mardi 31 juillet 2012

Très Douce Nuit...


Je Passais par Là Vous Souhaiter une Très Belle Nuit... Qu'Elle Vous Porte Conseils, et Sagesse...
Je Vous Embrasse...

Au Travail...


Uploaded with ImageShack.us

Voici la Petite Animation Faite cette Après-Midi... Pour vos Beaux Yeux -;)

Pour les Enfants...


Souvent, je Regarde les Enfants dans la Rue qui Passent avec leurs Parents, main dans la Main... Et Ils me Font Sourire... et Rêver... Parce que je Rêve d'En Avoir, plus Tard, lorsque je Réussirai à Vivre de mon Travail, ce Qui Est Loin d'Être le Cas... Parce que je Mérite de Vivre de mon Travail, et qu'un Jour, un Enfant m'Appelle "Papa"... Sur ce, je Retourne à mon Travail, et à mes Etudes de Logiciel... Et Vous Souhaite une Belle Après-Midi...

dimanche 29 juillet 2012

A mon Grand Ami... mon Inconscient...


Cette Nuit, j'ai Dormi avec une Femme... En Peluche -;)

Puis, mon Divin Allié m'a Offert une Grande Télévision, qu'il me Fallait Monter, tandis que mon Frère et ma Soeur étaient Jaloux de moi. J'ai aussi vu une émission sur m6, où le Présentateur Disait "Et Pourquoi pas une Teapot, aussi?!"... Un Peu de Reconnaissance, dans le Silence, ne me Fait pas de mal... Dès Lors, j'ai Monté ma Télévision, tandis que mon Frère me Montrait sa Mini Télévision... Et enfin, j'ai Ouvert mon Armoire où je Suis Tombé sur un Dessin que j'Avais Créé d'une Ville, avec une Grande Église, en Seconde, pour des Amis de Seconde S, que j'Aimais Bien, à l’Écrit comme à l'Oral, Paraît-Il... une Nuit Magique en Fait... Et je me Réveille, le Sourire aux Lèvres, parce que Rêver, moi, j'Adore ça!!!Et mon Inconscient me le Rend Bien...

Allez, je Retourne à l'Etude de mon Logiciel, pour Créer, un Jour Viendra, la Teapot-Tv!!! Iallah!

samedi 28 juillet 2012

La Teapot of Love...


Graph-X Présente la Teapot Of Love, de Quoi me Mettre un Peu de Baume au Coeur... Et Vous Souhaiter une Agréable Soirée...

Et je Rêve...

Cette Nuit, j'ai Rêvé que j'Étais dans un Petit Restaurantoù un Homme Faisait un Spectacle avec de la Nourriture, qu'une Jeune Femme Portait au Public... Puis je me Suis Réveillé... Pour me Rendormir... Difficilement... Il Était quatre Heures du matin, et j'Entendais les Oiseaux Chanter, comme une Volière à Ciel Ouvert... Et ce Matin, j'ai Vu des kayakistes coincés dans la Moselle, à la Verticale... Et je Les Regardais depuis le Pont, ne Pouvant Rien Faire pour Eux... Mais Ils se sont Dégagés, et Ont Repris Leur Chemin... Et Enfin, je me Suis Retrouvé Près de l'Opéra de Nancy et mon Frère me Dit que je Pourrais y Travailler... Dès Lors, je Vais me Remettre au Travail, Afin de Déployer mes Ailes, pour mon Grand Ami qui Sait ce que je Vis, mon Grand Artiste et Autre Dieu, mon Inconscient. Aussi, je Rêve d'un Théâtre Immense, d'un Cinéma, d'Une Galerie d'Artistes et d'un Grand Musée, de la Merveilleuse Cité des Anges aux Toits Enneigés, et du Monde des Rêves... L'ignorance, le Silence, la Solitude, l'aigreur des Gens, les Regards Tristes et Figés dans le Vide... Tout cela Doit Devenir un Moteur, pour m'En Aller Loin d'ici où j'ai Fait mon Temps... Dix Ans à Nancy, ça Suffit... La Prochaine Étape de ma Vie, ce Sera New York, et ce Sera dans un An... Pour Aujourd'hui, je Prévois de Créer la Teapot-Tv Girl Power, une Teapot Rose avec des Fleurs, puis Viendra la Love Teapot et la Teapot Arts avec des taches de Peintures. Aujourd'hui, j'Avance...

vendredi 27 juillet 2012

Souviens-Toi...

Demain Matin, à Ton Réveil, au Souvenir de Tes Rêves, n'Oublie pas ce que Tu As Aussi Vécu la Veille... Le Petit Bout d'Homme, Assis sur les Épaules de Son Père, qui T'a Souri puis Fait Coucou, puis il y Eut ces Fillettes qui Elles Ont Osé Croiser Ton Regard, et Te Sourire... Sourire que je Leur Ai Rendu... C'Est Aussi pour Elles et Tous les Enfants du Monde Entier que je Travaillerai à mes Teapot-Tv... Il y Aura la Girl Power, Rose avec Plein de Fleurs, la Teapot Arts, Bleue avec des Taches de Peintures, la Panther Jaune avec ses Taches... Et Bien Sûr la Love Teapot, avec Plein de Petits Coeurs... Parce que Comme Le Disait Justement ma Princesse Anima, Vivre, c'Est Aussi Transmettre... Alors pour Eux, je Dois Faire un Effort et m'Y Remettre... Pour Tout DéTeaPoter sur la Planète!

Sur ce, je Vous Souhaite Une Agréable Soirée...

jeudi 26 juillet 2012

Fils de Dieu... Et Fier de l'Être...


Cette Nuit Encore, j'ai Rêvé...

J'ai un Inconscient qui Est Trop Gentil avec Moi... Il m'a Fait Rêver d'Enfants Dont Nous Nous Occupions, avec ma Petite Sœur, et d'Animaux Dont une Biche, que Nous Allions Voir, Tous Ensemble... Puis, j'ai Fait du Stop, pour Rentrer Chez Moi... Avec un Conducteur qui Filait à Toute Allure, entre les Camions qui étaient en Train d'Être Chargés de Paille... Et je me Demande Comment, à la Vue de Vos Rêves, Vous Faites pour ne Plus Croire en un Dieu... Moi, je Revois mon Père aujourd'hui Dans un Autre Monde, et j'En Suis Heureux, et je Sais qu'Il m'Accompagne, de Là-Haut, qu'Il Est Ailleurs, et qu'Il Veille Sur Nous Tous qui l'Aimons... Plus Personne ne Crois Plus en Dieu, Plus Personne ne Croit Plus en Rien d'Ailleurs, et je Trouve Cela Très Triste...Oh Bien Sûr, ce N'Est pas que de Votre Faute, la Science et les émissions d'm6 ont leur Part de Responsabilité, à Tout Dé-Sacraliser, Non, l'homme Est le Plus Fort, il s'est Construit tout Seul... Depuis que je Suis Né, j'ai Subi une révolution... D'abord, Lorsque je Suis Né, il y Avait des Parents qui S'Aimaient, et c'était pour la Vie, pour l’Éternité, puis au Début des Années 80, Arriva le divorce qui se Démocratisa, puis Devint une mode... Puis, comme on ne Savait plus, et Bien, On sortait Ensemble, comme ça, pour ne plus Être Seul, et Trouver Chaussure à son pied... Tu ne Crois plus en Rien, n'est-ce Pas? Moi, je Crois, et C'Est Bien ce qui me Tient en Vie, qui m'Apporte l'Espoir Nécessaire pour Sur Vivre, Parce qu'ici, à Voir leur mines déconfites, et Bien, ce n'est Pas Ça qui Va M'Apporter de l'Espoir... Aussi, Lorsque je me Dis Fils de Dieu, ce n'Est pas pour me Prendre pour Jésus, ou l'Un de Ses Disciples, même si je Crois en Eux, ce n'Est pas non Plus pour me Sentir supérieur à Qui que ce Soit, Puisqu'à mes Yeux, Tu Es Aussi Fils de Dieu, et que Nous Devrions Tous Être Frères, oui, mais Voilà, la Triste Réalité ne Nous y Fait pas Croire, ne Nous Amène Pas à y Croire... Aussi, avant de me Dédaigner et de M'Afficher Ton mépris, comme la Majorité d'entre Vous me L'Affiche depuis Toujours, et me Donne à La Subir, Sache que Moi, je Crois Encore, et que j'Espère Encore Trouver Celle que j'Aimerai pour Toujours... Et Puis, Oui, Parce que Nous Sommes de Moins en Moins Nombreux à Défendre Mon Créateur, Alors Oui, je n'Hésite Pas à Déclarer que j'ai Vu Les Plus Belles Choses en Croyant en un Dieu, et que je n'en ai pas Honte... Et ce Même si je me Sens Bien Seul, Désormais... Et que j'Aimerais Bien Être Soutenu, par ma Maman, qui lorsque je Lui Dis que je Souffre de ma Solitude, s'en offusque, alors que je Suis Seul Depuis Toujours, qu'Aucune d'Entre Vous ne m'a Jamais Accordé un Instant pour Lui Dire ce que je Pense... N'Est-ce pas Là du mépris et de l'ignorance? Que je Subis depuis Toujours... Aussi Comment Croire Encore en Toi? Je ne Crois Plus en Toi, je T'Ai Abandonné comme Tu m'as méprisé, et Blessé... Sans Mot Dire.

De Grands Rêves...

Cette Nuit, à Nouveau, j'ai Rêvé...

J'ai Rêvé que Nous Emmenions des Enfants s'Amuser dans un Grand Pré le Soir, puis Nous Rentrions à la Maison, mais je ne Savais pas Où Étaient Passés mes Animaux, alors je Demandais à ma Petite Soeur, qui n'en Savait Rien... Puis j'ai Fait du Stop pour Rentrer chez moi, et un Conducteur Fou m'a Pris, pour m'Emmener Près de Chez moi... En Roulant à Toute Trombe, Parmi les Camions qui étaient en chargement de Paille sur la Route, Il passa Chercher des Volailles chez un de Ses Amis et en Roulant, Il me Parlait de mon Père... Décoiffant!

mardi 24 juillet 2012

A Lino... Avec Tout mon Amour...



Dans l'Attente, il y a la Patience, et je Crois Vous avoir Prouvé que je Le Suis... -;) Je Viens de Relire le Message Concernant ma Petite Lino, Puisque Lorsque je Tapote "Lino Illustrateur mais où avais-je la Tête", j'Arrive en Tête des Statistiques de Google, avec Plusieurs Messages Consultés, comme Celui où je me Souviens... Et Cela me Fait du Bien, de Penser à Toi...De me Relire, de T’imaginer, de me Souvenir... De Ces Moments Passés auprès de Toi, dans les Escaliers de l'Arts Students League, Regardant les Passants Passer, T'Ecoutant Faire des "Slurps", dans Ton Verre Déjà Vide, Être Assis à Tes Côtés, Tout Simplement, et je Me Souviens, car des Fois, je Rêve de Lino, et j'en Suis Toujours Très Heureux, même si, à la Fin, Elle Disparaît, malheureusement... Je me Souviens de Tout, de Toi, Lino, de Tes Cheveux Magnifiques, qui Tombent en tourbillonnant dans ton Cou, de Ton Petit Nez, de Tes Yeux qui Tombent un Tout Petit peu, de Tes Lèvres si Jolies qui Forment un Coeur, de Ta Merveilleuse Poitrine, puisque Tu T'Es Dévêtue Devant moi, Telle une Muse qui s'Offrirait à Son Artiste... Si Seulement Tu Passais par Là, ma Petite Lino, car je n'ai Jamais Tant Aimé qu'Avec Toi, et ce Même si Nous ne Nous Connaissons Pas... Souviens-Toi, Souviens-Toi de Notre Baleine, des Oiseaux, des Chutes du Niagara, de Notre Aigle, qui de Ses Ailes Déployées, s'Est Envolé Droit Devant moi, et des Etoiles qui SE Sont Toutes Eteintes pour n'en Laisser Plus qu'Une Briller dans le Firmament... Allez, je Retourne au Travail, si Vous Croisez Lino, s'il Vous Plaît, Dites-Lui que je L'Aime... D'Avance Merci...

lundi 23 juillet 2012

Mon Travail...


Uploaded with ImageShack.us

En ce Moment, j'Etudie Flash et ses Multiples Fonctionnalités pour Créer ma Teapot Tv, Voir Plus, Beaucoup Plus, le Manège Enchanté, une Usine Désaffectée, où mes Petites Bêtes Auraient Trouvé Refuge, une Fête Foraine, un Théâtre...

Iallah!


Aujourd'hui Est un Grand Jour... Le Jour où j'ai Décidé de Devenir... Heureux! Parce que je Suis Las d'Attendre, Las des Regards Figés dans le vide que je Croise à Longueurs de Journées... Je vais Bientôt me Faire un T-Shirt "je ne Suis pas un pervers", si ça Continue... Aussi Parce que j'Aime des Tonnes de Choses, Ici le Ciel Est Bleu Azur, et le Vent Souffle dans le Feuillage des Arbres, me Caressant le Visage et la Peau... Et j'Adore Tout Cela... Les Arbres, le Ciel, les Nuages, les Oiseaux, Mes Oiseaux, les Animaux, les Vastes Forêts, le Chant des Oiseaux, Voir une Feuille Tomber, Croiser le Regard d'un Enfant et Lui Sourire, Lui Dire "Oui", Lui Dire d'un Regard, que l'Humain Est Ce qu'Il y a de Plus Important, et de Croire en Ce qu'Il a Toujours Cru... Dès Lors, j'Essaye de Prendre Soin de Moi, et comme je Le Disais à un Enfant l'Autre Jour, je n'Attends Plus Rien d'eux... Ils ne Font que Détruire ce qu'on Leur a Transmis... Preuve en Est le Grand Rêve de Cette Nuit, où j'Etais avec des Scientifiques et je Leur Montrait mes Ordinateurs, puis je Suis Allé Voir ce qui se Passait dans une Salle, et Suis Revenu, car il y Avait un Grand Incendie, les Forêts en Flammes, et des Centaines d'Animaux Fuyaient à Toute Allure, du Coup je Tentais de Les Diriger... Et je me Suis Réveillé... Ce n'Est pas la Première Fois que je Rêve de Forêts en Flammes... Elles Représentent dans le Langage de l'Inconscient, l'Inconscient Collectif, qui Oui, Est en Flammes, du Fait de Tout un Chacun par ici, Malheureusement...

Et comme je ne Veux pas Devenir comme Nombre de personnes par Ici, c'Est à Dire aigre et triste, j'ai Décidé de Sourire, et de Marcher à la Lino, c'Est à Dire le Pas Léger, comme sur un Nuage en Fait... Tu vois Lino, je ne T'Oublie pas... Allez, Belle Journée, Enjoy and Take Care, je Retourne à l'étude de mon Logiciel...

dimanche 22 juillet 2012

Debout!!!


Cette Nuit, j'étais dans une Très Grande Maison, Toute de Bois, une Sorte d'Internat, et je me Trouvais dans une Chambre, Seul... Lorsque je me Réveillai, et Aperçus par la Fenêtre des Gens, en Costume de Scène, des Artistes, Dont l'Un d'Entre Eux avait une Enfant sur ses Épaules... Puis je m'Habillai et une Dame Vint Faire le Ménage dans ma Chambre... Celle-ci Surprise, me Demanda ce que je Faisais Là... Alors, je Lui Expliquai que j'avais Passé la Nuit, à Dormir Ici... Puis je me Réveilllai... J'ai aussi Rêvé à 2 Heures 30, mais Impossible de m'En Souvenir...

Allez, au Travail!

samedi 21 juillet 2012

Under The Rain...

J'ai Fait une Petite Vidéo, si cela Vous Tente de la Visualiser... Cliquez sur le Lien "Petite Vidéo"... Parce que je n'Arrive Plus à Publier sur mon Blog...

C'Est l'Histoire d'une Petite Théière Abandonnée au Pied d'un Arbre, qui Resta Seule de Très Longues Annnées, jusqu'au Jour où une Petite Luciole Vint à Passer... Celle-ci Lui Donna la Vie... Et la Petite Théière Devint la Teapot-Tv...

vendredi 20 juillet 2012

Au Travail...


Uploaded with ImageShack.us

Parce que j'Aimerais Bien Gagner ma Vie de mon Travail un de Ces jours, et Avancer dans ma Vie... un Jour...

Le Retour du Roi...


Cette Nuit Fût pour moi l'Occasion d'un Retour en Famille... Dans les Vosges, près de la Maison Familiale...
C'était l'Hiver, Il Neigeait, je Marchais dans la Nuit en Compagnie de ma Petite Soeur, et le Froid... Nous Avions Vu un Film qui Nous Avait Plu, à Tous les Deux, alors Nous Voulions le Revoir... Nous Sommes Donc Allés au Centre Leclerc Revoir "Le Retour du Roi", avec la Belle Liv Tyler. Puis Nous Sommes Retournés aux Transports Claude à Uxegney, où Notre Petite Maman Vint Nous Chercher... Magique, comme à Son Habitude, mon Divin Inconscient Prends Soin de moi, qui Souffre de Votre Silence, et des Regards Perdus, des Non-Dits, de l'Absence... De la Solitude... Et du Silence...

jeudi 19 juillet 2012

Par-Delà les Nuages, le Ciel Bleu...

Alors, j'Espère Encore Trouver Celle que j'Aimerai un Jour, parce qu'Il me Tarde de ne Plus Être Seul au Monde comme je Le Suis Tristement... Dès Lors, je Travaille pour Avancer dans ma Vie, Gagner ma Vie de mon Travail, et Trouver Celle que j'Aimerai, pour m'en Aller Très Loin d'ici... Parce que les Tristes Mines Commencent à me Saoûler, et me Fatiguer... En Attendant Ce Ciel Est Sûrement L'Un Des Plus Beaux Jamais Photographiés... Qu'ils peuvent Se Raccrocher Avec leurs logiciels, Qu'ils N'En Feront Pas Le Quart Du Milliardième Avant Un Bon Millénaire... Dieu Est Le Plus Grand Créateur de L'Univers... Notamment De Nuages Et De Levers Et Couchers De Soleil. D'Ici Là, Merci D'Avoir Enregistré Cette Image Qui Fera De Nous... Le Nouveau Turner !!! Rien De Moins. Mon Ami Et Autre Papa m'Ayant Félicité De Mon Nuage aux docks... Lui Mon Autre Papa Et Ami...

mercredi 18 juillet 2012

Bats-Toi...



[More videos from Plunkett]

Peu à Peu, j'Apprends à Utiliser mon Logiciel pour Créer mon Animation de la Teapot Tv... Et je Commence à Aimer ça... Demain, j’essaierai de lui Animer son Antenne et Son Ecran... J'ai par Ailleurs dans l'Idée d'En Créer Une Girly Power!!! Ça va Déteapoter, mes Amis... En Attendant, je Vous Souhaite une Belle Soirée...

La Quête...



Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part

Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D'atteindre l'inaccessible étoile

Telle est ma quête,
Suivre l'étoile
Peu m'importent mes chances
Peu m'importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l'or d'un mot d'amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s'éclabousseraient de bleu
Parce qu'un malheureux

Brûle encore, bien qu'ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s'en écarteler
Pour atteindre l'inaccessible étoile

A mon Inconscient, mon Merveilleux Ami...

Cette Nuit Encore, j'ai Rêvé...



J'Ai Rêvé de mon Cousin Jean-Manuel, avec qui Nous Partions en Voyage en voiture, et j'avais le Souvenir d'un Rêve où Nous écoutions "Les Magnolias" de Claude François, et Ensemble Nous les Chantions... Magique! Puis je me Rendormis pour me Retrouver... à la Fnac! Je Regardais un Appareil que je Croyais Brancher sur un Ordinateur, et je Demandai Conseil à une Charmante Vendeuse, qui me Dit que "Non, c'Est un Appareil pour Mesurer les Battements du Coeur sur la Main".. Dès lors, je Le Pris, et m'Amusai avec sur ma Main, à Regarder mes Battements de Coeur. Puis je me Dirigai vers le Fond de la Fnac, où je Rencontrai un Homme, et Continuai mon Chemin, pour Entrer dans une Galerie d'Artistes Exposés au Mur, et vers un Cinéma, où les Gens Sortaient, dont une demoiselle qui Passa sans un Regard, pour me Retrouver Seul dans une Cathédrale!!! Dès Lors, je m'Allongeai dans la Grande Salle, le Sourire aux Lèvres... Et je Me Réveillai... Heureux...

Dès Lors, je me Remets au Travail pour ma Petite Maman qui m'Aide et qui m'Aime, et pour mon Inconscient que j'Adore, mon Merveilleux Ami...

mardi 17 juillet 2012

Fin.


Voici Quatre Longues Années Passées, Riches en Rencontres, en Ouverture d'Esprit, une Expérience de Don de Soi, de Partage, d'Echanges, de Dialogues, de Découvertes... Je Plaisante Bien Sûr. Mais puisque Vous Refusez de me Parler, et Bien je Préfère m'en Aller en Silence.

En Avant...



Je Viens tout d'Abord Vous Remercier de me Mettre dans les Premières Pages de Google, Concernant "Graph-X"... Vous Dire Aussi que le Monde des Rêves , et bien, je ne Pense pas que ce Sera Encore pour cette Année, il Vous Faudra Attendre un peu, car je n'Arrive Plus à Dessiner, n'étant pas Suffisamment Motivé, parce que quand j'essaye, j'attends des Heures de Trouver l'Inspiration, et je Suis Las et triste de ma Solitude... J'ai 38 Ans, et je Devrais Être en Pleine Force de l'Âge, et ne pas Rester Seul au Monde comme un Damné. Mais Il Semble que ce ne Soit pas Ecrit comme Cela pour moi, à mon Grand Désarroi... Je Vis le Mal du Siècle, Nous n'Avons Jamais été si Nombreux sur Terre, Ayant Tous les Moyens Néccessaires de Communiquer... Mais Non, Nous Restons Là, les bras ballants, n'Osant pas Nous Parler. Alors je Fais comme Tout le Monde, je Profite de ma Vie, mon Précieux Trésor, Regardant les Oiseaux qui Dansent dans le Ciel, Appréciant le Parfum des Plantes, et le Chant des Oiseaux, Regardant la Nature Comme Elle Est Belle, les Arbres, les Fleurs, les Enfants... Ce qui me Fait Croire et Aimer ma Vie... Seul...

Dès Lors, je me Remets au Travail, même si Celui-ci ne me Rapporte strictement Rien... Peut-être que ça Viendra un Jour, Peutr-Être qu'un Jour je trouverai Celle Dont je Ferai Briller la Lueur du Coeur... Les Oiseaux dans le Ciel Passent Deux à Deux, Ensemble... Allez, je Dois étudier mon Logiciel... Je Vous Souhaite une Belle Journée...

lundi 16 juillet 2012

Graph-X Presents... Bis Repetita...


Mon Nouveau Teaser de la Teapot Tv... Jamais Vu à la Télé, mais en Exclusivité Mondiale sur mon Site... www.graph-x-online.com
Sur ce, je Retourne à l'Etude de mon Logiciel afin de l'Animer... Et Vous Souhaite une Belle Après-Midi...

Graph-X Presents...


Uploaded with ImageShack.us

En Exclusivité Mondiale, et en Avant-Première, pour Vous... Voici La Teapot-Tv!!!

Cette Nuit Aura été une Nuit de Rêves, comme je L'Aime Tant, Découvrant mon Inconscient, mon Autre Dieu... J'y ai Revu mon Père, Jeune mais Quelque Peu Fatigué, ma Mère, qui Préparait le Repas, et une Amie, Nathalie D. pour ne Pas La Nommer, Il y Avait des Amis dans la Piscine Vidée par Leurs Soins à Force de plongeons, des Tentes Puisqu'ils Campaient Chez Nous, dans le Jardin... Puis Nous Sommes Allés Faire un Tour dans une Ville Inconnue, une Ville étrange, puisqu'il y avait des gens qui Vendaient des objets Divers et Variés sur ce que Vous Aimez Tant... Vous Voyez ce Dont je Parle? Des Films, des Objets...-;)

Puis Nous Sommes Passés à Table et Nous Avions un Petit Plat Préparé de Viandes, qui Ressemblaient étrangement à des... Femmes!!! Ah, et Puis, j'ai Fait de la Planche à Voile... Magique!

Allez, Belle Journée...

dimanche 15 juillet 2012

Belle Nuit...

D'Espoir et d'Amour...

Hier était un Jour où je Pensais à mon Père et à une Enfant... Et j'étais Triste Pour Eux... Parce qu'Ils ne Sont Plus... Ici. Ils Sont Ailleurs, dans un Monde Plus Beau et Plus Juste, un Monde d'Amour et de Paix... Parce que je Regarde Autour de moi, et je ne Vois Plus Beaucoup de Gens qui se Parlent, ni même se Regardent, la peur Les Guide... Et Ils Sont si Nombreux, que je Suis Très Triste. J'ai Malheureusement Vécu des Drames Dont je ne Vous Parlerai Jamais, que je Porte en moi, et qui font Partie de Ma Vie... Et je me Sens Bien Impuissant Devant Tant d'ignorance et de Non-Dits... Mais Hier comme Aujourd'hui, j'ai Croisé de Belles Personnes, une Petite Voisine, ma Petite Germaine qui rebouche les trous dans Son Jardin, et avec Qui j'Aime Parler et Apprendre, un Ami qui se Propose de Devenir mon Agent, pour m'Organiser des Expositions, un Voisin, Ali, qui Emmènage et qui a Beaucoup Voyagé, et qui m'a Dit que je Devais Faire ce que j'avais à Faire... Parce qu'Après, Il Serait Trop Tard... Nous ne Faisons que Passer, m'a-t-Il Dit... C'Est ce que j'Appelle les Signes de la Vie, où Lorsque les Larmes Prennent le Dessus, que l'on ne Sait plus Où Regarder, qu'Il s'Agit Justement de Regarder et d'Être à l'Ecoute de Celles et Ceux que l'On Rencontre, pour à Nouveau se Tourner Vers l'Avenir, et l'Espoir d'un Jour Meilleur. Aussi, Dès Demain, j'Irai au Pôle Emploi m'Inscrire afin de Faire une Formation pour Venir en Aide aux Personnes Âgées, les Aider, Leur Parler, leur Faire Leurs Petites Courses, Parce que je Crois que l'On a Beaucoup à Apprendre d'Elles, qu'Elles Sont Riches de la Vie, et Parce que je Les Aime, Simplement...

samedi 14 juillet 2012

Sad World...

Ici la Pluie Tombe, se Mêlant à mes Larmes, des Larmes de Désespoir et de Tristesse... Depuis Toujours, je Vous Regarde, et je Dois Bien Avouer que je ne Vois Plus Rien d'Autre que ds ombres qui se meuvent, se Suivant les Unes les Autres... Et s'Ignorant Toutes Ensemble... Ce Monde N'Est pas qu'un Monde de ruses, il Est un Monde d'ignorance et de mépris.. J'Ai Eu un Jour le Grand Bonheur de Voir la Lumière et Cela a Renforcé ma Croyance en Un Dieu, Père de Tous les Êtres Humains... Et Celui-Ci Doit Être Bien Triste de Voir ce que Ses Propres Enfants Sont capables de faire...

C'est le mal qui gouverne ce Monde, mais il n'Est qu'un petit gouverneur... Et en Mon Créateur, je Crois, en Mon Père qui a des Ailes Désormais, je Crois... Mais en toi, je Dois Reconnaître et c'Est un Sombre Constat... Que je n'ai Plus d'Espoir...

Sentiment...

vendredi 13 juillet 2012

Sans un Mot...

Je Suis au Berthom, une chaîne de bars, le Mac'Do de la bière... Ici comme Ailleurs, pas un Regard, pas un Mot... Je Suis Seul dans le brouhaha des Mots, et Pourtant, je Lutte pour ne pas Sombrer, je Sais où Mène le Carosse des Rancoeurs, à l'énervement et au mal, qui Est une faiblesse... Ici, les gens viennent en groupes Passer une Bonne Soirée Ensemble, mais ne Regardent Jamais autour d'eux... Moi, mes Amis ne Sortent Jamais, Ils Sont Bien, Heureux chez Eux, ne m'Appellant Jamais, et je Suis Seul et j'en Souffre... Tellement d'Années... 38 Ans que je Suis Seul au Monde, et je Suis Las de Souffrir, Triste d'Être Seul... Je Suis un Homme de Partage et d'Altruisme, et je Suis Très Triste de Voir ce que je Vois... Parce que quand je Regarde les Gens, c'Est dans les Yeux et avec mon Coeur que je Leur Parle.

Choisis Ta Teapot!



Voilà, ma Teapot-Tv Avance Petit à Petit... Il y en a des Vertes, des Roses et des Pas Mûres... Choisissez la Vôtre... En Attendant, je Vous Souhaite une Belle Soirée...

Au Travail...


Aujourd'hui, je m'en Vais Redessiner un peu, pour Préparer une Animation, ou Comment Est Née la Teapot-Tv... Je ne Sais plus quoi Vous Dire, je Suis Triste de ma Solitude, qui me Pèse énormément...

jeudi 12 juillet 2012

Mon Amour pour Toi...


Depuis tant d'années, je t'ai cherchée,
Et tu étais là, à mes cotés...
Depuis toutes ces années, je t'ai regardée, imaginée,
Et à chaque fois que je te vois,
Tu me surprends, me fait sourire,
Et ressentir la Vie, ma Vie...
Intensément, passionnément...

Tu es l'oiseau aux ailes déployées,
De ses ailes volant et planant dans les airs,
Sans frontière ni barrière,
Au souffle de Liberté, de Grâce
Et de Beauté

Tu es le Papillon et sa sensibilité,
Virevoltant de fleur en fleur,
Aux Parfums de mille couleurs,
Tu es le vent qui me caresse la peau,
M'enveloppe et me fait sentir la Fraîcheur de la Vie,
Me sentir vivant, et vivre tout simplement,
Instant après instant...

Toutes ces si belles petites choses,
Si spontanées et inattendues,
Qui me font passer d'agréables moments,
Comme je les ai toujours vécus,
En te pensant, et t'imaginant,
En te cherchant, en t'attendant...
En t'espérant...

Et déjà, tu étais là, à mes cotés,
Aussi fragile et surprenante,
Aussi agréable que la Vie, et finalement,
Tu es tellement plus belle encore...

J'espère là, de mes mots,
De mes Pensées, de Tout mon Coeur,
T'apaiser, te couvrir de douceur et de délicatesse,
D'Apaisement, de Tendresse et d'Amour,
Te dire comme tu es d'une inimaginable Beauté,
Une Beauté Surréelle

Te dire comme tu mérites tous ces mots,
Et bien plus encore... tu es très belle,
Plus belle encore que tous les mots de l'Univers...
Car tu es l'Univers... que j'Aime, comme je l'Aime,
Comme je t'Aime...

Je voudrais sentir ton Coeur battre à la chamade,
S'enivrer et briller de mille feux, puis s'envoler vers les étoiles,
Là où plus rien d'autre ne compte que nous deux,
Que tous ces éléments ne soient beaux que pour toi,
Que pour tes yeux, si Merveilleux...

J'aimerais les voir briller et scintiller dans la nuit,
Si douce, si calme et si paisible,
Que toutes les étoiles de l'Univers
N'auraient jamais eu autant d'éclat,
Mais pour tes yeux, Pour Toi, et pour ton Coeur...
Elles donneraient tout leur Meilleur

Aimer, t'Aimer d'Amour, d'un Amour vrai,
Si fort, si beau et si puissant,
Qu'il nous emporte aux Quatre Vents,
Qu'il fait voler tous nos tourments,
T'Aimer d'Amour, te faire rêver, te faire sentir,
Comme tu m'es chère et si précieuse,
Comme tu es belle, et plus encore...

Tu es Délicatesse, Fragilité, Aisance, Courage, Don,
Tu es Prestance, Sensibilité, Particularité, Personnalité,
Tu es Etre, Regard, Attention, Beauté,
Tu es Désir, tu es Sensualité...
Tu es Ma Fée, Ma Princesse,
Tu es Ma Reine, Mon Étoile,
Tu es Mon Amour...

Tu me donnes envie d'Aimer la Vie,
Tu es l'Amour de ma Vie,
Tu es Amour de la Vie,
Tu es l'Amour, tu es la Vie...
Et j'Aime la Vie comme je t'Aime,
Mais je t'Aime plus encore
Que Toute ma Vie...

Et les mots avec Toi prennent tout leur sens,
Leur Consistance, leur Importance,
Leur Beauté, leur Sensualité, leur Sensibilité,
Mes mots avec Toi, apaisent tous mes maux,
Mes mots avec Toi, prennent leur juste valeur,
Car tu as plus de valeur que tous mes mots,
Et d'importance que tous mes maux
Tu m'es plus chère et plus précieuse que tout...
A tout jamais, je le sens, je le sais...

Tu es Beauté, tu es Imagination, tu es Sensibilité,
Tu es Sensualité, tu es Nature, tu es Grâce,
Tu es Elégance, tu es Saveur...
Tu es une Femme, et la Plus Belle...
Tu es la Femme que j'Aime, d'Amour et de Fraîcheur,
Et je voudrais qu'il en soit ainsi pour Toujours...
Ton Parfum d'Éternité et de Vie me l'inspire,
Et m'en donne le Goût...

Comme j'aime sentir, ressentir, apprécier,
Et déguster, ce sentiment de Liberté...
Comme j'aime t'écrire des mots d'Amour,
Toi qui sait les apprécier,
Tous ces mots que je n'ai su dire,
De toute ma Vie, de tout mon Coeur,
De tous ces moments passés,
Ils n'attendaient que Toi, comme je n'espérais que Toi,
Et tu es la, en moi, dans mon Coeur,
Dans mon Corps, et mes Pensées...

Toi, Parfum d'Amour, de Légèreté et de Fraîcheur,
De Tendresse et de Désir,
Comme tu m'es chère, si tu savais...
Et je sais aussi que tu les sais...

Car toutes mes pensées, une a une
S'envolent vers toi et dans le ciel,
Parcourent les plaines et les forets,
Les océans et les déserts,
Sans jamais ne pouvoir s'arrêter

Traversent ainsi l'Afrique et ses villages,
Ses sourires et ses couleurs,
Si chaleureuses et si vivantes,
Si sauvages et naturelles,
Et la richesse de sa diversité,
Toute cette nature si immense,
Et ainsi volent mes pensées,
Par delà les continents et les frontières
Franchissent toutes les barrières,

Et au fil de leur si long voyage,
S'inspirent de toute cette Beauté,
S'en enrichissent, et puisent ici et là,
Ce qu'il y a de plus beau et de meilleur,
De plus doux et de plus intense

Jusqu'à te trouver et te dire
Dans le creux de tes pensées,
Jusqu'aux tréfonds de ton Coeur,
Combien je t'Aime du fond du mien

Te dire comme tu es Belle,
Car de toutes ces Saveurs, et ces Richesses,
De toutes ces Beautés et ces Merveilles,
Tu es ce qu'il y a de plus Doux,
Et de plus Précieux à mon Coeur...

Je t'Aime, bien plus que Tout au Monde...

mercredi 11 juillet 2012

La Teapot et la Luciole...


Uploaded with ImageShack.us

C'Est l'Histoire d'une Petite Théière, que l'on avait Abandonné, Seule au pied d'un Arbre...
Un Jour, une Petite Luciole Vint à Passer... Et Lui Donna Vie...
Ainsi Est Née la Teapot-Tv...

Graph-X Présente la Teapot-Tv...



Bonjour et Bienvenue...

N'Arrivant Plus à Dessiner, je me Remets au Travail sur ma Teapot-Tv, une Petite Théière qui Permettra de Visualiser mes Images et de Les Acheter sous Formes de Cartes Postales et de Cadres pour Chambres d'Enfants...
Ceci étant, je Pourrai Ainsi ensuite Démarcher afin de Trouver un Éditeur Motivé et Entreprenant afin de Développer mon Activité. Voilà, je m'en Retourne à l'étude de mon Logiciel, pour Vous Créer la Teapot-Tv.

En Vous Souhaitant une Agréable Journée... Pour ma Part, du Simple Fait de ma Solitude, et bien je n'Arrive plus à Dessiner, et j'en Suis Triste... Ni Envie, ni Motivation, Seul le Silence Perdure... Ici, les Regards Sont Bien Souvent Tristes et Figés dans le Vide... Pas un Mot... Et je Veux m'En Aller, Retrouver New York dans un An, Avancer dans ma Vie et Trouver la Femme que j'Aimerai, et avec Laquelle j'Aurai de Beaux Enfants, Parce que je Regarde les Enfants et j'Adorerais que l'Un ou l'Une d'Eux m'Apelle un Jour "Papa", et me Dise "Tu me Fais un Dessin?"...

Dès Lors, je me Motive pour Créer la Teapot- Tv... Et ça Va DéTeapoter!!!

mardi 10 juillet 2012

De Grands Rêves... une Nuit Créatrice...

Voici Quelques Temps que je ne Rêvais plus, mais mon Inconscient s'Est Bien Rattrapé cette Nuit...

J'Ai Tout D'abord Vu un Cheval, que l'On m'Offrait, pour une Petite Balade en Forêt... Puis j'étais avec Monsieur et Madame Maurice, nos Voisins, qui m'Emmenaient au Lycée, un Matin, dans le Froid et la Neige, en Musique s'Il Vous Plaît, sur un Air d'Emir Kusturica... Arrivés à Epinal, Nous Apercevions Johanne, qui Allait Travailler dans un Restaurant, je La Saluai, en Baissant la Vitre de l’automobile, puis Nous Repartions, "Vous La Reconnaissez?", Leur Dis-je, "c'Est l'Ex Petite-Amie de mon Frère...", " Oui, me Répondit Mr Maurice, Elle Est Toujours Aussi Jolie", puis Nous Empruntions un Grand Pont, qui menait au Lycée, où, Arrivés, Madame Maurice Descendait et me Faisait Croire qu'Elle Tombait dans l'Eau, Marchant sur la Glace... "Mais Arrêtez...", Lui Dis-je, et La Prenant par la Main, pour ne pas qu'Elle Tombe... Alors Nous Allions Ensemble Jouer de la Trompette, sur un Air de Kusturica, dans un Coin au Bord de l'Eau, Recevant un Coup de Fil d'un Ami qui Avait Joué avec Manu Chao, pour qu'Il Nous Rejoigne... Mais je me Réveillai... Pour me Rendormir, et à Nouveau Rêver... d'Un Grand Centre Commercial, où Nous Nous Rendions, Sur un Parking, Rencontrant une Jeune Femme Toute Jolie, qui Nous Invitait à La Rejoindre Chez Elle, Nous Faisions Connaissance avec un Ami, et Allions Dormir chez Elle, si je me Souviens Bien, Elle Disait qu'Elle Aimait la Poésie, Alors je Lui Ecrivais un Poème, mais Nous Devions Nous en Aller, le Matin Approchant...

Voilà une Belle Nuit comme je Les Aime, Pleine d'Aventures et de Belles Rencontres, et je me Réveille Motivé pour Faire des Concours de Rêves avec mon Autre Dieu, mon Inconscient, mon Grand Ami... Allez, au Travail, aujourd'hui, c'Est Dessin des Plantes à la Karl Blossfeldt...

Belle Journée à Toutes et Tous...

dimanche 8 juillet 2012

Le Réveil...


Aujourd'hui Est un Nouveau Jour...

Un Jour de Création... Dans mes Pensées, Tout Est Prêt, ne me Reste plus qu'à Créer ce que j'ai à Créer... Le Monde des Rêves, pour Trouver ma Princesse, et Avancer dans ma Vie, parce que je ne Suis plus d'Humeur à me Faire Marcher Allègrement Dessus, par des gens qui n'ont pas eu la Considération de mon Travail Donné voire bradé... Si je Veux Avancer, c'Est Jour après Jour, et à la Sueur de mon Travail que j'y Arriverai... Parce que j'en ai plus qu'Assez de ce Silence que je ne Mérite pas, de cette Solitude qui me Pèse, de Tant d'ignorance et du manque de Respect, que je Supporte Tous les Jours, et Depuis Tant d'Années... L'Artiste, c'Est moi, et j'ai été Suffisament Tolérant, et Respectueux, vis-à-vis de gens qui n'ont Aucune Considération envers moi et mon Travail... "Salut JC, ça va?", à peine ai-je Répondu qu'ils Sont déjà Bien Loin... Et j'en ai Marre de Vivre Seul, j'en ai Marre de ce Gâchis... j'En ai Marre de Beaucoup de Choses, et je Veux Avancer dans ma Vie, Trouver Celle que j'Aimerai, et m'en Aller Bien Loin d'ici, qu'ils Foncent avec leurs Oeillères, qu'ils ne me Regardent plus, de Toutes Façons, j'ai Décidé de ne Plus Sortir, à dépenser mon argent inutilement dans les bars, et à Attendre ce que je n'Attends Plus d'eux...



A Bon Entendeur, Salut...

samedi 7 juillet 2012

Pour Toi, Lino...



[More videos from Plunkett]
Là-Bas, il n'y Aura que ma Princesse et moi...

Là-Bas, c'Est un Endroit Connu d'Aucun, où Seuls les Elfes et les Fées Connaissent le Chemin... Peu à peu, je me Remets au Dessin, Retrouver ma Passion, Tel Est mon Vœux le Plus Cher, et Créer, Créer ce que j'Imagine depuis Longtemps Déjà... Cette Nuit, comme la Nuit Précédente, je n'ai pas Rêvé, et je me Sens Sec et Triste, et Reste de longues Heures devant ce que je Dois Dessiner, les Portes de Karl Blossfeldt... Peu à peu, la Musique Revient, la Passion, Douce Ivresse... Évidemment, Tu L'Aimes Encore... Lino, que Deviens-Tu, Où Es-Tu? Tu me Manques... Écris-Moi, ma Princesse... Et comme La Lumière, jamais je ne T’Oublierai... Te Souviens-Tu lorsque Nous Étions Assis l'Un à Côté de l'Autre? dans les Escaliers, que Tu Faisais des "slurps", dans ton Verre déjà vide... Que Tu Es Venue vers moi, me Disant "And so, You're French?"... Et puis, Oui, Là-Bas, Tu Es Venue vers moi, de Ton Propre Chef, Alors que je Te Cherchais dans l'Arts Students League, Pourquoi ne Reviendrais-Tu Pas Vers moi ici... Et la Musique de Bob Dylan, me Chantonne "I Want You"... Te Souviens-Tu lorsque j'étais à Brooklyn, que je Te le Chantais, le casque vissé sur les Oreilles, "She Knows Where I'd Like To Be, but It Doesn't Matter"... Quoique... "I Want You, Honey, I Want You..."... Et Puis, Oui, si Vous Êtes Capables de me Trouver, en Tapotant "Femme Nue", ou "New York", Pourquoi ma Petite Lino, ne Le Pourrait-Elle pas? Hein?! Elle Est Capable de Tout, du Meilleur, du Plus Beau... Et je Me Souviens Lorsque Tu Es Arrivée en Retard, que Tu T'Es Dévêtue en un Quart de Seconde, que je T'Admirais, Toi Si Courageuse, Toi Si Belle... Une Femme comme j'En Rêve... Je n'ai Rêvé que de Toi, n'Ai Espéré que Toi, n'ai Attendu que Toi, car Jamais une Femme ne m'a Ébloui comme Toi... Alors, ne me Laisse plus Seul au Monde, car je ne Cherche que Toi, mon Coeur, une Princesse, une Muse, une Gala... Et je me Souviens du Dernier Grand Rêve où je T'Ai Vu, Nous Etions à une Compétition de Peinture, et une Dame me Dit Ceci... "C'Est Gentil à Vous de Nous avoir Prêté Votre Modèle", alors je Te Cherchai, Retrouvant Ta Chaise Vide... Une Nouvelle Fois... Mais Tu m'Accompagnes, dans mes Rêves, je Te Vois... Et Comme à New York... J'En Suis Heureux... Parce que je n'ai Jamais Rien Vu d'Aussi Beau que Toi... Une Femme Belle, Courageuse, qui se Donne pour l'Art et se Met à Nu Devant le Regard des Artistes, une Si Belle Sensibilité... Ta Sensualité, Ta Force, Ton Art...

Ici, le Soleil Brille, et je Veux Croire... Croire en Toi, Croire que Tu me Lis, Croire que Tu Viens me Voir, Croire que mes Sentiments pour Toi ne Sont pas Vains...

vendredi 6 juillet 2012

Où Sont mes Rêves...

Ici, les Jours se Suivent... Et se Ressemblent Tristement... Point de Mots, pas un Regard, une Gentillesse, une Attention... Autant Croire au Paradis, qu'Attendre une Quelconque Attention... Ici, les Visages sont Fermés, Regards Sombres, Aucun Espoir à l'Horizon... Et je me Souviens... Oui, c'Est çà... Souviens-Toi, Souviens-Toi de New York... Là-Bas, j'Étais Heureux et Libre, je me Sentais Bien comme Jamais, et je me Reposais, les pieds en éventail sur mon Ponton, regardant le Bal des hélicoptères dans le Ciel Bleu Azur, Appréciant le Chant des Grillons à Brooklyn, et Découvrant ce qu'il y a de Meilleur au Monde... La Paix... Je n'Oublierai Jamais, quand mes Yeux se Sont Fermés, et que j'ai Vu La Lumière... Instant de Grâce et de Paix... Alors, maintenant, c'Est à moi qu'Il Revient de me Battre Désormais... A coups de Dessins, et Créer, Créer à n'en Plus Finir... Parce que j'ai des Rêves, des Rêves à n'en Plus Finir, aussi Grands que mon Inconscient, mon Bel Ami, mon Grand Sage...

Aussi, ce Soir, avant de m'Endormir, je m'en Retournerai à mes Dessins des Portes du Monde des Rêves... D'ici Là, je Vous Souhaite une Belle Soirée...

Place aux Rêves...



Bonjour,

Comme le Disait Justement Quelqu'un Hier Soir dans mes Statistiques, il me Faut me Remettre au Dessin... Dessin de Femmes, de mon Lion, de Plantes, de Grandes Portes, et d'Arbres aux Branches Enneigées... Et ce même si c'Est Compliqué pour moi... Mais c'Est aussi pour moi, que je Dois m'y Remettre, pour Avancer dans ma vie, et Trouver Celle que j'Aimerai... Au Travail... Aujourdh'hui, Dessin de Plantes à la Karl Blossfeldt...

Passez une Belle Journée...

jeudi 5 juillet 2012

En Silence...

L'Inconscient Collectif Est en Flammes... Cette Nuit, je Suis Allé Près du Canal de l'Est, non loin de chez ma Petite Maman, Constater les Ravages de l'incendie d'un déséquilibré, un pyromane qui avait Brûlé une Forêt Entière... Là-bas, plus un Seul Arbre, que des Cendres Fumantes et des Hommes pour Éteindre le peu qu'Il Restait de la Forêt... L'Inconscient Collectif, ce Sont les fonctionnements Humains liés à l'Imaginaire, et qui Sont Communs ou Partagés, selon Carl Gustav Jung, et qui Influencent et Conditionnent les Représentations Individuelles et Collectives... Et ce quelques Soient les Époques, c'Est une Base de la Psyché que Nous Avons Tous en Commun. Depuis Toujours, je vous Regarde, Saluant l'Inconnu et le Respectant... Sommes-Nous Tous des déséquilibrés en puissance, à vos Yeux pour ne pas Regarder Autour de Vous, ne pas Saluer Celui qui Vous Salue? Pourquoi ce silence? Etes-Vous si Fermés qu'il Est Impossible de Communiquer? Et je Suis Triste... Triste de Constater que Vous Construisez votre Propre prison...

mercredi 4 juillet 2012

Là-Bas... dans le Monde des Rêves...



C'Est comme Être au Pied du Mur, Soit je Crée, soit je Reste les bras Croisés, à Attendre que le Temps s’écoule, Inlassablement, me Laissant Seul sur le Carreau... Mais je Veux Avancer... Avancer pour Trouver Celle que j'Aimerai, Celle que je Ferai Sourire de mes Mots, de mes Rêves, de ce que je Suis, de ce que je Crée... Cette Nuit, j'ai Rêvé que je Dormais dans une Petite Chambre Claire... Parmi les mouches, enfermées... Beurk!!! Je me Rassure en Pensant qu'il y a Pire comme Cauchemar... Aussi vais-je Reprendre ce que je Souhaite Créer d'Ici à Noël... Le Monde des Rêves, Histoire de me Motiver un tant soit peu...

Là-Bas...

Là-Bas, il n'y Aura que ma Princesse, et moi... Car c'Est un Endroit Connu d'Aucun où je T'Emmène, un Endroit Vierge de la main de l'homme moderne, un Endroit que j'ai Créé pour Te Faire Rêver, si Loin que Seuls les Fées et les Elfes en Connaissent le Chemin... A l'Entrée se Trouvent de Grandes Portes, Faites de Plantes et de Fleurs Dorées, de Roses, et d'Orchidées, qu'Entourent deux Lions et Lionne, qu'Accompagnent de Petits Anges... C'Est la Nuit, il Neige Doucement, les Portes ne s'Ouvriront que la Nuit de Noël Venue, Te Faisant Découvrir le Grand Domaine du Monde des Rêves... Viens, Donne-moi la Main, et Entrons...

Et Main dans la Main, Nous Marcherons sur le Grand Manteau de Neige, et d'un même Pas, Nous Avancerons, Sourire aux Lèvres, que Nos Yeux se Croiseront, Brillant d'une Belle Lueur, la Lueur de Nos Coeurs... Marchant sous les Grands Chênes aux Branches Devenues Blanches dans l'Obscurité, qu'Eclairent des Lampadaires du XIX ème Siècle... Regarde, là-haut, sur la Branche, Deux Petits Rouge-Gorges, comme Ils Sont Beaux... Puis, sur le Chemin, Nous Rencontrons une Biche, son Petit Bambi, et le Majestueux Cerf... Chut... Pas un Bruit... Ils Nous Regardent... Puis s'Enfuient, dans la Grande Forêt... Arrivés près de la Rivière, où l'Eau s'écoule inlassablement entre les Pierres Recouvertes de Petits Chapeaux de Neige, Nous la Franchissons par le Petit Pont, Devenu Blanc, sous le Grand Arbre...

mardi 3 juillet 2012

Place aux Rêves...


C'Est le Sourire aux Lèvres que je Vous Ecris...

Parce que cette Nuit aura été pour moi une Très Belle Nuit... Me Souvenant même du Grand Rêve de 2h30, où je Peignais un radiateur et ses tuyaux en compagnie d'un Ami, puis il y avait une Histoire d'enlèvement, une Histoire Toute alambiquée, dans un style Dessin Animé, je ne me Souviens plus Bien... Mais le Meilleur Est pour le Grand Rêve du Matin, où je Montai sur un Gratte Ciel, sur le Toit du Monde, me mettant des scotchs Noirs sur le torse en forme de Croix, pour passer à la télévision, filmé par un hélicoptère, et où je Demandai à Rencontrer la Mystérieuse Mademoiselle Shult, une Femme qui se Cache et que j'Aimerais Découvrir, Parce qu'Elle m'Est Apparue lorsque j'avais mes Ressentis, et que dans mon Souvenir, Elle était Très Belle... Et ainsi je La Découvris, lorsqu'Elle me Reçut, après m'avoir Vu Passer aux télévisions du Monde Entier... Pour Elle...

Voilà, Vous ne Croyez peut-être pas en un Dieu, moi, je Crois en mon Deuxième Dieu, mon Grand Ami, mon Inconscient, parce que Chaque Nuit que j'ai le Grand Bonheur de Le Découvrir m'Apporte Enormément...

Belle Journée à Vous...

lundi 2 juillet 2012

Le Mystère de La Création...



Bonjour et Bienvenue...

Vous allez Bien? Bien Dormi?... Pour ma Part, j'ai Rêvé... J'ai Rêvé que j'Étais à la fnac et que je Cherchais un jeu vidéo, et Choisissais un jeu des prochains Jeux Olympiques d'Hiver, avec des Petits Bonhommes au dos... Magnifique! Aussi Dois-je Préparer Noël... Tel Est mon Défi... Je me Remets au Dessin des Portes du Monde des Rêves, de Grandes Portes Toutes faites de Plantes Dorées, et d'Animaux, comme un Oiseau, Ailes Grandes Déployées, et un Papillon...

Et je me Demande... Je me Demande Comment ne Pas Croire en un Dieu, Quand On Voit la Puissance des Rêves... Le Mystère de la Création Est Là, dans l'Inconscient... Pour ma Part, je Le Considère comme mon Guide, mon Grand Sage et Grand Artiste... Le Soir, je m'Endors, Sourire aux Lèvres, Pensant à ce qu'Il m'a Préparé comme Grand Rêve... Et le Matin, je me Réveille Heureux d'Avoir Vécu ce qu'Il y a de Plus Beau au Monde... Parce qu'Il Sait... Il Sait ce que j'ai malheureusement Vécu au Cours de ma Vie, je Le Sais Gentil et Créatif... Et j'Espère que le Jour Viendra où je Le Comprendrai, et m'En Inspirerai pour Créer ce que je Considère comme du Grand Art...

Prenez Soin de Vos Rêves...

dimanche 1 juillet 2012

Au Travail...



Cette Nuit a été une Nuit de Grands Rêves, comme je L'Adore...

J'Assistais à un Cours d'Histoire, avec un Professeur Pédagogue, qui me Donnait Envie d'Apprendre, comme Rarement j'en ai Croisé... Puis je Marchais, Allant Voir des Amis, au Bord de la Route... J'ai un Inconscient que j'Adore, mon Grand Sage, et mon Grand Artiste... La Nuit, je Voyage, me Réveillant au Petit Matin, Motivé, et Heureux... Dès Lors, je me Remets au Dessin, afin de Vous Créer l'Entrée du Monde des Rêves, de Grandes Portes Dignes de ce Nom, Faites de Plantes et de Végétaux...

Plus Facile à Dire qu'à Faire... Mais je me Dois de m'y Remettre afin de Trouver ma Princesse, et pour ma Petite Maman qui m'Aime et qui m'Aide, du Mieux qu'Elle Le Peut... Pour les "Petits Dessins Mignons Faciles à Dessiner", que j'ai Trouvé dans mes Statistiketoks, je Vous Envoie Celui-ci...




Passez une Belle Journée...