mépris en Réponse a mes Sentiments. Caroline, Joséphine, Loni, Lucie, Perrine... Aucune N'a Consenti a M'Accorder un Peu d'Attention. Lå Oü Je Porte Mon Fardeau. Et J'Encaisse. Et Mon Espoir S'Amenuise. De Jour En Jour. Je Crois Que Je Ne Trouverai Jamais Ma Princesse. Je Crois Bien Que Je Ne Crois Plus En Toi. Je Crois Que Je Vais Rendre Les Armes. Et T'Oublier. Oublier que J'Aurais Aimé, Lorsqu'Enfant Je Jouais Seul, que Tu Joues Avec Moi... J'Aurais Aussi Aimé Que Tu Viennes Vers Moi, Lorsqu'au lycée, Tu Ne M'As Pas Regardé un Instant, Moi, Assis Parmi la Masse, la Foule., Lå Oü En Silence... Je Pleurais du mal que vous Autres Me Faisiez... Je Crois que J'Aurais Aimé T'Accompagner Vers Ton Chemin Qui Te Mène Sur La Voie de Ta Vie, Lorsque Nous Etions Étudiants... Je Crois que J'Aurais Aimé Que Tu Entres Dans Mon Monde, Lorsque J'Essayais de vous Faire Sourire, Vous Soutenir Par Mon travail et Mes Dessins, vous Disant de Profiter de VOS VIES, Au Lieu de Docilement Suivre La Masse, Qui N'A Plus Rien a Apporter... Je Crois que... Nous Ne Marcherons Jamais d'Un Meme Pas. Que Nous Ne Nous Regarderons Jamais Dans les Yeux, Nous Comprenant L'Un Et L'Autre... Je Crois que J'Aurais Aimé que Tu Ne T'Enfuies Pas, Me Laissant a Nouveau Seul Au Monde. 

Dieu Lui-Meme m'A Bien Plus Apporté que vous Autres, Me Faisant Voir La Lumière, m'Offrant Le Plus Beau Des Inconscients, Et Le Plus Gentil de Tous. Le Plus Créatif. Le Plus Sage. Le Plus Intelligent. Une Merveille. Et Je Me Réveille. Vous Maudissant, Vous Et Vos Egos Démesurés. La Oü Vous N'Avez RIEN... A Apporter. A Partager. A Échanger. Aussi, Et Puisque Chacun Y Va de Son Jugement... Je Juge COUPABLES les commerçants et Autres... Ils Appellent ça des franchises... L'On Devrait Plutôt les Appeler des Traîtrises... Qui Veulent Faire de Notre Monde un Monde de Bons Cons-Som-Mateurs. Triste Monde. Triste Salope de Société. Apparences. Vos Moules-Culs Ne M'Intéressent Pas. Et Je Ne Sais Pas Qui de vous ou De Moi Est Le Plus Schizophrène. Aussi, Sache Que Je Crois Toujours En Dieu, Malgré le Fait que nos représentants du Peuple, Ainsi que les multinationales Ne Veulent Plus que Tu y Crois. Sinon, Tu Croirais Encore En Ton Chemin. Ce qui Est Incompatible Avec Ce Qu'ils Veulent faire de Nous. Du Bétail. Des Apparences. Tais-Toi. Ne Dis Pas Ce Que Tu Es. Ne Parles Pas. Ne Regardes Pas. N'Echanges Pas. Ne Découvres Pas. 

Je Crois que Jésus-Christ Était Fils de Dieu, Et Frère de Tous Les Hommes. Et Donc Mon Frère. J'Ai Un Jour Fait une Promesse a Dieu. Et Je Viens Tenir Ma Promesse.

mardi 19 mars 2013

Du Grand Serj...



I don't deserve you, why can't you see
I will desert you, why don't you leave
But you put your faith in me one last time
You, you put your faith in love all the time

I don't deserve you, why can't you see
I will desert you, why don't you leave
But you put your faith in me one last time
You, you put your faith in love all the time

I believe that you, you and me, you and me
We, we've achieved a love that we, we can see

I don't deserve you, why can't you see
I will desert you, why don't you leave
But you put your faith in me one last time
You, you put your faith in love all the time

I believe that you, you and me, you and me
We, we've achieved a love that we, we can see